Samedi 03 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Culture

L’HISTORIEN MAMADOU DIOUF RECADRE L’ECRIVAIN AMADOU HAMPATHE BA : « La plus grosse bêtise qui est jamais sortie en Afrique, c’est de dire qu’en Afrique quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle»

Single Post
L’HISTORIEN MAMADOU DIOUF RECADRE L’ECRIVAIN AMADOU HAMPATHE BA : « La plus grosse bêtise qui est jamais sortie en Afrique, c’est de dire qu’en Afrique quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle»

Le professeur et historien Mamadou Diouf a surpris son monde, en début de semaine dernière, lors d’un atelier régional de partage des résultats d’une recherche sur un projet relatif à la participation politique des jeunes femmes d’Afrique de l’ouest Francophone, initié par Afrique Créative, en s’en prenant à Amadou Hampathé Ba. Le professeur Mamadou Diouf d’histoire à l’Université de Colombia, a, en effet, souligné que la question fondamentale en l’Afrique n’est pas liée de manière exclusive aux conditions dans lesquelles les relations de genre sont organisées, car ce sont des questions culturelles. «C’est pourquoi, la plus grosse bêtise qui est jamais sortie en Afrique, c’est de dire qu’en Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. Parce que tout simplement, on ne peut pas compter sur le pouvoir gérontocratique pour penser le future», a-t-il soutenu, en référence à la célèbre phrase du défunt l’écrivain et conteur Malien, Amadou Hampathé Ba. Et M. Diouf de soutenir que «si on ne change pas les mentalités en Afrique, on n’avancera pas. Si on ne règle pas nos rapports avec la tradition, on n’avancera pas. On peut faire tout ce qu’on veut, ça ne changera pas». «Pourquoi quelqu’un qui va mourir va penser à l’avenir», s’interroge-t-il, en outre, avant de soutenir que «ça se passe dans nos têtes. L’Afrique, c’est simple, c’est un continent où 75% de la population ont moins de 25 ans. Pourquoi voulez-vous penser pour ces gens, quand vous ne savez même pas comment ils pensent. Donc ça veut dire qu’au-delà de 80 ans, ce ne sont même pas 10% de la population. Quel avenir vont-ils penser ?». Et Mamadou Diouf d’aller plus loin en notant que dans toute l’histoire de l’humanité, que ça soit au plan intellectuel, moral, religieux culturel, «ce sont les jeunes qui ont toujours porté les nouvelles sciences. Ce sont eux qui ont toujours les nouvelles religions. Tous les prophètes des religions révélées étaient des jeunes. Ce sont ces derniers qui portent l’avenir, qui sont capables de se projeter dans le passé en construisant l’avenir». A l’en croire, tant que la grande révolution mentale des hommes et des femmes n’aura pas lieu, rien ne changera. Car il indique que quelques fois, la femme patriarcale est beaucoup plus forte que les hommes, contrairement à ce qu’on croit. Selon Mamadou Diouf, c’est cela qui peut chambouler l’état de la société.



affaire_de_malade

177 Commentaires

  1. Auteur

    Deuss

    En Janvier, 2012 (16:47 PM)
    mamadou diouf la il veut se faire de la pub
    Top Banner
  2. Auteur

    Layabargnie

    En Janvier, 2012 (16:49 PM)
    LIFI MAAM BAAYI WOON BAAY YAKH NA KO !
    {comment_ads}
    Auteur

    Kagne

    En Janvier, 2012 (16:49 PM)
    Professeur da ngay douul rek... From France
    {comment_ads}
    Auteur

    Abou

    En Janvier, 2012 (16:50 PM)
    vous n'avez rien compris pr mamadou diouf ,c par rapport aux connaissances du vieillard qu'il s'agit.

    d'ailleurs vous avez dans le passe' insulte' les senegalais ,disant qu'ils ne croient qu'a l'argent
    {comment_ads}
    Auteur

    Fiiiii

    En Janvier, 2012 (16:51 PM)
     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 



    BOFF...



    UNE DISCUSSION PHILOSOPHIQUE ENTRE HOMMES DE CULTURE.



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Sa

    En Janvier, 2012 (16:51 PM)
    Je ne comprends pas. Il n'a pas expliqué pourquoi il n'est pas s'accord avec Amadou Hampathé ba. Ou bien c'est flou !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Loli Gaye

    En Janvier, 2012 (16:51 PM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  





    Etienne, le fils de Ousmane Tanor Dieng fait la fête à Dakar avec Eva Design

    En vacance au Sénégal pour les fêtes de fin d'année, Etienne Dieng fils du candidat Ousmane Tanor Dieng, n'a pas perdu du temps. Le jeune homme s'est offert de savoureuses vacances après un long séjour en France et au Canada.



    {comment_ads}
    Auteur

    People

    En Janvier, 2012 (16:52 PM)
    Argumentaires très léger Professeur DIOUF



    une telle affirmation mérite plus d'explications, autrement ça ressemble à de la publicité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xewel

    En Janvier, 2012 (16:52 PM)
    monsieur diouf n'a pas compris le sens de la phrase d'AHB, comme tt le monde il repete ! c'est la citation la plus connue verbalement à travers le monde, mais il y a peu de gens qui sachent l'interpreter! il ne s'agit pas de conflit de generation ou d'un regard sur le passé mais plutot de perte de reperes, de manque de valorisation de la culture noire, de cette culture qu"on aurait mieux fait de preserver en ecrivant pour que nos enfants se souviennent car la mondialisation a relégué l'apprentissage oral au dernier rang alors qu'il est le plus humain des formes apprentissages !
    Top Banner
    Auteur

    Ibou

    En Janvier, 2012 (16:53 PM)
    C'est une histoire de gamous entre hal pular et serere.Le professeur Diouf sait tres bien que H.Ba parlait de la bibliotheque memoire depositaire de souvenirs , de connaissances, de sagesse et de projection sur le futur......
    {comment_ads}
    Auteur

    Crois Que Diouf N'a Pas Compri

    En Janvier, 2012 (16:54 PM)
    je crois que une Bibliothèque ne renferme pas forcément des ouvrages qui se chargent de l'avenir.

    En bon historien Diouf devrait comprendre que Ba voulait parler de l'apport des vieillard dans la connaissance du passé vécu. Et la mort de ces vieillards constitue une perte pour les jeunes qui n'auront plus l'occasion de bénéficier de leur savoir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kani

    En Janvier, 2012 (16:54 PM)
    Pro fesse eur Diouf Vous n´avez rien compris relisez Amadou H BA
    {comment_ads}
    Auteur

    Plo

    En Janvier, 2012 (16:54 PM)
    guis nga diouf boull gnou fonto;ce que dit AHB est une figure de style que vous refusez de comprendre;c'est sur que vous avez toujours cru a ces propos;mais maintenant que vous etes devenu grand;vous reagissez ainsi:

    soyez modeste quand meme

    ;ou bien vous chercher la notoriete;ceci est u ne figure de style qui s'apelle hypalage ou encore une presomption

    niit da nga warra am degue degue
    Top Banner
    Auteur

    Senenmut

    En Janvier, 2012 (16:54 PM)
    C'est vrai que questionner les "praés notionés", les adages, les proverbes, peuvent aider dans la (déconstruction) à poser les bases d'une réflexion pour ensuite (reconstruire) mais tout de même il ne faut pas exagérer. Ce propos est suffisamment clair et compréhensible par tout le monde. Mat(mâat) meut na ba tchim rew. "Quand une bibliothèque brûle est-ce un vieillard qui meurt? Faut ni exagérer,r ni minorer, encore moins jeter l'ANATHEME sur ce propos. Tous les vieillards ne sont pas égaux. Y'a qu'à voir entre WADE, MBOW, MANDELA !
    {comment_ads}
    Auteur

    Kali

    En Janvier, 2012 (16:55 PM)
    J'aime bien le professeur Diouf mais là je crois qu'il n'a pas vraiment compris le sens de la phrase de Hampaté Ba.
    {comment_ads}
    Auteur

    Salyta

    En Janvier, 2012 (16:56 PM)
    c est vrai qu un vieillard est une bibliotheque parsqu il connait bcp de chose sur la vie
    {comment_ads}
    Auteur

    Amilcar Cabral

    En Janvier, 2012 (16:57 PM)
     :down:  QUEL TRAITRE CE SÉNÉGALAIS  :down:  LA PLUS GROSSE BÊTISE C'EST SENGHOR QUI LA DIT : LA RAISON EST HÉLÈNE L’ÉMOTION EST UNE NÉGRITUDE- SÉNÉGALAIS  :tala-sylla:  CE SENGHOR QUE TU ADMIRE TANT  :down:  LÈCHE CUL  :down:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Ceddo

    En Janvier, 2012 (16:58 PM)
    C'est la vérité. Il faut que Les (jeunes) Africains réinventent un nouveau rapport à la tradition, un rapport décomplexé, déconnecté de certaines croyances rétrogrades.



    On peut respecter les anciens, sans pour autant verser dans l'idolâtrie et l'immobilisme!



    Que penser alors du pouvoir maraboutique :?: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Poulo Barkedji

    En Janvier, 2012 (16:58 PM)
    je pense que mmonsieur diou n a rien compris et c est triste pour lui

    c est vrai k e afrique un vieillard ki meurt c es comme une biblioteque qi brule ds la mesure ou en afrique les recit n existait pas tt se memorisait et du coup un efois qu on quite ce bas monde on va avec ses connaissances

    pauvre monsieur le professeur

    il n a meme pas eu le tps de reflechir avzant de parler et pourtant on lui a bien enseigne qu avant de parler fau remuer la langu 7 fois ou bien il parle tt simpleemn pour ce faire

    lapub

    en plus monsieur diouf du respect ^pour ceux qui ne osbt plus de ce bas monde et qui ns attendent labas
    {comment_ads}
    Auteur

    Lyns

    En Janvier, 2012 (16:58 PM)
    Quand il y a quize ans je m'étais attaqué à ce monsieur( dieu ait sont âme) en disant qu'il avait donné, sans le vouloir, l'occasion à ces quelques européens incultes et bêtes de se moquer des Africains, incapables d'écrire pour conserver leur mémoire. Mes amis avaient ri, en reconnaissant que j'avais tout à fait raison mais qu'eux n'avaient jamais réfléchi à cette bourde. Qui plus est, ce n'est pas vrai,nos vieux n'ont pas plus de mémoire que les vieux bretons Corses ou allemands. Seuls les historiens tradionnels de nos pays ont cultivé une mémoire phénoménale ce qui leur permet de restituer des pans entiers de beaucoup d'évènements pendant des heures sans avoir mémoriser à l'aide de supports écrits.
    {comment_ads}
    Auteur

    Plo

    En Janvier, 2012 (16:58 PM)
    diouf daal da mandi

    Top Banner
    Auteur

    Fall

    En Janvier, 2012 (16:58 PM)
    fama a tout dit , je ne trouve meme pas de parole...

    {comment_ads}
    Auteur

    Ndof

    En Janvier, 2012 (17:03 PM)
    Là où Mr Diouf n'a pas tort en affirmant que cette fameuse phrase de Hampaté Bâ est une grande bêtise, est dans la compréhension même qui a été faîte de cette phrase. Elle a toujours servi d'à priori à ceux qui ont voulu démontré que l'Afrique n'avait pas d'Histoire (écrite) car les paroles s'en vont les écrits demeurent comme ils disent. De ce ponit de vue cette phrase, malgré toute la charge émotionnelle qu'elle peut contenir est en fait une belle insulte pour l'Homme Africain car le privant de fait d'un partie, en faite de la partie la plus importante de son histoire (je ne citerai que les hiéroglyphes pharaoniques et Météoritiques de même que l'écriture Vai, les écrits avec l'alphabet Arabe (Chroniques de Kano, Tarikh Es soudan, Manuscrits de Tombouctou, Wolofal etc.)

    Hampâté Bâ ignorait il sa propre histoire ou était il juste un homme de son époque, que sa mémoire soit sanctifiée.

    Cependant placé hors de son contexte, cette phrase est d'une vérité universelle, et s'applique aussi bien à L'Afrique, A l'Asie, à l'occident et aux aux Amériques. Un vieillard qui meure est une perte pour l'humanité en général et sa communauté en particulier. Car l'homme est avant tout fruit de l'expérience, c'est la capitalisation de l'expérience collective qui fait les grands peuples.

    cette phrase n'est d'ailleurs que la confirmation de ce que Kocc Barma nous a enseigné il y'a des siècles "Mak mat naa baayi si reew"

    Ce Mr Diouf se trompe d'adversaire, il se trompe encore plus de perspective.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ado

    En Janvier, 2012 (17:04 PM)
    Mo il na mm pa compri le sens dan lekel Hampaté la dit. cela voulé juste dir ke lé vieillard connaisse bocou d histoire et k kan 1 vieillard meur c histoires meurent avec lui.

    {comment_ads}
    Auteur

    Amin

    En Janvier, 2012 (17:04 PM)
    Monsieur diouf daal moo neekh mais grawul sougnou kalla comme seerrerre la mounou ma si wax dara
    Top Banner
    Auteur

    Ngou

    En Janvier, 2012 (17:07 PM)
    Mr Diouf....si tu comprends pas le sens de cette citation d'Amadou H. Ba, il fallait y reflechir plus profondement avant de la traiter comme une betise. Amadou H.Ba a mon opinion faisait reference a lhistoire non-ecrite de l'Afrique. Et ce veillard symbolise a celui qui etait la, temoin de cette periode et pourait pas la transcrire ou la materialiser en terme de litterature. Mais ce n'est pas une question de niveau d'implication des jeunes ou des veillards dans le developement du continent ou dans lhistoire de l'humanite.....ce sont ces jeunes qui deviennent demain les veillards
    {comment_ads}
    Auteur

    Guy

    En Janvier, 2012 (17:10 PM)
    Je respecte M. Diouf mais il raconte des conneries là. Il tourne la citation dans le mauvais sens. Un vieux qui meure c'est une bibliothèque qui brule mais les jeunes qui grandissent se sont des feuilles qui s'écrivent.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bobo

    En Janvier, 2012 (17:10 PM)
    il est tres nul ce monsieur diouf il cherche la popularite
    {comment_ads}
    Auteur

    Rethiou

    En Janvier, 2012 (17:10 PM)
    Il me semble que le Professeur DIOUF a réduit la pensée de Amadou Hampaté BA, le sage, à un conflit de générations. M. BA voulait simplement regretter que du fait de la tradition orale et de l'aversion de la plupart des africains pour l'écriture, beaucoup de savoirs et de secrets précieux disparaissent avec leur détenteur. Ces secrets peuvent se retrouver au niveau de la pharmacopée, de l'histoire et de la culture.

    Je sais Mamadou DIOUF suffisamment intelligent pour comprendre A.H. BA. Si un bac moins 3 comme moi a compris, pourquoi pas lui qui connait papier et est payé pour réfléchir?

    Peut-etre conviendrait-il qu'il précise davantage sa pensée pour que s'instaure un vrai débat.

    Ce que je déplore par contre, c'est le ton irrévérencieux que ni sa culture, ni sa religion, ni son éducation ne sauraient accepter. J'ose penser qu'il s'agit d'une mauvaise transcription journalistique pour vendre, à moins qu'en bon sérère, il n'ait bu du dolo avant la conférence. Je sais Mamadou DIOUF courtois et respectueux et une telle phrase serait mal venue de la bouche de quelqu'un préoccupé par le devenir de la jeunesse. "Dit moi quelle jeunesse tu as, je te dirai quel pays tu seras".

    J'attend la suite.
    Top Banner
    Auteur

    Justathought

    En Janvier, 2012 (17:13 PM)
    Je ne suis pas d'accord avec Mr Diouf de la maniere dont il a defendu son desaccord avec Mr Ba. Au moins sur ce qu'on peut lire ici je crois que Mr Ba parlait bien d'une perte enorme d'archives que peut detenir un sage. Qui parle d'histore parle d'archives et Mr Diouf le comprend mieux que quiconque car etant historien lui meme.

    S'il ne se basait pas sur ce qui est deja ecrit et retenu depuis des siecles peut-etre aujourd'hui il aurait du mal a s'appeler historien lui meme.

    On comprend bien que ce sont les jeunes qui representent une meilleure projection du futur et par consequent de l'avenir mais le debat n'est pas la.

    Toute culture a besoin d'etre preservee et on ne saurait le faire sans pour autant se referer au passe qui d'antant etait base sur le savoir des ancetres.

    Je soutient largement cette idee de Mr Ba qui dit "Un vieillard qui meurt est une bibliotheque qui brule".
    {comment_ads}
    Auteur

    Pfff

    En Janvier, 2012 (17:13 PM)
    Si wade meurt quel bibliothéque sera brulé ?

    Les vieillards sont séniles ? da niouy naaakh

    Après c'est le wax waxeet. Ils nous racontent les histoires en tenant compte uniquement de ce qui les glorifient.



    Qui ne s'est pas poser la question à savoir pourquoi dans les classes de nos parents tout le monde étaient premier de la classe ?



    Autre assertion, "li fi mame yi bayi wone... je ne sais quoi" pourquoi cela tarde il à porter ses fruits ?



    Mr Diouf a osé ouvrir le débat. May be c'est son ton qui est irrespectueux je dis bien may be. Mais nous devons nous poser ce genre de questions ?

    {comment_ads}
    Auteur

    Papy40

    En Janvier, 2012 (17:13 PM)
    Je pense que Fama, Samba Sy et Abou vous avez parfaitement raison. Ce professeur Mamadou DIOUF n'a rien compris où il veut déformer la parole de AMADOU H Bâ. C'est très bizzare pour son comportement
    {comment_ads}
    Auteur

    Am'

    En Janvier, 2012 (17:14 PM)
    ila raison on jajouterai mm com la di tt a un ami "un vieillard ki meurt un pervers de moins"
    Top Banner
    Auteur

    Amilcar Cabral

    En Janvier, 2012 (17:14 PM)
     :haha:  ALLEZ SUR POUGALA.ORG POUR COMPRENDRE LE RAGE QUE FONT LES SOIT DISANT INTELLECTUEL AFRICAINS COMME CE DIOUF DE LA LIGNEE DE SENGHOR  :down:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Alpha

    En Janvier, 2012 (17:16 PM)
    c est pourquoi c est dangereux d envoyer un serere a l ecole il revient avec la mentalite des blancs comme senghor.mr diouf la plus grande betise a ete commise par tes parents qui t ont envoye a l ecole ,tu devrais etre un bon cultivateur d arachide dans le sine.on n insulte pas hampate ba qui est venere en afrique .si tu veux etre celebre cherche ailleurs demain tu t attaqueras a cheikh anta diop.
    {comment_ads}
    Auteur

    Daveid

    En Janvier, 2012 (17:17 PM)
    Je cite Diouf quand il parle des jeunes: "Ce sont ces derniers qui portent l’avenir, qui sont capables de se projeter dans le passé en construisant l’avenir".

    Justement se projeter dans le passé c'est consulter une bibliothèque dans un sens élargi du terme. Voir mourir un vieillard en Afrique c'est voir disparaître une référence (un moyen de projection dans le passé) pour ces jeunes, d'où une bibliothèque qui brûle.

    Merci quand même à Diouf de secouer ces cocotiers car certains finissent par les sacraliser et deviennent violents quand on y touche. Il faut de temps en temps remettre certaines choses en question, il faut discuter de tout.
    {comment_ads}
    Auteur

    Coco83

    En Janvier, 2012 (17:18 PM)
    En voilà un qui n'a rien compris. Notre histoire n'ayant pas souvent été transcrite, elle s'est transmise de génération en génération et cette s'est interrompue avec notre entrée dans la modernité. Aussi si nous ne recueillons pas les connaissances de ces "vieillards", elles seront perdues à jamais, des bibliothèques auront été brûlées. J'ai déjà eu la chance de rencontrer un vieillard centenaire élevé à la cour d'un roi résistant au milieu des intrigues de palais. Il raconte des pages entières de nos livres d'histoire en mettant des noms face à chaque épisode. j'en ai quelques enregistrements mais j'ai surtout eu un énorme sentiment de gâchis. Je suis donc tout à fait d'accord avec AHB. Balaa ngaa toj gemeñu samba sëñ bi , xam li muy wëlis
    Top Banner
    Auteur

    Teuss

    En Janvier, 2012 (17:18 PM)
    C;est que monsieur Diouf n'a rien compris de Hampathe Ba mais en plus il veut se faire voir, tout ce qu'il raconte ce sont des mensonges, ces gens ont l'habitude de ne s'adresser qu'a des etrangers qui ne connaissent rein de l'Afrique donc il est facile de leur raconter des hgistoires comme il a l'habitude de faire.

    seul verite de ses histoires c'est de dire que tout ce qui est neuf est cree par des jeunes meme s'il y'a des exeptions ( meme les prophetes, sauf peut-etre Noe)



    les 80 pour cent de jeunes dont il parle sont tous de enfants des 10 pour cent de vieux ( leurs peres qui les ont eduque et inculque des valeurs pour leur formation). je crois que je me fatigue pour rien car tous ces gens qui ont fuient l'afrique pour allez raconter des histoires aux Ricains ne sont pas dignent de notre attention



    Ciao :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Absa

    En Janvier, 2012 (17:20 PM)
    Wakh nékhoul d, Degg Degg mo nékh.

    Comme quoi on peut etre professeur d'université et avoir des insuffisance, comme c'est le cas pour ce professeur d'université, heureusement qu'il enseigne à Colombus en amérique, donc complétement acculturé quoi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Guislenma

    En Janvier, 2012 (17:22 PM)
    Ce petit sérère de Mamadou Diouf veut seulement qu'on parle de lui.Il est évident que Hamadou Hamapathe Ba a une plus grande ouverture d'esprit que lui.Comment peut-on faire le monde, sans les conseils des vieux, sans prendre en compte leurs expériences, notamment leurs réussites, leurs echecs, leur vécu (c'est ça la bibliothèque pour les plus jeunes).
    {comment_ads}
    Auteur

    Grogne

    En Janvier, 2012 (17:22 PM)
    La phrase de Amadou A. Ba est belle , mais elle n'a aucune signification dynamique. Il poétise là où le professeur Diouf philosophe. Du narssisisme au spiritualisme la distance est longue. Peu de gens ont la capacité de la parcourir
    Top Banner
    Auteur

    Hey

    En Janvier, 2012 (17:25 PM)
    Diouf,

    tes propos rendent caduque ton etat d'historien. Tu as vraiment deraille ici.

    Je suis surpris et decu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Takou

    En Janvier, 2012 (17:26 PM)
    Quel Con !!! Le Vieillard dans ce cadre represente l'experience. Ceci est d'autant plus vrai dans les societes de tradition orale. Pour etre original Mr DIOUF est un Con. Rien qu'un con ! Ni plus ni moins ! Mr Diouf symbolise la plus grande betise africaine
    {comment_ads}
    Auteur

    Vrai

    En Janvier, 2012 (17:27 PM)
    Voila encore ces " fameux histoiriens" de la trempe de ce Mamadou Diouf, ou encore Thioub, qui, pour une publicité international, sont capables de renier la vérité. Rien que pour faire plaisir aux blancs, se faire inviter á des seminaires, se faire interviewer sur les médias occidentaux. Ce Diouf est un historien alimentaire, car c est l un des rares historiens africains que l on voit sur France 24, ou Cnn, car ce sont des vendus et des lâches capables de marchander la vraie mémoire de leur peuple. En plus, nul á chier, car ce Mr Diouf n a pas compris l assertion de Hampathé Ba, véritables paroles de sagesse.

    Nous avons besoin de véritables intellectuels capables de raconter notre vraie histoire, rétablir la vérité sur cette histoire de notre peuple qui a été falsifiée, truquée á souhait.

    {comment_ads}
    Auteur

    Mara

    En Janvier, 2012 (17:27 PM)
    «C’est pourquoi, la plus grosse bêtise qui est jamais sortie en Afrique, c’est de dire qu’en Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. Parce que tout simplement, on ne peut pas compter sur le pouvoir gérontologique pour penser le future»,...........il veut se faire connaitre ce mec ...........pour résumer il voulait juste dire quand un vieillard meurt il emporte avec lui beaucoup de chose ça veux pas dire qu'il a pas transmis a quelqu'un d'autre
    Top Banner
    Auteur

    Milo

    En Janvier, 2012 (17:28 PM)
    diouf té le singe ki se desabi devan le blanc do rousse sakh sal renegat
    {comment_ads}
    Auteur

    Bolton

    En Janvier, 2012 (17:30 PM)
    CHER PROF,SOYEZ PLUS EXPLICITE.J'OSE DIRE QUE JE NE SERAIS PAS LE SEUL QUI S'EST NOYE DANS LA CONFUSION.PAR CONSEQUENT HAMPATE BA PARLE PAR RAPORT A UNE EPOQUE DANS LAQUELLE L'AFRIQUE N'EST PAS CELLE Q'UELLE EST MAINTENANT.STILL,NOUS SOMMES TOUJOURS DANS LES TENEBRES. :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Zes

    En Janvier, 2012 (17:33 PM)
    Il est dommage que Mr Diouf ai choisi cette phrase de AHB pour essayer de se faire une publicite.Parce que c'est rate.Il aurait mieux fait de la fermer et passer pour intelligent.La,on sent seulement le desir de se faire voir par tous les moyens.Il est completement ridicule !A vouloir chaque fois dire ce que les autres veulent entendre on devient plus bete qu'il ne l'est permis.Bouffon,va!

    {comment_ads}
    Auteur

    Des

    En Janvier, 2012 (17:34 PM)
    Quelle suffisance, pour se permettre de porter un jugement sur la pensée d'un homme aussi reconnu, du haut de ses 15 ans d'expérience, et avec quelle violence. On n'attend certainement pas des personnes âgées qu'ils dessinent notre avenir mais leur expérience de la vie est incontestablement nécessaire aux jeunes générations qui, elles, vont dessiner le futur, d'ailleurs c'est étonnant venant d'un histoirien alors qu'ils justifient à longueur de journée la nécessité de leur science par le fait qu'aucune communauté ne peut se construire un avenir en ignorant son passé. Je pourrai aquiescer vu sous l'angle de la tradition orale des africains qui se transmette la connaissance par cette voie plutôt que de laisser des traces écrites.
    Top Banner
    Auteur

    Domou Baye

    En Janvier, 2012 (17:35 PM)
    Eh ben mon cher tu devrais changer de metier alors vu ta vision des choses !!! Je pense que monsieur Diouf n 'a RIEN COMPRIS de ce proverbe. il faudrait revoir ta copie. Ceux qui dénigrent l'histoire de l'Afrique n'ont également rien compris.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pierrot Le Fou

    En Janvier, 2012 (17:36 PM)
    Cher professeur vous etes vraiment audacieux de traiter cette quotations de Amadou H Ba de bêtise. Venant d'un prof d'histoire est encore plus choquant. Hampate Ba faisait allusion au role que Le vieillard Africain, grace à son experience, joue dans nos societes traditionnelles Africaines. Vu qu'en general nous n'avions pas de tradition ecrite, Le vieillard en Afrique, jouait un role de source de savoir. Lorsqu'il meurt ce savoir non-ecrit se meurt aussi; d'où la comparaison a la bibliotheque qui brule. C'est vraiment regrettable qu'un homme dans votre position puisse dire de telles choses. Peut être que c'est ce que Columbia university avait decelé en vous embauchant. Sachez Monsieur Diouf que Hampathe Ba n'est point votre egal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Futur_presi_du_senegal

    En Janvier, 2012 (17:37 PM)
    Personne parmi les intervenants n'a su donner une explication claire et compréhensible. C'est à croire vous avez oublié déjà comment faire un commentaire de texte.



    Dans la pensée de H. A. Ba, il y a 3 mots clés : Afrique, vieillard et bibliothéque.



    Afrique, oui en afrique, nous avons aussi notre culture, nos us et coutumes. Pourquoi devrions-nous toujours penser que la culture occidentale est un modèle et que l'on devrait s'y conformer? Juste pour exemple, prenons l'éducation. Pourquoi devrions-nous insulter nos parents ou les traiter de menteurs quand on est sur que ce dont ils racontent ne tient pas la route comme cela se fait en occident? et pourtant, il arrive que les parents expriment une chose par son contraire dans leur stratégie d'éducation non pas parce qu'ils mentent mais c'est une façon de mettre l'enfant devant ses responsabilités....



    Le vieillard symbolise en afrique le respect, l'expérience de la vie...... on ne jette pas nos parents dans des maisons de retraite et les rendre visite 1 fois par an. Non, on leur donne la chance de revivre pleinement en partageant avec eux, en les entourant de chaleur familiale....... dans toute chose, l'expérience est très importante et on apprend de ses fautes. La science elle-même est basée sur l'expérimentation....



    Bibliothèque fait référence à des ouvrages stockés dans des rayons. comme malheureusement nos vieillards sont pour la plupart analphabètes, ils favorisent la transmission orale. Par conséquent, il n'y a pas d'écrits qui restent pour enseigner l'histoire. S'il n'y avait pas d'ouvrages confinés dans des bibliothéques comment Mr Diouf allait devenir historien? comment allons-nous étudier et connaitre la libération de la france, la traite négrière, les grandes guerres.....



    Mr Ba parlait dans ce sens. Le vieillard qui a gardé sa bibliothéque d'ouvrages dans sa tête eh bien meurt avec car ses connaissances n'ont pas été matérialisées par des écrits pour que les générations futures qui voudraient étudier le passé puissent avoir des références (livres disponibles) mais aussi pour que l'on puisse se baser sur des expérimentations faites pour améliorer la science.



    Si les scientifiques qui ont découvert des vaccins n'avaient pas faits de publications et qui sont restées dans les grands rayons des bibliothéques, nul médecins aujourd'hui ne sauraient développer des médicaments identiques et ce serait un éternel recommencement. c'est de ça dont il s'agit et non de penser pour les jeunes......



    je ne vois vraiment pas le rapport
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    En Janvier, 2012 (17:39 PM)
    Moi j'ai juste une chose à dire à ce cher prof. C'est le passé qui fait le présent!! si tu n'as personne pour te dire les érreurs du passé comment pourras tu éviter celles qui viennent par exemple?

    A quoi sert l'HISTOIRE?
    Top Banner
    Auteur

    Loool

    En Janvier, 2012 (17:42 PM)
    il n'a qu'à la fermer ce professeur! na bind li Hampaté binde ba paré!!!! pfff complexé wa!
    {comment_ads}
    Auteur

    Aldo

    En Janvier, 2012 (17:42 PM)
    Mamadou comprend très bien la pensée d'AHB. Mieux, dans ses travaux d'historien, il a beaucoup fait référence aux tenants de la tradition orale qui ne sont pas forcément des vieillards ( Assane Maroxaya Samb, Yoro Jaw, Tanor Latsukaabe Fall ...) C'est son droit de remettre en question notre rapport à la tradition, au savoir, à l'avenir. Il peut battre en brèche la thèse de AHB qui fait autorité, et à laquelle, personnellement, j'adhère. Qu'il le fasse seulement en respectant les règles de bienséance et les règles scientifiques qui structurent son domaine d'intervention: l'Histoire. Pour le reste, les générations futures choisiront.

    J'attends de Mamadou Diouf qu'il éclaircisse sa pensée. C'est un brillant intellectuel qui a de remarquables capacités d'analyse. Méfions-nous des petits bouts de phrase sortis de leur contexte.

    Je finirais par une petite provocation. Que pensez-vous qui adviendrait de nous si Abdoulaye Wade mourrait ( Yalla na yeex) ? Une bibliothèque qui brûle? Les Africains ou les Sénégalais qui ont "Un destin pour l'Afrique" ne font pas légion,et lui-même nous dit que ses paroles valent des clous. Un pays qui brûle? C'est malheureusement le scénario le plus probable, parce que plus conformes à ses actes de tous les jours. On n'y voit pas l'ombre de la sagesse, de la tempérance ou de la magnanimité qui caractérisent le vieillard d'AHB.

    Sans rancune
    {comment_ads}
    Auteur

    Procuste

    En Janvier, 2012 (17:43 PM)
    Je ne sais pas si les propos de Mamadou Diouf ont été cités hors contexte. Ce qui est sûr c'est que la célèbre phrase de Amadou Hampaté Bâ fait référence au fait qu'en Afrique ce sont les vieux qui détiennent les connaissances historiques car la tradition est orale et que de ce fait, ce sont les plus âgés qui en ont le plus vu. Quant au commentaire de Mamadou Diouf, je suis d'accord sur le fond: le pouvoir géronto-traditionnel basé sur le droit d'aînesse nous cause bien du tort. Je pense de plus en plus que soit les propos de Mamadou Diouf sont cités hors de leur contexte, soit ce dernier a pris l'initiative de faire cette déclaration en pensant à Wade. Sinon c'est clairement hors propos si l'on regarde le sujet de la conférence. Il n'y a qu'en Afrique que l'on soutient des gens comme Wade, Mugabé ou autres car ils étaient là avant et que tous les autres sont nuls, surtout s'ils sont plus jeunes. Un vieux ne ment jamais, est toujours un sage, ne veut plus profiter des bienfaits matériels de la vie, etc. Quand on a ces considérations, on finit par manger des caillous pendant que le "vieux" s'enfonce dans l'abondance, la corruption et la luxure. Peu de vieux présidents africains meurent au pouvoir sans être atteints de diabète, de cancer de la prostate (Wade) et autres dysfonctionnements causés par l'abus.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dommage

    En Janvier, 2012 (17:44 PM)
    Monsieur le PROFESSEUR MAMADOU DIOUF quelle est votre contribution au PIB de l'Afrique ou du Sénégal de quelle valeur ajoutée etes vous porteur pour nos économies, votre métier est de blalbater et à force de le faire vous en venez à débiter des con_neries...prenez garde à ne devenir ces pseudos - intellectuels qui se trouvent un bon fond de commerce en insultant leurs pays et leurs cultures.
    Top Banner
    Auteur

    Bira

    En Janvier, 2012 (17:49 PM)
    Moi ce proverbe je le vois pour moi mon grand père soignait beaucoup de maladies avec des racines, des feuilles... Mais à sa mort aucun de ses enfants n'a eu connaissance de son savoir il est parti avec, le bibliothèque a brûlé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Elisal76

    En Janvier, 2012 (17:50 PM)
    Mamadou Diouf ne recadre rien. Il faut remettre la citation de A.H.B dans son contexte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Banlieusard

    En Janvier, 2012 (17:51 PM)
    Contrairement à ceux qui pensent que M. Diouf cherche la notoriété, je crois que ses propos méritent réflexions. Il a la notoriété intellectuelle et ne situe pas (pour ceux qui font la comparaison avec M. Ba) dans le même régistre que M. Ba, qui est par ailleurs très respecté. D'abord, mettons la fierté africaine de côté si nous voulons analyser cette phrase de façon rationnelle. Je pense que l'assertion de M. Ba a tendance à privilégier le discours des ancêtres, quels qu'ils soient, au détriment des plus jeunes. Alors que le bon sens, si l'on croit Descartes est "la chose la mieux partagée". C'est une façon pour M. Diouf de rompre avec cette mythification à outrance qui ne se justifie pas toujours. C'e n'est point la négation de l'histoire africaine, mais une prise de conscience de la nécessité d'intégrer dans nos valeurs culturelles l'importance de chaque composante de la société, quel que soit son âge, et l'apport qu'il peut amener dans la construction de la cité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Waseye

    En Janvier, 2012 (17:52 PM)
    Mr le Professeur .La sagesse d 'un grand historien réside dans une qualité qui s'appelle l'humilité.Aujourd hui vous même si voulez en savoir plus sur votre grand père ou aieul vous vous adressez à ceux qui l ont connu car rien n'a été relaté dans les livres ,cd,enregistrements.Si ces instruments avaient existé nul doute que notre honorable AH Ba s'en serait servi .Il a vécu avec son temps ,utilisé les moyens d 'alors malgré les freins et barrières que l'administration française avait dressé devant lui .Je fais partie de ceux à qui on a fait croire que Samory Touré ouvrait le ventre des femmes enceintes pour voir comment étaient couché le foetus ,que El Hadj Omar etc.. et bien d'autres "faits historiques "comme les gaulois étaient nos ancêtres et la gaule notre pays.Ces vieillards que vous méprisez étaient dépositaires de la vrai et réelle histoire de nos pays et c'est grâce à cela que vous êtes aujourd hui là ou vous êtes pour pavaner.
    Top Banner
    Auteur

    Ah

    En Janvier, 2012 (17:54 PM)
    C'est desastreux et lache de la part de Mamadou Diouf de vouloir se faire connaitre en insultant l'eminent Hampathé BA

    Je lui conseille juste de lire "thierno Bocar , Le Sage de Bandiagara" qui est un livre de Hampathé BA ; par la suite il comprendra mieux le sens de la phrase de Hampathé BA

    {comment_ads}
    Auteur

    2012

    En Janvier, 2012 (17:56 PM)
    MONSIEUR DIOUF Historien en Colombia clochard en AFRIQUE berceau des civilisations ............  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bourba

    En Janvier, 2012 (17:57 PM)
    salam



    Vraiment voila le genre de pseudo intellectuel dont on devrait se mefier .Car meme s'il n'est pas d'accord avec Amadou Hampathe Ba il doit au moins etre un peu courtois.Et tout ce qu'on voudrait rappeler a Mr Diouf c'est que il n'y a pas de verites absolues et que ces ecirtures qu'il celebre ont tant ete falsifies .Et que cette tradition orale on est en fiers et que cela a preserve ce charactere social de notre culture et nous a aide a connaitre beauoup de notre passe .Donc ce nest pas parce que on est entre ces occidentaux qu'il faut devenir un nihiliste.Et pour cela remercions le professeur Souleymane EL Bachir Diagne qui a su parfaitement allie les deux .
    {comment_ads}
    Auteur

    Peul Bou Rafèèt

    En Janvier, 2012 (17:59 PM)
    Mr DIOUF n'a rien compris de ce que ce patriarche a voulu dire '( balla nga tothi guéminiou sama kharal bé nga kham loumouye waulis ce petit ne peut même pas recadrer sa femme

    Top Banner
    Auteur

    Arissoi

    En Janvier, 2012 (18:02 PM)
    Monsieur est un scalarise mais point un intelectuel   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :dedet:  :dedet:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Salambaye

    En Janvier, 2012 (18:03 PM)
    Mamadou diouf il est comme ça ,il a la manie de deranger les gens......il connait rien.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Janvier, 2012 (18:06 PM)
    Le Prof. DIOUF est un historien-écrivain. Il n'est pas ethnologue-anthropologue, ni Erudit des TEXTES & CONTEXTES! Contester ce concept, cogné il y a plus de 30 ans, 20 ans après la mort du Soufi-Savant-Mystique Peul, Amadou Hampâté BÂ, dont les travaux sont en vogue à l'Unesco, nous semble suspect; surtout si cette contestation poids plume vient d'un Prof. comme DIOUF. Nous lisons dans ces mots du Prof. DIOUF, cette réaction juvénile du Jeune Prof. Wole Soyinka à l'égard de Senghor, à propos de la Négritude: "le tigre n'a pas besoin de crier sa tigritude; il bondit sur sa proie". Plus tard, Soyinka admit que ses cris étaient l'oeuvre d'un jeune en quête de publicité. Amadou Hampâté BÂ ne parle pas de ces vieux comme l'indigne-raciste-menteur wade & semblables! Mais de ces VIEUX qui, même couchés, voient plus loin que les jeunes debouts, même juchés sur tous les cimes du monde! Prof. Diouf, pas de confusion de genres! PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Yop

    En Janvier, 2012 (18:06 PM)
    en tout cas en europe les MAC on les mets en maison de retraite dé
    Top Banner
    Auteur

    Patisco

    En Janvier, 2012 (18:09 PM)
    Dans la société traditionnelle africaine, les personnes âgées ou vieillard occupaient une place de choix. En effet, elles étaient dépositaires des us et coutumes, et faisaient figure d'autorité morale et de sagesse, en ce sens que, la culture traditionnelle africaine reposait essentiellement sur l'expression orale. Donc, plus une personne acquiert de l'âge, plus elle est détentrice de toute sortes de savoirs.



    AMADOU HAMPATHE BA a raison de dire Afrique : quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle



    wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbour

    En Janvier, 2012 (18:12 PM)
    C'est pourquoi,les personnes âgées elles faisaient aussi office de références dans le règlement des conflits, dans l'application des règles et des sanctions. Ce serait donc un truisme que de relever l'utilité sociale et culturelle des personnes âgées dans la société traditionnelle. Car en plus de ce savoir empirique que seul l'âge peut conférer, elles détenaient aussi le pouvoir sacré et la capacité d'intervenir la matière. En outre, face à certains problèmes de santé, et surtout face à la mort, l'on faisait nécessairement recours aux personnes âgées.



    vive wade et ses alliés 75% au premier tour



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Lim

    En Janvier, 2012 (18:12 PM)
    d'après les commentaires que j'ai lus, donc les vieillards ne transmettaient pas leurs savoirs, ils les amenaient dans leurs tombes. Autrement, s'ils les transmettaient la bibliothèque ne brûlerait pas donc. Quel est donc le problème en Afrique?

    Moi profondément je pense que la jeunesse africaine doit se confronter aux réalités actuelles du monde et y faire face avec logique et intelligence pour s'en sortir. Sinon on sera toujours derrière et on passera tout notre temps à discuter ou à faire des commentaires sur des sites web.

    {comment_ads}
    Auteur

    Bab's

    En Janvier, 2012 (18:13 PM)
    Monsieur Diouf il faut avoir le respect des anciens ecrivain

    Comment le vieux etait inspirer tu es trop petit pour avoir le meme genre d'inspiration
    Top Banner
    Auteur

    Santeu Buju Bantou

    En Janvier, 2012 (18:13 PM)
    à voir

    source: you tube



    "Bentalha"



    "1/2 COMPLOT CONTRE LES MUSULMANS ISLAM GAZA SIONISTE MACONIQUE -"



    "Le contrat des illuminati 3 ème et dernière étape"



    "Aveux à demi teinte de super sioniste kouchner"



    "1/2 OUVREZ LES YEUX ILLUMINATI 2° BILDBERGER NWO ORDO AB CHAO - "



    "2/2 OUVREZ LES YEUX ILLUMINATI 2° BILDBERGER NWO ORDO AB CHAO - "

    _____________________________________________________________________



     :up:  :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaganiao

    En Janvier, 2012 (18:13 PM)
    e vieillard était non seulement vénéré de tous, mais aussi objet d'attention particulière. Suivant qu'il se trouve en Afrique ou en Occident, le vieillard a un statut socioculturel différent. Par conséquent, il joue un rôle spécifique en fonction de l'idée qu'on se fait de lui.



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Biriam

    En Janvier, 2012 (18:14 PM)
    ce diouf là n'a rien compris

    rappelez de la phrase de cothi birima fall qui disait que maag mat na bayi thim reew donc s'il meurt on en perd beaucoup
    {comment_ads}
    Auteur

    Sandiara

    En Janvier, 2012 (18:15 PM)
    Selon Louis Vincent Thomas (1922-1994), universitaire français, auteur de plusieurs études sociologiques, anthropologiques et ethnologiques sur l'Afrique, ''en Afrique, les vieillards sont peu nombreux et peu coûteux. Ils sont utiles à des travaux spéciaux et à l'éducation des enfants. Les vieillards sont insérés dans la famille et le lignage, où ils sont traités de sages''.



    wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Pepes

    En Janvier, 2012 (18:16 PM)
    LA PLUS GROSSE BETISE SORTIE DE LA D'UN PROFESSEUR....C'EST CETTE DECLARATION DE MAMADOU DIOUF,GRANDE GEULE D'UNE GRANDE IMPERTINENCE.MAMADIOUF EST UN TONNEAU VIDE AUI PASSE SON TEMPS A FAIRE DU BRUIT...PAS DU NIVEAU DU SAGE DE BANDIAGARA!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Vive Hampaté

    En Janvier, 2012 (18:17 PM)
    Mamadou Diouf a fait hors sujet. Il n'a pas placé les paroles de Hampaté dans leur contexte. Hampaté a parlé de bibliothèque, Diouf parle de prise de décision par les vieux. Dans une bibliothèque on trouve des connaissances. On peut bien y aller, apprendre ce que l'on veut apprendre et ensuite décider de soi-même par rapport au savoir acquis. Ensuite ce ne sont pas les vieux qui exercent leur dictature sur les femmes qui d'ailleurs préfèrent les vieux à ces jeunes adeptes des coupc et blessures. Ensuite, pourquoi limiter ces paroles aux rapports hommes-femmes ou jeunes-vieux. Le savoir des vieux touche à la santé (plantes médicinales, à l'hospitalité, aux techniques culturales, à l'art...). Diouf ce que Hampaté a dit c'est du roc,de la vérité pure.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouza 2012

    En Janvier, 2012 (18:19 PM)
    Etablissant une comparaison, il affirme qu'en Occident, les vieillards sont très nombreux et coûtent chers et sont considérés comme socialement inutiles et même encombrants; aussi, sont-ils rejetés dans les hospices ou restent solitaires chez eux, ce qui n'est pas sans conséquences, parfois tragiques, sur leur vie. Par contre, indique-t-il, en Afrique, les vieillards sont gardés dans leurs maisons, maternés et sécurisés par les femmes.



    vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ton Cousin

    En Janvier, 2012 (18:21 PM)
    serere vraiment tu as selon moi mal interprete ton cousin et pere ba seulement il faut savoir dans la bibliothek on y trouve tout et aussi selon ma comprehension modeste il ne veut pas dire par la ke ce sont les vieux ke projetent le futur

    en tant ke mon GAMOU ET DIAM je vous dirai de mieux cerner la phrase de ton cousin peulh

    merci
    Top Banner
    Auteur

    Faso

    En Janvier, 2012 (18:21 PM)
    je suis sur qu'etant eleve il a travaille sur les ecrits de a h ba ce grand ecrivain d'afrique ne critiquons pas ces gens qui ont fait la fierte de l'afrique sur le plan de la litterature monsieur un peu de respect pour nos anciens
    {comment_ads}
    Auteur

    Ser

    En Janvier, 2012 (18:23 PM)
    Mr Diouf compare deux choses qui ne sont diamétralement opposées

    Il étaye sa position par une citation qui ne rentre pas dans le contexte actuelle

    MR Diouf Hamadou H Ba voulais évoquer la sagesse des hommes qui ont vécu des expériences au fil des âges qu'ils ne pouvaient pas transcrire à cause de la prégnance de l'oralité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ert

    En Janvier, 2012 (18:25 PM)
    La plupart des grandes université américanises ne forme que des gens moyens voire médiocre parc e que c'est facile de passer les contrôles continus.
    {comment_ads}
    Auteur

    Warkha

    En Janvier, 2012 (18:28 PM)


    Dans une entrevue (disponible sur le site de l'INA) A. Hampaté Ba expliquait le sens de son expression. Il disait en substance que le vieux dont il parle n'est pas forcément l'Homme de + de 65 ans. Il y a des des vieux de 22 ans comme il y a des jeunes de 72 ans. Le jeune qui a parcouru son pays ou le monde à 22 ans aura forcément plus d'expérience que le vieux de 72 ans qui n'a jamais dépassé les frontières de son village.

    Par ailleurs on ne peut pas occulter qu'en Afrique, des sages sont partis avec leurs connaissances faute de trouver quelqu'un à qui transmettre leur connaissance; ou suite à une mort accidentelle nul n'a pu recueillir leurs savoirs pour les transmettre.

    Je ne sais pas pourquoi Mr Diouf a tenu de tels propos, mais à mon avis il se trompe s'il simplifie les propos de Hampaté Ba en les prenant au pied de la lettre.



    Peace & harmonie.
    Top Banner
    Auteur

    Retraite

    En Janvier, 2012 (18:30 PM)
    Ce Diouf la est entrain de vieillir. Il doit prendre sa retraite. Il est apparemment bloqué dans sa tête.
    {comment_ads}
    Auteur

    Malcom X

    En Janvier, 2012 (18:31 PM)
    Ben on s'en branle de la serpillière sur la tête Mr Diouf. Au vu et au su de votre argumentaire vous ne boxez pas sur le même ring que notre Ahmadou Hampathé Bâ !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Baru

    En Janvier, 2012 (18:33 PM)
    Il y'a également une autre citation très célébre chez nous qui démonte pr Diouf à savoir: ce qu'un viellard voit couché, un adulte ne peut le voir mêlme du haut d'un arbre. Encore Amadou hampathé Ba a raison et son affirmation restera toujours valable. Attention au risque de déracinement total du professeur Diouf qui vit en occident.
    {comment_ads}
    Auteur

    Heu

    En Janvier, 2012 (18:35 PM)
    Je partage entièrement ces propos de Diouf ,c'est ainsi que Modibo Keîta au début des indépendances refusait de donner des postes cles de responsabilités à des vieux.



    C'est cette gérontocratie qui soutient les despotes et entretien l'arriération comme c'est le cas au Mali où on vient de voter un code de la personne et de la famille totalement rétrograde.



    On ne progresse pas si on se secoue pas pas la fourmilière.
    Top Banner
    Auteur

    Dacosta

    En Janvier, 2012 (18:44 PM)
    Les propos de Mamadou Diouf attestent qu'il n'est pas intelligent. Sortir ces idioties de la part d'un universitaire est vraiment gravissime.Même les élèves comprennent le sens des propos de Hampaté Bâ. Je pense qu'il voulait montrer qu'il est un grand professeur, alors qu'il ne l'est pas du tout. Pauvre sérère!
    {comment_ads}
    Auteur

    Seydu

    En Janvier, 2012 (18:45 PM)
    Ce professeur est un complexe. Il essait toujours d'expliquer le retard economique de l'afrique par des manquemement en notre culture.

    Malheureusement ce professeur ne comprend rien des theories d'economie de developpement et d'economie internationale. L'Afrique ne se developpera en copiant des modeles non adaptes a sa culture. Dans le passe, Max Weber l'eminent sociologue nous disait que l'Asie comme l'Afrique ne se devloppera pas a cause du confuciannisme qui est la base de leur culture. Que dirait Weber S'il revenait sur terre et trouvait que les asiatiques vont bientot dominer le monde economiquement.

    Mr Diouf est un prostitue intellectuel qui ne dira jamais que notre continent s'est sous developpe a causee del'exploitation occidentale. Au lieu d'insulter un eminent africain, Mr Diouf ferait mieux d'avoir une vision introspective. En formant des cadres dans les departement d'etudes africaines qui vont servir a la CIA ou dans les multinationales qui exploitent l'Afrique, Mr Diouf est un collaborateur de la colonisation africaine sous une forme nouvelle.

    Rentres en Afrique comme Hampathe BA Mr Diouf. Peut etre de la bas, tu pourras des jeunes africains a devenir des repositaires de savoir et de sagesse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mon Vieux

    En Janvier, 2012 (18:45 PM)
    EH Mr le prof tes paroles sont outrageantes et meritent qu'ont te meprise.Mais respectez au moins la memoire de MR BA qui a mon avis vaut cent fois la tienne.Vas coures et voles,tu diras a tes amis altermondialistes que si par une nuit sereine ils entendent le chant d'un oiseau survoler le tour de leur apppartement ;qu'ils sachent que c'est le signale du debut de la realisation de la pensee philosophique de feu AMADOU AMPATE BA(R.I.P.).C'est a cette heure seulement qu'il te repondra.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sus

    En Janvier, 2012 (18:48 PM)
    ce proffesseur serere veut tout simplement faire leloge..pas de plus..wahou fi dara..Il n a presentement pas d idees a developper ce conard
    Top Banner
    Auteur

    S.f. Diouf

    En Janvier, 2012 (18:51 PM)
    Rien de grave dans ces propos! Simple remarque (juste, exacte) d'un grand intellectuel qui fait notre fierté! Il a raison... Même G. Bacelard a dit quelque chose de semblable: " Le scientifique est utile, à la Science, dans la première moitié de sa vie, nuisible, dans la seconde. Quittons le monde de la science. Un proverbe dit, également: " Plus on est vieux, plus on est bête!" ( il faut être plus que "..." pour donner des salaires de 5 millions et des indemnités de 8000 00 F dans ce sénégal!). Les vieux aiment radoter... Pour terminer, disons que notre "Gamou" n'avait pas totalement tort. Contextuellement, ce qu'il dit était valable, avant, dans la tradition; mais maintenant, ça ne l'est plus! De nos jours, il y a plus que l'oral: l'écrit...,( les TIC), etc. De nos jours, il y a plus de jeunes sages que de vieux sages. Les vieux régressent, les jeunes progressent: La loi de la nature... les Les jeunes, mêmes, sont plus ouverts au savoir, à la recherche, aux TIC, etc. "Xam xam, du lu nieupp xam!"
    {comment_ads}
    Auteur

    Talibe Tiit Torokh

    En Janvier, 2012 (18:52 PM)
    "L'historien Mamadou Diouf recradre l'ecrivain Amadou hampathe Ba"



    Non, il ne recadre personne, bien au contraire Mr. Diouf est completement a cote de la plaque.



    La moindre des choses dont on est en droit d'attendre d'un prof. d'universite digne de cette appellation c'est d'etre capable de contextualiser les declarations avant d'y apporter une critique recevable. Or, Mr Diouf qui qualifie de "plus grosse betise" cette celebre declaration de AHB, ignore ou n'a pas su tenir compte du contexte dans lequel cette phrase fut prononcee. En effet, AHB apportait la replique a un senateur Americain qui avait eu le culot de qualifier les africains d'analphabetes et d'ignorants lors d'un meeting de L'unesco au lendemain des independences. Par cette declaration, AHB a simplement voulu expliquer a l'assistance que le senateur US ignorait (a son tour) qu'on peut effectivement etre analphabetes sans etre ignorants; parce que le savoir ne se transmet pas uniquement par l'ecriture...



    Alors Mr. Diouf veuillez reviser attentivement votre histoire et excusez vous publiquement au plus vite avant qu'une majorite d'africains soit definitivement sceptique sur votre niveau intellectuel.



    Autre remarque, vos analyses et vos phrases sont d'une banalite presque suspecte. Essayer peut etre de vous exprimer en anglais si necessaire. Avec un tel niveau, vous ne faites pas honneur a votre employeur.



    Bien a vous.

    {comment_ads}
    Auteur

    Babs

    En Janvier, 2012 (18:56 PM)
    A mon avis Mr diouf n a pas bien compris la phrase de Mr BA , car un intellectuel de ce niveau ne devrait contester cette phrase de AMADOU HAMPATE BA qui est une fierte pour l afrique et qui metrise tres bien la societe africaine et plus particulierement celle du senegal en particulier les peulhs . Je voudrais dire simplement c est de voire aux 21eme siecle un intellectuel de ce nivaeu puisse apporte de crittique acerbe sur cette phrase pour moi c est ça qui est insultant et il vrai qu un viellard qui meurt est un bibliotheque qui se brule car a l epoque il n y avait assez d ecrit et beaucoup de viellard meurent avec leurs savoirs çs c est la triste realite Maintenant vouloir comparer les deux periode en contexte de mutation c est injuste penser vous que les degradation des moeurs qui exixste en ce moment en afrique n est le fruit des mutaion du monde actuel regarde bien ce qu il avez dit je cite ( CE QUE LES BLANCS NOUS APPORTE VOUDRA T IL MIEUX CE QUE NOUS PERDIONS)
    {comment_ads}
    Auteur

    Lui

    En Janvier, 2012 (18:59 PM)


    A ndof et aux autres,



    Vous essayer de compliquer une chose tres facile. Hampate Ba a voulu juste dire que nous africains n'avions pas d'écriture et par consequent les gents n'avaient pas les moyens d'écrire par exemple leur memoire et donc mouraient avec leurs connaissances.

    Tout ce que vous citez :hiéroglyphes pharaoniques et Météoritiques de même que l'écriture Vai, les écrits avec l'alphabet Arabe (Chroniques de Kano, Tarikh Es soudan, Manuscrits de Tombouctou, Wolofal etc.) ne colle pas à la réalité. La preuve il y a combien d'analphabete au Sénégal?

    Je suis tellement désolé chaque fois que l'on parle de l'Afrique, vous convoquez le passé; mais le passé c'est le passé, nous nous parlons d'aujourd'hui par exemple ce 17 janvier 2012; mais pas de l'Egypte pharaonique ou de que ne sais-je encore.

    Prenons le cas de la religion. Tous les peuples du monde ont adopté leur maniére d'adorer DIEU (Islam, Christianisme, boudhisme, jesuite etc... etc...) et le peuple noire qu'elle notre voie pour adorer Dieu? Rien. Consequence nous adoptons d'autres voies (religions) pour adorer Dieu. Et comme nous avons adopté des voies d'autres peuples nous les maîtrisons pas bien et c'est pourquoi ce qui se passe en ce moment au Nigéria entre Musulmans et Chretiens nous arrive.

    Donc quand Hampate Ba disait celà c'était la triste réalité. L'afrique n'avait pas d'écriture et par consequent il n'y avait pas possibilité qu'un vieillard ecrive ses memoires et donc disparaissait avec son savoir et ses connaissances. Donc c'est bien une bibliotheque qui brûlait. Ce professeur a tout faux et le plus grave c'est que c'est un "historien"
    Top Banner
    Auteur

    Capi

    En Janvier, 2012 (19:08 PM)
    Mr Diouf vient de demontrer qu'il a ete et qu'il est professeur par erreur de la nature. Il faut douter de ce qu'il enseigne aux americains. VOILA UN PARVENU QUI N'A RIEN COMPRIS. AUJOURDHUI QU'ON EN A FAIT UN PROF, IL SE CROIT LE CENTRE DE GRAVITE DE LA TERRE.QUELLE HISTOIRE IL ENSEIGNE AUX AMERICAINS? UN VRAI CON!
    {comment_ads}
    Auteur

    Bass

    En Janvier, 2012 (19:21 PM)
    il faut situer la phrase de Hampaté Ba dans son contexte. Il parlait de la tradition orale et comme en Afrique les dépositaires de cette tradition s'étaient soit les griots ou les vieillards cette tradition qui se transmettait de bouche à oreille était l'apanage des vieillards et c'étaient à eux de la transmettre à la jeune génération et ça m'étonne qu'un imminent professeur comme Mamadou Diouf ne puisse pas le comprendre
    {comment_ads}
    Auteur

    Doffodiouf

    En Janvier, 2012 (19:27 PM)
    Il y a ainsi une panoplie de pseudos historiens à la solde de l'occident qui se remplissent les poches en s'attaquant à des figures qui ont défendu en réalité l'Afrique et ses cultures à la veille de l'écriture de l'histoire de nos sociétés.

    Imaginons le Sénégal sans vieillard en 1960, est-ce que des chercheurs comme Djibril Tamsir Niane, Boubacar Barry, Gueye et bien d'autres auraient pu écrire leurs travaux de recherches qui font la fierté de nos universités aujourd'hui ?

    Allez lire la thèse de Mamadou Diouf qui a été publiée et demandez lui s'il a fallu des jeunes pour l'écrire ?

    D'ailleurs monsieur DIouf n'a rien apporté à la connaissance historique, sa thèse est vide pour qui connait les études universitaires qui ont précédé son travail de recherche. C'est au CODESRIA qu'il est sorti pour aller servir aux Etats-Unis sous l'ère Abdou DIouf qui l'avait mis en orbite...

    Quelle honte !  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Jeffers7

    En Janvier, 2012 (19:35 PM)
    La societe africaine etait segmentaire, les gens vivaient par communaute ou par ethnie ou par tribu.

    L afrique a connu des moments de troubles,lies a des epidemies, a des guerres fratricides, a des luttes face a l envahisseurs...

    Pour vivre longtemps , devenir viellard c etait pas n importe qui , il y a le facteur chance .

    C etait un homme qui a deja fait la case des hommes qui etait une autre ecole.

    C etait un homme qui participait a beaucoup de guerres( l ecole de l armee)

    C etait un homme qui a participe a beaucoup d experiences vecues et partagees dans la communaute

    C etait un homme qui fixait ses reperes et dates en etant tres proche de la nature , il gardait en memoires les evenements en fonction des hivernages .

    Sa langue maternelle n etait pas encore codifiee, s il n avait pas appris l arabe ou une langue des colons , il ne pouvait pas ecrire.

    Alors pour le hamo , pour le village , pour la tribu, pour la communaute , qui n avait pas pu ecrire tous les evenements partages , avoir la chance d avoir un vieu qui tres souvent etait sage ,qui se rappellait de tous ces moments, il devenait une sommation de petits livres ou notes du moment ou un livre c est fait pour passe un message , par consequent le verbe vehicule oralement l est aussi sous une autre forme. il existe plusieurs manieres de communiquer.

    D ou le veillard c etait comme une bibliotheque. l homme sage du

    Macyna avait raison de dire ca. Et son contexte lui donne raison.



    Top Banner
    Auteur

    Zal

    En Janvier, 2012 (19:53 PM)
    Ce Diouf est vraiment nul et n'a rien compris. quel pietre historien... regardez les arguments qu'il developpe, aucune logique, ni substance...
    {comment_ads}
    Auteur

    Mimou

    En Janvier, 2012 (20:00 PM)
    AHB avait qud ildisait cette phrase car il faut la mettre dans son contexte, un vieillard est considéré comme un sage ,aux tps on les sollicitait avant de prendre des decisions car ils avaient du savoir du fait d'avoir vecu longtps et d'etre témoin du passé et de l'histoire.... et puis c'est un jeune qui devient vieillard non...maintenant des vieillards comme wade s'ils meurent c'est un poubelle qui brule ca fait moins d'odeurs looooooooool!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Mr

    En Janvier, 2012 (20:09 PM)
    Les jeunes portent l'avenir et font les revolutions mais ca ne vient pas du coup comme cela (sauf pour les prophetes qui sont inspires par Dieu). Les jeunes doivent s'instruire; en occident c'est a l'ecole et dans les bibilotheques, et en Afrique ils s'instruisent aupres des sages les viellards. C'est dans cette direction qu'il faut comprendre Hampate Ba.
    {comment_ads}
    Auteur

    Badji

    En Janvier, 2012 (20:13 PM)
    Je suis surpris pour cet article du dit professeur d'histoire M. Diouf. Sans pour autant mépriser son savoir je pense que monsieur le Professeur Diouf a mal compris ou il fait une maivaise interpretation de la citation du Professeur A.H. Ba. A mon avis quand A.H.Ba écrit " en Afrique un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle". Le professeur Ba veut mettre le doigt sur sur un facteur déterminant dans la transmission du savoir du moment que beaucoup de nos vieillards analphabètes disparaissent sans laisser d'écrits ou de traces de leur savoirs et connaissances. Personnellement, je connaissais un vieillard guérisseur très fort qui utilisait des racines au pouvoirs de guérison reconnus dans la communauté que seul lui possedait le secret. Et comme ce grand guérisseur n'avait pas d'héritier, il est mort emportant avec lui tout son savoir et ses screts utiles.

    Donc, dans ce cas précis, nous pouvons dire sans risque de nous tromper que la perte de ce guérisseur est vécue pour ma part comme une bibliothèque qui a brûlé. Je pense que monsieur le professeur Mamadou Diouf est totalement hors sujet quant à son interprétation de la citation du maître penseur Amadou H. Ba.
    Top Banner
    Auteur

    Barro

    En Janvier, 2012 (20:35 PM)
    Diouf soit sérieux ,il ne faut pas décevoir les africains un intellectuel à ton nivaux .Et quel age tu avais lorsque hampaté ba disait cela?

    Et je demande il faut bien analyser les propos de quelqu'un avant de critiquer .

    Tes analyses sont aussi diamétralement opposés au proverbe .si tu veux etre élu au présidentiel par les jeunes fait le avec manière mais pas....  :down:  :down:  :down:  :cry:  :cry:  :cry: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Honte!!!

    En Janvier, 2012 (20:46 PM)
    C'est avec une grande honte que je lis ce qu'écris mon doom-baay Pr DIOUF. Honte à toi 1000 fois! Oser simplement utiliser le terme de "bêtise" en évoquant la pensée de l'illustre Amadou Hampaté BA est indigne d'un africain qui se respecte, un africain bien éduqué et connaissant la notion d'ainesse.

    Je ne sais pas ton apport dans la pensée africaine mais je sais simplement qu'avoir lu les écrits de AHB dont KAIDARA (conte initiatique peulh), Thierno Bokar le sage de Badiangara m'ont fait aimer cet homme fortement imbu de la tradition africaine et des valeurs qui font encore notre fierté partout où nous pouvons être.

    Je me demande ce que tu enseignes à tes étudiants américains sur l'histoire de l'Afrique?!!!!!!!!!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Kakatar*1

    En Janvier, 2012 (20:54 PM)
    @NDOF

    Là où Mr Diouf n'a pas tort en affirmant que cette fameuse phrase de Hampaté Bâ est une grande bêtise, est dans la compréhension même qui a été faîte de cette phrase. .....

    APPLIQUONS LA A NOTRE NDIOMBOR NATIONAL !!!!!!!!!!!!!!!!!

    ALORS VOUS VERREZ QUE LES JEUNES VEULENT BIEN S´EN DÉBARASSER

    ABLAYE ABALE NIOU



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Fekke Mo Ma Si Bolé

    En Janvier, 2012 (21:08 PM)
    Bonjour

    Une bibliotheque est un Lieu où une collection de livres est ouverte à la lecture et au prêt.

    Si le vieillard ne partage pas ses connaissances ce n'est plus un bibliothèque mais une forteresse.

    *Lorsqu'un savoir n'est pas partagé dans une communauté elle retarde l'avancement de cette communauté.

    *Un savoir, même traditionnel, devrait être mis a jour et partagé avec les générations futures.

    *Si je dois résoudre un problème de mathématiques, ce n'est certainement pas un grand père de cette époque qui va m'aider.

    *Si nous, qui écrivons vieillissons, cette loi ne sera pas valide, car de nos jour le savoir se partage et se met à jour.

    cette citation ne résiste pas à l'épreuve du temps et d'autres encore... exp avec Einstein qui pensait qu'il y avait pas plus rapide que la vitesse de la lumière : Vitesse supraluminique, mais au moins il a étalé son savoir et son mérite reste constant.

    *A. BAH avait raison à son époque.

    *M. DIOUF a raison maintenant.

    Ces propos sont dans un contexte et devraient rester dans leur contexte originel.
    Top Banner
    Auteur

    Brooklyn Finest

    En Janvier, 2012 (21:29 PM)
    le prof DIOUF EST UN POLITICIEN CACHE,EN FAIT IL S'ADRESSE A WADE.C'EST EN CE MOMENT DES ELECTIONS QU'IL SORT SA CONNERIE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ssrree

    En Janvier, 2012 (21:42 PM)
    TA HAINE ENVERS WADE TE REND RIDICULE
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Peoples Noir

    En Janvier, 2012 (21:43 PM)
    diouf es vraiment bete!, a.h.ba dis sa, il parle du savoir, de l'experience, de sagesse, vous qui est un professeur vous devai etre la persone la mueux placé pour le savoir!, l'université dans la quel vous enseigné le responsable c pas le plus jeune, c quoi une piblioteque ?, c la ou on renge les livres! que contien c livres ?, tous les grands invanteurs des nuits des temps ne sont pas des jeunes, et c leur invansions qui on doné naissence a tt se q'on voi aujourd'hui, et les prophetes que vous parlé, le plus jeune entre eux a commencé ces preche a 30 ans et a vecu 33 ans, c jejus, apres lui le plus jeune a comencé a 40 ans, et a vecu 63 ans, maintenan la plus grosse betise qui est rorti de la bouche d'un noir c vous qui la dit!!!!!!!!, en disen que ce que a.h.ba a dit c'est une betise,
    {comment_ads}
    Auteur

    Amicar Cabral Ian

    En Janvier, 2012 (21:56 PM)
    POUGALA A RAISON L'AFRIQUE EST DANGER  :down:  VOILAS POURQUOI A CAUSE DES GENS PAREILS QUE L'AFRIQUE EST EN DANGER. DES VOUYOUS COMME SARKOZY OSE VENIR AU SENEGAL ET INSULTAIT TOUS

    LES AFRICAINS  :down:  GRACE A DES TYPES PAREILS QU'IL A DES KARIME WADE QUI GERE DE POSTE SENSIBLE DANS LE SENEGAL.  :haha:  MOUSS S'EST INSULTE LUI MEME  :haha:  MOUSS DIOUF VIENT DE CRACHER AU CIEL  :haha:  MEME IAN LE VISIONNAIRE NE DIRA JAMAIS DE CHOSE PAREIL, DES CHOSES PAREIL NE SORTIRONT JAMAIS DE LA BOUCHE DES MALADES DE FANN, DE LAZARET ET DE THIAROYE.  :sad:  :cry:  LA LES ANCETRES ONT TRESSAILLI DANS LEUR TOMBE.  :cry:  :sad:  :cry: 
    Top Banner
    Auteur

    Eb08

    En Janvier, 2012 (21:58 PM)
    M.Diouf est un complexe qui est victime deja de myopie intellectuelle.Se fsaire insulter lAfrique pour se vendre ou encore se deculotter de la sorte releve de bassesse de pauvre intellectualisants comme Diouf..As-tu bu de l'alcool ou pauvre here lecheur de botte.Shame on you!Chaque fois qu'on immole c'est toujours un Africain qui tient la corde ou le couteau.Diouf tu as prefere ta zone de confort a New York fous-nous le respect de nos fiers viellardsen Afrique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nack

    En Janvier, 2012 (22:06 PM)
    Moi en tout cas je suis surpris que ces propos viennent d'un Professeur d’université de surcroît historien et africain.

    No comment!!!

    Je suis inquiet quand même.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bh

    En Janvier, 2012 (22:16 PM)
    Prof Diouf n'a rien compris. Il fallait le dire au vivant de A. H. Ba, il allait t'enseigner et t'expliquer le contexte. Enseigner en Europe et aux USA, c facile, surtout on te confie les parties bêtes voire même ridicules, insignifiantes d'une matière. Continue d'étudier, il t reste encore, en tant q prof. Salut
    {comment_ads}
    Auteur

    Lamtoro

    En Janvier, 2012 (22:17 PM)
    les paroles de ba hampathe font reference au contexte de la civilisation orale! tu pense au 1e degres et c est etonnant pour un soit disant intello de ta trempe. en tous cas les oeuvres qu il nous a laissees ne sont meme pas comparables avec ton livre tres nul sur l histoire du Senegal/
    Top Banner
    Auteur

    Dof Bi

    En Janvier, 2012 (22:31 PM)
    Professeur Diouf, parlez des problèmes du Sénégal, vous avez tous déserté le terrain de la lutte, se cacher derrière les colloques sur le genre, c'est indigne de vous ! Rappelez-vous le rôle que vous avez joué sous Abdou Diouf
    {comment_ads}
    Auteur

    Panafricaine

    En Janvier, 2012 (22:31 PM)
    non mr diouf un peu de respect s'il vous plait connaissez vous vraiment Hampathé BA ou bien cherchez vous simplement à charmer les blancs
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Banlieusard

    En Janvier, 2012 (22:37 PM)
    J'ai déjà donné mon point de vue sur la question; je tiens juste au passage à signaler une faute. " C'est la plus grosse bêtise qui est...", on dit " c'est la plus grosse bêtise qui soit...". Modeste contribution.
    {comment_ads}
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (22:37 PM)
    Mais qui a lu les livres d'Hamadou Hampaté Bâ?

    Qui a lu l'intégralité de l'interview de Diouf?

    Je suis sûr que, parmi les défenseurs de M. Bâ et les défeseurs de M. Diouf, peu d'entre eux ont lu les livres de Bâ et l'interview de M. Diouf.

    Voilà l'Afrique!!!!!!!!!!!!!!!!

    On parle beaucoup ; on défend des personnes sans lire leurs écrits intégralement et sérieusement.

    C'est l'émotion!!!!!!!!!!!!!!!!

    Je m'adresse aux deux camps : celui de Diouf et celui de Bâ.

    Je m'en fous des deux camps.

    Top Banner
    Auteur

    Ibou

    En Janvier, 2012 (22:41 PM)
    c'est vraiment alarmant de voir ou entendre un professeur d'université de parler ainsi d'un homme qui dans ses différents oeuvres écrits ( ankoulel, destin de wagrin......) prône la liberté, l'esprit d'initiative, le rôle de la femme dans la société coloniale avec de nouvelles valeurs. Dans l'obscurantisme d'une manque de connaissance ce qui était la société africaine post et coloniale où tout grand homme résistant ou religieux ne pourrai être cité sans une femme qui a contribuer soit dans son éducation soit qui soit son soutient dans les moments difficiles. Chez professeur il est facile de faire des liens absurdes ou de faire abstraction d'une réalité ou vérité sous attendue dans les propos de monsieur Ba. On a plus d'un professeur d'idées plus pertinentes mais pas de se verser dans une polémique pour écrémer son auditoire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Cartouchard

    En Janvier, 2012 (22:54 PM)
    prof Diouf a empiete dangereusement dans un domaine qu'il ne maitrise pas du tout,celui la LITTERATURE ORALE TRADITIONELLE....J'aimerai bien suivre la replique du PROF MADIOR DIOUF et/ou SURTOUT celle du PROF BASSIROU DIENG,specialiste dans ce domaine.....Un PROFESSEUR D'UNIVERSITE n'est pas n'importe qui...."avant de parler il faut tourner 7 fois la langue dans la bouche et moderer ses propos.....de la part d'un ancien Etudiant en Lettres :sn:  :sn: dieum kanam :up:  :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Om

    En Janvier, 2012 (22:58 PM)
    moi reconfirme en afrique à l’époque ou il disait c vrai sans nos ancêtre les histoire seront perdue car c eux nos bibliotecqque l'histoire de soundiata et les Tala tay der c connu grace à nos ancetre conne deug la fi wokh   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    African Culture

    En Janvier, 2012 (23:00 PM)
    Ce Mamadou Diouf est de ceux que France Fanon appelait: " PEAU NOIRE MASQUE BLANC". Il se prend pour un francais.

    Ce que A.H.Ba a dit est vrai dans son contexte.

    Diouf le toubab de Colombia se croit...
    Top Banner
    Auteur

    Amilcar Cabral Ian

    En Janvier, 2012 (23:00 PM)
    QU'IL RESTE AUX STATS ET PROFITERA DE SA RETRAITE  :dedet:  NON CE N'EST PAS LE SOUM SOUM  :dedet:   :haha:  CE MR. DIOUF EST UN VICTIME DE LA FAMEUSE BUDWEISER BIÈRE AMÉRICAINE QUI NE REND PAS SOUL SI VITE MAIS PÈTE COMPLÉTEMENT LA TÊTES DES AMÉRICAINS. EN AFRIQUE A PART WADE LES VIEUX ONT DES MEMOS COMME BIBLIOTHÈQUES VOILAS POURQUOI IL N'Y A PAS DE MAISONS DE RETRAITES CHEZ LES AFRICAINS.  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ba

    En Janvier, 2012 (23:04 PM)
    Mamadou diouf dit du n'importe quoi.Cela montre déjà que des jeunes comme lui ne peuvent jamis changer l'Afrique.Avant de dire quoi que ce soit sur ce qu'a dit A.H.ba il faut d'abord essayer de comprendre sous quel angle il parlait....Tu fait la honte de l'Afrique M.Diouf
    {comment_ads}
    Auteur

    Imaniyé

    En Janvier, 2012 (23:05 PM)
    Ce monsieur... comment déjà ? Diouf, c'est ça ? donc Monsieur Diouf est d'une prétention à nulle autre pareille de s'attaquer à un esprit supérieur qui n'est plus là pour lui répondre et sur le dos duquel il cherche à se faire un... nom.

    C'est en occidental qu'il parle. Pas en Africain. Et comme beaucoup d'occidentaux, il foule aux pieds les valeurs traditionnelles au nom d'une selon lui nécessaire modernité, pour aller vers quoi ?

    Au cas ou ce monsieur... comment déjà ? Diouf, ne l'aurait pas compris, ce que ce génie a décrété et qui a bien plus frappé les esprits que cette sortie pour le moins ostentatoire, c'est que SAVOIR et EXPERIENCE comptent dans nos sociétés traditionnellement orales, et qu'ils sont le plus souvent enfermé dans l'esprit de nos Anciens qui le distillent ou non, selon que on leur en donne possibilité et pouvoir ou non. En disparaissant, il est sûr que disparaissent avec lui le contenu de centaines de livres qui n'ont jamais été écrits, mais qu'ils portaient en terme de CONNAISSANCE !

    Ce qui me parait manquer singulièrement à ce monsieur... comment déjà ? Diouf ? Voilà un nom qui, comme dirait l'autre, ne rentrera pas assez dans l'histoire. Alors une seule réponse à cela, une réponse ancestrale : Tchiiiiiiiip !!!

    {comment_ads}
    Auteur

    Fekke Macci Bole

    En Janvier, 2012 (23:13 PM)
    JE SUIS GRIOT ,C EST MOI DJELI MAMADOU KOUYATE FILS DE BINTOU KOUAYTE ET D DJELI KEDJAM KOUYATE.

    MAITRE DANS L ART DE PARLER DEPUIS LES TEMPS IMMEMORIAUX

    NOUS SOMMES LA MEMOIRE DES HOMMES ,SANS NOUS LE NOM DES ROIS TOMBERONS DANS L OUBLI.

    NOUS DETENONS DES SECRETS PLUSIEURS FOIS SECULAIRES .

    JE TIENS MON SAVOIR DE MON PERE ,MON PERE D SON PERE,SON PERE DE SON PERE EC..

    L ART DE PARLER N A PAS DE DE SECRET POUR NOUS.............

    DONC UN SAVOIR TRANSMIS DE GENERATION A GENERATION DANS UNE MEM LIGNEE.

    L EXEMPLE DE BIBLITHEQUE BRULEE MAIS OU LES LIVRES ONT PU ETRE SAUVES.

    ESSAYONS DE REPLACER TTES CES DEUX ASSERTIONS DANS LEUR CONTEXTE ET EPOQUE.

    L ERREURE D MR DIOUF EST DE PARLER DE RUPTURE MAIS IL DEVAIT UTILISER LE MOT CONTINUITE.
    Top Banner
    Auteur

    Damis

    En Janvier, 2012 (23:24 PM)
    je suis d'accord avec Mr Diouf. C'est revoltant de vivre continuellement ce fatalisme .

    Il faut oser secouer ces croyances qui ne reposent sur rien.



    Comme disait Zarathoustra : cest parceque vous m'avez cheche que vous m'avez trouve, je vous exorte de me perdre pour vous retrouver.

    {comment_ads}
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (23:27 PM)
    Dans quelques années, si quelqu’un se lève pour critiquer un point de vue de Diouf, il y a des personnes qui vont défendre Diouf.

    C’EST CELA MALHEUREUSEMENT L’Afrique. On n’ose pas critiquer un point d’un vieillard en Afrique.

    Que je sache : Diouf n’a pas critiqué toute l’immense œuvre de M. Bâ, mais sur un point.

    Partout dans le monde, ce qui fait avancer le savoir c’est la critique. Je sais que cette critique doit être positive, sinon elle ne sert à rien. Diouf a émis une critique avec des arguments à l’appui que l’on peut accepter ou pas.

    Cela me rappelle une rencontre que nous avons eu avec notre chef de village pour discuter des problèmes de notre village. Le vieux nous a choisi les personnes qui doivent parler. Donc nous n’avions pas le droit d’expression.

    Une fois que le vieux a parlé, il nous a dit que les personnes qu’il a choisies pouvaient prendre la parole, mais que personne n’avait le droit de s’opposer à ce qui la dit, ni de critiquer sa position.

    Ce qui plus dérisoire de tout cela, c est que le vieux radotait, il était complètement à côté de la plaque, il pédalait dans le vide.

    Je pense que chaque personne a le droit d’être d’accord ou pas sur une idée émise. Mais ce n’est pas parce qu’un vieux a parlé que personne n’a plus le droit de lui opposer un argument.

    En ce qui me concerne, je pense que M. Diouf a tort. Car, quand on parle, on doit remettre dans son contexte, une citation. Cela s’apprend. On a besoin de citer soit pour critiquer, soit pour confirmer une thèse. Mais on doit remettre dans le contexte la citation.

    M. Bâ voulait parler de la perte de connaissances qu’engendre la disparition d’un vieux (ou d une vieille aussi) en raison de l’absence de l’Écriture au profit de la tradition orale.

    Par conséquent, M. Bâ a parfaitement raison.

    Je suis d’accord avec M. Diouf, non pas qu’il a raison, mais qu’il a raison d’émettre ses idées, de critiquer. Je pense qu’on peut lui répondre sans le taxer de complexé, d’assimilé, de blanc… Sinon, M. Bâ aussi est un assimilé, blanc parce qu’il écrivait en français, qu’il raisonnait dans la langue de Molière…. Dans une grande partie de ses livres.

    On a le droit de critiquer qui on veut avec respect pour faire avancer le savoir.

    Je me rappelle d’un professeur de l’UCAD qui a écrit un article pour critiquer un point de vue de Cheikh Anta Diop (pas toute l’œuvre de Diop). Il a donné cet article, mais on lui dit qu’on ne peut le publier parce qu’on ne veut pas que les partisans de Diop soient en colère.

    Je trouve cette attitude ridicule. Je n’ai pas encore le DEA, mais mon directeur m’encourageait toujours à le critiquer, à défendre mes idées, … Car, il me dit que c’est ainsi que l’on peut faire avancer le savoir. Sinon, on risque de tomber dans le dogmatisme : personne n’ose critiquer le point de vue de tel ou tel.

    Encore une fois, je pense M. Bâ a raison. Mais j’approuve la démarche de Bâ

    {comment_ads}
    Auteur

    Pepes

    En Janvier, 2012 (23:28 PM)
    AUCUN PROPHETE NA INNOVE SANS SE REFERER AUX TEXTES ANCIENS...VOILA POURQUOI LE CORAN NOUS DEMANDE DE RESPECTER TOUS LES PROPHETES DES RELIGIONS REVELEES QUI ONT PRECEDE L'ISLAM.UNE EXCEGESE COMPAREE DE LA BIBLE,ANCIEN ET NOUVEAU TESTAMENT ET DU CORAN ET DES TRADITIONS JUIVES,CHRETIENNES ET MUSULMANES NOUS MONTRENT LA PARENTE INEXTRICABLE DU NOUVEAU ET DE L'ANCIEN...
    {comment_ads}
    Auteur

    Boydiaspora

    En Janvier, 2012 (23:29 PM)
    Achetez Histoire authentique de la Casamance...

    c'est un bon livre sur l'Afrique ancienne on est fière de découvrir cette afrique en lisant ce livre. C'est dommage que alors que de jeunes historiens essaient de nous donner la fierté, ce monsieur vient raconter du n'importe quoi sur Hampathé Ba Amadou. Et en plus ce monsieur est dans une grande université américaine pourquoi il se permet de dire ça, contre la place des vieillards en Afrique alors qu'ici on les met dans des maisons spéciales loin de leurs petits enfants ?
    Top Banner
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (23:33 PM)
    M. Bâ voulait parler de la perte de connaissances qu’engendre la disparition d’un vieux (ou d une vieille aussi) en raison de l’absence de l’Écriture au profit de la tradition orale.

    Par conséquent, M. Bâ a parfaitement raison.

    Je suis d’accord avec M. Diouf, non pas qu’il a raison, mais qu’il a raison d’émettre ses idées, de critiquer. Je pense qu’on peut lui répondre sans le taxer de complexé, d’assimilé, de blanc… Sinon, M. Bâ aussi est un assimilé, blanc parce qu’il écrivait en français, qu’il raisonnait dans la langue de Molière…. Dans une grande partie de ses livres.

    On a le droit de critiquer qui on veut avec respect pour faire avancer le savoir.

    Je me rappelle d’un professeur de l’UCAD qui a écrit un article pour critiquer un point de vue de Cheikh Anta Diop (pas toute l’œuvre de Diop). Il a donné cet article, mais on lui dit qu’on ne peut le publier parce qu’on ne veut pas que les partisans de Diop soient en colère.

    Je trouve cette attitude ridicule. Je n’ai pas encore le DEA, mais mon directeur m’encourageait toujours à le critiquer, à défendre mes idées, … Car, il me dit que c’est ainsi que l’on peut faire avancer le savoir. Sinon, on risque de tomber dans le dogmatisme : personne n’ose critiquer le point de vue de tel ou tel.

    Encore une fois, je pense M. Bâ a raison. Mais j’approuve la démarche de Bâ

    {comment_ads}
    Auteur

    Kouywal

    En Janvier, 2012 (23:38 PM)
    tout les pay qui on Avance on ce servie de leur passse .le grand pere de mr Diouf il et mort sa qu'il trasmis sont savoir?
    {comment_ads}
    Auteur

    Les 3 Nouveaux I

    En Janvier, 2012 (00:03 AM)
    Il y a 3 nouveaux i : les nouveaux ivrognes, les nouveauxx intellectuels et les nouveaux imams

    Les nouveaux ivrognes ne sont plus nos cousins sérer mais des toucouleurs pur sang;

    les nouveaux intellectuels et les nouveaux imams ne sont plus des toucouleurs mais nos cousins sérer. Et ces farouches broussards poussent l'outrecuidance jusqu''à contredire des intellectuels poular de la trempe de Hampaté.

    C'est la fin du monde approche.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amilcar Cabral Lumiere

    En Janvier, 2012 (00:11 AM)
    QUELLE DÉRIVE  :haha:  DE LA LUMIÈRE AUX TÉNÈBRES, DES BTISES BÊTE-TISES PAREIL NE SORTIRONT JAMAIS DE LA BOUCHE DE SOULEMANE JULES DIOP  :haha:  IL PEUT LE PENSE MAIS NE LE DIRA JAMAIS  :dedet:  MOUK  :dedet:  :haha:  MÊME LES CAILLOUX RICANENT :) :-D  :haha:  ET APPLAUDISSENT   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   A MAMADOU DIOUF L'HOMME QUI AVAIENT GAGNÉ LE CŒUR DE BEAUCOUP SANS OUBLIER LES GAMBIENS ET TOUTE LA DIASPORAS AFRICAINE, UN DES EXEMPLE DE S.J.D.. L’AURIOL DE MR. DIOUF VIENT DE S’ÉTEINDRE ET PASSE A LA GRISAILLE DE LA VOUTE AU DESSUS DE LA TOMBE DE VOLTAIRE DANS LE PANTHÉON SORBONNE DE PARIS, ANCIENNE ÉGLISE ENSOLEILLÉE DE SAINTE GENEVIÈVE. :) :-D  :haha:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">   :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Mankoro

    En Janvier, 2012 (00:15 AM)
    si ce "professeur" pense que les vieux sont sans interet alors qu'il me dise il ya combien de president en afrique qui ont 30 ou 40 ans mais il est completement out et en plus c est un gros complexé son titre de prof il l'a eu en lisant les livres ecris par des enfants
    {comment_ads}
    Auteur

    Wisdom 1

    En Janvier, 2012 (00:23 AM)
    mr diouf n a rien compris. et il se di professeur, les pauvres etudiants senegalais vont en souffrir. l afrique n avance pas parceque il y a des enseignants comme vous qui na arrive meme a comprendre une citation aussi simple. la citation HB est valable partout dans le monde. le temoin est toujours important c est lui qui etait la durant les faits. s il ne raconte pas ce qui c est passe tu ne le saurais point. peut etre a ce niveau monsieur tu pouras comprendre. tout ce que HB voulait te dire c est que un veillard est temoin d evenements qu il peut raconter a ces descendants. pauvre afrique il y a des tellement des incompetants qui portent des titres de docteur de profeseurs... et c es valable dans toute les professions surtout en medecine
    {comment_ads}
    Auteur

    Df345

    En Janvier, 2012 (00:23 AM)
    vraiment cest regrettable davoir un tel proffesseur,je comprends maintenant pourkoi le niveau de des eleves et certains etudiants est bat car avec de tels proffesseurs lafrique aura certainement du mal a se relever
    {comment_ads}
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (00:53 AM)
    2C’est regrettable d’avoir un tel professeur »

    Vous pensez que ca, c est un argument.

    Si l'Afrique ne se relève pas, ce n'est pas à cause de Diouf, mais plutôt à cause de ceux qui ne veulent pas que d autres s expriment. On veut toujours suivre une seule voie sans chercher d'autres pour comparer toutes les voies que nous avons.

    Meme le grand Einstein recoit des critiques. Beaucoup de Savant sont critiqués : Platon Aristote, Darwin...

    La vérité (autre que la Vérité de Dieu) est critiquable.

    Bâ n est pas Dieu. Ceux qui ne sont pas d accord avec lui ont le droit de critiquer ses idées.

    Ca va. Cessez vos idées arriérées!!!!!

    Bâ a émis une idée. Diouf a pensé le contraire. Ainsi va la vie. Si Bâ était vivant, il aurait accepté les critiques et aurait répondu en tant qu'intellectuel qui doit accepter les critiques.

    Nous ne voulons plus de quelqu un qui détient seul la vérité et qui, quand il a fini de parler, tout le monde doit se prosterner.

    Si on n accepte pas les critiques, mieux vaut ne plus émettre une idée.

    Sinon, demain n importe quel vieux peut nous imposer ses idées sans que l on ait le courage de les contester.

    Cessez votre jalousie et apportez vote pierre à l'édifice au lieu de vous contenter de l'émotion.

    Tous les grands savants ont essuyé des critiques. Et c est bien comme ça. Cela leur permet de se rappeler qu ils sont des humains, non Dieu sur terre.

    Si vous raisonnez comme ça, sachez que vous n'allez jamais participer à des conférences, colloques... Car vous aurez devant vous de grands contradicteurs qui vont vous malmener.

    À chaque fois que quelqu un critique un savant africain, vous le traitez de complexé, de nul, d'assimilé...

    Je pense que vous êtes nostalgique de l'autorité absolue incarnée par un monarque "intellectuel".

    Top Banner
    Auteur

    Fx18 - Fbmb

    En Janvier, 2012 (00:56 AM)
    Ce Mamadou Diouf est franchement impoli, malélevé, incorrect, prétentieux, culoté, homme de peu de culture, et ingrat.

    Pour attaquer ces gens de la vieille garde, il faut au moins avoir une idée du contexte extrement éprouvant de leur époque où le blanc alignait le noir à la bête. Ce défunt vieillard mérite le respect de tout africain, tout noir. Pour un historien, ça fait pitié : Qu'il aprenne un peu de l'histoire africaine (peuple auquel il appartient) !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Doouu

    En Janvier, 2012 (01:05 AM)
    monsieur diouf, l'erreur que vous avez comise est de refuter totalement la thèse de hampaté car quoi qu'on puisse dire elle est vérifiable.cependant elle est discutable car nul ne detient le monopole de la vérité.et c'est domage qu'un intellectuel de votre trempe agit de la sorte car c'est nous ramener des siecles derriere nous pour la seule et simple raison que nous jeunes nous devons continuer l'oeuvre des vieux et non les dénigrer comme si on cherchait a montrer à l'opinion qu'on est plus averti que nos aieux ce qui est faut.
    {comment_ads}
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (01:17 AM)
    Une critique ne veut pas dire raser tout ce qui existait. D’ailleurs, M. Diouf n’a pas critiqué toute l’immense et riche œuvre de Bâ, mais un point. Je n’approuve pas les arguments de Diouf, mais j’approuve sa démarche. Vive la critique!!!!!!!!!!!!!! Les intellectuels, les savants… ne sont pas Dieu sur terre. Ils sont critiquables.

    Ne pensez pas que Bâ était toujours d’accord avec les auteurs de son temps ou de ceux d’avant lui. Sinon, il n’aurait pas besoin d’écrire. Car, quand on est d’accord sur tout, on n’a plus besoin d’écrire ou de parler à moins que l’on veuille perdre du temps. Quand on écrit, c’est pour rectifier une erreur, ou confirmer une vérité, etc.

    Voici encore une autre critique en ce qui concerne l'usage du français. Beaucoup d’écrivains africains (dont Bâ) ont choisi le français comme langue d'expression de la culture noire et africaine. Ils ont utilisé la langue du colonisateur afin de faire valoir la culture africaine. On ne peu pas détester les critiques. C’est pourquoi, il y a des intellectuels dont le domaine c’est de critiques : critiques littéraires, critiques philosophiques, critiques de l’art, etc. S’il n’est plus possible de critiquer, on n’a qu’à fermer les écoles et qu’on nous se contente des connaissances déjà acquises. Le but de la critique, c’est d’inviter les gens à approfondir les connaissances acquises. Sinon, on risque de faire du « sur place » pendant que les autres peuples avancent à grand pas.

    {comment_ads}
    Auteur

    Sister123

    En Janvier, 2012 (01:39 AM)
    Une exégèse des universités Américaines suffit pour élargir le débat. Beaucoup de francophones qui étudient dans les pays anglophones rencontrent des difficultés linguistiques. Par conséquent, nous ne comprenons ni les « textbooks », ou les professeurs à 100%. Ce qui est un véritable challenge. Une pratique qui m’a toujours rendu perplexe. Donner aux étudiants des notes qu’ils ne méritent pas ou se faire licencier. Par conséquent beaucoup de médiocres ont des titres tels que professeurs quand ils ont tout simplement le niveau d’un bon bachelier Sénégalais. Écrire une dissertation sur la lettre de Madame de Pompadour ? Ou être agrégé sans pour autant comprendre le marxisme, capitalisme, ou le communisme ? Il y en à gogo en Amérique. Ce n’est pas mon expertise, te diront-ils ! Bref. Je ne peux juger un Monsieur que je ne connais pas. Ce texte en haut a été paraphrasé. Qui a dit quoi ? Je ne sais pas. « On ne peut prétendre parler une langue étrangère sans pour autant recevoir une amputation grave de sa personnalité » Soxa_Su_ Ciss_Bi ! Un Peuple, Sans But, Ni Foi [..]
    Top Banner
    Auteur

    Caton L'ancien

    En Janvier, 2012 (02:03 AM)
    En somme, même mort, le vieil historien (A H Ba)continue de briller et de vaincre. Dommage pour les jeunes prétentieux à la recherche d'une notoriété à bon marché. En effet, ce n'est pas la première fois qu'il a de ces éruptions d'acné; mais bon, il n'est jamais trop tard pour se planter (comme dirait Boris Vian : il cracha, mais la vitesse mal acquise ne lui profita pas (au crachat)).
    {comment_ads}
    Auteur

    Contrebâdiouf

    En Janvier, 2012 (02:24 AM)
    A Caton l'ancien,

    Je vous rappelle que votre Caton Ancien, lui aussi, aimait critique.

    Mais vous ne voulez pas que l on critique Bâ. Mais vous vous permettez de critiquer ceux qui critiquent Bâ.

    Vous vous permettez de traiter de prétentieux ceux qui le critiquent.

    Mais n’êtes-vous pas prétentieux vous aussi?

    Restez à la place et contez –vous d’un demi-dieu que vous adorez au point de ne pas accepter que des gens le critiquent.

    Que je sache, A. Einstein, Platon, Aristote sont plus connus que Bâ. Pourtant, tous ces savants sont critiqués.

    Bâ aurait bien les critiques, s’il était vivant.

    {comment_ads}
    Auteur

    Jantes

    En Janvier, 2012 (02:32 AM)
    On voit des gens tellement “coagulés” intellectuellement!!!!!!!!!!!!! Comment voulez-vous que tel ou tel savant africain ne doit pas être critiqué? Même si la critique n est pas fondée, M. Diouf a le droit de s’exprimer.

    La citation de Bâ est à placer dans son contexte. Sinon, elle n’a pas de poids.

    C est comme celle de Koxx Barma : « Mag diarnaa bayi thi deug ». C était valable dans son tems. Mais, maintenant, je pense qu il vaut mieux dire : 2Mag bou bakh diarnaa bayi thi deug. » Mais pas un « mag bou tassa keur, yakh aye diokou… ».

    {comment_ads}
    Auteur

    Fekke Macci Bole

    En Janvier, 2012 (02:40 AM)
    L AFRICAIN DOIT ACCEDER A LA MODERNITE SANS PIETINER L AUTHENCITE.

    L S SENGHOR ....A MEDITER MR DIOUUF
    Top Banner
    Auteur

    Demonstration Par L'absurde

    En Janvier, 2012 (03:02 AM)
    Wade est un vieillard, meme s'il meurt une page brulee d'une bande dessinee Tintin aura beaucoup plus de valeur que son vecu ...CQFD  :down:  :down:  :down:  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kes

    En Janvier, 2012 (04:17 AM)
    Ce qui est intéressant dans les propos du Professeur Diouf, c'est le débat suscité, il faut un débat intellectuel, il faut tout faire passer au "tribunal de la raison" comme disait l'autre...
    {comment_ads}
    Auteur

    Débal

    En Janvier, 2012 (05:10 AM)
    Ce prof d'histoire a sorti la citation de Hamadou H" Bâ de son contexte comme l'ont souligné beaucoup d'entre vous. Je trouve qu'il a offensé la mémoire du défunt en traitant son propos de "grosse bêtise". C'est plutôt lui qui raconte des conneries en sortant les choses de leur contexte. Qu'en on est historien, africain de surcroit, on ne doit pas occulter le rôle qu'ont eu à jouer (et c'est toujours le cas dans certains villages africains) les personnes âgées dans la préservation de notre culture, de nos traditions etc. On était quand même dans d'une société où l'écriture n'était pas très développée et c'est la tradition orale qui jouait ce rôle.



    Quelqu'un l'a dit plus haut en rappelant la citation de Kocc barma qui disait que "Mak mott naa baayi ci reew". Si nous sortons ce propos de son contexte, on sera tenté de le qualifier de bêtise en pensant au nonagénaire qui nous gouverne actuellement. Et pourtant ce sage avait raison, car lui se focalisait plutôt sur le rôle de gardiens des traditions que représentent les vieux du fait de leur vécu, de leur expérience etc. Que ce prof arrête de dire n'importe quoi sans réfléchir...
    {comment_ads}
    Auteur

    Seydu

    En Janvier, 2012 (07:14 AM)
    Combien de chefs de departements ont moins de 40 ans a l'universite de Columbia ont moins de 40 ans? Je suis persuade qu'il yen a aucun. Si Mr Diouf veut nous faire croire que les plus intelligents ont la vingtaine, c'est absolument faux.

    Dans son propre departement, je suis sur qu'il est rare de voir de voir quelqu'un finir son PHD avant sa trentieme annee. Veut il nous faire croire qu'un PHD de 30 ans a plus de savoir qu'un PHD avec 10 ans d'experience de recherches et d'enseignement. De plus Ce professeur ne pourra nous expliquer pourquoi la majeure des CEO americains ont entre 50 et 60 ans? La reponse est que l'experience accumulee explique le statut financier et strategique de cette tranche d'age.

    Ce farfelu vous dira qu'un etudiant de 25 ans dans son propre departement n'a ni les connaissances, ni l'experience pour etre le doyen. Par consequent je ne comprend pas pourquoi il aimerait que les jeunes de cette tranche d'age decident pour notre chere Afrique.

    Top Banner
    Auteur

    Lagaffe

    En Janvier, 2012 (08:03 AM)
    A.H.Ba peur reposer en PAIX. Il savait ce qu'il disait et dans quel contexte . Diouf a donc, sa réponse en plus des commentaires ci dessus et des réactions qui ne vont pas tarder à suivre. Certes, toutes les révolutions et innovations qui ont porté les grandes avancées de l'humanité ont été générées par des jeunes Moise , ,Mahomet, Jésus, Bouddha etc. Mais lequel de ces jeunes génies, révolutionnaires , innovateurs, prophètes se serait ait et révélé EX NIHILO? AUCUN. Tous sans exception, meme à supposer qu'il aient reçu une révélation divine, ont basé leur message et l'ont étayé sur la science, la connaissance , l'expérience, les écrits des ainés, des sages, des anciens, afin de pouvoir, sur cette base , parler à leurs contemporains et amorcer une nouvelle vision. Bouddha citant les textes anciens (Upanishads) .Moise parlant d'Abraham et des anciens ( d'Egypte et probablement de leurs connaissances). Jésus citant souvent les textes des prophètes d'avant lui. Mahomet parlant des traditions et exhortant ses disciples à recherche la connaissance meme jusqu'en Chine. Mamadou Diouf lui meme fouillant dans les bibliothèques et faisant des recherches sur la connaissance des ainés et anciens chercheurs qui sont passé AVANT LUI etc. Même les américains chez lesquels il enseigne font toujours référence aux travaux , et pensées de leur anciens, au pères fondateurs, à tous ceux qui les ont précédé etc.La preuve, c'est qu'il ont parmi les PLUS GRANDES BIBLIOTHÈQUES et CENTRES DE RECHERCHES au MONDE.NON, Hampaté Ba n'a pas dit une bêtise.Hampathé Ba savait de quoi il parlait. Heureusement.Ce serait tellement RÉDUCTEUR et DANGEREUX pour nous Africains de croire le contraire ou de le minimiser.Nous avons encore besoin des ANCIENS et de leur EXPERIENCE..... :up:  :up:  :up: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bour

    En Janvier, 2012 (08:37 AM)
    amadou hamapaté ba parlait des vieillards peulhs et non de ces idiots qui sont actuellement dans notre société
    {comment_ads}
    Auteur

    Er

    En Janvier, 2012 (08:42 AM)
    professeur, un intellectuel doit être courtois!votre haine pour wade ne doit pas vous conduire à faire tabula rasa de ce que cet éminent personnage comme hampaté ba avait dit!wade n'est pas représentatif de la sagesse de nos anciens!l'africain n'ayant pas connu l'écriture, il est évident que seul le viellard qui a beaucoup vécu peut ORALEMENT, enseigner aux jeunes générations les expériences qu'il a vécues. Et s'il meut, évidemment, c'est pire même qu'une bibliothèque qui brûle (car les livres qui se trouvent dans une bibliotheques peuvent toujours être remplacés)!il ya eu beaucoup de civilisations disparues dont on ne connaît que les fabuleuses réalisations qu'elles nous ont laissées (pyramide, les tracés géométriques des nazca) sans que nous ne sachions comment elles ont fait pour les réaliser tout simplement parce que ces peuples anciens sont morts avec leurs secrets!si votre grand père ne peut rien vous apporter, tant pis pour vous!mais ne jugez pas les grands pères des autres au même titre que le votre!
    {comment_ads}
    Auteur

    Hampathe Fan

    En Janvier, 2012 (08:50 AM)
    en afrique ,c'est la tradition orale (juska nos jours rares sont les savants qui mettent sur ecrit tout leur savoir en afrique )

    quand un veillard meurt ,il emporte avec lui son savoir .combien sont issu d une ethnie et ne savent meme pas dire un mot de leur langue .y en as tellement.c un exemple parmi d'autre.



    En occident , tout ce qui se fait en science ou autre ,est publie dans un livre.

    ce professeur argumente selon un angle mort.il fait hors sujet.si c'etait une dissertation ,je lui aurais donne 5 /20 et comme appreciation "hors sujet.



    WAKH AMNA SOLO, WAYE Dég deg mo eupeu solo !!!
    Top Banner
    Auteur

    Akan Chb

    En Janvier, 2012 (09:01 AM)
    "Pourquoi quelqu’un qui va mourir va penser à l’avenir ?" se demande Mamadou Diouf (Sudonline)

    "Penser à l'avenir": Les vieux Diola à la veille de leur mort, pense à l'héritage qu'ils laissent à leurs enfants, à l'harmonie dans la famille et bien d'autres choses utiles pour demain...

    M'enfin... Je vais reprendre vos commentaires pour écrire un contribution sur mon blog.

    Ah ah ah c'est très intéressant. Vous réagissez comme si c'était la première fois que vous entendez ou lisez les analyses évènementielles du professeur Diouf.

    Bien évidemment, s'il s'était attaqué à Wade vous aurez applaudi sans rien lui demander. Mais là, parce qu'il s'en prend à Amadou H. Ba vous semblez tout à coup sortir d'une amorphie; eh ben faites un effort et relisez tout ce qu'il disait avant  :haha: 

    RDV demain jeudi sur Akandijack Wordpress, promis je vais vous restituer vos critiques, il me semble que cela en vaut la peine de partager de manière globale l'image que, les Africains n'ont certes pas les moyens pour payer des professeurs comme Mamadou Diouf mais ce n'est pas pour autant qu'on peut se permettre de dire du n'importe quoi sur leurs "vieilles élites" de la trempe de H.A. BA.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ssa

    En Janvier, 2012 (09:31 AM)
    "Le monde est vieux mais l'avenir sort du passée" (DTN) Mr Diouf se plante royalement
    {comment_ads}
    Auteur

    Filo

    En Janvier, 2012 (10:14 AM)
    Ce petit professeur est prétentieux et il ne connait rien, dommage que Seneweb publie ce genre d'informations.
    {comment_ads}
    Auteur

    Wagane

    En Janvier, 2012 (10:44 AM)
    professeur,



    j'ai beaucoup d'admiration et de respect pour vous, cependant, ici, vous vous êtes attaqué à une icone. L'afrique a ses valeurs. l'universalisme occidental ne doit point nous embrigader. le vieux sage, dans la citation que vous avez mentionnée, veut dire, en substance:" avec tout ce qu'un vieillard a pu accumuler comme connaissances, expérience........ en somme autant de trésors pour les générations futures, dans une société marquée par l'oralité, sa mort emporte tout avec lui"

    certes il n'est pas interdit de partir des erreurs mais aussi des réussite de l'afrique pour batir notre avenir, mais il faut laisser nos repères intacts.

    amicalement,

    vous resterez toujours pour moi un intellectuel émérite
    Top Banner
    Auteur

    Toucha

    En Janvier, 2012 (10:56 AM)
    Salam Mr Diouf

    A votre place je m'abstiendrai de critiquer de manière formelle une citation d'un ainé. Je ne pense pas qu'il a parlé sur un coup de tête. C'est pas non plus élégant de dire que c'est "la plus grosse bêtise".

    Ce qu’il faut faire c'est situer les propos de Ba dans le temps, de l'examiner sur tous les aspects et de dégager l'idée restante s'il y a lieu.

    Si la citation de Ba t'étais donnée comme sujet de dissertation (niveau professionnel); tu allais passer à coté.

    J'admire votre travail et j’espère que vous vous attendiez aux critiques pour parfaire vos idées.
    {comment_ads}
    Auteur

    Setlou

    En Janvier, 2012 (11:04 AM)
    Mr Diouf, cela signifie tout simplement que l'histoire était retenue mentalement et non écrite, par conséquent, ceux qui ont longtemps vécu ont plus vu et entendu, et s'en vont avec leurs connaissances à leur mort. Pour le problème de genre, il faut blâmer d'abord la langue française qui fait que le féminin est récessif devant le masculin. D'autre part, vous pouvez rester aux USA, il y’a meilleur que vous au Sénégal et vous vous sentez mieux là-bas. Vous pourrez venir mourir tranquillement au Pays le moment s’approchant. Je ne sais pas la femme est égale à l’homme aux states mais ils ont 44 présidents tous hommes et 44 ? 0. Encore aux Sénégal, il est temps que les profs d'histoire deviennent des profs charges d'enseigner la constitution, l'initiation aux droits, etc., qui sont plus pratiques dans la vie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Setlou

    En Janvier, 2012 (11:09 AM)
    Mr Diouf, cela signifie tout simplement que l'histoire était retenue mentalement et non écrite, par conséquent, ceux qui ont longtemps vécu ont plus vu et entendu, et s'en vont avec leurs connaissances à leur mort. Pour le problème de genre, il faut blâmer d'abord la langue française qui fait que le féminin est récessif devant le masculin. D'autre part, vous pouvez rester aux USA, il y’a meilleur que vous au Sénégal et vous vous sentez mieux là-bas. Vous pourrez venir mourir tranquillement au Pays le moment s’approchant. Je ne sais pas la femme est égale à l’homme aux states mais ils ont 44 présidents tous hommes et 44 n’est pas égale à 0. Encore aux Sénégal, il est temps que les profs d'histoire deviennent des profs charges d'enseigner la constitution, l'initiation aux droits, etc., qui sont plus pratiques dans la vie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deneyba

    En Janvier, 2012 (11:14 AM)
    Rarement un sujet a intéressé les lecteurs, cela est dû à la personnalité du sage et du vieillard défenseur des cultures africaines au moment ou d'autres faisaient des biographies des hommes du pouvoir pour ramasser de l'argent facile. Mawdo Ahmadou Hampathé BA, a-il raison ou tord? En tous les cas, sa phrase célèbre a rendu aux Africains d'être reconnus grâce à l'ORALITE. Mawdo A H BAH n'avait de complexe avec son certificat d'études et ses expériences de terrain. Etre dans une salle pleine et diffamer les absents est très facile. A l'UNESCO, les fonctionnaires ont toujours besoin des vieux comme A.H.BAH qui apportent de la sagesse mais aussi des expériences. Combien d'intellectuels a l'Afrique? Je ne sais pas. Aucun d'eux n'est cité pour avoir donné une vérité célèbre. Quand les ennemis parlent de l'Afrique, ils ne s'intéressent qu'à la guerre, aux famines, à la misère, à la pauvreté et la mal gouvernance. A ces falsificateurs de l'histoire des africains tapis dans l'ombre ont apporté leur appui au lieu de défendre leur continent. L'Afrique mérite mieux que ça. Des historiens célèbres comme Joseph-Ki Zerbo, Amadou Moctar MBow, Djibril Tamsir NIANE, Ibba Der THIAM, Cheickh Anta DIOP... etc n'ont jamais dénigre cette phrase. Comme historiens, c'est la crème. En âme et conscience je préfère vivre avec un vieillard qu'un intellectuel de cette classe. Que Dieu nous guide dans le droit chemin, le chemin du savoir et de la clarté.
    Top Banner
    Auteur

    Droitobut

    En Janvier, 2012 (11:44 AM)
    messieurs si je ne me trompe A H B a voulu démontrer a travers cette citation qu'en Afrique c'est la tradition orale qui se faisait au détriment de l'écrit et que les vieillards étaient les détenteurs légitimes des connaissances séculaires a mon avis c dans c sens k A H B voulait diriger ses lecteurs.salam
    {comment_ads}
    Auteur

    Dr. Y.diagana

    En Janvier, 2012 (18:15 PM)
    Il faut prendre garde dans un débat d'un certain niveau scientifique à la pertinence et à la discipline dans le raisonnement surtout lorsqu'il est question d'écrits. C'est ce que je reproche à Mr DIOUF que beaucoup connaissent par ses apparitions dans les médias et ses propos. Il a manqué de rigueur ; il a été absolument "hors sujet" ! Il s'est laissé aller ...! Son propos est déplacé en ce qui concerne la qualification de la phrase de A . H. BA . C'est pourquoi il doit s'excuser à la mémoire du défunt ! Les excuses s'imposent souvent sans faute dans certaines sociétés ; sa faute ici est évidente ! Les excuses et la repentance sont les signes de l’humilité .Diouf n'est pas infaillible ...! Il faut être objectif et se garder des familiarités, des complaisances intellectuelles et des errances des égos dans un débat scientifique ! Il ne faut jurer par personne si réputée soit-elle ! L'attitude de certains jeunes qui prennent tout ce qu'ils trouvent comme connaissances dans les médias ou dans les livres, traduit toute la problématique de leur rapport ( surtout les jeunes africains ou des pays en développement ) avec la production du savoir ! Le savoir ne doit pas toujours être servi par l'expérimenté , le réputé, le connu , le célèbre ....! Il doit être compris accepté, adopté ...! Ma critique est adressée à DIOUF ; il doit s'excuser !

    En espérant avoir été utile ; en m’excusant auprès de tous …..!
    {comment_ads}
    Auteur

    Nit Dafay Nité

    En Janvier, 2012 (21:19 PM)
    Un mot ou une phrase n'a de sens que dans son contexte. Nous savons tous ce que Hampathé BA

    voulait dire : En Afrique traditonnelle , les personnes agées sont gardiennes de la connaissance puisque l'Afrique de façon générale ne donnait pas d'importance à l'écrit . Il n'est pas de mes habitudes de porter un jugement sur les autres mais ce prof Diouf a un complexe envers les occidentaux .Cela me désole de l'entendre parler le français non pas avec un accent wolof ou serère mais américain .

    Pour être juste avec lui il peut avoir raison de dire les personnes agées n'ont pas intérêts à se soucier de l'avenir et cela se comprend. Cela n'a rien à avoir avec l'expression de Hampathé Ba
    {comment_ads}
    Auteur

    Nemouthe Noel

    En Janvier, 2012 (21:45 PM)
    Je ne peux partager tous les points de vues du professeur DIOUF, sauf tout le respect que je lui doit !

    En effet si ce sont les jeunes qui ont toujours porté les nouvelles sciences, il ne les ont pas inventées mais ont au contraire appris cette science auprès d'anciens quoi qu'on en pense. de même dans les religions vous dites "Ce sont eux qui ont toujours apportés les nouvelles religions" ce qui n'est aucunement prouvé.

    Vous dites encore que "Tous les prophètes des religions révélées étaient des jeunes" or, nous savons que tous les prophètes ont été instruit par des anciens qui leur ont donnés les bases de leur religions (voir les prophètes ELISE qui format ELIE puis ELIE format le jeune SAMUEL, chez les hébreux par exemple etc.

    Oui, ce sont ces derniers qui porteront l’avenir, mais ils ne seront capables de se projeter dans le passé qu'avec l'aide des anciens afin de construire l’avenir.

    A l’en croire, tant que la grande révolution mentale des hommes et des femmes n’aura pas lieu, rien ne changera (et je le crois aussi). Il prétend que quelques fois (moi je dirais SOUVENT), la femme en règle général (et pas seulement la femme patriarcale) est beaucoup plus forte que les hommes et je le confirme...!!!
    Top Banner
    Auteur

    Bdh Soyons Réalistes!!

    En Janvier, 2012 (15:10 PM)
    Arrêter de nous souler, pourquoi à chaque fois dans ce pays lorsqu'on remet en cause certains principes culturels ou réligieux, on est traité comme quelqu'un à la solde de l'occident ou mécréant ou j ne sé quoi...M. diouf revient seulement sur une phrase qui a été souvent galvaudée de M H. Ba, rapportée par un journaliste et sortie de son contexe. Et critiquer H. Ba même qu'il soit mort ce n'est pas cracher sur ses oeuvres, c'est une démarche intellectuelle qui peut lui aussi être critiquée à son tour.

    C'est juste pour dire aux gens qui s'aveuglent dans le panafricanisme et dans une fierté débordante de la culture noire, de regarder avec sérénité la réalité de l'histoire et des faits, l'afrique a été dominée et dépassée de loin par l'occident dans un passé récent comme dans ce présent donc arrêter de nous ressortir que nos ancêtres ceuxi-ci ceux-là pachin!couffin!!...la réalité montre le contraire, on a été converti, utlisé comme ressources, colonisé et finalement pour perdre soumi à une autorité.

    Ce que nous devons faire est justement de comprendre pourquoi on a été toujours les dindons de la farce, ce qui nous avez manqué, les erreurs qu'on a commis afin de mieux s'armer dans le futur et construire des sociétés qui puissent rivaliser avec le monde occidental,...

    Dans ce cas il nous faut comprendre la complexité du monde dans lequel on vit, avoir les informations essentielles, et surtout être présent au coeur des changements et des avancés que se soient dans le domaine social, culturel, économique,...je pense ce qui a manqué fondementalement à nos aieux. Cela passe par déconstruire nos principes, nos idéologies les plus fondementales d'en débattre, de les critiquer, d'en voir l'utilité dans ce monde présent, de les remettre dans un contexte approprié afin juste d'éviter que ceux-ci deviennent des maux pour la société.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diama

    En Janvier, 2012 (23:56 PM)
    professeur HORS SUJET NGA
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuf!!!

    En Janvier, 2012 (13:53 PM)
    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.











    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.









    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.









    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.



    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.





    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

    MAMADOU DIOUF N'A RIEN COMPRIS.......QU'IL S'EFFACE UN PEU, IL NOUS FAIT PERDRE DU TEMPS.

















































    {comment_ads}
    Auteur

    Chess

    En Février, 2012 (17:38 PM)
    Que ne dit-on pour entrer dans l'histoire, mais il y a plusieurs portes pour y entrer et Diouf a choisit la plus basse ; ainsi il faut au'il se courbe (devant les occidentaux) pour y entrer. Amadou Hampaté BA y est déjà entré par la Grande porte lui.
    Top Banner
    Auteur

    Awa

    En Février, 2012 (23:28 PM)
    Monsieur Diouf en lisant votre interprétation de la phrase d'Hampathé Bâ je tombe des nues ! Je vous savais intelligent mais j'avais cependant remarqué que vous aviez des certitudes illégitimes et bornées sur certains sujets sensibles notamment sur Senghor. Preuves à l'appui, l'historien que vous êtes a toujours refusé d'enregistrer certains faits. Cette fois, si vous avez vraiment déclaré une telle énormité, je considère que j'ai eu raison de me fier à ma première impression vous concernant. Dommage mais vous devriez relire Socrate. Il ne savait qu'une chose c'est qu'il ne savait rien. A force de prétendre tout savoir on oublie de s'interroger, on oublie de douter, de sorte qu'on s'égare...souvent.
    {comment_ads}
    Auteur

    Niamakou!!!

    En Avril, 2012 (23:04 PM)
    Dans un sens le prof Diouf est en train d'atteindre ses objectifs:

    1- se hisser au niveau de hampaté ba sans produire autant que lui en qualité

    2- bousculer les choses un peu pour que les jeunes osent s'affranchir

    3- pousser les vieux à plus de modestie par rapport aux idées nouvelles

    4- autres objectifs que lui connait

    pour ma part je préfères ce genre de débats aux bassesses idiotes qui classifient

    les sociétés africaines en castes, et dont la plus triste preuve est le fierté qui éblouit

    les visages à l'évocation de nos valeureux ancêtres: et ne fait rien pour les dépasser

    ou tout au moins les valoir.

    Pendant ce temps souvant les sous estimés sociaux dirigent les choses et envoient

    les sur estimés faire les courses .....

    Niamakou

     :cry: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:49 PM)
    Je ne crois pas qu'un grand professeur comme ce Monsieur DIOUF ait une bassesse d'esprit intellectuel pour ne pas comprendre le contexte dans lequel Hampathé Bâ avait dit ce belle phrase pleine de sens et qui touche fondamentalement la culture africaine.
    {comment_ads}
    Auteur

    Roger Tulantshiedi

    En Octobre, 2019 (14:29 PM)
    Votre message...
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email