Lundi 17 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Culture

Délégation générale du Festival mondial des arts nègres dans la psychose des délestages : Sindiély se méfie de Karim

Single Post
Délégation générale du Festival mondial des arts nègres dans la psychose des délestages : Sindiély se méfie de Karim

La reprise des délestages n'inquiète pas du côté de la Délégation du Festival mondial des arts nègres (10 au 31 décembre). Selon le Délégué général Abdou Aziz Sow, les différents sites retenus disposent de systèmes autonomes qui les mettront à l’abri des délestages.

LES ASSURANCES DE AZIZ SOW, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DU FESTIVAL MONDIAL DES ARTS : «Chacun de nos sites dispose de système autonome pour nous mettre à l’abri des délestages»

Contrairement aux ménages désarmés face aux coupures continues de courant électrique qui ont repris depuis quelques semaines, le Festival mondial des arts nègres ne sentira aucunement ces discontinuités dans l’approvisionnement. En effet, les autorités qui se meuvent dans l’organisation de l’événement culturel indiquent avoir acquis des groupes électrogènes en quantité suffisante pour équiper chacun des sites où se dérouleront les activités. «Chacun de nos sites dispose de système autonome pour nous mettre à l’abri des délestages et même pour pouvoir nous permettre entièrement de fonctionner de façon autonome. Ce sera des groupes relais etc.», renseigne Abdou Aziz Sow, le Délégué général du Festival mondial des arts nègres que le Sénégal accueille du 10 au 31 décembre. Selon l’ancien ministre du Nepad, de l’Intégration économique africaine et de la Politique de bonne gouvernance, tous les sites du Festival ne seront pas dépendants du réseau de la Senelec. «On peut fonctionner sans le réseau, donc on n’est pas tributaire de l’électricité fournie par la Senelec», éclaire-t-il .

«On peut fonctionner sans le réseau, on n’est pas tributaire de la Senelec»

Des équipements qui permettront aux festivaliers, contrairement aux ménages qui subissent actuellement les contrecoups des coupures de courant, de ne pas sentir les conséquences des problèmes énergétiques du pays. «On est dans les dispositions d’avoir de l’autonomie dans tous nos sites», assure ainsi M. Sow dont les informations sont largement confirmées par le Directeur de la communication du Festival, Mamadou Koumé. «Sur tous les sites, nous avons prévu d’installer des groupes électrogènes. Par conséquent, nous n’aurons pas de problèmes sur les sites où vont se tenir les principales manifestations du Festival mondial des arts nègres», indique M. Koumé. Ne précisant cependant pas le nombre de groupes électrogènes mobilisés pour se prémunir des délestages, Mamadou Koumé affirme néanmoins que tous les 16 sites disposeront de groupes électrogènes. «Les sites, c’est une dizaine. Et sur cette dizaine de sites, il y aura des groupes électrogènes, mais je ne peux pas vous dire qu’on a 20 ou 25 groupes électrogènes. Sur tous les sites, il y aura un groupe électrogène, ça c’est certain», assure M. Koumé qui, relativement aux informations selon lesquels les sites du Festival sont mis hors délestages par la Senelec, renseigne : «C’est une rumeur, ce n’est pas quelque chose de vrai». Par ailleurs, de sources sûres, il ressort que c’est une société dénommée Magnum qui est chargée de fournir ces groupes électrogènes au Festival. 

La Senelec promet une couverture correcte de tous les sites du début à la fin des manifestations

Le défi sera relevé pour la couverture normale des différents sites devant accueillir les activités du Festival mondial des arts nègres (10 au 31 décembre). Puisque toutes les dispositions pour y arriver ont été prises. Ces assurances sont du Directeur de la communication de la Société nationale d’électricité (Senelec), Cheikhou Cissé, qui indique qu’un ensemble de mesures ont été prises. La première porte sur la mise hors délestages de tous les sites, tout au long du Festival. «C’est un système qui n'est pas nouveau, puisque c'est la même chose qui est faite à l'occasion de tous les grands événements qui se passent dans ce pays, comme les matchs de football». Le deuxième acte posé, indique-t-il, c'est l'installation de postes mobiles. Ainsi, trois postes de 700 Mw sont mis au village des arts de Ngor, un de 700 Mw aux Almadies, un de 500 Mw à la place de l'Obélisque, plus un de 150 Mw à la Médina et un de 100 Mw à Biscuiterie. La troisième disposition prise étant l'installation de câbles de basse et moyenne tension, 1500 câbles de moyenne tension et 2200 câbles de basse tension. «Ce qui permet, avec les postes, d'alimenter les sites. Et les travaux sont terminés depuis le 5 décembre», note-t-il. Le Directeur de la communication de la Senelec fait également état d'équipes de veille devant fonctionner 24 heures sur 24. Ceci «pour assurer tout ce qui est surveillance et dépannage». Il indique que sur le plan de l'organisation humaine, «tous les managers et directeurs de service sont sous astreinte et en alerte». C'est-à-dire qu’«ils sont mobilisables à tout moment jusqu'à la fin de l'événement. Quand ils descendent le soir et rentrent chez eux, ils ne peuvent faire rien d'autre. Puisqu'ils sont en alerte pour se replier à tout moment à Hann en cas de problème». À l'intérieur du pays, le même système hors délestage est maintenu à Saint-Louis et Diourbel, avec les mêmes dispositions sur les plans humains et organisationnels. Mais il reviendra au Festival mondial d'installer lui-même ses groupes sur les sites, selon M. Cissé. Quant à Ziguinchor, Cheikhou Cissé précise qu’«il n’y a aucun problème là-bas puisqu'ils ne sont plus sous délestages. Ils ont même un excédent de 4 Mw depuis le 15 novembre dernier». Une fin des délestages à laquelle la Senelec est parvenue à Ziguinchor grâce à la location de plusieurs groupes. Cet ensemble de dispositions prises par la Senelec pour la couverture normale du Festival mondial des arts n'a pas d'incidences financières significatives sur la trésorerie de la société, d’après Cheikhou Cissé. «À part la prise en charge du personnel mobilisé durant toute la manifestation, le reste des mesures appliquées n'a pas d'incidences financières. Parce que les 5 postes existaient et servent pour le dépannage».



8 Commentaires

  1. Auteur

    Tiapatioli

    En Décembre, 2010 (13:38 PM)
    @ Youka , so yéwo yéma :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Seydina Japon

    En Décembre, 2010 (13:39 PM)
    Tattaguinois de la diaspora cotisons nous pour acheter une ambulance pour Le village
    {comment_ads}
    Auteur

    Ab

    En Décembre, 2010 (13:46 PM)
    Les deux enfants de wade des débiles mentaux
    {comment_ads}
    Auteur

    Population

    En Décembre, 2010 (14:01 PM)
    Ne serait-il pas opportun que les populations profitent de cette tribune (le FESMAN) pour manifester contre les délestages?



    Elles ne devrait pas sortir dans les rue et se rendre sur les sites à chaque fois qu'il y a une coupure?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Diaspoeaman

      En Mai, 2021 (12:46 PM)
      YAW YA DEUGUEURE FITE TA GNEMER YALLA PEROU DI AYE WALAKANA GNOME GNINGUI DAW DI DOUGUE AMERIQUE ILS SONT DES MILLIERS SUR LA FRONTIÈRE AVEC LEUR FAMILLE ENTRAIN DE SOUFFRIR . AK CORONA BI  RIEN NE MARCHE NITE DOU KHEBB BOPAME NITE DOU KHEBB LIMOU AM.BEAUCOUP DE SÉNÉGALAIS DE L'EXTÉRIEUR ATTENDE D'AVOIR LE BILLET POUR RETOURNER LIGUEYOUGNOU LIKOUGNOU BA SOUR AMOUNGNOU KHALISS, ET ILS NOUS PRENNENT COMME DES ANIMAUX C'EST MIEUX DE RETOURNER AU PAYS DEVANT NOS FAMILLES AVANT DE MOURIR ICI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ah

    En Décembre, 2010 (14:05 PM)
    je m'en fous complètement de ce FESMAN

    Ils n'ont qu'à se torcher le cul avec!!

    En quoi cette manifestation va améliorer la vie des ménages sénégalais?
    Top Banner
    Auteur

    Octo

    En Décembre, 2010 (14:09 PM)
    Les abonnés pensent que la priorité doit être de fournir leurs besoins qui sont une nécessité !

    Toutes les autres dépenses ne peuvent être engagées que lorsque tout ce qui est nécessaire aux populations qui souffrent est satisfait ! Une bonne gouvernance passe par la gestion des priorités et le dévouement à la satisfaction de ce qui est indispensable pour la vie des population , les dépenses de prestige sont à bannir !
    {comment_ads}
    Auteur

    Louy Ndéyou Li

    En Décembre, 2010 (19:31 PM)
    deuk bi djay na niou ko, momatou niou ko,

    famille wade nio ko mome
    {comment_ads}
    Auteur

    Waka Flocka Flame

    En Décembre, 2010 (21:19 PM)
    fesman O lets do it !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email