Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Culture

FESPACO 2015 : le Sénégal mise sur une bonne participation (directeur Cinématographie)

Single Post
FESPACO 2015 : le Sénégal mise sur une bonne participation (directeur Cinématographie)
Le cinéma sénégalais n'ira "pas avec la grosse tête'' mais compte se faire bien représenter à la 24-ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), prévue du 28 février au 7 mars, a déclaré, mardi à Dakar, le directeur de la de la Cinématographie du Sénégal, Hugues Dias. "J'espère que le Sénégal se comportera très bien. Nous n'irons pas avec la grosse tête. Nous allons faire une bonne représentation de notre cinématographie", a-t-il déclaré. Le directeur de la Cinématographie prenait part au lancement de l'étude diagnostic du secteur du cinéma sénégalais et d'élaboration d'un plan stratégique quinquennal de développement intégré du cinéma et de l'audiovisuel (2016-2020).

 Selon Hugues Dias, "le produit culturel est relatif. Ce n'est pas parce qu'un film gagne des Oscars, des Césars qu'il sera primé au FESPACO. Le FESPACO est une autre réalité, une réalité africaine. Je pense que tous les films se valent'', sachant qu'il y a "des critères" pour les départager, a-t-il dit. "Nous allons avec nos expériences positives mais aussi pour recueillir des d'expériences d'autres pays qui peut-être nous devance sur certains points", a fait valoir M. Dias. Le Sénégal se prépare comme "il se doit dans la sobriété", a indiqué Hugues Dias. "Nous sommes dans des pays où la récession financière est criarde, donc nous allons faire avec les moyens du bord et nous pensions représenter comme nous l'avons fait en 2013 le Sénégal haut la main, dignement mais surtout avec les prières du peuple", a-t-il ajouté. 

 "Il ne faut pas que les gens pensent que le FESPACO est une compétition. C'est des échanges" à partir desquels "on peut en tirer les résolutions pour que nos Etats prennent conscience du poids réel de la cinématographie. C'est cela l'importance", a-t-il insisté. "En 2013, l'une des recommandations majeures du colloque du FESPACO, c'était que les Etats s'engagent à financer leur cinéma. Aujourd'hui, si l'on fait une évaluation, le Sénégal est l'un des rares pays'' à s'inscrire dans cette perspective, a-t-il dit. Au total, quatre films sénégalais figurent dans la programmation du FESPACO 2015 qui porte sur le thème "Cinéma africain: production et diffusion à l'ère du numérique".

 Il s’agit de "Des étoiles" de Dyana Gaye (long-métrage), "Muruna" de Moly Kane (court-métrage), "Momsarew" d'Alassane Diagne (documentaire) et "Sagar" de Pape Abdoulaye Seck (Ecoles). "Nous avons deux films en hors compétition : +Mbeubeuss+ de Nicolas Sawolo Cissé et +Dakar Trottoir+ de Hubert Laba Ndao. Au MICA (Marché international du film, du cinéma et de la télévision africain), nous avons des films sénégalais inscrits qui vont se débrouiller à trouver des débouchés pour une meilleure exploitation", a-t-il par ailleurs signalé.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email