Mardi 28 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Baisse de moitié des redevances aéroportuaires pour booster le tourisme

Single Post
Baisse de moitié des redevances aéroportuaires pour booster le tourisme

Le budget du ministère du Tourisme et des Transports aériens a été arrêté, pour l’année 2016, à 22 milliards 880 millions 117 140 de F Cfa, contre 21 milliards 863 millions 741 240 de F Cfa pour l’année 2015. Ce qui fait une augmentation de 1milliard 16 millions 375 900 de F en valeur absolue et 4, 65% en valeur relative.

Ce budget est réparti en dépenses de personnel, en dépenses de fonctionnement, en dépenses de transfert, en dépenses en capital et enfin en transfert de capital. Mais avant son vote, les députés ont axé principalement leurs interpellations sur le cas de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), de Sénégal airlines, des aérodromes intérieurs du pays ainsi que de la relance et la promotion du tourisme (culturel, religieux…) dans notre pays. Une occasion saisie par le ministre du Tourisme et Transports aériens, Maimouna Ndoye Seck pour soutenir, au sujet de la relance et la promotion du tourisme dans notre pays, que le secteur  du tourisme constitue l’un des piliers de l’axe 1 du Pse. Elle a ajouté que le développement du  tourisme passe par des actions concertées et transversales internes du gouvernement. « Puisque des questions comme la sécurité, l’environnement, les moyens, l’investissement doivent être adressées pour arriver à atteindre notre objectif de placer le Sénégal parmi le top 5 des destinations touristiques en Afrique. Notre contrainte principale réside dans la disponibilité des ressources financières», a-t-elle indiqué. Face au  tourisme balnéaire qui est limité dans le temps, elle a estimé que le tourisme intérieur, le tourisme culturel, le tourisme religieux sont des éléments extrêmement importants. Elle a invité, dans ce sens, à faire connaître nos sites culturels et religieux, avant de rappeler la mise en place des projets e-tourisme, micro tourisme et éco-tourisme qui ont eu des dotations dans ce sens ».


Mme Maimouna Ndoye Seck a précisé, quant aux problèmes liés à la mobilité des touristes dans notre pays, que l’autorité de régulation de l’aviation civile nationale a simplifié les procédures pour l’arrivée des charters. « Aujourd’hui, en 48 heures, un acteur qui veut affréter un vol charter a la possibilité de le faire, tout ceci dans le but de favoriser l’arrivée de ce type de vols », a-t-elle expliqué. Sur la cherté des billets, elle a fait comprendre que malheureusement, les prix sont librement fixés. «Là où le gouvernement du Sénégal peut intervenir, c’est sur les taxes et les droits de timbre qui figuraient dans les billets d’avion. 


Les redevances aéroportuaires ont également été abaissées de 50% pour accompagner la promotion touristique. Le reste, ce sera la concurrence, d’où l’importance de relancer notre compagnie Sénégal airlines », a-t-elle renchéri. En clair, « c’est la relance de Sénégal airlines et les partenariats à nouer avec d’autres compagnies pour accroître les arrivées au Sénégal et les départs vers l’Europe qui nous permettront de baisser, de façon conséquente, les prix des billets », a-t-elle assuré. Au sujet des réceptifs hôteliers, elle a fait savoir que sur les 745, seuls 100 sont réglementés aujourd’hui et qu’une loi est en cours d’élaboration pour prévenir l’ensemble des classifications afin d’avoir une règlementation correcte.


376 milliards, coût global du projet de l’Aibd à ce jour


Sur le transport aérien, le ministre du Tourisme et des Transports aériens a indiqué que l’Aidb qui est conçu comme un outil économique très important, l’a été dans la précipitation et que c’est la situation qui a fait que des travaux ont été ajoutés à des moments donnés et des difficultés ont été rencontrées. « C’est un contrat de construction et non de concession qui a été donné à Saoudi Bin Laden Group. Il était à 35% de taux de réalisation juste à l’arrivée du président Macky Sall. Pour le financement, à ce jour, le coût global du projet est de 376 milliards de F Cfa et 332 milliards ont été décaissés, en ce moment. Aujourd’hui, nous sommes à un taux de réalisation de 88%. Un taux en phase avec le niveau de réalisation des travaux», a détaillé Mme le ministre. Aussi, a-t-elle fait savoir, que « 214 familles sur 342 (touchées par le projet) ont été réinstallées soit un taux de 62% ». Pour ceux qui n’ont pas reçu leurs indemnisations, elle a précisé que ce sont ceux qui sont confrontés à quelques difficultés administratives mais que toutes les ressources financières sont disponibles. 


Au sujet de Sénégal airlines, elle a soutenu que le principal problème a été le choix non judicieux des avions et des destinations. En outre, elle a expliqué que Sénégal airlines n’a plus de flotte et traine des pertes cumulées de 68 milliards à côté d’une dette de plus de 60 milliards dont plus de 30 milliards dus à l’Etat et à ses démembrements. « Si Sénégal airlines est encore là, c’est grâce à une volonté du chef de l’Etat de maintenir un avion national pour en faire un instrument majeur du hub aérien. Des démarches sont en cours pour la restructuration financière et la relance de la compagnie», a-t-elle précisé. Tout en annonçant la flotte d’un avion de 50 places à partir de la mi-décembre pour desservir la Casamance ainsi que le projet de réhabilitation de sept aérodromes régionaux dans une phase prioritaire dont ceux de Kaolack, Kédougou, Matam, Touba, Saint-Louis, Ziguinchor, Tambacounda. Déjà, 1 milliard a été alloué pour le démarrage de l’étude du projet de réhabilitation, avec une piste de 2.500 mètres de longueur sur 30 mètres à 40 mètres de largeur pour chaque aérodrome, a aussi porté à la connaissance des députés, Mme le ministre.                   


Aeroport international Blaise Diagne : Le gouvernement restera très ferme pour la fin des travaux, selon Maimouna Ndoye Seck 

«Le gouvernement restera très ferme pour la fin des travaux puisque ce projet est extrêmement important dans le programme économique du président de la République. 
Nous examinons d’autres propositions de partenaires qui se disent prêts à finaliser les travaux de l’aéroport. Nous nous fixons l’objectif de terminer les travaux de cette infrastructure avant la fin de l’année 2016. L’aéroport Léopold Sédar Senghor atteignant ses limites, il nous faut prendre toutes les dispositions nécessaires pour que ses activités soient transférées à l’Aibd.


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (20:30 PM)
    TOURISME. LE SENEGAL EST TRES SALE, LES TOURISTES NE PEUVENT PAS MARCHER TRANQUILLE AU PAYS, LES ARNAQUES, LES BILLETS TROP CHERS ETC.... REVEILLEZ-VOUS MERDE.
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (21:01 PM)
      effectivement, senegal dafa salté!!! da ngay guèneu aéroport rek commencer décourager, les gens sont trop sales, impolis, incorrects, et ont faim! fo tourner gnoulèy khoulli ay beutti yoro euro wala dollar, et ya du désordre partout, et y a plus rien qui attire! si c'est votre petite côte là, amneu ci aduna bi youko gueuneu yandjeu foufff, gueuneu sett, gueuneu moins cher. pour am accès ci zone culturelle yi kom ay kedougou et autres, c'est très difficile! tu perds 2 jours de voyage en voiture sans profiter d'aucune nature, ay garab you khiff té marr rek ngay rombeui! les motels moy lolou...aucun confort, saleté en +! vraiment sénégal zè pitièèèèèèè!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (23:01 PM)
      tout a fait vrai meme des billets a 100 euro les touristes préfèrent aller en gambie ou cap-vert
      c'est propre
      il y a la sécurité
      de belles plages et on est pas emmerdé comme a dakar des que tu foules le sol de l’aéroport
      pour quelqu'un qui vient au senegal pour la 1ere fois c'est deja un point négatif après tu es assaillis par des gens qui veulent t'arnaquer ou te voler tes bagages sous prétexte de t'aider
      les taxi sont des poubelles
      parfois tu mets 1 heure dans l'avion pour descendre car il y a 1 seukle passerelle pour 250 ou plus de passagers pendant ce temps tes bagages tournes sur le tapis sans surveillance n'importe qui peut s'emparer de tes affaires alors qu tu es toujours bloqué dans l'avion ou a la police ou les agents boivent du thé et discutent
      au lieu d'avoir des cabines de police en face pour créer un flux tendu ils préfèrent l’entonnoir qui ralenti considérablement la file
      nos gouvernants n'ont rien compris au tourisme
      ce n'est pas le prix ni le visa qui retient le touriste mais les conditions
      les européens vont dans des pays ou le visas est obligatoire avec des billets plus chers
  2. Auteur

    S. Diallo

    En Décembre, 2015 (22:32 PM)
    Pourquoi ne pas rejoindre les pays du G5 ( Mauritanie Mali Burkina Niger Tchad ) qui on en projet une compagnie aérienne. Le SENEGAL tout seul ne possède pas les facteurs pour une compagnie aérienne rentable ( population faible, nombre de touriste inférieur à 5 millions ). La solution est dans l'intégration. Ethiopian appartient a un pays de plus de 80 millions avec le siège de l'UA, Kenyan Airways quand à lui à une niche de 3 millions de touristes par an et un pays de 45 millions d'habitant.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (02:43 AM)
    C est pas une question de baisse de tarif, les touristes paieront n importe qul prix si le produit est de qualite. le pb c est que nos receptifs, notre accueil, nos produits sont nuls. Absnce de loisir et d innovation. si on y ajoute le harcelement que subissent nos touristes dans les marches et tout et tout ca fait un mauvais cocktail...
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (11:19 AM)
    Je me demande pourquoi le prix des billets n'ont pas baisse,tandisque les autorites se targuent d'avoir baisser les charges.Soit il y'a arnaque ou les autorites ne disent pas vrais.Il ya aussi un autre point le visa est simplement supprime pour les europeene ou detenteur de pasport europeens ce qui est vraiment anormal par rapport aux refugies ou apatrides.Soyez juste dans le traitement des humains.
    Auteur

    Rokia

    En Décembre, 2015 (11:38 AM)
    Les billets sont tjrs cher je ne voit pas du tout la baisse ???? :jaaxle: 
    Auteur

    Marcel

    En Décembre, 2015 (16:33 PM)
    Tout ce qui est mentionné dans les messages précédents reflète exactement l'état de l'activité touristique au Sénbégal:: nulle!! archinulle!!!---- Pour ma part, ni moi, ni mes amis ne remettront jamais un pied au Sénégal. Tant pis pour les populations, mais trop c'est trop!!!  :taala_sylla:  :taala_sylla: :triste: :nono:  :nono:  :nono: 
    Auteur

    Kiroman

    En Décembre, 2015 (16:41 PM)
    PAS D'OFFRE NI DE QUALITE DE SERVICE . AVEC ZERO TAXE A PAYER ....LES TOURISTES VONT DESERTER LE SENEGAL...

    TROUVER D'AUTRES LEVIER MME LA MINISTRE
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (00:44 AM)
    "la flotte d'un avion " ça se dit ?

    Une flotte ne doit elle pas avoir plus d'un élément (avion dans ce cas)?

    Damay lathié rékk
    Auteur

    Rek

    En Décembre, 2015 (10:10 AM)
    A quand le solde tout compte pour les air.africains restants . 2002-2015 , treize ans c'est beaucoup mme le ministre
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (12:14 PM)
    non seulement dakar est tres sale les talibes , les truands, les voleurs , les agresseurs,les mendiants etc....,comment voulez vous un touriste vient depenser son argent dans un lieu pareil africain europeen
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (18:41 PM)
    Ah bon ? Finalement, ce n'est pas le visa qui plombait le tourisme ? lol
    Auteur

    Steph

    En Décembre, 2015 (07:28 AM)
    Cest des soulards et des mendiants qui taccueillent a laeroport de dakar. Tout le monde veut tarnaquer meme les taximens.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email