Samedi 20 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Par devoir de Vérité (Abdoul Aziz TALL)

Single Post
Par devoir de Vérité (Abdoul Aziz TALL)

Dans un contexte marqué par un brouillard politique, né de la confusion suscitée délibérément par des politiciens malveillants, où des certitudes et des convictions premières vacillent sous les assauts répétés de contre-vérités savamment distillées, il me parait essentiel, par devoir et au nom de la vérité, de porter un témoignage du dedans, reposant sur des faits profondément vécus et des expériences avérées. Au demeurant, il est des moments dans la vie où se taire, c’est se faire le complice des faussaires, des imposteurs et des hypocrites.

C’est du reste cette vérité-là, que soutient Ella Wheeler Wilcox  lorsqu’elle affirme : « Pêcher  par le silence, lorsqu’ils doivent s'exprimer, transforme les hommes en lâches ».

Fort d’une expérience d’une trentaine d'années dans l'Administration publique sénégalaise, à des niveaux souvent très élevés,  je rends grâce à Dieu de m'avoir toujours permis d'exercer mes fonctions, tout en respectant du mieux que je pouvais, les valeurs auxquelles sont associées les règles d'éthique et de déontologie.

Mes rapports avec mes supérieurs, mes collègues et collaborateurs, ont toujours été empreints de sincérité et de franchise soutenues par un esprit d'équipe, de respect et de considération. Je me suis toujours abstenu de verser dans le laudatif, le larbinisme ou tout autre attitude que réprouvent la morale et les principes qui guident le management des organisations.

Loin de moi la suffisance, l’arrogance ou la prétention qui caractérisent le donneur de leçons emmuré dans ses certitudes.

Si j'ai pris ma plume aujourd'hui, c'est pour porter un témoignage devant une situation où me taire reviendrait à subir la sentence d’Ella Wheeler Wilcox.

Le Président Macky Sall et son épouse ont fait l'objet ces temps derniers d'une campagne qui cherche à accréditer l'idée selon laquelle, c'est cette dernière qui serait "le véritable preneur de décisions", notamment dans des domaines qui concernent le fonctionnement de l'Etat. Certes, le dérapage noté dans le discours de passation de service au Ministère des Sports suite au dernier remaniement, a servi de prétexte à tous ceux-là qui veulent créditer une telle opinion. A l’évidence, cette cérémonie a été marquée par une bourde, à bien des égards, parce que le discours qui a donné lieu à cette polémique s'est tenu dans un contexte et un environnement qui transgressent les règles et les principes qui fondent le fonctionnement d'une administration publique. Point n’est besoin de rappeler que ces principes reposent, entre autres, sur la neutralité du service public, son caractère impartial et impersonnel. L'obéissance à ces principes interdit dès lors que les cérémonies de passation de service donnent lieu à des manifestations festives où sont conviés les amis, les membres de la famille ou tout autre acteur partisan.

L'inobservance de cette règle a provoqué une atmosphère qui s'est prêtée à ce genre de discours malheureux, parce que tenu dans un environnement inapproprié. Car en réalité, des témoignages qui confondent des conjoints dans les mêmes éloges, n’ont de place que dans le discours oral prononcé à l’occasion de nos cérémonies familiales.

Dans un tel cadre, ce type de discours n'aurait choqué personne. Il serait même de bon aloi suivant nos us et coutumes.

Ce dérapage est donc la conséquence d'un glissement, voire d'une confusion entre le cadre de référence formel qu'est le service public et le cadre de référence informel d'une cérémonie dans la pure tradition sénégalaise.

Pour éviter que de tels écarts ne se reproduisent à l'avenir, le Président de la République a pris la décision que désormais, les passations de service se feront conformément aux règles qui régissent le fonctionnement de nos institutions. 

Je suis d'autant plus fondé à croire que les propos incriminés ne doivent pas être considérés au premier degré, que j'ai eu moi-même à partager des situations avec le Président Macky Sall qui m'autorisent à affirmer que l'on est bien loin de cette image caricaturale qu'on cherche obstinément à lui coller.

Ce n'est un secret pour personne que tout décideur, qui se soucie de la pertinence de sa décision, a naturellement recours à l'avis d'experts, de collaborateurs certes, mais aussi d'acteurs informels qui peuvent contribuer à affiner ou sécuriser un processus décisionnel.

C'est un principe universel reconnu et même conceptualisé dans les manuels qui traitent du management des organisations. Ces questions sont abordées dans les chapitres consacrés au formel et à l'informel dans l'Entreprise. Et curieusement, dans la plupart de ces manuels, les exemples de consultations informelles qui y sont donnés se réfèrent le plus souvent à des contextes de remaniements ministériels.

Le Professeur Laurin fait remarquer dans un de ses ouvrages consacré au processus de décision, que l'informel doit être pris en compte, en dehors du champ formel composé des experts, des collaborateurs et collègues de service. A cet égard, il partage l’avis d’André MAUROIS qui affirmait : « qu’il faut juger parfois contre le respect infiniment dangereux de la toute-puissance de l’expert ».  Et le Professeur Laurin d'ajouter, pour étayer ses propos, que le constat était récurrent, à chaque fois que des rumeurs de changement de gouvernement se propageaient dans les provinces du Canada, de voir se multiplier les manifestations de sollicitude et de bienveillance à l'égard de l'épouse du Premier Ministre.

L'idée que sous-tend un tel constat est que le conjoint peut bien aider à asseoir, affiner, consolider une décision, une position ou alors exercer une influence positive en tant que conseil.

Une telle conception des rapports entre le formel et l'informel se conçoit donc parfaitement, même dans les plus grandes démocraties du monde.

L'honneur et le privilège que j’ai eu d'être consulté sur certaines grandes décisions, pendant que j'occupais les fonctions de Délégué général à la DGREAT et tout récemment, en ma qualité de Directeur de Cabinet du Président de la République, d'avoir vécu avec lui des périodes cruciales, me donnent la certitude que c’est dans cet exercice, à la fois délicat et périlleux, que l’on mesure pleinement la capacité d’un leader à assumer ses responsabilités face à l’importance des enjeux multiformes.

Moment intense, critique, moment solennel où peut se jouer l’avenir de toute une nation, puisqu’il s’agit de prendre des décisions graves et de procéder à des arbitrages forcément douloureux.

Je puis témoigner, pour avoir été présent à certaines de ces occasions cruciales, que le Président Macky SALL a toujours fait montre d’un calme olympien et d’une rare sérénité, en dehors de toute contrainte ou pression de quelle que nature que ce soit. Autant de qualités essentielles qui font la marque d’un leadership accompli.

Le nombre de personnes pressenties, la composition de l’architecture, les différentes combinaisons qui se font et se défont durant tout cet exercice attestent qu’on est bien loin d’un scénario prémédité.

Mieux, à chacune de ces occasions, son épouse était bien loin du théâtre des opérations. Et comment ne pas l’avouer, j’ai été même surpris par son détachement, sa réserve, voire son inaltérable circonspection dans ces circonstances.

J’aurais été dubitatif si, par moments, elle cherchait à comprendre ce qui était en train d’être fait par son époux et ses collaborateurs. Mais pas une seule fois, elle n’a été prise à défaut d’immixtion dans le travail qui se faisait. Je peux même affirmer, en âme et conscience, que lors du dernier remaniement, la Première dame Mme SALL, a appris la liste du Gouvernement en même temps que les noms étaient divulgués par la télévision sénégalaise, juste après la rupture du Jeûn.

Ses réactions pendant que les noms des Ministres étaient déclinés ne laissaient aucun doute sur le fait qu’elle était loin d’être dans le secret des dieux. L’environnement était tel qu’il n’y avait pas de place à la simulation. Durant cette soirée, je m’en voudrais de ne pas partager deux faits que j’ai pu constater et qui témoignent éloquemment des qualités de générosité et de piété de cette dame. En effet, lorsqu'en arrivant au salon où nous venions de terminer le repas de la rupture du jeûn, son époux l’a encouragée pour les actions qu’elle menait en direction des nécessiteux, sa réponse a été de dire qu’elle "ne consacrera jamais l’assistance que lui apporte son mari, à acheter pour elle-même des effets personnels"."Ne serait qu’un gramme d’or", avait-elle martelé. L’autre fait marquant est qu'au moment où les commentaires sur le remaniement se faisaient au sein du groupe restreint des collaborateurs du Président, son épouse se retira dans un coin du grand salon, alternant prières et lecture du Coran. Et jusqu’au moment où nous prenions congé du Président, elle était encore dans cette posture de retraite spirituelle.

Au nom de la vérité, il m’a semblé important de porter ce témoignage, là où certaines personnes, après avoir bénéficié de la confiance du chef de l’Etat à des niveaux de responsabilités élevés, se retournent aujourd’hui contre lui et cherchent à le discréditer en utilisant leur position antérieure. 

Il y a lieu de s’interroger sur les fondements de l’éthique et du professionnalisme qui leur avaient valu d'être promus à ces postes hautement stratégiques.

Ces individus rappellent tristement le coureur américain Lance Armstrong qui, après avoir remporté plus de six fois le Tour de France, s’est révélé plus tard un vulgaire tricheur qui ne méritait nullement les trophées qui lui étaient décernés et les honneurs qui l’accompagnaient.

Ces "Armstrong" de la haute administration devraient se rendre à l’évidence qu’en voulant discréditer le Chef de l’Etat ou son épouse à partir de faits ou anecdotes supposés, fondés sur la malveillance, ils viennent plutôt de prouver qu’ils ne méritaient pas la confiance qui avait été placée en eux par la plus haute autorité de l'Etat.

A coup sûr, leurs futurs collaborateurs, leurs collègues, leurs voisins et l’opinion en général apprécieront leur véritable nature. Car ce sont eux qui seront , en définitive, les premiers juges face à cette déloyauté innommable de ces franc-tireurs.

Le style de management du Président Macky SALL n’est ni directif, ni solitaire, encore moins autocratique. Il laisse la place à l’échange, à la concertation où ses positions ne sont ni dogmatiques ni immuables. Tel le Général DE GAULLE, il a parfaitement compris que "pour gouverner, il faut écouter tout le monde et décider seul". Dès lors, si l’on est animé d’un souci de loyauté et de fidélité, l’on peut aisément développer avec lui une collaboration franche et fructueuse. 

Vouloir servir un homme d’Etat tout en s’évertuant à faire prévaloir un esprit égocentrique, n’est pas de nature à l’aider à assumer pleinement sa mission.

Ce désir vil et égoïste, ces attitudes cauteleuses entrainent souvent ce genre de départ peu glorieux, qui débouche sur de soi-disant révélations qui n’ont d’autre objectif  que de chercher un hypothétique fonds de commerce.

Ces postures qui jurent d'avec l’éthique, conséquences d’une frustration aux relents de chantage, n’honorent décidemment pas leurs auteurs. De toutes les façons, ces réactions seront appelées à connaitre le destin d’un feu de paille.

Que ces malintentionnés se souviennent donc toujours de ces propos pleins de sens de Thomas Corneille : « Mais quand du plus beau feu l’on s’est montré capable, qui trahit un moment reste toujours coupable ».


Dakar, le 19 Août 2014


Abdoul Aziz TALL

Conseiller en Management,

Ministre auprès du Président de la République

en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent



22 Commentaires

  1. Auteur

    Xxx

    En Août, 2014 (12:41 PM)
    Cette position d'un has been du PS recyclé par Macky Sall n'est pas surprenante.
    Top Banner
  2. Auteur

    Lesenegalemergent

    En Août, 2014 (12:50 PM)
    merci pour cette contribution mr le ministre j'ose juste espérer que les senegalais liront entre les lignes et qu'il comprendront cette démarche et aussi de juger de l'intégrité de notre président maintenant parlons du senegal émergent dont vous avez le suivi continuez sur cette dynamique et n'hésitez pas a instruire le président sur la nécessité de rééduquer la presse sénégalaise et d'installer une commission de modération de la presse national instaurant une certaine déontologie et replacer a sa juste valeur une certaine pédagogie d'écriture
    {comment_ads}
    Auteur

    Xuluus

    En Août, 2014 (12:57 PM)
    lékkal té noppi. Espèce de nouvelle dame de compagnie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sambaye Bayaaaaan...

    En Août, 2014 (12:58 PM)
    Si c' est des mémoires d' outre-tombe... j' y ajoute foi!  :hun: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Baye Cheikh

    En Août, 2014 (13:09 PM)
    Je suis vraiment déçu par ce M. Tall. Au de nous éclairer sur votre plan émergent dont vous avez la charge, vous restez là à se justifier laborieusement sur des broutilles.Je crois que de Idrissa n'a pas totalement tort de vous appeler "Dames de compagnie"
    Top Banner
    Auteur

    Saër

    En Août, 2014 (13:11 PM)
    Bravo Aziz. Cette contribution a un sens. A méditer. Merci encore, que le tout puissant te protège. Vive la République et vive le Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdou Lonase

    En Août, 2014 (13:15 PM)
    Il a été un baay fall de Collin, puis de Tanor; maintenant c'est un fidèle de Maky. Ne me dites pas que c'est une girouette. Il défend les idées de ses intérêts. Ne me dites pas que c'est un opportuniste. C'est un réaliste. Il a su nous ramener en arrière en réactivant le BOM qui avait toute sa pertinence à l'époque; mais les temps ont changé, le système de management de monsieur TALL, expert en organisation est totalement dépassé. On ne peut pas faire du neuf avec du vieux; malheureusement le président maky, né après les indépendances n’intègre pas cette donne.
    {comment_ads}
    Auteur

    Baye Cheikh

    En Août, 2014 (13:16 PM)
    Je suis vraiment déçu par ce M. Tall.

    Au lieu de nous éclairer sur votre plan émergent dont vous avez la charge, vous restez là à se justifier laborieusement sur des broutilles.Je crois que de Idrissa n'a pas totalement tort de vous appeler "Dames de compagnie"
    {comment_ads}
    Auteur

    Arame22

    En Août, 2014 (13:23 PM)
    Bravo Monsieur le ministre,

    je vous félicite d'abord pour la qualité de vos écrits qui nous édifie sur l'engagement sans faille du président de la république et de son épouse pour améliorer le vécu des sénégalais ô combien éprouvé par un vieillard véreux.

    Merci encore pour votre engagement sans faille aux cotés du président qui, clairvoyant, sait distinguer la bonne graine de l'ivraie.

    n'en déplaise aux aigris et je reprends les propos d'un détraqué à vos trousses : dieu est le seul juge! dieu vous départagera inchallah! merci encore!!!
    Top Banner
    Auteur

    Lol1

    En Août, 2014 (13:52 PM)
    Il defend son pain! du pain du pain!
    {comment_ads}
    Auteur

    Vv

    En Août, 2014 (13:52 PM)
    le senegalais est vraiment devenu méchant! si un fils d'un gardien et d'une vendeuse de guerté thiaf, simple geologue( Bac+3) arrive a avoir 8 milliards en banque, des maisons et une dizaine de terrains, plus de 35 vehicules, un appartement à houston ...alors qu'il n'etait que simple locataire en 2000, pourquoi pas karim wade, financier (Bac +5 Sorbonne), ancien banquier, fils d'une juriste issue d'une famille noble et riche et d'un professeur agrégé des universités , anciens consultant international, plusieurs fois ministre , président de la république pendant 12 ans avec tous les avantages (caisse noire...)??? Cherchez l'erreur chers amis! vraiment amna niou sokhor koi, et malheureusement c'est cette même haine que l'on retrouve dans les famille senegalaises entre freres ou soeurs de même père ou mère etc...no sokhor bakhoul laissez ce gars vivre en paix...tout ceci c'est de la politique
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (14:06 PM)
    L'Ingénieur Macky Sall, Peul pure Souche, donc digne-noble-courageux atavique, a été toujours la cible à abattre pour certains-es & certainisés-es & archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux & affluents. 1. L'Ingénieur Macky SALL PM de la République, compétent-capable-expérimenté-efficace-efficient-rigoureux-sérieux-travailleur acharné-discret-fidèle-loyal-humble-poli, mais ferme, provoquait l'ire de ces fléaux-parasites. 2. L'Ingénieur Macky SALL PM, Directeur de la campagne pour la réélection du sinistre wade, sillonnait tout le Sénégal, villes - quartiers - villages - hameaux, certains-es & certainisés-es, parrainés par les archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux & affluents, limaient leurs sabres pour le poignarder dans le dos. Bien que vainqueur, car brillamment élu par les dignes-nobles peuples, IL fut déplacé à la Présidence de l'Assemblée. 3. En tant que Président de l'Assemblée, certains-es & certainisés-es, à la demande du sinistre-sénile-tribaliste-ethnicistes-claniste-confrériste-régionaliste-méchant-raciste wade, avec le soutien mesquins des mesquins religieux de là-bas, tentèrent de l'humilier. IL démissionna quelques heures avant que les fascistes votent leur raciste résolution. 4. Une autre guerre visant à éliminer Macky SALL repris son cours. Les fascistes-racistes l'accusèrent de tous leurs maux, le trainèrent devant leur police. EN VAIN! 5. Les fascistes-racistes décidèrent alors de l'éliminer physiquement. EN VAIN! 6. Durant la campagne électorale 2010 - 2012, qui a vu la victoire éclatante de l'Ingénieur Macky SALL, wade, flanqué de ses hordes de fascistes, l'accusa de bénéficier de soutiens ethniques. 7. Le niais niasse avait repris ces délires fascistes pour organiser des tables rondes destinés à dénoncer le caractère ethnique des soutiens qu'apportent les Peuls pure Souche de partout au Sénégal à l'Ingénieur Macky SALL. EN VAIN! 8. L'ingénieur Macky SALL, Président de la République, trouva le Sénégal dans les abysses de malheurs-horreurs-terreurs-déshonneurs-misères-drames-HONTES. IL commença tout de suite à laver les souillures souillées laissées au Palais par le sinistre wade. 9. Certains-es déclenchèrent des torrents d'inventions de sottises. 10. Le Président Macky SALL, après quelques mois dédiés à la purification du Palais de la République & alentours, et de paufiner la mise en oeuvre de son Programme salutaire pour le pays, alla occupé ses locaux-bureaux au Palais. Certains-es & certainisés-es & archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux & affluents, voyant pointer à l'orizon, un Sénégal à la Maodo Mamadou DIA, à savoir où les dignité-sens de l'honneur-bonne moralité-bon sens-discipline-sobrité-vertu sont partout présents, se ruèrent dare-dare dans leurs cavernes-grottes de HONTES pour y dénicher des infectes foutaises à coller sur le Président Macky SALL. EN VAIN. PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Août, 2014 (14:27 PM)
    Déséspérés-es-angoissés-es-désemparés-es, ne sachant plus à quel saint se vouer pour salir-humilier-détruire le Président de la République plurielle, laïque, démocratique, sociale du Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT, Son Excellence, l'Ingénieur Macky SALL, Peul pure Souche, donc naturellement digne-noble-courageux atavique, certains-es & certainisés-es, sous les funestes baguettes souillées de leurs archi-faux religieux du funeste axe de tous les maux, après des années de sinistres-vains combines-complots-pactes diaboliques-trahisons-traitrises-campagnes de dénigrements-diffamations-calomnies-colportages de mensonges-foutaises-crétineries, pensent qu'en rassemblant leurs sinistres fréres, menteurs-falsificateurs-tricheurs-usurpateurs-déloyaux-infidèles-indiscrets-indignes-traitres-racistes, sur des bases etnique-clanique-linguistique-confrérique-régionale, le Président Macky SALL serait contraint de renoncer à PURIFIER - SERVIR - DEVELOPPER LE SENEGAL AU PROFIT DE TOUS LES PEUPLES. PEINE SINISTREMENT PERDUE! NOUS VEILLONS. NOUS ne remettrons jamais nos couteaux dans leurs étuis, car fabriqués seulement pour sectionner les couilles des minables qui auraient l'idée d'effleurer un seul cheveux du Président de la République du Sénégal, l'Ingénieur Macky SALL. PEULS
    Top Banner
    Auteur

    Tall_pmu

    En Août, 2014 (15:25 PM)
    C'est un faux type ce Monsieur avec ses airs de sainte nitouche, il n'a pas la reconaissance du ventre avec ses théories dépassées, nous attendons des résultats Mr Tall, la théorie n'a jamais nourrit personne, mâkhalâ, un niènio on l'est pour toujours.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug La Vérité

    En Août, 2014 (16:35 PM)
    je ne savais qu'il faisait partie des dames de compagnies, c'est malheureux

    {comment_ads}
    Auteur

    Wédi

    En Août, 2014 (17:29 PM)
    Avant il cirait les chaussures de Collin, puis il créa OTD ( Ousmane travaill pour Diouf) en pillant les maigres ressources de la LONASE maintenant il nous chante les louanges de Macky et Marème. Attendons nous à le voir bientôt créer son mouvement MTM : Macky Travaille pour Marème.
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiekyss

    En Août, 2014 (18:02 PM)
    Merci Mr TALL pour ce temoignage , de toute facon, ces menteurs et ces denigreurs qui attaque la famille presidentielle ne suscitent que du degout pour l'immense majorité des senegalais qui quoi qu'on dise , sait rester calme et choisi toujours ses dirigeants dans la plus grande celerité....
    Top Banner
    Auteur

    Beugna

    En Août, 2014 (20:50 PM)
    En tout cas ce politicien pseudo technocrate recyclé et transhumant n'est pas un modèle de vertu et de bonne gouvernance, on a vu ce qu'il a fait à la LONASE. Nous n'avons aucune leçon d'éthique à recevoir de lui. Il faut travailler pour sortir le pays de la misère, rien ne va dans ce pays: agriculture, élevage, pêche, tourisme, école, université, santé, emploi, ...

    Nguir Yalla, on n'a pas besoin de vos contributions, mais nous attendons surtout vos actions. Les sénégalais sont fatigués.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nit Dafay Nité

    En Août, 2014 (23:15 PM)
    Plus qu'une une faute politique les paroles du Ministre Mbagnik constituent une offense à la République plus grave qu'une offense au Chef de l'Etat.



    Pour le reste je respecte ses opinions.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kirirrikou

    En Août, 2014 (02:15 AM)
    Li khew thi biira biir oumpewoul thi biti. Mbokk bou yaatou ak kharitoo moo taakh senegal Dara oumpewoufi. Surtout nak bi nga khameni borom barké da beugue doungourou you barri. C'est le pourquoi ya plus le secret dans le senegal. Le boy il va raconter la bone elle va raconter le gardien le gardien raconter le chauffeur le chauffeur raconter sa femme sa femme raconter sa coiffeuse plus sa copine et son far jusque que le senegal entièrement sait tout. Si ya 3 personnes dans 1 buro si 1 personne va aux toilettes avant de revenir les 2 vont le faire dieuw. Alors monsieur Aziz bayil Marieme mou liguey.
    {comment_ads}
    Auteur

    Grand Ziz

    En Août, 2014 (03:52 AM)
    Pourquoi on l'accuse pas Rokhaya Sall ou A. Sall. Sénégalais yi dofou gnou dé.
    Top Banner
    Auteur

    Marioo

    En Août, 2014 (09:08 AM)
    Moubarack lo a tapé trop fort,et il a le mérite de demissionner d'un poste de ministre conseiller pour défendre les interets de notre pays ,le valeureux malick N'DIAYE lui emboite le pas en lui donnant raison sans le dire

    Moubarack avait donné ses raisons depuis longtemps,mais ce qui vous fait réagir,ce que vous ne pouvez supporter,ce qui vous tuera à petits feux,c'est le fait qu'il rejoigne celui qui vous empeche de dormir,je savais que le faram facce de moubarack allait vous rendre dingue

    mais mr tall,vous avez pris le train en marche,vous ne connaissez rien du couple,le m'bagnick n'a fait que conforter ce que tout le monde disait, souvant haut,et sans le vouloir et dans votre euphorie,vous tombez dans le piège comme les dames de compagnie du couple;je vous cite (En effet, lorsqu'en arrivant au salon où nous venions de terminer le repas de la rupture du jeûn, son époux l’a encouragée pour les actions qu’elle menait en direction des nécessiteux, sa réponse a été de dire qu’elle "ne consacrera jamais l’assistance que lui apporte son mari, à acheter pour elle-même des effets personnels"."Ne serait qu’un gramme d’or", avait-elle martelé. L’autre fait marquant est qu'au moment où les commentaires sur le remaniement se faisaient au sein du groupe restreint des collaborateurs du Président, son épouse se retira dans un coin du grand salon, alternant prières et lecture du Coran. Et jusqu’au moment où nous prenions congé du Président, elle était encore dans cette posture de retraite spirituelle)

    Qu'une saint louisienne prie et lise le coran n'est pas surprenant,vous en verrez des milliers tous les jours,mais qu'elle le fasse de sorte que vous puissiez le racontez,vous ne trouvez pas ça louche?notre palais est si exigu que MME ne puisse trouver un coin ou lire le coran et prier à l'insu de tous, croyez moi,je ne veux dire que du bien de cette dame que j'admire,je préfère mille fois Marieme aux autres premieres dames, mais c'est des gens comme vous et mbagnick qui provoquent les reactions, SANS LE SAVOIR VOUS AVEZ FAIT CE QUE LE COUPLE ATTENDAIT DE VOUS,RACONTER CE QUE VOUS AVEZ ENTENDU ET VU
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email