Samedi 12 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Diplomatie

Accord de pêche scandaleux avec le Sénégal : Les précisions de l’UE

Single Post
Accord de pêche scandaleux avec le Sénégal : Les précisions de l’UE
Les termes scandaleux de l’accord de pêche entre le Sénégal et l'Union européenne, approuvé hier par vote par les députés du parlement européen, a créé un énorme tollé au Sénégal. Si le tonnage (10 000 tonnes de thon et 1750 tonnes de Merlu noir) annuel accordé aux 45 navires européens donne le tournis, la contrepartie financière annuelle (1,7 million d’euro, soit 1,113 milliard Cfa) n’en est pas moins renversante. Sous le feu roulant des critiques, la délégation de l'Union européenne au Sénégal s’est fendue d’un communiqué pour expliquer, préciser et tenter de convaincre.

Selon les services d’Irène Mingasson, « l’Accord de partenariat de pêche durable UE-Sénégal et son protocole de mise en œuvre garantissent un cadre légal, transparent, et assorti de contreparties gagnant-gagnant. Il participe à une meilleure gouvernance des océans et à la protection du secteur des pêches et des emplois qui en dépendent ».

Il s’agit, toujours d’après le communiqué de l'UE, « d’assurer que les quotas de pêche alloués par le Sénégal aux bateaux européens correspondent à une ressource non ciblée par les pêcheurs sénégalais et disponible en quantité suffisante, en adéquation avec les principes d’une pêche durable et responsable. Ces quotas concernent exclusivement des espèces bien déterminées- le thon et le merlu noir- et ne font pas l’objet de licences de pêche qui pourraient interférer avec la pêche artisanale sénégalaise ».

3 millions d’euros par an

La délégation de l'Union européenne à Dakar est revenue sur la contrepartie financière qui a le plus fait grincer des dents. Et à ce propos, elle précise que « ce nouveau protocole représente un montant global de plus de 15,25 millions d'euros sur 5 ans, soit plus de 3 millions d'euros (2 milliards de francs CFA) par an ».

Le montant comprend: « une contribution financière annuelle de l'Union européenne d'un montant de 1,7 million  au Trésor sénégalais, et une contribution qui sera payée au Trésor par les armateurs européens en contrepartie des licences accordées et des captures effectives (et vérifiées par les autorités du Sénégal), estimée à 1,350 million d’euros (887 millions de francs Cfa) par an ».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email