Samedi 29 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Diplomatie

Mohamed Salem Alrashdi, ambassadeur des Emirats Arabes Unis: « Nous allons ouvrir un bureau consulaire régional à Dakar »

Single Post
SE Mohamed Salem Alrashdi, nouvel ambassadeur des Emirats Arabes Unis à Dakar
L’année écoulée a été riche en activités pour le nouvel ambassadeur des Emirats Arabes Unis à Dakar. Son Excellence a permis aux relations de coopération entre le Sénégal et les Emirats Arabes Unies de faire des avancées notables à travers la tenue, pour la première fois, de la grande commission mixte.
C’est ainsi que plusieurs accords et conventions ont été signés entre nos deux pays. Ce dynamisme de la coopération et l’excellence des relations entre nos deux chefs d’Etat ont poussé les autorités émiraties à décider d’ouvrir un bureau consulaires à Dakar pour couvrir la région ouest africaine et faire de Dakar sa porte d’entrée.
Excellence, vous venez de boucler votre première année en poste au Sénégal. Quel bilan en tirez-vous ?

Comme vous l'avez dit, je viens de boucler une année à la tête de cette ambassade, une année consacrée au service de la coopération bilatérale entre les deux pays, et sur ce plan, nous avons pu faire bouger les choses et réussir à organiser la première édition de la grande commission mixte entre les Emirats Arabes Unis et la République du Sénégal ; qui a connu un succès au-delà des attentes avec la signature de quatre accords de coopération qui sont l'Accord de non double imposition sur les revenues, l'Accord sur la protection et la promotion des investissements, l'Accord de Consultations Politiques et en fin un protocole d'accord entre l'Apix et Dp Wolrd.
 Il s’y ajoute d’autres projets d’accords et de conventions en cours de finalisation, tels que le projet d'accord de coopération dans le domaine des Technologies de l’information et de la communication, la convention d’entraide judiciaire en matière pénale, la convention relative à l’extradition et en fin la convention sur le transfèrement des condamnés, le projet d'accord de coopération militaire et sécuritaires et lutte contre la piraterie maritime, le Projet d'accord de coopération entre les deux polices, le projet d'accord de coopération culturelle. Il est évident que ces accords signés et les projets d'accords à signer vont renforcer le dispositif juridique de la coopération entre les deux pays. Il faut mentionner, dans cette rubrique, la tenue, en marge des travaux de la commission mixte, d'un forum économique qui a enregistré la participation d'un grand nombre d'hommes d’affaires des deux pays.
Au delà de ce cadre, d'autres projets ont faits l'objet de discussion entre les secteurs privés sénégalais et émirati, mais aussi avec des organismes publics.
Pour revenir à cette Commission mixte, comme je le disais tantôt, ça était une réussite sur tous les plans avec la participation effective de Son Altesse Cheikh Abdallah Bin Zayed Al Nahyan qui a été reçu, avec tous honneurs, par les autorités sénégalaises, et qui a été décoré par le président Macky Sall de la médaille de l'ordre National de Mérite, lors d'un diner offert à son honneur. Permettez-nous de réitérer toute notre gratitude et nos sincères remerciements au président de la République, Macky Sall ainsi qu’au peuple sénégalais qui n’ont ménagé aucun effort pour accueillir Son Altesse malgré le calendrier chargé de l’époque où il y avait pas moins de six rencontres de hauts niveaux à Dakar.
Comment se porte les investissements émiratis au Sénégal ?

Dans le domaine des investissement, cette année a enregistré l'arrivée d'une autre société émiratie, en l'occurrence, la Compagnie aérienne Etihad qui a lancé, depuis octobre dernier, des vols fret hebdomadaires entre Dakar et Abu-Dhabi qui s'ajoute aux deux entreprises émiraties déjà présentes au Sénégal depuis quelques année à savoir, Emirats et Dp world. Et cela va accroître, sans doute, le volume d'échange entre les Emirats et le Sénégal ; mais aussi avec les pays limitrophes du Sénégal. Il s'y ajoute l'ouverture, très prochaine, d'un bureau consulaire régional couvrant les pays de la sous-région, avec son siège à Dakar.
Nous avons choisi Dakar pour abriter ce grand bureau qui sera une sorte de porte d'entrée pour les investisseurs émiratis, par sa position géostratégique et son rôle de leader. Il faut reconnaître que le Sénégal joui d'une stabilité et d'une sécurité combinées à ses nombreuses infrastructures de base et les nombreuses institutions internationales qu'il abrite.
Il faut remarquer aussi que le domaine caritatif aussi n'est pas en reste ; l'Ong Dubaï Care a noué un partenariat fructueux avec le ministère de l’Éducation du Sénégal portant sur l'expérimentation de l'enseignement de cycle de base en langue nationale de l'élève.
Nous avons pu réaliser également des progrès dans ce domaine avec l'inauguration de plusieurs infrastructures, dans le domaine de l'éducation, de la santé et de la formation professionnelle; mais aussi des puits dans les zones où l'accès à l'eau potable demeure toujours un problème.

Votre pays a initié une nouvelle approche des relations diplomatique en conviant la Cedeao à un forum économique à Dubaï. Cette expérience a commencé à faire des émules. Pouvez-vous nous dire ou est-ce qu’on en est avec la mise en œuvre des différentes recommandations et décisions ?

L'objectif de cette rencontre était de mieux informer les investisseurs émiratis et ceux des pays du Golf des opportunités d'investissements en Afrique de l'ouest, et çà été une réussite, comme en témoigne les nombreux accords, engagements et promesses de financement pris de parts et d'autres. Cependant, je pense que les autorités compétentes des parties respectives qu'y travaillent sont mieux habilitées pour faire l'état des lieux.

Votre pays accueille, en 2020, l’Expo universelle, où en êtes-vous sur le préparatif d’un tel événement et quelle contribution attendez-vous des pays comme le Sénégal qui vous ont soutenu pour le choix de Dubaï ?

L'Etat des Emirats Arabes Unis est très reconnaissant aux pays membres de la Cedeao pour leur appui précieux de la candidature de la ville de Dubaï pour abriter cette exposition mondiale en 2020, car leur appui a été décisif. Et à la lumière des excellentes relations de coopération et d'amitiés entre mon pays et les pays de la sous région ouest africaine, l'Expo 2020 présente une réelle opportunité pour consolider ces liens et de développer d'autres formes de coopération et d'échange qui seront définies d'ici là par les autorités compétentes des différentes parties.

Propos recueillis par Mbaye Sarr DIAKHATE

affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (09:19 AM)
    Jadore dubai

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email