Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Diplomatie

Des maîtres coraniques sénégalais et leurs talibés expulsés de la Gambie

Single Post
Yaya Djammeh, president gambien (archive)

C’est une vingtaine de maîtres coraniques et leurs talibés (élèves) qui ont été rapatriés à Ziguinchor, par la Gambie, vendredi. Alors établis à Farafégné sur la frontière avec la Gambie, ils ont été, de retour au pays, accueillis dans le quartier Boucotte dans les locaux de « Futur au Présent », une structure chargée de défendre les enfants défavorisés du Sénégal, rapporte le journal L’Observateur. 

Les personnes expulsées sont toutes originaires du Sine-Saloum, rapporte la source qui précise qu’en juin 2015, une quarantaine de talibés rapatriés de Kaolack avaient quitté la Gambie où la loi interdit la mendicité des enfants.


liiiiiiiaffaire_de_malade

30 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:49 PM)
     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:52 PM)
      l'anarchie et l'indiscipline que nous senegalais auxquelles nous assistons au senegal n'est plus de mise en gambie depuis que yaya diamé est au pouvoir
      . la gambie est un pays où l'autorité de l'etat est une réalité.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:50 PM)
     :brawoo:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:51 PM)
    Je n'aime pas la politique de Yaya Jammeh, mais pour une fois, je suis entièrement d'accord avec lui. Il faut mettre fin au phénomène honteux et inadmissible de la mendicité des enfants ! Que tous ceux qui s'adonnent à l'exploitation des mineurs soient traduits en justice.

    Que seuls l'Etat ou les écoles reconnues et qui respectent les normes aient le monopole de l'éducation.

    Déclarons illegaux les daaras qui obligent les enfants à mendier.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:05 PM)
      mon cher c'est à cause de cela que yaya jammeh est combattu par les differentes maffias aussi bein en gambie qu'au senegal.
      tu as interet à aller voir sa politique agricole et sa politique en matière d'éducation et de santé après tu deviendras un adepte de jammeh.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:44 PM)
      beaucoup de gens partage votre point de vue. malheureusement cet article est une pure invention.
    Auteur

    Macky

    En Mai, 2016 (13:52 PM)
    Mr Macky arretez ce fou avant qu'il ne soit trop tard :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:55 PM)
    ANNEXIONS LA GAMBIE ET EN FAIRE NOTRE 15 ème REGION
    Auteur

    Veille Republicaine

    En Mai, 2016 (13:58 PM)
    Sur ce point le president gambien a raison et fait bien. Faut organiser l'enseignement coranique. Et le mieux c'est de l'integrer dans le systeme d'education nationale avec des enseignants qualifies. Cela contribuera a augmenter le taux de scolarisation en amenent ces enfants dans le systeme officiel.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (08:25 AM)
      mon cher;
      arrêtez de vous leurrer. la religion ne s'apprend pas dans une école publique. y'aura t il des enseignants de toute obédience religieuse. les parents ont un rôle fondamentale dans l'éducation de leurs enfants et cela on en parle pas aux sénégal. toujours pays islamique? depuis quand ? est ce que vous voyez les enfants des animistes et des chrétiens mendier dans les rues. respectons nous et arrêtons d'apprendre à nos enfants à quémander car ils vont penser que c'est normal de le faire comme les marabouts. il leur est tellement facile de tendre la main et après l'aumône il formule une prière.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:59 PM)
    ..... rapatriés ''de'' Kaolack ou ''à'' Kaolack?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:02 PM)
    Yaya a parfaitement raison cette fois ci , on ne peut pas bâtir l avenir d un enfant dans un darra
    Auteur

    Objectif

    En Mai, 2016 (14:17 PM)
    Bien joué yaya jammeh tous les mendiants de l'Afrique rallient le sénégal car c'est un métier ici nokheul tchibiti bou bakha bakh djour dom sandi ko daara daw responsabilité dafa yomb torop
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:24 PM)
    Dakar est devenu la poubelle de la sous région . Mendiants malien et guinéens
    • Auteur

      Adji

      En Mai, 2016 (22:13 PM)
      malheureusement et il faut surtout interdire ces jeunes femmes qui ont toutes leurs capacités physiques qui traînent dans tous les quartiers de dakar assises toute la journÉe avec une pléthore de petits bambins. je me demande bien qui sont le pères de ces enfants. l'ambassade du mali devraient voir cette situation qui n'honore pas son pays. il est temps d'en parler et de trouver une solution.à ce problème.c'est vraiment que des femmes restent toute la journée à ne rue faire de leur dix doigts.
    Auteur

    Front Républicain

    En Mai, 2016 (14:30 PM)
    Oui c'est ça il ne sait pas que + de 50% des thiernos et leurs talibés officiant au Sénégal sont gambiens. Exode qui fait suite à sa politique d'interdiction de cette activité dans son pays. Il faut lui renvoyer aussi tous ces talibés qui prolifèrent à Saint-Louis notamment. Des fois je me pose la question pourquoi Sénégalais Gnakk fayda, on accueille tout ce qui a de plus abject au nom de l'hospitalité . Retour à l'envoyeur  :sunugaal:  :thumbsdown: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (16:19 PM)
      1 / 9
      talibes: modern day slaves

      a young talibe is bound by chains in an isolation area of a daara in the city of touba, may 27, 2015. in this daara, the youngest talibes are shackled by their ankles to stop them from trying to run away. the chain's length only allows them to use an improvised bathroom in a separate area of the daara. these children can stay like that for days, weeks, even months until they gain the trust of the marabout, or teacher. their guardian explains, "when i release them, i give them the freedom to beg like the rest of the talibes.” (photograph by mario cruz)

      image

      talibes read the quran inside a daara in medina district, dakar, senegal, may 16, 2015. they have to memorize different parts of the quran each day before going to the streets to beg for their guardians. (photograph by mario cruz)
      image

      ibrahima ndao, marabout of a daara in rufisque, whips a talibe after he mistakenly read an excerpt of the quran, may 17, 2015. the talibes are subjected to physical violence when they fail to get the daily quota imposed by the marabout or if they make a mistake while reading the quran. (photograph by mario cruz)
      image

      demba fati, 14, outside the medical support room of mason de la gare center in st. louis, senegal, may 20, 2015. his marabout beat him with an iron rod after he tried to escape. since then, he goes to the center whenever he needs medical care. (photograph by mario cruz)
      image

      a talibe begs on a bridge in the diamaguene area, senegal, may 18, 2015. children are forced to beg for an average of eight hours a day; many spend their days almost without eating and end up sleeping on the street due to accumulated fatigue. (photograph by mario cruz)
      image

      talibes sleep together inside a daara in saint louis, north of senegal, may 21, 2015. the daara, with over 30 children, has no clean water and barely any electricity. children sleep on the concrete floor without any protection. (photograph by mario cruz)
      image

      guinean military police approach a group of children walking through a forest area near bissau border, guinea-bissau, june 15, 2015. earlier in march 2015, guinea-bissau authorities found 54 children hidden inside five vehicles that were crossing the border to senegal, but senegalese authorities continue to fail to prosecute traffickers. (photograph by mario cruz)
      image

      runaway talibes stand on the banks of the senegal river in saint louis, north of senegal, may 20, 2015. saint louis is known as talibe city. saint louis is a city of small proportions compared to dakar but has a large number of talibes, so many of them choose the streets instead of daaras. (photograph by mario cruz)
      image

      children that used to be talibes cool off at sos talibe center in bafata, guinea-bissau, june 8, 2015. the center received 45 cases of talibes returning from senegal in 2014. some of them ran away from the daaras, but others were handed over by the marabouts to the authorities when they were brought to the courts. (photograph by mario cruz)
    Auteur

    Sn

    En Mai, 2016 (14:35 PM)
    Vraiment sur le plan de la protection des enfants le senegal est en retard, des talibe en 2016 c'est une honte  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (22:54 PM)
      je suis en fait , d'accord avec la politique de la non mendicité des enfants, c'est la porte ouverte à toutes les dérives, obliger un enfant à rammener de la thune à son marabout ou celui-ci se fais tabasser, dans quel islam vivons-nous, et puis aussi les mecs soyez-responsables, les femmes aussi pareillement, faire des enfants comme des lapins, et les l'aisser a leurs propres sorts, ce n'est pas responsable, quand on fait un enfant on s'en occupe, mais pas de boulot, pas de revenus, dans la pauvreté, on satisfais nos besoins sexuels, et des malheureux,
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:41 PM)
    Désolé, cette information est fausse et mensongère qui n'honore un journal comme l'Obs. Dommage qu'il ait entraîné votre site dans ce mensonge
    Auteur

    Bravo Yaya

    En Mai, 2016 (15:10 PM)
    je suis 100 % d'accord pour une fois avec lui. Nous içi au sénégal, nous sommes tous des criminels , cautionnant l'esclavage des enfants . Faits totalement interdits et réprimés par la déclaration universelle des droits de l'homme, convention des nations Unies. Bravo Yaya Jammeh et merci de t'avoir érigé en sauveur pour ces enfants.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (15:17 PM)
    Ils vont venir au Sénégal où la loi autorise tout.
    Auteur

    Jigi

    En Mai, 2016 (15:24 PM)
    POUR UNE FOIS on n est d accord avec yaya si ses vrais  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (15:42 PM)
    c 'est un dictateur sanguinaire c'est vrai mais il est à féliciter pour avoir banni la mendicité. tendre la main est le lit du déshonneur, surtout si on grandit avec.

    un pays où tendre la main est dans l'ordre naturel des choses ne peut jamais aller de l'avant.

    Le culte de l'argent gagné sans effort tuera ce pays.
    Auteur

    Michel Mendes

    En Mai, 2016 (16:05 PM)
    H
    Auteur

    Verito

    En Mai, 2016 (16:15 PM)
    Merci merci mille fois merci

    nous savons maintenant que la gambie n'est pas un pays où règne la pagaille.

    Je suis toujours bouleversé de voir chaque matin de pauvres enfants courir dans les rues des villes à la recherche de petits cadeaux à l'indifférence totale des autorités qui prônent la rupture .

    Yayah est un vrai président.Que dieu le protège
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (16:31 PM)
    FELICITATION YAYA JAMMEH IL FAUT INTERDIRE LA MENDICITE DES ENFANTS MAIS IL FALLAIT ENVOYER CES TALIBES AUX NORD PARCE QUE A ZIGUINCHOR LES DIOLAS NE DONNE JAMAIS LEURS ENFANTS EN ESCLAVAGE COMME LE FONT LES NORDISTES. LES SUDISTES SONT TRES EXEMPLAIRES.

    Auteur

    Linconnu

    En Mai, 2016 (16:39 PM)
    Chacun doit a le droit d’établis ses propres règles pour mieux développer son pays
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (17:17 PM)
    les sudistes sont exempLaires c pourquoi il ya la guerre en casamance (c pour n° 20)
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (17:24 PM)
      preuve encore une fois que jammeh est un fou incurable. maintenant il s'en prend aux élèves des daaras et aux démunis dans son pays, ce qui veut dire que ce monsieur est véritablement en mal de repère.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (17:49 PM)
      dans ce cas précis mon cher, nous n'avons de reproche à faire au sudiste. tu ne rencontrera jamais un talibé qui te dis qu'il est coly, sagna, sonko, diedhiou, mendy, boissy, badiane, gomis, bodian et j'en passe. les casamancais sont dignes dans la pauvreté et tous les enfants en casamance sont scolarisés quelque soient le degré de pauvreté de leurs parents. donc le n° 20 a dit vrai. ils ne faut pas qu'on se voile la face.
    Auteur

    Mounas

    En Mai, 2016 (17:23 PM)
    C'est la loi Gambienne qui est appliquée ! Quand le Sénégal va faire appliquer ses lois en matière de mendicité et d'enfants dans la rue ? Le Président Yaya n'a pas que des défauts ! Les rues des villes du Sénégal sont remplies d'enfants mendiants, de talibés mendian et d'adultes mendiants, et plus de 80% de toute cette horde vient des pays voisins dont la Gambie justement ! Bravo à Yaya, que le bordel soit toléré dans ce Sénégal, c'eszt notre affaire et le monde continuera à nous prendre pour des moins que rien qui exploitent leurs enfants.
    Auteur

    Metoo

    En Mai, 2016 (17:34 PM)
    L'article ne dit pas que c' est des enfants mendiants, si ce n'est pas le cas alors bravo Yaya. Sinon senegalais laissez la gambe avec son peuple et leur president.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (18:03 PM)
    pour une foi je félicite yaya. c'est le malheur du Senegal, laisser des enfants mendier à la merci de la rue pour en faire de bandit est triste.

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (20:29 PM)
    Me trouve que pour LE statut de president Yaya Ndame occupe il set vraiment rabaisser des gens qui font Keur Boulo de maitre coranique on Les Chasse ....
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (21:15 PM)
      toi, j'ai beau essayer mais je ne suis pas arrivé à comprendre ce que tu veux dire. du vrai charabia!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (23:17 PM)
    Pour la mendicité suis d'accord avec le fou mais svp sénégalais sortez de la Gambie de la Mauritanie des 3 Guinées du Gabon à réfléchir
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Mai, 2016 (09:16 AM)
    Au Sénégal tout est hypocrisie. On interdit à juste raison la mendicité, les exploitants de daara parlent de guerre menée par des francs maçons contre l'Islam comme s'ils étaient investis d'une mission divine pour décerner des attestations de bons musulmans aux Sénégalais. A croire qu'ils sont les seuls musulmans et les autres intellectuels des mécréants. Ce chantage marche malheureusement avec nos frileux gouvernants qui omettent de dire à ceux-là que nous sommes nés musulmans, nous avons été éduqués par des parents musulmans et nous avons fréquenté comme eux l'Ecole coranique et nous l'avons même souvent allié avec l'école des "nasaraanes". D'ailleurs comment peuvent-ils ces arabisants nous faire croire qu'on ne peut apprendre le Coran qu'à Dakar comme si les vannes du ciel étaient fermées au dessus du Fouta, de la Guinée Bissau, de la Guinée Conakry, du Sénégal oriental, ect, ect. Foutaise !!!

    A croire aussi qu'au Sénégal seuls sont déshérités les musulmans. Que LE TOUT PUISSANT aie pitié de nous.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (10:02 AM)
    Ce fou dans un éclair de lucidité a compris qu il fallait expulser ses enfants esclaves quand aux esclavagistes appelé maitre coranique il pouvait les garder dans ces prisons personne ne serait venu les réclamer
    Auteur

    Wala Wala Bok

    En Mai, 2016 (12:07 PM)
    Pourquoi exporter cette misère en Casamance. Ces maîtres coraniques et leurs esclaves viennent du Saloum, qu'on les ramène chez eux. On sud, on ne connaît pas ça. Ce n'est pas dans la culture de toutes populations de cette région. Là-bas, la dignité a un sens. Larabirana rek ! Là-bas, c'est les faros. Liguey, teed.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email