Jeudi 24 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Quand on ne peut pas atteindre Macky, on vise Marième (Par Me Nafissatou Diop Cisse)

Single Post
Me Nafissatou Diop Cisse

C’est avec un quelque ahurissement que j’ai lu dans la presse, de la semaine dernière, une contribution d’un lecteur, qui s’émeut d’une prétendue bamboula de la Première dame au Palais, simplement parce que Marième Faye Sall y avait organisé une soirée de gala, avec comme convives des Sénégalaises et des étrangères amies avec qui elle partage tout surtout la téranga sénégalaise 

Pour corser l’addition, l’auteur de l’article est même allé jusqu’à requérir des séquences historiques susceptibles à ses yeux de réveiller nos capacités d’indignation, en soulignant que par le passé, un journal de la place (Info 7) avait eu à barrer sa Une avec ce titre : « Le Peuple a faim, la République danse. », après une soirée organisée sur les lieux par l’ancienne première dame du Sénégal.

Dans quel pays sommes — nous?? Hors les contextes qui sont différents et la personnalité de Marième Faye Sall tout autre, que cachent donc ces propos faussement sibyllins?? Difficile de le savoir devant tant de hargne.

Durant le mois béni de Ramadan, on voit Marième Faye  partout dans les mosquées, les rues de Dakar et du Sénégal offrir des milliers de « ndogou » à des Sénégalais modestes, mais cela ne se remarque pas.

Presque concomitamment, ses équipes sillonnent à longueur d’année le pays pour venir en aide aux sinistrés et aux malades démunis.

Pourquoi alors ignorer toutes ces bonnes actions régulières, pour ne se focaliser que sur une seule soirée de gala tenue au Palais??

Le Diable est dans les détails. Mais l honnêteté commande de dire que la nouvelle Première Dame sénégalaise tranche par bien des égards avec celles qui l’ont précédée. Les dernières occupantes du Palais de la République, résidence officielle du chef de l’État, présentaient toutes la particularité d’arborer des origines autres.  

Avec Marième Faye en revanche, c’est plutôt le règne de la femme musulmane au foyer, de la Sénégalaise bon teint, de la mère soucieuse des équilibres familiaux, dans la plus grande humilité et conformément à nos valeurs traditionnelles.

Marième Faye Sall porte son projet avec fierté et le réussit avec bonheur. Si c’est pour cela qu’elle dérange, elle le fait alors avec la complicité de beaucoup de ses compatriotes qui ne cessent de prier pour qu’elle perpétue ses bonnes œuvres.




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email