Samedi 25 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Culture

Patrimoine culturel : Hommage à Abdoul Aziz Guissé, « serviteur infatigable à la cause des déshérités, trait d’union dans le dialogue islamo-chrétien »

Single Post
Hommage à Abdoul Aziz Guissé
Le journaliste El Hadji Guissé rend hommage au directeur du Patrimoine culturel décédé jeudi dernier des suites d’une maladie. Dans un texte hommage dont Seneweb a reçu copie, son frère et journaliste El Hadji Guissé revisite son parcours et rappelle les réalisations à mettre à l’actif d’un serviteur infatigable à la cause des déshérités, également trait d’union dans le dialogue islamo-chrétien. Un document que nous publions in extenso.

Hommage à un commis de l’État Sénégalais, un serviteur infatigable à la cause des déshérités, Abdoul Aziz Guissé, le désormais ex Directeur du Patrimoine Culturel est parti, laissant derrière lui des communautés orphelines.


Des mégalithes de la Sénégambie (Sine Ngayéne et Wanar au Sénégal, Wassu en Gambie), aux paysages culturels du pays Bassari dans la région de Kédougou, en passant par ceux du Delta du Saloum dans la région de Fatick, Monsieur Guissé a largement contribué, aux côtés du Professeur Hamady Bocoum alors Directeur du Patrimoine cultuel, à l’inscription de ces riches univers au patrimoine mondial avec l’appui de l’UNESCO. Abdoul Aziz était parmi les experts les plus sollicités par l’institution internationale.

De l’Église de Carabane dans la région de Ziguinchor, à la Cathédrale de Saint-Louis ; de la Mosquée de Karantaba (région de Sédhiou) à la Bibliothèque Thierno Amadou Dème à Sokone dans la région de Fatick, l’homme a marqué de son empreinte la valorisation du patrimoine culturel du Sénégal.

Que dire des sportifs qui l’ont connu, à Diourbel à Santhiaba et Boudody à Ziguinchor ?

Le professeur d’Histoire et de Géographie qu’il fut au Lycée Technique Cheikh Ahmadou Bamba de Diourbel et au Lycée Djignabo de Ziguinchor s’en est allé après avoir généreusement partagé son savoir aux jeunes générations de Sénégalais. Ces anciens élèves témoignent encore de son sérieux et de l’amour qu’il avait à dispenser ses cours.

Idem pour les étudiants étrangers (Béninois, Ivoiriens, Maliens, Angolais...) qui ont bénéficié de ses enseignements sur le patrimoine culturel.

C’est du lycée Djignabo qu’il a regagné la direction du patrimoine culturel en 2002, à la tête de laquelle était l’éminent Professeur Hamady Bocoum, actuel Directeur Général du Musée des Civilisations Noires, qu’Abdoul Aziz Guissé succédera en 2015.


A cette station, l’homme, déjà au service exclusif de l’État, a ouvert de grands chantiers de construction, de réhabilitation et de promotion de la diversité culturelle.

Sur le plan religieux, le clergé est le premier à pleurer sa disparition, reconnaissant de ses actions dans la réhabilitation des cathédrales de Saint-Louis et de Ziguinchor classées patrimoines nationaux, en plus des églises de Carabane, de Mont-Rolland et récemment celle de Sédhiou. « Nous lui devons une grande reconnaissance » a dit le Curé de la paroisse de Mont-Roland dans son message de condoléances. Les mêmes propos ont retenti à Ziguinchor provenant de Abbé Jean Marcel Sambou, son ami de toujours. Pendant dix bonnes années, il a organisé pour la communauté catholique la kermesse annuelle de la Cathédrale Saint-Antoine de Padoue. La basilique de Popenguine porte aussi sa marque.

Abdoul Aziz Guissé était un trait d’union dans le dialogue islamo-chrétien, alors qu’il assurait les services de l’État.

La Bibliothèque abritant les manuscrits de Elhadji Thierno Amadou Dème à Sokone de même que la grande Mosquée de Banghère et celle de Karantaba, ainsi que d’autres lieux s’inscrivent dans les grands projets de réhabilitation des lieux de culte. Ce n’est pas pour rien que Karantaba n’a pas arrêté de prier pour ce talibé de la famille maraboutique Soly. Elhadji Ibrahima Soly, qui a dirigé la prière mortuaire, dira aux fidèles que « cet homme est l’incarnation de l’humilité et de la générosité en tout ».

Le plat sénégalais ‘’CËBU JËN’’ inscrit cette année 2022 au patrimoine de l’UNESCO est aussi à l’actif de la DPC qu’Aziz, pour les intimes, a dirigé jusqu’à sa mort. L’Ambassadeur du Sénégal à l’UNESCO, Souleymane Jules Diop, venu présenter ses condoléances à la famille, dira que malgré sa maladie, Monsieur Guissé est venu à Paris défendre l’argumentaire qui a valu au Sénégal, cette reconnaissance.

Abdoul Aziz Guissé avait intégré le cercle restreint des experts du Centre International d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM).

Au plan immatériel, le « Kankourang » et le « Xooy », inscrits au patrimoine mondial, sont une identité remarquable au plan culturel et touristique.

Le Mausolée de Maba Diakhou Ba dans le Sine et la maison royale de Coumba Ndoffène Diouf à Diakhao ne sont pas laissés en rade dans les projets de construction des sites et monuments historiques.

Aussi, le Musée de Nder, symbolisant la victoire des femmes contre les envahisseurs maures, fait partie des dernières réalisations de la direction du patrimoine.

On ne pourrait terminer ces propos sans parler du sportif qu’il était. Abdoul Aziz conduira avec ses amis de Ziguinchor les équipes de football et de basket. Il deviendra ainsi le président de la ligue de basket de Ziguinchor, avant de quitter la capitale sud.

Un père Noël est parti laissant des orphelins ; pas seulement ses filles et sa merveilleuse épouse, mais toute une famille, tout le village de Bambilor où il résidait depuis près d’une décennie. Les témoignages venant tant de notables, de chefs religieux que de chefs de Daraas et de Dahiras, sont unanimes sur les qualités de l’homme qui est d’une discrétion sans commune mesure.


Nous rendons hommage à ce commis de l’État qui n’a jamais connu de congé ni de jour férié, un formateur, mais surtout un manager dont bon nombre de pays de la sous-région ont voulu louer les services. En effet, combien d’offres internationales a-t-il rejetées ? Tout cela, rien que pour servir son pays.

Au nom de ta famille, de ta belle-famille, de tes enfants, de tes amis et proches qui se reconnaitront dans ces lignes sans avoir été cités et en mon nom personnel, je présente les condoléances à Son Excellence Monsieur le Président de la République, aux Chefs religieux et coutumiers, aux acteurs culturels, à la population de Keur Madiabel où tu es né, à celle de Kaolack ta ville d’adoption, à celle de Diourbel, de Ziguinchor, de Ouakam jusqu’à Bambilor.

Autant de mots pour te rendre hommage et pas assez d’espace pour les écrire. Mais un grand cœur pour les contenir.

Repose en paix mon regretté grand frère.

Ton petit frère Elhadji GUISSE

Journaliste.



8 Commentaires

  1. Auteur

    Jean Sarr

    En Février, 2022 (12:44 PM)
    En effet,uhomme foncièrement bon est parti...

    Paix à son âme
    Top Banner
  2. Auteur

    En Février, 2022 (15:19 PM)
    Paix à son ame
    {comment_ads}
    Auteur

    Damel

    En Février, 2022 (15:50 PM)
    Paix a son ame 

    Repose en paix 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2022 (17:32 PM)
    Mon prof de 6eme au Lycée Djignabo. Le premier que j’ai entendu prononcer les mots vestiges de l’histoire. Il y mettait tellement de passion. J’avais 11 ans en octobre-novembre 1986, 6eme B bat C. Rien d’etonn d’aprendre qu’il était dans ces instances. Paix à ton âme prof
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2022 (17:45 PM)
    Un homme très gentil dévoué et vrai militant pour la sauvegarde  du patrimoine culturel. Le travail était sacré chez toi.

    Repose en paix cher Aziz
    Top Banner
    Auteur

    Parfait

    En Février, 2022 (22:03 PM)
    Paix à son âme. Un grand homme de par son engagement. Il fallait le voir à l'œuvre lors des kermesses à la cathédrale Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor. Je n'oublie pas notre échange au parcours sportif de ouakam où il est revenu sur son séjour au lycée Djiniabo de Ziguinchor. Seigneur veille sur cette homme.
    {comment_ads}
    Auteur

    Parfait

    En Février, 2022 (22:03 PM)
    Paix à son âme. Un grand homme de par son engagement. Il fallait le voir à l'œuvre lors des kermesses à la cathédrale Saint Antoine de Padoue de Ziguinchor. Je n'oublie pas notre échange au parcours sportif de ouakam où il est revenu sur son séjour au lycée Djiniabo de Ziguinchor. Seigneur veille sur cette homme.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2022 (11:50 AM)
    Repose en paix cher presi au non de toutes les anciennes basketteuses de la sonacos 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email