Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

Le règlement de la crise gambienne dépendra de Macky Sall

Single Post
Le règlement de la crise gambienne dépendra de Macky Sall

Le dénouement de la crise politique gambienne dépendra de l’"attitude" de Macky Sall, qui fait face, avec le refus de Yahya Jammeh de céder le pouvoir, à sa "plus grande épreuve" en tant que chef d’Etat, depuis son élection à la présidence du Sénégal en 2012, a déclaré le député sénégalais et Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop. "Le président Sall a, en face de lui, la plus grande épreuve depuis qu’il est élu, à la fois sur les plans sociopolitique et militaire", a lancé M. Diop, invité, jeudi, de la rédaction de l’APS.

"Tout ce qui va être décidé [en Gambie] aura un rapport avec son attitude", a-t-il soutenu, en déclarant par ailleurs que "si on évoque l’hypothèse d’une intervention militaire, la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) n’en a pas les moyens". "La solution passe forcément par lui. L’essentiel, pour moi, c’est l’attitude qu’aura le président de la République (Macky Sall, Ndlr) face à cette situation. C’est sa plus grande épreuve en tant que chef d’Etat. Et la solution passe forcément par lui", a martelé Abdoulaye Makhtar Diop, administrateur civil de formation et ancien ministre.

Le leadership du président Sall pour le règlement de la crise politique gambienne est d’autant plus nécessaire que "je n’ai pas pris connaissance d’une position officielle de la Guinée, ni du Mali, encore moins de la Mauritanie. Cela veut dire qu’on nous laisse à notre sort. Donc, c’est le président Macky Sall qui a les cartes en main (…). Je souhaite qu’il sorte grandi de cette épreuve", a commenté M. Diop.

Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a accepté sa défaite à l’élection présidentielle gambienne du 1er décembre et a félicité le vainqueur, Adama Barrow, dès le lendemain du scrutin. Une semaine plus tard, il a fait volte-face en mettant la victoire de M. Barrow sur le compte d’erreurs survenues lors de la compilation des votes et a demandé la tenue d’une nouvelle élection.

Une mission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) conduite par la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, s’est rendue mardi à Banjul, la capitale gambienne.
Mais elle n’a pas obtenu de M. Jammeh la cession du pouvoir au président déclaré vainqueur par la commission électorale nationale gambienne.

Les Nations unies l’ont sommé de rendre le pouvoir en janvier prochain, à la date prévue par la loi gambienne pour l’investiture du président élu.

"L’homme (Yahya Jammeh, Ndlr), à lui tout seul, ne peut pas décider de l’avenir de la Gambie. Il est coincé dans un système", a ajouté Abdoulaye Makhtar Diop.

"Un chef d’Etat, c’est comme une équipe. Tant qu’elle ne rencontre pas de grandes difficultés, on ne peut pas dire d’une équipe qu’elle est grande", a-t-il commenté, en parlant de l’ampleur de la tâche pour le président Macky Sall.

Le parlementaire et chef coutumier a estimé qu’"en tout état de cause, la solution consistera à donner suite aux résultats du scrutin". "On ne peut pas trouver une solution en dehors des résultats du scrutin", a insisté Abdoulaye Makhtar Diop, laissant entendre que le dénouement de la crise consistera à mettre le pouvoir entre les mains du président déclaré vainqueur.

Le Sénégal a exigé samedi des autorités gambiennes la protection de M. Barrow et de ses ressortissants vivant en Gambie. Mankeur Ndiaye, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, a aussi réclamé le respect de la volonté exprimée par les Gambiens lors du scrutin présidentiel.


liiiiiiiaffaire_de_malade

20 Commentaires

  1. Auteur

    Miracle

    En Décembre, 2016 (22:12 PM)
    pour une fois il dit



    une chose sensée



     :thumbsup:  :thumbsup:  :bindeu: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (22:41 PM)
    Un grand analyste politique un grand administrateur civil . Il ne lui manque que de la stabilité. Aujourd'hui c'est lui qui devait animé le débat au sein du parti socialiste. Dommage qu il ai quitte notre parti.
    Auteur

    Toutafait Juste

    En Décembre, 2016 (23:19 PM)
    TROP DE LAXISME DE MACKY DONNERA COURAGE A YAYA. MAIS TROP DE FERMETÉ DE MACKY VA BRAQUER YAYA. YAYA N'ATTEND QU'UNE TOUTE PETITE ERREUR DE MACKY POUR SAUTER DESSUS. IL NE FAUT PAS COMPTER SUR LE MALI, LA GUINÉE OU LA MAURITANIE. JE SAIS POURQUOI JE LE DIS. LES RARES PAYS QUI NOUS SOUTIENDRONS VRAIMENT SONT LA GUINÉE BISSAU, LA COTE D'IVOIRE, UN PEU LE CAP-VERT ET LE BURKINA ET QUELQUES PAYS LOINTAINS. LA MAURITANIE S'EST MÊME PERMISE DE SOUTENIR LE MFDC UN CERTAIN TEMPS. LE MALI A DÉJÀ OUBLIE QUE DES SOLDATS SÉNÉGALAIS SONT TOMBES AU NORD MALI. LA GUINÉE IGNORE QUE 3 MILLIONS DE GUINÉENS VIVENT AU SÉNÉGAL. D'AILLEURS LE MALI ET LA GUINÉE PENSENT QUE LE SÉNÉGAL EST LEUR PROPRIÉTÉ PRIVÉE. BEAUCOUP NOUS MONTRENT DES DENTS BLANCHES MAIS N'ALLEZ PAS VOIR CE QU'IL YA DANS LEUR COUR.
    Auteur

    Az

    En Décembre, 2016 (23:33 PM)
    JE NE PARLE PAS DE MACKY MAIS L'AFRIQUE ENTIERE NE PEUT RESOUDRE LE CAS GAMBIEN ON EST EN FACE D'UN FORCENE QUI NE LAISSERA LE POUVOIR QUE PAR LA FORCE COMME BAGBO HELAS SEULES LES FORCES SPECIALES OCCIDENTALES AYANT MANDAT DE L'ONU PEUVENT NEUTRALISER JAMMEH
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (23:38 PM)
    mdrrrr ce chien de soit disant marabout de Dakar cherche toujours à exister. est ce qu'il peut arrêter d'insulter l'intelligence des gambien qui ont osé dire non sur les urnes.?

    le danger au Sénégal c'est qu'il y a une catégorie de personne qui s'autoproclame personnalité hors classe comme ce pauvre petit marabout alors que leurs cerveau nedépasse pas le volume de celui d'un oiseau.

     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (23:57 PM)
    Curieux mais c'est une forte délégation anglophone de la CEDEAO qui joue les bons offices. Avec en prime un autre anglophone représentant régional pour l'ONU.
    Auteur

    Macky Korr Mareme Faye

    En Décembre, 2016 (00:26 AM)
    Once again la Gambie est un pays frère souverain. Nous louons le leadership de Macky korr Mareme Faye. En effet, Macky est jeune mais sage. Mais le peuple gambien a un rôle primordial à jouer. Le Sénégal et la communauté internationale peuvent apporter leur soutien. Mais le populations gambiennes doivent jouer leur partition for their own sake.
    Auteur

    Mig

    En Décembre, 2016 (01:13 AM)
    Niet; il n y a pas de crise en Gambie. Des elections democratiques se sont deroulees; le peuple a fait son choix.Le soucis legitime du Senegal; je le repete c est de s assurer que la securite intra et extra muros de ce pays soit garantie vue la position geographique;ou bien je me trompe mon general.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (03:23 AM)
    Macky ne peut pas résoudre une crise régionale dans son propre pays, la crise des rebelles de Casamance, comment peut il résoudre alors la crise gambienne, un autre pays?
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (04:58 AM)
    allez vous promener senegalais rappelez vous GUINEE BISSAU 98.Des soldats senegalais deguises en civile pour fuir quelle honte
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (07:22 AM)
    les etrenels transhumants mangent à tous les rateliers, de senghor à diouf, en passant par wxade et maky
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2016 (07:57 AM)
      comme il est payé par macky pour le défendre, il faut le comprendre. ce qui est sûr c'est que lui-même sait que macky ne peut rien, rien, rien...régler.
    Auteur

    Diapena

    En Décembre, 2016 (08:40 AM)
    Quelle place alors accordée à l'épreuve Ya SELIM , celle là en est vraiment une et je pense que monsieur le député est d'accord
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (09:46 AM)
    Parler toujours de guerre parce que aucun de vous et de vos proches n'ira sur les champs de bataille. Arrêtez de nous embêter avec les problèmes de la Gambie car des problèmes nous en avons.  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Dor Katou Marteau

    En Décembre, 2016 (09:55 AM)
    yomb na de c'est mon pere je l'aime ca ne prouve pas que c'est ton pere il etait le pere de tous les senegalais dor katou marteau gna a la recherche de l'argent aupres des riches et des lambris dores
    Auteur

    Mr Coly

    En Décembre, 2016 (10:49 AM)
    Merci et merci encore monsieur le député et dignitaire lébou,voilà la réponse qu'il faut donner à cette position de JAMMEH. Pour dire mieux si c'était du temps de DIOUF, la situation est dejà en cours de voie solution, car Mr DIOUF.n'attend pas que cà pourrisse.

    Souhaitons alors que le Président Macky ait la bonne décision à Abuja
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (11:26 AM)
    il faut dire comment et avec quels moyens restaurer la legalité mo guen
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (11:48 AM)
    "si on évoque une intervention militaire,la Cedeao n'a pas les moyens, la solution passe par lui".Cela signifierait il que le senegal pourrait y aller seul sans les autres ?En tout cas , cette option pose problème et le temps ne semble pas joue en notre faveur en raison du niveau de préparation de nos forces !! Avons nous réellement les moyens de notre politique?
    Auteur

    Dou Nou Daw

    En Décembre, 2016 (11:58 AM)
    N° 10 Tu te trompe très lourdement l'armée Sénégalaise a vaincu ansoumana( tiens encore un diola) et tous ceux qui étaient avec lui ont vu du feu.



    DIAMBAR LEGUI LEGUI ! DIAMBAR DIONI DIONI.!



    DOUNOU DAW SALLA NDER



    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2016 (12:18 PM)
      je suis sûr que la police du web t'a épinglé conformément aux dernières mesures parce que toi il faut qu'on t'arrête
    Auteur

    Eye-opener

    En Décembre, 2016 (13:20 PM)
    il manquait senghor and diouf de l'ambition ,c'est pourquoi ils pouvaient jamais developper senegal.

    il manquait wade ,perspective d'avenir ,vision senegambian apres wade( wade conjuguait seulment present).

    macky ,young pr, cedeao, international trust his leadership.He has ambition for senegal pour ne pas dire senegambia,he has courage and intellect. we got political environment in favor of strong fast military intervention,(dictactorship finished .....all people and all governments support democracy), so with cedeao backing senegal should go ahead and honour afrik and sauvegarder senegambian interests....DONNOT MISS THIS opportunity macky .

    NOw political classes of all parties in senegal need meet and pondre une declaration in support of Macky ...show of solidarity will give heart to senegambian people and our military ....that's the mission.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (15:06 PM)
    Pour ne pas dire marieme faye sall !!! :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email