Mercredi 08 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Amadou Bâ invite à une révision du régime indemnitaire

Single Post
Amadou Bâ invite à une révision du régime indemnitaire

Le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ, a préconisé, lundi à Dakar, une révision du régime indemnitaire des fonctionnaires sénégalais, dans le cadre d'une réflexion générale sur le poids de la masse salaire sur le budget de l'Etat.Le régime indemnitaire pose davantage problème, comparé à la masse salariale de l'Etat lui, ce n'est pas la masse salariale de l'Etat, a-t-il indiqué en marge d'un atelier sur la politique macroéconomique et les réformes structurelles pour l'année 2015. "L'une des ruptures les plus urgentes, à mon sens, est celle liée à l'appréhension qu'on se fait du budget de l'Etat. 

La première des sincérités est de nous interroger sur la légitimité que nous faisons supporter à la nation toute entière par le biais de la masse que nous inscrivons, année après année, à un rythme toujours plus croissant dans ce budget", a dit Amadou Bâ. "Nous sommes combien ? 100.540 agents émargeaient à la solde au début de l'année 2014, soit moins d'un pour cent de a population sénégalaise. Et pourtant, selon les dernières analyses, les dépenses de personnel sont estimées à 717 milliards de Francs CFA soit 43% des recettes budgétaires de la même année (1548 milliards)'', a-t-il relevé. 

Selon le ministre de l'Economie et des Finances, les subventions accordées à la Société nationale d'électricité (SENELEC) et à la Société africaine de raffinage (SAR) et d'autres rémunérations du service public ressortent "à 124 milliards de FCFA en 2014, soit 8% des recettes budgétaires et les intérêts sur la dette publique sont évalués à 148 milliards". Aussi les marges de manœuvres budgétaires sont-ils "très limitées", ce qui ne permet pas une bonne mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE), le nouveau référentiel des pouvoirs publics sénégalais. "Il urge donc, si nous voulons financer le PSE tout en préservant la viabilité de nos finances publiques, de restaurer les marges budgétaires à court terme", a plaidé le ministre de l'Economie des Finances. 

Dans le domaine budgétaire, a-t-il soutenu, des "mesures concrètes, immédiatement actionnables mais réalisables en 2015 sont attendues" pour l'amélioration du recouvrement des recettes fiscales, la rationalisation des dépenses publiques, entre autres. En matière de réformes structurelles, les politiques publiques doivent chercher "à renforcer les incitations qui guident la trajectoire des économies", a fait valoir le ministre de l'Economie et des Finances. "Aussi, les avancées attendues en 2015 doivent aussi être déclinées dans le règlement de la question vitale de l'énergie, la mise en place d'infrastructures pour le soutien à la production, entre autres", a précisé Amadou Bâ. BHC/BK


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Magistrat!!!!!!!!!

    En Septembre, 2014 (16:02 PM)
    Il faut revoir les indemnités des magistrats trop élevées et celui de certains fonctionnaires trop élevées par rapport à leurs autres homologues
    • Auteur

      Dfg

      En Septembre, 2014 (18:20 PM)
      jalousie quand tu nous tient! la justice apporte beaucoup d'argent dans ce pays. c'est une grande pourvoyeuse de recettes pour l'etat. et si l'etat prenait la peine de recouvrer les amendes qui sont chaque jour prononcées par les tribunaux, ses caisses seraient bien renflouées. malheureusement le laxisme fait que les amendes ne sont jamais recouvrées, ce qui cause un vrai manque à gagner pour le trésor public.
    • Auteur

      London Economics

      En Septembre, 2014 (01:54 AM)
      l'etat du sénégal peine à doper ses ressources fiscales parce que la réforme de janvier 2013 est en panne. elle n'a pas donné les résultats escomptés parce qu'elle a été menée à la va - vite. l'économie est en berne, et donc cette stagnation entraîne de fait une baisse des ressources fiscales. voilà l'équation à résoudre pour le ministre des finances.

      les études et les notes de conjoncture de la dpee sont éloquentes à ce sujet. la question qui se pose est la suivante : y'a-t-il un économiste au ministère des finances ?

      il faut faire revenir chez les chefs d'entreprise. sans cette confiance, les investissements vont décroître : les effets induits sont ainsi une augmentation du chômage, une baisse de la consommation, une économie qui étouffé. ..

      il faut briser cette quadrature du cercle....

      ou sont les économistes du mef pour donner les bonnes solutions ??? macky sall est mené en bateaux, n'y comprenant que dalle....
  2. Auteur

    Amadou Ministre

    En Septembre, 2014 (16:07 PM)
    ce n’était pas lui aussi qui avait convaincu Macky de réduire son defecit budgétaire de 2% en un an et lui a fait pomper tout l'argent du pays vers l’extérieur au point que rien ne circule aujourd'hui? je n'arrive pas à croire que Macky croit toujours en ce gas là. chassez le   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Reformettes

    En Septembre, 2014 (16:13 PM)


    Dixit Amadou Ba :

    " Aussi les marges de manœuvres budgétaires sont-ils "très limitées", ce qui ne permet pas une bonne mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE)''......



    Nous sommes perplexes. N'est ce pas le ministre des finances qui, depuis son retour du Groupe Consultatif a Paris, signait chaque semaine, a un rythme inhabituel, des conventions de financement avec les bailleurs de fonds, indiquant a chaque fois que les partenaires accompagnent le PSE ?



    Ok, on comprend, les bailleurs sont généreux, mais le Sénégal ne peut, au regard des contraintes budgetaires, honorer ses contreparties financieres...



    Pourtant, l'on pensait que le nouveau Code général des Impots mis en oeuvre en janvier 2013 avait pour ambition de booster les recettes fiscales.



    Ah l'economie est loin d'etre une science exacte... Les economistes me pardonnerontn mais c'est un peu comme la science de Selbé Ndom.



    Au moins, cela nous permet de ne pas nous perdre dans les explications incongrues.

    • Auteur

      Dfg

      En Septembre, 2014 (17:43 PM)
      tu m'as marché sur la langue! moi qui croyait que le pse était financé par les bailleurs. mais là, je vois que le pse sera financé sur le salaire des fonctionnaires
    Auteur

    Parcent

    En Septembre, 2014 (16:15 PM)
    il faut avant tout faire l'audit de tous ces contrats depuis l’avènement de l'alternance wadienne, moduler les traitements selon un barème qui ne puisse dépasser un taux supérieur à 25% du salaire de base. supprimer les sursalaires faramineuse ment indus et qui défient tout bon sens. quand à diplômes égaux une différence du simple au quintuple relève soit du gaspillage soit d'une gestion anarchique des deniers publics qui de toute façon conduit à un déséquilibre chronique du budget.

    mais si les salaires déterminés en fonction du client et non en celui de la fonction ou du barème horaire légal eh bien les dégâts n'en seront que plus énormes.....
    Auteur

    Mbagnick Tojangue

    En Septembre, 2014 (16:16 PM)
    C'est une république toukouleur, il ne faut pas s'attendre à un quelconque changement. J’espère que farba ngom sera le prochain PM et ça réglera tous nos problèmes.   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    Auteur

    Yves

    En Septembre, 2014 (16:23 PM)
    Oui, c'est quand même extraordinaire ce MEF!!! pourquoi attend-il ce moment pour sortir tout cela ? ne le savait-il pas ? Que dans cette vie budgétaire, il est impossible de financer le PSE sur ressources propres ; c'est tout le sens de la table ronde de Paris. pourquoi il dit des choses comme ça ? Il lui est resté collé à la gorge la nomination du Premier Ministre Dionne et il fera tout pour plomber ces actions...il est ambitieux et prétentieux. Ce ne sont pas les indemnités, ce sont les fonds communs que vous et vos amis vous vous partagez ; donnez les chiffres des fonds connus que vous avez touchés ces 5 dernières années !!!

    Vous êtes le MEF, vous devez trouver des solutions pour financer le PSE ou vous partez... il n'y a pas d'autre alternative. ça ressemble beaucoup à du FOUTAGE DE GUEULE COMME VOUS AVEZ L'HABITUDE DE FAIRE
    • Auteur

      Igor

      En Septembre, 2014 (17:15 PM)
      tout a fait d accord avec toi mon cher. tu sais qu au moment ou il raconte ces sornettes il touche plus de 25 millions par trimestre de fonds communs? pourquoi il ne refuse pas de prendre? cest un imcopetent en plus.
    • Auteur

      Oh

      En Septembre, 2014 (17:49 PM)
      merci. ce ministre ne vise qu'à saboter l'action du pm. il parle d'indemnités mais oublie les fonds communs et primes que lui et ses collègues des finances (douanes, impôts, trésor) encaissent tous les trois ou deux mois. ces fonds communs à eux seuls font des dizaines de milliards et il n'en parle pas. combien de biens ce amadou ba a acquis grâce à ces fonds communs? aujourdhui, il veut toucher aux salaires des fonctionnaires pour faire bouger le front social et saboter l'action de dionne; s'il tenait à l'austérité, il n'a qu'à invoquer les huit millards de fonds politiques de macky, les institutions inutiles et budgétivores, et le sénat qu'on veut restaurer. si vous êtes incapables de gérer ce pays, il faut le dire
    • Auteur

      Mef

      En Septembre, 2014 (09:28 AM)
      les fonds communs ne sont pas des recettes budgetaires mon cher! renseigne toi avant de parler! cordialement!
    Auteur

    Pouffffff

    En Septembre, 2014 (16:34 PM)
    lii nak moo desoon; mais pourquoi on continue de nous mentir tout le temps? Kii moo soof deggue deggue mais nak president moo leen seetaan entrain de remporter le palme du gouvernement le plus catastrophique   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   sauf mbagnick toth toth, lui il est naturellement un no-secret man
    Auteur

    ???

    En Septembre, 2014 (16:39 PM)
    L'APR c'est vraiment l'Alliance pour la Pauvreté de la République. Depuis que ces gens sont là, la peur est partout. De vrais nuls ces gens de vrais incompétents. Moi en tout cas je n'ai jamais eu peur que depuis le 25 mars 2012. Wade au moins rassurait et l'argent y en avait à gogos et en veux tu en voilà, y avait du business, des affaires et des investissement et y avait du rêve que Wade nous vendait (Infrastructures, Ecoles, Universités, hôpitaux, Grand théâtre, monument de la renaissance...)...c'est tout que nous voulons nous sénégalais du travail, de la paix et de la stabilité, le reste ce n'est que du bla bla....VRAIMENT CE GOUVERNEMENT INCOMPETENT YONI WAY!!!
    Auteur

    Pas Tous

    En Septembre, 2014 (16:54 PM)
    et les fonctionnaires qui ont fait plus de 10 ans et qui n'ont jamais perçu d'indemnités, qu'est ce que vous leur réservez Mr le Ministre, est qu'ils ont le droit de réclamer leur dû avant les réformes sous entendues préconisées?
    • Auteur

      Député Du Peuple

      En Septembre, 2014 (17:24 PM)
      c est du yoonu wagnité et non yokute.ecoutez le peuple vous aurez la solution pour renforcer vos finances
    Auteur

    Maa Diomi

    En Septembre, 2014 (17:30 PM)
    Après avoir lu les commentaires, j'active les amis journalistes pour qu'ils mettent un peu d'eau dans mon vin "LES PLUS GRANDS CHANTIERS DEPUIS 1960 SORTIRONT SOUS PEU A DIAMNIADIO"

    Je n'étais pas content, c'est pourquoi je ne l'ai pas dit dans mon speech...mais quand j'a lu vos commentaires et que j'ai vu que vous êtes vraiment vigilants, j'ai appelé mes gars pour qu'ils publient ce que j'ai dit sur le PSE. Comme ça "diam né nioy"' et épargne mes talents de Grand fumier' je paie pas beaucoup pour ça avec les fonds communs de ce semestre, j'ai de quoi nourrir pas mal de pisse-copies gorgorlu...

    Bouleen ragaal daara petits cons de journalistes toujours prêts à écrire sous la dictée........
    Auteur

    Mozd

    En Septembre, 2014 (17:44 PM)
    Moi je pense très sérieusement que ce n'est pas les maigres indemnités de ces 140 000 fonctionnaires qui vont permettre au Sénégal de financer son PSE. Aujourd'hui, beaucoup de fonctionnaires vivent dans des conditions difficiles avec le coût élevé de la vie et l'objectif primordial de tout bon père de famille, la recherche d'un toit.

    - D'abord, le Ministre, lui même, en tant que fonctionnaire, sait que les salaires octroyés aux fonctionnaires sont à la limite dérisoires. Concernant la hiérarchie A, notamment les sortants de l'ENA et du CFJ, exceptés les magistrats et les douaniers, tous les autres ont des salaires nets qui tournent autour de 320 000, 350 000 voire 400 000 suivant l'ancienneté et le nombre de parts pour la détermination de l'impôt. Si c'est un agent qui est en service à Dakar, vous voyez bien ce qu'une baisse pourrait engendrer comme conséquence, surtout pour ceux qui ont un engagement bancaire.

    - Ensuite, M. le Ministre, concernant la mobilisation des recettes, vous avez été Directeur général d'une administration fiscale pendant presque sept ans si je ne m'abuse. Donc, vous devez forcément avoir des solutions sur ce volet, quand on sait que beaucoup de sénégalais ne paient pas leurs impôts. Si vous interrogez vos collègues du gouvernement, les députés de l'Assemblée Nationale, les membres du CESE, les Directeurs généraux ou d'Agences de l'Etat, vous en verrez certainement quelques uns qui pourtant sont les premiers bénéficiaires de l'argent du contribuable, mais qui ne contribuent guère alors qu'ils ont d'autres revenus imposables. A ceux-là s'ajoutent des hommes d'affaires qui sont toujours à côté du pouvoir et qui bénéficient de marchés publics, qui sont prompts à donner de l'argent dans les soirées, mais qui ne s'acquittent pas convenablement de leurs obligations envers le fisc.

    - Enfin, il faut que l'Etat prenne ses responsabilités pour diminuer de manière considérable les exonérations d'impôts, notamment pour certaines personnes morales. Aujourd'hui, l'Afrique est entrain d'attirer l'attention de tous les investisseurs mondiaux. Obama n'a pas invité les Présidents africains pour rien tout dernièrement. Le Sénégal a la chance d'avoir des ressources humaines de qualité et une stabilité institutionnelle, il nous reste une volonté politique forte pour attaquer les niches fiscales et engranger des recettes considérables. Tout cela doit aussi être accompagné par une mise à disposition de moyens suffisants aux services d'assiette et de recouvrement de l'Etat.

    En réalité, si l'Etat veut avoir des diminutions de dépenses avec des retombées significatives, ce n'est pas une modification du régime indemnitaire qui va régler le problème. Regardez Monsieur le Ministre toutes les dépenses qui vont résulter de l'acte III de la décentralisation avec les Présidents de Conseils départementaux qui ont rang de ministre. Qu'est que le Sénégal fait avec une institution comme le CESE, peut être même que le Sénat sera ressuscité qui sait? Aujourd'hui, avec le procès de karim WADE et d'autres membres de l'ancien régime, il ressort des informations obtenues à travers la presse que ce sont les fonds politiques qui auraient enrichi certaines personnalités. Pourquoi ne devrait-on pas en profiter pour les ramener à leur strict minimum.
    Auteur

    Diam Senegal

    En Septembre, 2014 (18:02 PM)
    Etonnant! les problemes sont soulignés mais aucune solution en vue. D'abord la réalité est que les salaires des fonctionnaires ne sont pas si fameux (ref commentaire n°11). Certains fonctionnaires sont trop grassement payés tandis que d'autres trinquent d'aucuns l'ont souligné parfois tu peux avoir la meme hierarchie avec quelqu'un qui peut avoir deux à 3 fois ton salaire parfois c'est seulement parce qu'ils sont syndiqués. Ce n'est pas normal. Je crois que les indemnités doivent etre octroyés en fonction de ce que l'individu apporte comme plus value. Ensuite tout le monde veut aller au MEFP car là-bas les avantages sont mieux qu'ailleurs ainsi, on y rencontre tout le monde meme ceux qui n'apportent et n'apporteront rien etant là-bas s'arrangent pour etre là-bascarn'etant pas dotes de facultes pouer y etre.
    Auteur

    Daetty

    En Septembre, 2014 (18:07 PM)
    Ce ministre se fout de nous vraiment ! Combien il touche actuellement en termes de fonds communs ? Combien ses collègues des finances touchent ? Il est vrai que les fonds communs ne font pas partie du salaire et ne sont pas imposés (bien qu’étant de l’argent public). C’est pourquoi ce ministre les passe sous silence tout en indexant les revenus des fonctionnaires qui n’ont que leurs salaires pour vivre. Il me fait regretter abdoulaye wade. Du temps de wade, on construisait des infrastructures, des routes, on recrutait des fonctionnaires et vacataires et n’empêche, il y avait de l’argent dans les caisses de l’état et zéro discours alarmiste. A l’arrivée de macky sall, non seulement on ne construit plus, on ne recrute plus, mais on surpprime, on diminue des revenus, on augmente les frais d’inscription d’étudiants, on pense à supprimer leurs bourses, on supprime les logements conventionnés et….on se plaint toujours ! On menace toujours le peuple. Et pendant se temps, on garde ses fonds politiques de huit milliards, on crée un conseil économique environnemental, on nomme un pléthore de ministres, de conseillers, on crée des agences, on envisage de faire revenir le sénat, on maintient le salaire des ministres et députés au montant où wade l’avait haussé. Est-ce juste ? Si vous êtes incapables de développer ce pays dites le. Actuellement vous voulez nous faire croire que le PSE sera financé par le maigre budget du sénégal après avoir gaspillé presque un milliards en France pour faire de la publicité à ce programme et nous avoir fait croire que vous avez déjà obtenu un financement supérieur à celui demandé ! thipiri !
    Auteur

    Loko.

    En Septembre, 2014 (18:21 PM)
    Il a raison le mef. Indemnités doivent être revues.
    • Auteur

      Butane-2

      En Septembre, 2014 (18:39 PM)
      je pense que le blem n'est pas là mais plutot dans le partage de ces ressources entre les différents hiérarchies et corps de la fonction publique. il faut absolument revoir le régime indemnitaire qu'il convient de mettre en cohérence avec le niveau de recrutement. il n'est pas acceptable que des fonctionnaires de la hiérarchie b soient 3 fois mieux payés que des fonctionnaires de la hiérarchie a1. si l'on veut restaurer la motivation et l'efficacité dans les administrations publiques, cette question doit etre vidée après un diagnostic sans complaisance.
    Auteur

    Goor

    En Septembre, 2014 (19:09 PM)
    Ah je n'ai pas voté Macky parce que je ne pouvais pas voter, neanmoins, j'ai combattu Wade en demandant à chaque immigré de dire à sa famille vivant au Senegal de ne pas voter Wade. Wade lui même s'est toujours posé la question de savoir comment il a été battu. A part les sénégalais résidants au Senegal, beaucoup d' immigrés avaient fait voter papa, maman, frères et soeurs contre Wade. Maintenant que nous étions contre Wade et faveur Macky, on commence à constater chaque jour qu'il y a des failles dans l'action du gouvernement. P
    Auteur

    Papi

    En Septembre, 2014 (19:13 PM)
    Il ne parlent certainement pas de l'ensemble des fonctionnaires qui ont un salaire correct,si on jugulait correctement l'inflation du CFA. Il faut généraliser ces propos a tout l’état ,y inclus les élus.

    Ce n'est pas normal dans le monde actuel de "Donner' des milliers de litres d'essences a quelqu'un pour faire aller a son travail,alors qu'il est déjà paye.Ce qui se fait.c'est qu'on rembourse le kilométrage parcouru quand une mission est en dehors du lieu de travail régulier.D'un autre cote,Il n' y a qu'au Sénégal et depuis Wade, que quelqu'un reçoive un Per Diem de $1000/Jours,alors que son Hotel et frais de séjour sont paye directement par l'Etat.Entre ca , les voitures dont on dote certains tous les 5 ans, L'Etat peut bien faire des économies.

    Au Sénégal, ce n'est pas le niveau des salaire le problèmes ,mais bien l'inflation sauvage.Le taux officiel qu'on donne est loin de la réalité.Et,le tout est asi sur la spéculation foncière crée par ces mêmes agents des impôts et domaines.Ce sont eux qui fixent la valeur du foncier pour des raisons de taxation et pour leurs propres intérêts.

    Quand on se donne un terrain gratuitement ,aux Alamadies, et qu'on en fixe librement le prix du mètre carre a 200.000 CFA, c'est bien un enrichissement illicite et criminel.C'est de la que vient toute l'inflation structurelle du Sénégal parce-que la dépense de logement prend la quasi-totalité des revenus des travailleurs, et il n'y a plus rien a dépenser ailleurs pour faire tourner l’économie.
    Auteur

    Goor

    En Septembre, 2014 (19:23 PM)
    Suite .. Pourquoi revenir sur le sénat .C'est une démarche qui signifie que le gouvernement ne savait pas où aller?. Noius avons trop de ministres vontrairement à ce que Macky avait promis. Il y a trop de bruit autor de sa famille dans l'action du gouvernement, Peut-être que le ministre de l'hydraulique est capable d'être à la tête de ce ministère mais est-il le seul? Pour éviter des problèmes, il fallait éviter de nommer un membre de la famille. Dans une démocratie consolidée, on n'en parle pas. Au Senegal, tout le monde a combattu Wade dans ce sens . Pourquoi Macky reprend les mêmes bêtises? Moi qui étais Macky au debut à cause de son discours, je commence à me poser des questions. Qu'est-c e qui se passe? Tous les sénégalais sont mediocres? Dans ce pays, il n'ya aucun président qui puisse régler une fois pour toutes le problème de l'energie, de l'agriculture, de l'eau? Sommes-nous tous aveugles au point de ne pas voir ce qui se fait ailleurs et copier? Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi nous sommes toujours au point de départ? Être politicien implique un peu être menteur?
    Auteur

    Xnml

    En Septembre, 2014 (19:55 PM)
    Quand on s'est fait des milliards avec des fonds communs, on est à l'aise pour tirer sur les indemnités des pauvres fonctionnaires, pas vrai, monsieur le ministre? Sûr que avec tous les fonds communs que tu as du bouffer depuis ton entrée aux impôts et domaines, tu peux te passer de salaires, toi et tes collègues. Il est donc facile de demander la révision des indemnités d'autrui. Monsieur le ministre, une administration performante et non corrompue a un COUT. Savez vous cela? Vous occupez vous des millions de sénégalais qui ne paient pas l'impôt? Apparemment ça ne vous interresse pas. Et ceux qui "négocie" le paiement de leurs impôts? A combien se chiffre le montant des fonds communs que se partagent les régies financières dont vous faites partie? Communiquez sur ça monsieur le ministre. Les fonctionnaires des régies financières sont les seuls qu peuvent acquérir des villas et construire sans aucun prêt bancaire.
    Auteur

    Greffe

    En Septembre, 2014 (20:45 PM)
    Pendant ce temps, on augmente les indemnités de logement des magistrats à 400.000f cfa





    Vive le yokouté





      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Cmsd

    En Septembre, 2014 (20:59 PM)
    ça sent un Plan d'ajustement structurel pour wagni salaire gni dileguey souba ak ngone, nor ak nawet! Wait and see!
    Auteur

    Qc

    En Septembre, 2014 (21:26 PM)
    macky nous amène droit vers un plan d'ajustement structurel
    Auteur

    Rassmutt

    En Septembre, 2014 (22:29 PM)
    tu es pourri de riba.tais toi.

    Auteur

    Papy

    En Septembre, 2014 (13:32 PM)
    Déception toujours de la déception avec ce régime. J'ai constaté une très grande inégalité entre les revenus mensuels ou annuels des fonctionnaires d'une même hiérarchie. Un chauffeur ou planton du trésor a un revenu annuel qui est trois ou quatre fois supérieur qu'un ingénieur agronome ou de la Pêche qui est de bac +5. Au niveau de la Fonction Publique les plus nantis sont ceux qui travaillent dans ces départements ministériels que je vais citer selon le degré de richesse: Ministère des affaires étrangères, Ministère de l'économie et des finance, Ministère de la justice, Ministère de la santé, Ministère de l'éducation, ................... et enfin les Ministères de l'agriculture, élevage et Pêche. DE GRÂCE M. LE PRÉSIDENT PENSER AUX FONCTIONNAIRES QUI TRAVAILLENT DANS CES TROIS SECTEURS QUI DES CLÉS DE DÉVELOPPEMENT (AGRICULTURE ÉLEVAGE ET PÊCHE), ils ne sont pas nombreux et ils méritent des faveurs à leur endroit. MERCI.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email