Lundi 27 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Atteinte de l’autosuffisance en oignon : Le Sénégal teste 2 variétés

Single Post
Atteinte de l’autosuffisance en oignon : Le Sénégal teste 2 variétés

Produire de l’oignon en période d’hivernage. C’est le souhait du Sénégal qui est en train de tester 2 variétés d’oignon. Si les résultats de cette expérience venaient à être concluants, le pays verrait sa production étalée sur toute l’année, un pas de plus vers l’autosuffisance.

Le Sénégal consomme en mo­yenne chaque année, 350 mille tonnes d’oignon dont les 200 mille tonnes sont produites dans le pays. Ainsi pour inverser cette tendance, l’Institut sénégalais de recherche agricole (Isra), en partenariat avec l’agence de la coo­pération sud-coréenne (Ko­pia), est en train de tester 2 variétés d’oignon qui pourront être cultivées en hiver. Ainsi avoir une production étalée sur toute l’année permettrait de faire un pas vers l’atteinte de l’autosuffisance en oignon. Mais pour l’heure, le Sénégal ne peut pas «affirmer qu’on est en mesure d’en produire», insiste l’ingénieure agronome, Fatou Mbacké Diop, responsable du projet, bien que des oignons de ces 2 variétés sont exposées au centre pour le développement de l’horticulture.

Néanmoins, «à l’avenir on peut prétendre en cultiver en période d’hivernage, grâce aux 2 variétés qui sont en train d’être testées», a soutenu la responsable du projet, lors d’un atelier de partage et d’évaluation des résultats de recherche sur les variétés d’oignon du projet Isra-Kopia. 

Pour Ibrahima Thomas, chercheur et conseiller du directeur de l’Isra, «ce projet est important. Pour assurer une production suffisante, afin de couvrir les besoins nationaux. Les essais réalisés vont nous permettre d’avoir des écotypes afin de produire assez d’oignon surtout pendant l’hivernage et dans toutes les situations climatiques».

D’un montant de 100 mille do­llars Us, environ 50 millions de francs Cfa, répartis sur 3 années. Ce projet de recherche sur l’oignon fait partie des 4 projets fi­nancés par Kopia d’une enveloppe de 400 mille dollars Us, environ 200 millions de francs Cfa. 

Démarrée en 2014, ce projet a collecté 40 accessions d’oignon locales et 6 variétés venant de la Corée du Sud.   

Cette recherche vise à développer des semences de bonne qualité qui vont permettre aux paysans d’avoir des rendements meil­leurs, grâce à la coopération scien­tifique et technique sud-coréenne à travers Kopia. Cette dernière a pour mission de développer à travers l’Isra, les technologies localement adaptables en partageant le savoir et l’expérience avec les chercheurs de l’institut. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email