Dimanche 26 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Dakar Business Hub planche sur le Financement des économies africaines

Single Post
Dakar Business Hub planche sur le Financement des économies africaines

Le Dakar Business Hub, Plateforme structurée d’échanges d’idées sur diverses problématiques liées au développement de l’Afrique, a organisé ce vendredi 6 mai 2016 un débat sur le thème : «le Financement des économies africaines, Défis et Opportunités».

Au cours du débat, les panélistes, Stanislas Zeze de Bloomfield Investment Corp, Marie Odile Kantoussan, de Cgf Bourse, Thierno Seydou Nourou Sy de la Bnde, Moustapha Sow de la Bid, Pape Demba Diallo du Fonsis et Gabriel Lopez de Bgfi Bank, ont fait des réflexions pertinentes sur l'économie africaine. Ils sont tous d'avis que le secteur le plus rentable en économie est le secteur agricole.

Selon Thierno Seydou Nourou Sy, Directeur général de la Banque nationale de Développement économique (Bnde), pour financer l’économie, il faut avoir de la ressource. Pour avoir des ressources, il faut que les Etats, les opérateurs économiques et les institutionnelles s’y mettent. Il faut qu’il y ait un esprit de patriotisme.

«Nous les banques, nous avons besoin d'avoir en face de nous des interlocuteurs qui nous présentent des projets excellents. On a besoin d’une excellence dans la promotion de la société. On a aussi besoin d’un cadre réglementaire qui sorte de l’obsolescence. Si nous voulons que nos économies fassent un bond en avant, il faut que l’on sorte de cet aspect réglementaire».

Marie Odile Kantoussana, de son coté, invite les Etats à encourager les marchés financiers par une politiques de privatisation. «Que nos états acceptent de se libérer un peu de certaines entreprises et de les laisser aux privés. Que ces actions viennent au niveau du marché pour alimenter et en même temps renforcer l’éducation financière. Pour participer davantage à cette éducation financière, nous avons besoin aussi de levier. Ce levier que nous attendons de l’Etat, c’est la fiscalité. Nous demandons aussi aux Etats de respecter la directive, qui a été mise en place depuis 2011, qui demande d’harmoniser la fiscalité au sein de l’Union (Uemoa : Ndlr). Jusqu'à aujourd’hui, les deux locomotives de cette union, le Sénégal et la Côte d’ivoire, n’ont pas encore transcrit la directive du côté des impôts. Nous devons faire preuve d’innovation pour répondre aux attentes des sociétés et surtout faire place à tous les acteurs qui doivent pouvoir venir compléter cet écosystème”, dit-elle.

L’économiste Stanislas Zeze est du même avis. Selon lui, la solution des financements passe par le marché financier. “Les marchés financiers n’ont pas de limitation de maturité. C’est l’outil idéal pour développer nos économies”, dit-il.

Des interventions pertinentes qui font dire à Ibrahima Cheikh Diong, Président du Dakar Business Hub, modérateur des débats, qu' «on peut parler plus d’économie et moins de politique».



1 Commentaires

  1. Auteur

    Lucide

    En Mai, 2016 (10:05 AM)
    Développer l'éducation financière et la culture de marché à tous les niveaux.

    L'Etat est le premier à être interpelé. Il n'a qu'à ouvrir le capital de certaines de ses sociétés aux privés nationaux (pas toujours aux memes prete-noms), et que les banques accompagnent les gens dans cela.

    Un simple exemple serait de lever les fonds pour les projets de route et chemin de fer (pour une partie), etc. par des obligations ou obligations convertibles....Lancer des obligations Diaspora...introduire le tout à la BRVM pour un marché secondaire....

    Il n'y a pas de limites avec les marchés financiers en termes d'opportunités.
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email