Dimanche 14 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

(Dossier) Economie : Comment Diouf, Wade et Macky nous ont endettés

Single Post
(Dossier) Economie : Comment Diouf, Wade et Macky nous ont endettés
Diouf avait surendetté le Sénégal, Wade a reconstitué une dette fondue par l’initiative "Pays pauvres très endettés" (Ppte) et Macky Sall, lui, poursuit le rythme endiablé de l’endettement de notre pays. Si la dette reste primordiale pour amorcer le développement dans tout pays, depuis des dizaines d’année, nos dirigeants endettent le contribuable, sans que ce dernier, ne ressente l’impact positif de ces emprunts dans son quotidien.

L’initiative Ppte avait donné un bon bol d’air aux autorités libérales qui avaient trouvé une dette colossale à leur accession au pouvoir. Visant jadis à assister les pays les plus pauvres du monde, ce programme, lancé par le Fonds monétaire international (Fmi) et la Banque mondiale, concernait 42 pays en septembre 2006 dont le Sénégal. Les trois quarts de ces pays sont situés en Afrique subsaharienne.

Diouf explose la dette 

Le programme avait pour objectif principal de rendre la dette de ces Etats beaucoup plus «soutenable». Ce qui fut réussi à l’époque. Mais, depuis, notre pays qui avait vu sa dette fondre de plusieurs centaines de milliards, a vu cette dernière se reconstituer de façon phénoménale.
Situé à 2.220 milliards de Cfa en 1997, soit plus de 82 % de notre Pib de l’époque, l’endettement du Sénégal a atteint les 2.570 milliards de Cfa quand Diouf cédait le pouvoir à Wade. Ce dernier, qui n’a pas ménagé nos finances publiques, portera l’encours à 2 743 milliards de francs Cfa en 2001, avant que celle-ci ne chute, jusqu’à 1 022 milliards de nos francs en 2006, sous l’effet de l’initiative Ppte. Une aubaine Pour Wade et ses hommes.

Wade signe la reconstitution

Mais, la reconstitution de cette dette, se fera très vite, en quelques années, puisqu’elle passera à 1.179,89 milliards en 2007,  puis 1.963,8 milliards de F Cfa en décembre 2009. En 2011, c'est-à-dire 5 ans plus tard, la dette est déjà reconstituée. «Sur la période 2006-2011, le stock de la dette publique s’est reconstitué sur la base d’une progression moyenne annuelle de 18,9% en passant de 1.022,7 à 2.704,2 milliards entre 2006 et 2011, ramenant le ratio au PIB à 39,7%», renseigne la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) dans une de ses publications en 2011.
Me Wade, qui s’exprimait sur la question tout récemment, avait souligné : «J’ai toujours maitrisé la dette». Pourtant, Me Wade a légué à son successeur, Macky Sall, une dette de 3.076 milliards en 2012. Jean Christophe Ruffin, l’ex ambassadeur de la France au Sénégal, avait même souligné que «venir en aide au Sénégal sans lui demander de réformer profondément son système politique reviendrait à fournir à un toxicomane la dose qu’il demande, mais le conduit un peu plus sûrement vers sa fin».
 
Macky hausse l’endettement
 
Macky Sall, lui aussi, ne s’est pas gêné de pousser cet endettement à 3738 milliards à la fin 2014. Et pourtant, il avait déclaré en 2013 qu’il était «indispensable de mettre fin à la spirale dangereuse de croissance de la dette publique qui représentait 38,6% du Pib en 2011 contre 20,7% en 2006». Des mots qu’il n’a pas encore traduits en actes.

Le contribuable Sénégalais toujours mal en point

Cette somme faramineuse sera remboursée jusqu’au dernier centime par le contribuable sénégalais. L’Etat s’endette, le contribuable paye, mais n’aura certainement pas senti l’impact de ces emprunts colossaux sur son quotidien. La preuve : «Au centre de plusieurs indicateurs du bien-être des populations, la sécurité alimentaire est difficilement assurée si l’on en juge par la prévalence des enfants présentant une insuffisance pondérale. Celle-ci s’est appréciée en 2011 à 18% contre 17% en 2005. La progression de la malnutrition, entre ces deux dates, reste très élevée pour les régions Kaolack (+59%) Dakar (+56%) et Thiès (+16%). Ces faibles performances en matière de lutte contre la pauvreté sont corroborées par les opportunités d’emploi qui se resserrent et suivent la tendance du rythme des activités économiques. Entre 2002 et 2011, le taux d’occupation passe de 45,4% à 43,8% (…). D’ici à 2015, malgré une constance dans les efforts de financement, la cible «réduire la pauvreté», transversale par rapport aux autres cibles, ne pourra probablement pas être atteinte en raison du cumul de retard important par rapport à la croissance économique sur la période 2000-2011 (…)», révèle le rapport 2013 du Suivi des Objectifs du millénaire pour le développement. Ce qui renseigne à suffisance sur la situation dans laquelle se trouve une bonne partie des populations au nom de qui nos dirigeants endettent le pays. Populations qui rembourseront ces dettes par le truchement de toutes sortes de taxes.

Avis d’Economiste : «La dette a augmenté à un rythme infernal»

L’économiste, El Hadj Mounirou Ndiaye pense que les gouvernants doivent «surtout éviter le surendettement chronique qui a déjà coûté très cher avec un découragement de l’investissement dû à la recrudescence de la pression fiscale». Pour lui, la maitrise du déficit public est d’une nécessité urgente, relativement aux dépenses extra-budgétaires et aux proportions inquiétantes atteintes par la dette intérieure ces dernières années à compter de l’année 2008. C’est un objectif logique qui va permettre au Sénégal de se conformer au plafond de 3% fixé dans les critères de convergence de l’Uemoa. «Ensuite, la dette publique se nourrit du déficit public et elle a augmenté à un rythme infernal entre 2006 et 2013 passant de 1 022 milliards F Cfa à 3 341 milliards FCFA, selon les chiffres de la Dpee (2013). Il fallait alors dévoiler une bonne stratégie de maîtrise du déficit public pour espérer maîtriser la dette à moyen terme», estime l’économiste.


22 Commentaires

  1. Auteur

    Familledevoleurs

    En Janvier, 2015 (06:58 AM)
    Aliou Sall est il le prete nom du president Macky Sall? combien se sont ils faits sur Petrotim?
    Top Banner
  2. Auteur

    Sss

    En Janvier, 2015 (07:09 AM)
    seneweb svp ou est ce que vous avez pris ce dossier. qu'est ce que vous voulez prouvez dans cet article. arretez de jouer avec les chiffres. un pays ne peut se développer sans etre endetter jusqu'au coup. ce que vous devez condamner c a gestion de c emprunt qu'on octroi. en économie on dis le plus endetter est le plus riche. certe ce n'es pas le cas du senegal, mais les USA respecte ce principe dendettement. c le pays le plus endetter au monde et le plus puissant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Claxeux

    En Janvier, 2015 (08:31 AM)
    CVBASE : La Référence des professionnels Ouest Africains sur www.cvbase-talents.com  :-D  :-D  :-D 
    {comment_ads}
    Auteur

    Danuleer

    En Janvier, 2015 (08:42 AM)
    Vous ètes plutôt magnanime avec Wade en sous-titrant " Wade signe la reconstitution " alors que " Diouf explose" et " Macky accélère.." . Je vous invite à faire une étude comparative entre le cumul d'endettement pour chaqu'un des Présidents ensuite le rapporter à l'investissement productif fait
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug Deug

    En Janvier, 2015 (08:48 AM)
    Bravo seneweb fouillez et reveillez le peuple cfacile d'aller ns endetter et apres foutre l'argent en l'air

    Top Banner
    Auteur

    Nanoucha

    En Janvier, 2015 (09:53 AM)
    mais dit donc

    bah moi ce qui méchappe dans tout ca c ou est passé largent dont Wade parlé loskil a été nommé président car dans son discour il disai ke ce né pa largen ki mank o sénégal car yen a et beaucou mém c bizar

    {comment_ads}
    Auteur

    Big

    En Janvier, 2015 (12:13 PM)
    L'endettement n'est pas forcément un probléme en soi.Mais le vrai probléme réside sur la gestion et la suivi de l'argent emprunté.Alors ns prions bien aux autorités étatiques d'adopter le principe du rationalisme budgétaire.

    {comment_ads}
    Auteur

    9th Wonder

    En Janvier, 2015 (12:16 PM)
    Excellent article. merci Seneweb ca va ds le bon sens.



    Je pense que tant que la France OU L Europe est derriere ce CFA no pb. Le jour ou ils nous lachent ce ratio de Debt/GDP va exploser car ils faudra emprunter encore plus de devise locale pour rembourser en dollars la dette.



    Comme quoi l'arrimage a l'Euro autant ca aide a la baisse en cas de problemes autant ca explique la complaisance de nos leaders et le manque de dynamisme de l'economie compare aux pays qui parlent. Bref Senegal-vs Ghana c est comme comparer un bond a une action.
    {comment_ads}
    Auteur

    Swiss Diaspora

    En Janvier, 2015 (12:23 PM)
    Rabat - Un consortium majoritairement saoudien, emmené par Acwa Power, a remporté l'appel d'offres pour la deuxième phase du plus grand projet de parc solaire au monde, dans le sud du Maroc, a-t-on appris lundi de source officielle.



    Acwa Power et son partenaire espagnol Sener, déjà retenus en 2012 pour la première centrale thermo-solaire de Ouarzazate (Noor I), réaliseront et exploiteront Noor II et Noor III, projets d'une capacité respective de 200 et 150 mégawatts, a annoncé l'Agence marocaine de l'énergie solaire (Masen). Son montant est évalué à près de deux milliards d'euros.



    Une dernière tranche (Noor IV) de ce méga-projet, situé aux portes du Sahara, sera développée en utilisant la technologie photovoltaïque, avec une puissance minimale de 50 MW, selon la même source. Elle fera l'objet d'un appel d'offres ultérieur.



    Avec une capacité totale de 560 MW, le parc de Ouarzazate devrait devenir le plus grand complexe d'énergie solaire au monde, selon ses concepteurs.

    Top Banner
    Auteur

    Pauvre économiste Mité

    En Janvier, 2015 (12:40 PM)
    Quand Diouf a cédé le pouvoir à Wade les caisses n'étaient pas vides loin de là, c'est cet escroc de Wade qui a détruit notre économie et nos finances en mélangeant les comptes, lui le plus diplômé des escrocs dont il a transmis sa spécialité à son rejeton vulgaire caissier à Londres.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bravo

    En Janvier, 2015 (13:07 PM)
    Franchement j'ai aimé cet article. Faut que ns citoyens sachons comment l'Etat emprunte en notre nom et pourquoi nous ne ressentons pas les effets benefiques de cet emprunt
    {comment_ads}
    Auteur

    Na Leer

    En Janvier, 2015 (13:10 PM)
    Wade s'est endetté à hauteur de 400 milliards chaque année entre 2006 et 2011, oû a t on mis 400 milliards chaque année entre 2006 et 2011 en sachant que l'autoroute THIES TOUBA aura coûté 400 milliards. 'argent a servi à autre chose qu'à régler les problèmes des sénégalais. Peut être l'autoroute ila versailles
    {comment_ads}
    Auteur

    Kotch

    En Janvier, 2015 (16:21 PM)
    les poliiticiens exploitent le peuple avec un gouvernement tentaculaire et surpaye. Macky octroie plus d'argent a Abdou Diouf et Wade qui bouffent notre fric en France, pays +sieurs centaines de fois plus riche que le Senegal ou leurs homologues en retraite, Sarkozy et son predecesseur gagnent moins que ces deux traitres qui ont vendu le pays aux Ocvcidentaux. Il faut que les Senegalais se reveillent!
    Top Banner
    Auteur

    Alh

    En Janvier, 2015 (17:11 PM)
    ARRIVAGE PNEU ( 4*4 , camionnette et camion) de trés haute qualité.

    Quantité tres importante

    LIEU: GRAND DAKAR /GARAGE CASAMANCE

    Tel: 70.888.30.03
    {comment_ads}
    Auteur

    Comprendre

    En Janvier, 2015 (19:10 PM)
    De l'avis des voleurs European, nous sommes endette? Vraiment alors et toutes les ressources qu'ils ont vole ou pri de force durent LA colonisation et actuellement? Personne n' a jamais demande a ce quils payent OU rembourcent nos biens delapides ces francais la!!! Endettement, serieux? Alors avant quils nous donnent des lecons quils rendent a sezar ce qui appartient a sezar, c' est a dire notre or, diamant et Notre independence economique. On ne veut plus de ce CFA.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sat

    En Janvier, 2015 (20:29 PM)
    Si vous êtes incapable d'analyser les exigences de concessionnalité, vous la fermez !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Janvier, 2015 (21:33 PM)
    le senegal n a pas jusqu ici des presidents capabales de gererer mais plutot des presidents qui m n ont appris que la science de detourbner des deniers publics ,, des arrivites c est ce qui explique cela
    Top Banner
    Auteur

    Je Ne Suis Pas Charlot

    En Janvier, 2015 (23:46 PM)
    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT

    Je ne suis pas CHARLOT
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou Diop

    En Janvier, 2015 (00:26 AM)
    La dette en tant que telle , n'est pas aussi mauvaise que cela . Tout depent de ce qu'on en a fait . John M Keynes prone comme solution de sortie de crise economique , les investissemets publiques . Autrement dit , l'etat devrait 's'endetter pour construire des routes , des ponts , des edifices universitaires ou hospitaliers , des aeroports ect pour creer des emplois donc relancer la consummation des ménages et surtout de beneficier des effets multiplicateurs induits dans l'economie . Oui une dette qui sert les interest politques animee par la corruption de toute sorte et de toute origine est economiquement cancerigene : C'est le cas dans beaucoup de pays en developpemt comme le Senegal , malheureusement
    {comment_ads}
    Auteur

    Bande D'incompetents

    En Janvier, 2015 (00:51 AM)
    Entre Diouf et Macky, je ne sais lequel est pire... 2 incompetents, 2 proteges (l'un de senghor et l;autre de Wade) qui seuls n'auraient jamais pu accceder a la magistrature supree. 2 ingrats qui leur ont tourne le dos aussitot assis ce qui a fini de prouver leur manqué de confiance en eux, leur insecurite inee, et donc leur inaptitude evidente a gerer qui/quoi que ce soit... Pffft... Senegalais vous etes mal barres depuis trop longtemps. Vous faites pitie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Zerohedge

    En Janvier, 2015 (01:11 AM)
    C'est une excellente contribution. Cela dit, ce texte ne parle pas de vertitables problemes qui sont a l'origine du gonflement de cette dette et qui a terme devient devient un phenomene structurel. C'est plutot l'absence d'une croissance durable et soutenue. C'est le seul remede qui peut justifier l'objectif d'une politique d'endettement.Il y a aussi d'autre facteurs externes qui echappent a la volonte de nos gouvernements comme l'environement economique international, les cours du petrole et du billet vert ...etc.Analyser l'evolution de la dette dans une optique purement macro economique ne prermet pas du tout de cerner tous les facteurs qui peuvent contribuer a son evolution.
    Top Banner
    Auteur

    Melkadida

    En Janvier, 2015 (08:16 AM)
    La realite c`est que de notre economie et de notre systeme de gouvernance, sont basee, sur la CORRUPTION (petite comme grande) d`une part. D`autre part, le corp des administrateurs incompetents a servir la nation ne sont la que pour se servir eux meme (nationalisme zero).

    Le jour ou nous nous debarraserons de ces deux cancers, alors les sommes empruntees auront un reel impact sur notre economie donc notre vie quotidiennes!



    Regardez le Rwanda!!!!!



    Vive la restructuration de notre Etat.

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email