Vendredi 23 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Economie

ENVIRONNEMENT SENEGALAIS DES AFFAIRES TOUJOURS PAS A POINT : Rareté du crédit, réforme fiscale lente, équation du foncier, complexité d’obtention des permis de construire

Single Post
ENVIRONNEMENT SENEGALAIS DES AFFAIRES TOUJOURS PAS A POINT : Rareté du crédit, réforme fiscale lente, équation du foncier, complexité d’obtention des permis de construire

Les progrès réalisés par le Sénégal pour assainir et améliorer l'environnement des affaires ont été jugés insuffisants et lents. Et les freins à l’investissement au Sénégal ont toujours pour noms, la non- disponibilité du crédit à moyen et long terme, une réforme fiscale lente, les problèmes d’accès au foncier, la complexité des formalités d’obtention des permis de construire etc.

Hier, avait eu lieu le conseil présidentiel sur l’investissement (Cpi). Une rencontre qui a réuni gouvernants et acteurs du monde des affaires pour diagnostiquer les contraintes et obstacles à l’investissement, et les facteurs qui bloquent l’émergence des entreprises. Des contraintes que le Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye résumera, à la fin des travaux de la matinée, comme suit: «nos travaux font toujours ressortir des contraintes récurrentes, dont les plus importantes sont la non-disponibilité des lignes de crédit à moyen et long terme pour le financement de l’investissement, la lenteur de la réforme fiscale, les problèmes d’accès au foncier, le nombre de contrôle au corridor Dakar Bamako, Dakar Conakry, la lenteur et la complexité des formalités d’obtention des permis de construire».
Et au secrétaire général de son gouvernement M. Guèye, d’emboucher la même trompette, en indiquant que «certaines réformes connaissent un retard notoire dans leur mise en œuvre». Et il s’agit pour lui, «des délais d’obtention du permis de construire, le transfert de propriété et de paiement d’impôt». Car les statistiques du ministère de l’Urbanisme révèlent selon lui, qu’il y a un «dépassement assez considérable et une instabilité des délais de délivrance des permis de construire». Aussi, «ces faibles performances sont essentiellement imputables à la non- fonctionnalité du guichet unique qui a connu des lenteurs». Et les travaux des groupes de travail ont fait même ressortir que «pour ce qui est du permis de construire et du transfert de propriétés les objectifs n’ont pas été atteints».
Des progrès jugés encore insuffisants par la Banque Mondiale, pour doter le Sénégal d’un environnement des affaires de classe internationale
Le secrétaire général du gouvernement ajoutera que «l’appréciation de la banque mondiale fait ressortir des progrès, mais qui sont encore insuffisants pour doter du Sénégal d’un environnement des affaires de classe internationale. Le Sénégal a progressé mais lentement» fait-il savoir. Car, «certaines procédures administratives, les contraintes liées à l’énergie, la disponibilité des statistiques et l’insuffisance de campagne de communication constituent des facteurs bloquants pour le Sénégal de progresser dans le classement Doing Business». C’est pourquoi trouve-t-il la nécessité «d’accélérer le processus de mise en œuvre et d’identification des réformes». Et «Il est crucial de mettre en place le cadre légal et réglementaire pour la création d’un bureau d’information sur le crédit des organismes de notation et des sociétés de crédit-bail, c’est à ce prix qu’on réussira à améliorer la qualité de l’information financière et à régler la lancinante question de la question des garanties qui ralentit l’accès aux financements de nos Pme» dira- t-il.
Et sur cette question même du financement, les rapports des travaux de groupes ont fait ressortir «le niveau de financement de l’économie demeure toujours modeste, soit 21,8% du Pib en 2007, tandis qu’en Afrique du Sud et en Ile-Maurice, la proportion est respectivement de 75,3% et 76,7%». Pis, «dans notre pays, le financement bancaire est caractérisé par la prédominance des crédits à court terme et par leur orientation en direction de secteurs jugés non- prioritaires et des grandes entreprises, en dépit de la prépondérance des Pme dans le tissu économique national».
Côté fiscalité, «il y a encore des attentes qui ne sont pas encore satisfaites. Notamment l’effectivité du coût des transferts de propriété, c’est une question qui est maintes fois revenue» révèlent les conclusions des travaux de groupes. Les entreprises attendent aussi «la généralisation de la télé déclaration et de pré paiement des impôts». Car, «le Sénégal a été très mal noté par rapport aux délais de déclaration, notamment par rapport à la déclaration de la Tva. Il fallait passer plus de 100 heures par an pour déclarer la Tva ce qui a semblé, selon les spécialistes, exagéré».
Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    Diaz.

    En Novembre, 2011 (22:10 PM)
    Tres bonne idée...C'est cool.
  2. Auteur

    Un Inconnu

    En Novembre, 2011 (22:11 PM)
     :hun:  :hun:  :hun:  seneweb ya na marre de voire la tete de ce vieux singe pppffffffffffffffff :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Un Investisseur étranger

    En Novembre, 2011 (23:15 PM)
    Le secrétaire général du gouvernement a oublié quelque chose d'important dans les freins aux investissements étrangers : LA CORRUPTION !!!!

    Commencez déjà par combattre vigoureusement cette corruption qui gangrène tous les services de l'Etat et vous verrez des PME étrangères investir au Sénégal et embaucher votre jeunesse.

     :tala-sylla:  :up:  :tala-sylla:  :up:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Joekass

      En Novembre, 2011 (04:33 AM)
      la corruption n'est pas un critère retenu par la banque mondiale dans son classement des pays sur le climat des affaires (doing business).
    Auteur

    Emly

    En Novembre, 2011 (00:04 AM)
    C'EST LE RESULTAT DE L'EMPRISE DE COORUPTION MASSIVE QUI A GAGNE TOUTES LES COUCHES SOCIALES ET PARTICULIEREMENT L'APPAREIL ETATIQUE:



    COMMENT AVOIR UN CERTIFICAT DE DECES DANS UN DELAI NORMAL ET CONVENABLE (AU JOUR DE LA DEMANDE) SI LE PETIT COMMIS VOUS RECLAME AU PREALABLE 15 000 à 20000FCFA OU PLUS !!!



    IMAGINEZ ALORS UNE DEMANDE D'IMMATRICULATION DE RESIDENCE OU DE TERRAIN AGRICOLE AU REGISTRE DES TITRES FONCIER ???



    VOYEZ-VOUS ET COMPRENEZ-VOUS QUE LES DOUANIERS, LES POLICIERS (TOUT ECHELON COMPRIS) SOIENT PLUS RICHES QUE BIEN DES ARTISANS ET CERTAINS ET TRES RARES FONCTIOPNNAIRES OU AGENTS DU SECTEUR PRIVE .



    COMPRENEZ6VOUS POURQUOI 40ANS APRES LES INDEPENDANCES ET DONC JUSQU'EN 19999/2000, LE SENEGAL ETAIT LE MEILLEUR EN TOUT POINT DE VUE FACE A DES PAYS 100 FOIS NATURELLEMENT PLUS RICHES EN PETROLE, MINERAI, BOIS COMME TOUTE L'AFRIQUE DES GRANDS LACS ( ZAIR, GABON, CAMEROUN, GUINEE EQUATORIALE, ...) . CES PAYS ONT COURAGEUSEMENT ENRAYE LA CORRUPTION MASSIVE QUI LES AXPHYSIAIENT TANDIS QUE LE SUNUGAL S'EN INSPIRE COMME METHODE A CE JOUR !!!
    Auteur

    Boywade

    En Novembre, 2011 (02:09 AM)
    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI.... :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Vive Wade Et Benno.

    En Novembre, 2011 (08:25 AM)
    BRAVO MONSIEUR LE PRESIDENT WADE NOUS SOMME TRES CONTENT DE VOUS TTE LA JEUNESSE SENEGALAISE EST DERRIERE VOUS... PICK AK PELL REK BA GUEDJEUGUI FERRR NAK.....VIVE PRESI VIVE PRESI....
    Auteur

    Patisco

    En Novembre, 2011 (09:01 AM)
    Toutes les grappes de croissance ont mentionné les taux ou la structure de la fiscalité parmi les questions importantes. Toutefois, l’harmonisation et la convergence des politiques appliquées aux niveaux de l’UEMOA et de la CEDEAO font que pour l’essentiel la structure du système fiscal est pré-déterminé au Sénégal. Tout projet de réforme majeure doit être soumis aux instances de décision de ces cadres d’intégration économique africaine.



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Mbour

    En Novembre, 2011 (09:02 AM)
    Pour créer un cadre compétitif de classe internationale favorable à l’investissement et à la croissance, le Sénégal doit aussi accélérer et approfondir les réformes se traduisant directement par une baisse sensible du coût de faire des affaires sur le territoire national. Un plan d’actions prioritaires de réformes a été élaboré à partir des études et travaux des groupes de travail du CPI. Il s’appuie sur l’analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces qu’offre le cadre de la Stratégie de Croissance Accélérée telles que le montrent les audits du cadre réglementaire et administratif par rapport aux critères du DOING BUSINESS et des critères complémentaires.



    Vive wade et ses alliés 75% au premier Mbeugue Beuré Bagne Baré



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Ndiaganiao

    En Novembre, 2011 (09:04 AM)
    @ Mbour



    Cette analyse conduite en relation avec les acteurs du secteur privé, de l’administration et des partenaires au développement a permis d’abord de fixer les dix objectifs stratégiques suivants pour les réformes de l’environnement des affaires:



    des procédures de création d’entreprise simples et peu coûteuses

    un système d’autorisation fiable et respectueux de l’ordre public

    une croissance économique créatrice d’emplois et génératrice d’exportations

    un marché foncier et de l’immobilier cohérent avec les objectifs d’aménagement du territoire

    un marché financier accessible, sécurisé et orienté vers les besoins de l’économie

    un système protecteur de l’investissement efficace et équitable

    une fiscalité simple, incitative et efficace

    un système de commerce international performant et efficient

    un système judiciaire crédible, performant et garant de l’exécution efficace des contrats.

    des procédures simplifiées de liquidation d’entreprise.



    vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Ouza 2012

    En Novembre, 2011 (09:06 AM)
    Sur cette base, dix (10) propositions ont été retenues pour la mise de l’environnement des affaires du Sénégal aux normes internationales :



    mettre en place un véritable Guichet unique pour les formalités de création d’entreprises ;

    faciliter l’accès au foncier aménagé et aux bâtiments « prêt à l’emploi » ;

    mettre à niveau les infrastructures d’appui à la production (routes, aéroports, etc.) ;

    mettre en oeuvre les mesures qui ont fait l’objet de consensus dans le domaine du financement et de la fiscalité ;

    développer la Formation professionnelle par l’assainissement du secteur, un développement du partenariat public-privé dans la conception et la mise en oeuvre de la politique de Formation professionnelle ;

    renforcer les capacités humaines et matérielles des juridictions et mettre en oeuvre du Programme Sectoriel Justice (PSJ) ;

    renforcer le cadre de transparence et la lutte contre la corruption;

    assurer la fourniture énergétique en quantité et en qualité (condition préalable à la mise en oeuvre de la SCA) ;

    mettre en place une législation du travail favorable à l’investissement et au développement des entreprises à haute intensité de main d’oeuvre ;

    mettre en place des procédures de commerce international modernisées, rapides et efficaces.



    wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek



     :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Diallo 2012

    En Novembre, 2011 (09:09 AM)
    Voici les solutions de l'environnement des affaires au sénégal

    L ’appui au processus de rentabilisation et de rationalisation des entreprises publiques ciblées ;

    La mise en place d’un Partenariat Public Privé (PPP) ;

    L’appui juridique pour la gestion des contrats miniers ;

    L’appui pour l’accès au financement pour les PME ;

    Le renforcement des capacités nationales en matière d’arbitrage et de médiation commerciale.



    vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Fama

    En Novembre, 2011 (10:46 AM)
    un chaos total................avec ces voyous au pouvoir..............
    Auteur

    Iban

    En Novembre, 2011 (10:57 AM)
    Le système bancaire Sénégalais n'est même pas aux normes mondiales ou européennes.

    Impossible de fournir un numéro de compte IBAN pour réaliser un virement bancaire.

    Du coup, c'est cher ou ça fait l'affaire de Western Union.

    Quand vous pensez que les virements bancaires européens enregistrés sur internet sont gratuits !

     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Man

    En Novembre, 2011 (15:42 PM)
    le vieux menteur a sucre le mot voleur . c un demon

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR