Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Emprunt obligatoire sur le marché financier international : Le Sénégal obtient 2,4 milliards de dollars à la place des 500 millions voulus

Single Post
Emprunt obligatoire sur le marché financier international : Le Sénégal obtient 2,4 milliards de dollars à la place des 500 millions voulus

L’endettement du Sénégal est viable. La preuve, notre pays qui recherchait 500 millions de dollars sur le marché obligataire en a ramassé 2,4 milliards. De quoi satisfaire Abdoulaye Diop.

L’emprunt obligataire de 500 millions de dollars lancé par le Sénégal en mars dernier a connu un franc succès, selon le ministre de l’Economie et des Finances. A en croire Abdoulaye Diop, cette sollicitation du Sénégal a été plus fructueuse que le pays ne s’y attendait. Le marché financier international, a en effet, proposé, selon lui, à notre pays 2,4 milliards de dollars à la place des 500 millions attendus. Soit un peu plus de 230 milliards de francs Cfa, destinés à des investissements routiers et au secteur de l’électricité. Cet intérêt du marché financier international est révélateur de la bonne signature du Sénégal. Qui, selon le ministre, est loin de s’endetter davantage. ‘Cet emprunt n’alourdit pas la dette du Sénégal. A chaque fois que nous faisons des emprunts, la dette augmente mais à chaque fois que nous remboursons également, elle s’allège de plus en plus. L’essentiel, c’est de respecter la viabilité de la dette du Sénégal’, fait remarquer Abdoulaye Diop. En effet, pour ce dernier, le Sénégal est loin d’atteindre le seuil de surendettement de 70 % de son Produit intérieur brut (Pib) fixé dans les normes de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). ‘Nous sommes, avec cet endettement, à 38 % du taux d’endettement alors que, en 2000, nous en étions à 78 %. Donc, la dette du Sénégal est extrêmement viable car étant à 32 % de la norme communautaire. Nous faisons très attention. Tout notre endettement est contrôlé par nos partenaires au développement. Il n’y a pas péril en la demeure jusqu’à présent’, souligne le ministre des Finances.

Autorisé par le Parlement, selon le ministre, cet emprunt servira uniquement pour des investissements dans deux secteurs porteurs de croissance et qui peuvent permettre au pays de doper un peu l’économie nationale. Il s’agit d’abord de l’autoroute à péage qui doit être étendue de Diamniadio à l’aéroport de Diass, à Mbour et pour l’année prochaine à Thiès. L’autre secteur concerné est celui de l’électricité dont les dysfonctionnements notés ces dernières années dans sa fourniture ont plombé la croissance du pays.

Rappelons qu’à l’annonce du lancement de cette sollicitation du marché international, l’opposition regroupée autour de la coalition Bennoo avait adressé une lettre de protestation au président du Fonds monétaire international, Dominique Strauss Khan. Dans cette missive signée par Maguette Thiam du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Bennoo estimait que ce financement non concessionnel, qui faisait suite à celui de 200 millions de dollars, au taux de 8,75 %, contracté en 2009, est en train d’annihiler tous les bénéfices de l’annulation de la dette de notre pays.

 

COOPERATION SENEGAL-UNION EUROPENNE 2008-2013 : 71 % des ressources déjà engagés

 

Passé en revue hier, le programme de coopération entre le Sénégal et l’Union européenne est dynamique. C’est ce qu’a soutenu Mme Dominique Dellicour, chef de la délégation de l’Ue au Sénégal lors de la Revue annuelle du programme de coopération. En effet, pour elle, les ressources mises à la disposition du Sénégal ont augmenté de 26 millions d’euros, soit 17 milliards de francs Cfa grâce au report des reliquats du Stabex. ‘Après deux années records, notre coopération est entrée dans une vitesse de croisière très satisfaisante qui nous permettra de mettre en œuvre la quasi-totalité du programme du Sénégal avant l’échéance de 2013’, a indiqué le chef de la délégation de l’Ue au Sénégal. De plus, en 2012, le Sénégal pourrait avoir accès à d’autres ressources additionnelles s’il répond, de façon convaincante, à l’initiative de l’Union européenne sur les Objectifs du millénaire pour le développement.

Cette coopération a, entre autres, permis la réhabilitation de 280 km de route entre Kaolack et Tambacounda, 90 km en Casamance et 127 km en cours de réhabilitation entre Saint-Louis et Rosso.

Premier contributeur du Sénégal en termes d’appui au développement, l’Union européenne totalise une contribution qui représente la moitié de l’aide publique au développement reçue par le Sénégal, selon le ministre des Finances. Qui annonce que, à ce jour, 71 % des ressources de cette coopération ont déjà été engagées. ‘Les engagements et décaissements sont signés à des niveaux exceptionnels comme cela ne l’a jamais été pendant le 9e Fed et dans les périodes antérieures. Je pense que c’est honorable’, déclare-t-il.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Roz

    En Mai, 2011 (04:37 AM)
    di ko may bira khouma diecteur akh nieup gni diap si pé bi
    • Auteur

      Lynx

      En Mai, 2011 (10:09 AM)
      wé c ça emprunt obligataire on di sinon emprunt obligatoire n'a pa de sens littéralement parce que si l'emprunt est obligatoire le prêt quant à lui peut ne pa l'être c clerrr
  2. Auteur

    Dik

    En Mai, 2011 (06:10 AM)
    cet par cet que il ne ya pas corruption com vous pansee
    Auteur

    4bu

    En Mai, 2011 (08:07 AM)
    "Emprunt obligatoire" mdrrr!

    on voit le niveau du journalisme chez seneweb, ou walfadjri ou je ne sais où!

    Auteur

    Tienne

    En Mai, 2011 (08:13 AM)
    nous les payerons nous les badolas  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    Auteur

    Gherte

    En Mai, 2011 (08:20 AM)
    fiers d'être des mendiants qui récoltent????!!!!!
    Auteur

    Mane

    En Mai, 2011 (08:45 AM)
    EMPRUNT OBLIGATAIRE



    franchement le niveau de nos chers journalistes laisse à désirer

    Auteur

    Bro

    En Mai, 2011 (10:29 AM)
    C'est quand même rassurant pour notre pays!!



    Quoi que wade commence a se foutre de nous!! Il est vraiment temps qu'il s'en aille!! :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Ngor

    En Mai, 2011 (11:18 AM)
    Quelqu'un pourrait-il faire des conversions au taux de change de 500 F CFA le dollar et comparer le résultat aux dires de l'article ?
    Auteur

    Amadoubatouks

    En Mai, 2011 (15:37 PM)
     :sn:  :sn:  :sn:  :sn: FAITE DE BON USAGES ! :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: FAITE BON USAGES! :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Amadoubatouks

    En Mai, 2011 (16:03 PM)
     :sn:  :sn:  :sn: MONTANT EXACTE EST 2030 MILLIARDS FCFA QUE LE FMI A ACCORDE AU SENEGAL :sn:  :sn:  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email