Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Des facilités sont prévues pour la valorisation de l’oignon local (officiel)

Single Post
Des facilités sont prévues pour la valorisation de l’oignon local (officiel)

Les autorités du commerce ont promis de faciliter l’obtention des autorisations d’importation d’oignon pour les importateurs engagés, toutefois, à donner de la valeur à la production locale. ‘’Le ministère du Commerce, conscient de l’importance de la filière pour les producteurs des Niayes et de la vallée, a dans un souci d’émulation décidé de faciliter l’obtention des autorisations d’importation d’oignon pour les importateurs qui s’engagent à favoriser la commercialisation de la production locale’’, rapporte un communiqué transmis à l’APS, mardi soir. Le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, Alioune Sarr, a présidé le même jour une réunion sur la situation de la filière oignon du Sénégal, suite à la mesure de gel des importations, précise la même source. ‘’Cette réunion s’est déroulée en présence du président national des producteurs, Mamadou Ba Diamyolli, du directeur de l’Agence de régulation des marchés (Amadou Abdoul Sy), du Directeur du commerce intérieur (Adama Seydou Diallo) et des conseillers de son cabinet’’, signale le texte. Les discussions entre autorité et acteurs a tourné autour de ‘’la persistance des importations d’oignon et son corollaire la surabondance de l’offre’’. Les deux parties ont examiné la situation et l'évaluation des données fournies par les producteurs, l’administration et le régulateur. A cet effet, souligne le communiqué, ‘’le ministre du Commerce à pris les mesures suivantes, visant à réaffirmer la volonté et l’engagement des plus hautes autorités du Sénégal de préserver la production locale’’. Il s’agit de sa décision de ‘’bloquer les sorties de containers d’oignon du port de Dakar’’. ‘’Instruction ferme a été donnée à la DCI de positionner des brigades de surveillance au Port, pour veiller à l’application effective de cette mesure.’’ Aussi d’autres mesures vont-elles accompagner cette décision, selon la même source, précisant que ‘’désormais les autorisations de DIPA (déclaration d'importation de produits alimentaires) seront suspendues dès la fin du mois d’octobre, la durée de validité ne dépassera pas deux mois’’. S’y ajoute, selon le ministère du Commerce, ‘’un paramètre important’’ relatif aux demandes d’importation qui ‘’seront désormais nominatives, par conséquent non cessibles’’. Pour assurer le suivi de ces mesures, la Direction du commerce intérieur a mis en place un dispositif de surveillance des débarquements sur les deux principaux sites de Diamalaye et de Thiaroye. ‘’Un rapport quotidien sera fait au ministre’’, révèle le communiqué. Par ailleurs, ‘’les professionnels de la filière oignon font partie de ce dispositif pour alerter sur les éventuels manquements constatés’’, indique le communiqué, précisant toutefois qu’‘’il sera dorénavant exigé des importateurs d’oignon une attestation bancaire prouvant leur capacité financière’’. ‘’Mamadou Ba Diamyolli, président national des producteurs d’oignon confiait à la sortie de la réunion qu’avec ces mesures, il y a un espoir que la tendance défavorable à la production locale en pleine maturité soit inversée’’, rapporte le ministère du Commerce. SAB/ASG

Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Ok

    En Avril, 2013 (10:27 AM)
    C'est vraiment de la poudre au yeux.Je ne pense pas les importateurs vont laisser leur oignons pourrir au port sans tenter de les faire sortir comment? corruption facile non même la police est corrompue donc facile non?
  2. Auteur

    Cheikh Niane

    En Avril, 2013 (17:06 PM)
    L’état du Sénégal doit prendre des mesures urgentes et adéquates pour sauver la production d'oignon des cultivateurs de la vallée .C'est le président de la république dés son investiture avait jugé nécessaire d 'apporter une aide au secteur agricole et au monde rural .Voila une occasion qu'il doit saisir pour concrétiser son vœu ,si vraiment c’était un engagement franc et profond en lui .Le développement du sénégal passe d'abord par la consommation des produits agricoles qu'il produit que ça soit le riz ,le mais ,la tomate et les autres cultures .Nous exhortons le son excellence le président Macky a agir le plus vite possible pour que l'oignon de la vallée trouve un marché d’écoulement propice par la limitation de la quantité de l'oignon exporté actuellement.

    Auteur

    Beye

    En Avril, 2013 (18:18 PM)
    vivement que cette mesure soit effective

    Auteur

    Paranoya

    En Avril, 2013 (08:27 AM)
    On a impression que le ministère du commerce par des mesures soudaines et draconiennes cherche à effacer la non prise des dispositions sur le gel des importations d'oignon à date afin de permettre comme nous avions l'habitude de le faire ces dernières années à la production locale de s'écouler.

    Que s'est - il passé ? l’avènement d'un nouveau régime , le passage déjà de trois ministres ont - ils permis à des fonctionnaires véreux tapis dans l'ombre de profiter de cette instabilité pour passer outre le gel moyennant des espèces sonnantes ? les ministres ne sont pas non plus dédouanés pour l'importance que représente cette filière, c'est pourquoi la question orale de monsieux decroix est opportune .

    Mais en attendant je ne comprends pas alors qu'on n'est pas sorti de l'auberge à cause d'un marché inondé d'oignon importé qu'on puisse encore parler de facilités pour des importateurs soi - disant engagés, à notre avis réfléchir aux facilités à accorder aux producteurs locaux, à l'amélioration de la qualité de leurs produits

    est plus juste ..

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email