Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

EXPLOITATION PÉTRO-GAZIÈRE : UN EXPERT PRÔNE UNE POLITIQUE DU "JUSTE MILIEU" POUR LA PRÉSERVATION DES MILIEUX MARINS

Single Post
EXPLOITATION PÉTRO-GAZIÈRE : UN EXPERT PRÔNE UNE POLITIQUE DU "JUSTE MILIEU" POUR LA PRÉSERVATION DES MILIEUX MARINS

Le directeur exécutif du Partenariat régional pour la conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest (PRCM), Ahmed Senhoury, préconise une politique du juste milieu qui permettrait une préservation des milieux marins et côtiers dans le cadre d’une exploitation durable des ressources pétrogazières.

"Beaucoup de défis sont liés à ce secteur des hydrocarbures. Nos pays doivent développer leur secteur pétrolier tout en protégeant leurs ressources naturelles renouvelables", a-t-il préconisé.
 
Il introduisait mercredi une communication intitulée "Littoral africain : opportunités et menaces", dans le cadre d’une session de formation destinée aux journalistes de la sous-région portées sur des questions liées à l’environnement. 
 
"Cette formation permettra de mettre en place un cadre d’échanges pérenne, de se renforcer à travers différents outils", a ajouté le directeur exécutif du PRCM, avant d’inviter les journalistes à s’approprier cette problématique. 
 
Selon lui, l’exploitation des ressources pétrolières et gazières nécessite des études préalables afin d’en mesurer les impacts sur la biodiversité, mais aussi sur les autres secteurs économiques tels la pêche, le tourisme. 
 
"Pour anticiper les risques, il est nécessaire de réaliser des études d’impact au préalable’’, pour que l’exploitation des ressources pétrogazières n’impacte les autres sites, a-t-il insisté. 
 
Il note que le littoral africain, caractérisé par sa richesse biologique et son dynamise, se trouve menacé par la pression anthropique, les effets climatiques et la surexploitation des ressources halieutiques. 
 
Le littoral ouest africain peut toutefois compter sur la richesse de sa biodiversité marine et côtière, en dépit du fait que la problématique de la zone côtière "évolue très rapidement du fait des enjeux et des défis importants", a ajouté M. Senhoury. 
 
"Ces écosystèmes sont vulnérables, dynamiques, mobiles. Cette mobilité et cette forte sensibilité est sentie le plus au niveau des côtes sableuses", a-t-il indiqué, en faisant observer qu’une grande partie du littoral africain est constituée de zones basses situées en-dessous du niveau de la mer, en général protégée par des défenses naturelles. 
 
Cela fait que cette zone côtière, compte tenu notamment de sa diversité, offre des opportunités. "Elle a un intérêt particulier car abritant les ressources halieutiques qui constituent le pilier de l’économie nationale pour certains pays", a souligné le directeur exécutif du PRCM. 
 
Ahmed Senhoury, évoquant les menaces pesant sur cette bande côtière, est revenu sur la surexploitation des ressources halieutiques, les mauvaises pratiques de pêche, la perte massive de la biodiversité, sans compter un manque de planification mais également la vulnérabilité aux changements climatiques avec l’accroissement de phénomènes inattendus. 
 
L’expert environnementaliste Pierre Campredon a lui appelé à promouvoir une gestion intégrée des zones côtières, à travers des approches interministérielles plus soutenues. "Il faut travailler ensemble pour trouver des solutions et penser la zone côtière comme une unité fonctionnelle", a-t-il conclu.
 


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (10:54 AM)
    Depuis quand préserve t-on l'environnement au Sénégal?
  2. Auteur

    Defenseur

    En Avril, 2019 (10:55 AM)
    Nom de Dieu
    Auteur

    En Avril, 2019 (11:13 AM)
    J´espère et je souhaite que ces propositions raisonnables ne tomberont pas dans l´oreille d´un sourd. En regardant le film sur ce qu´est devenu le delta du Niger au Nigéria j´étais révolté. La nature a été détruite et les populations de cette zone sont privées de leurs ressources agricoles et de Celles issues de la pêche. Elles devenues fragiles et malades. Les principaux Profiteurs sont les compagnies pétrolières et quelques gros bonnets nigérians. Nous ne devrions en aucun cas être aveuglés par ces découvertes, toutes les précautions devraient être prises ainsi avec l´aide du bon Dieu les Sénégalaises et les Sénégalais pourront en profiter pour améliorer leur situation économique. Wa Salam
    Auteur

    En Avril, 2019 (11:25 AM)
    On nous a fait croire que le Sénégal pourrait devenir l'équivalent du Qatar grâce à son pétrole et gaz, or selon des experts, aucun pays d'Afrique Noire n'a des richesses équivalentes à ce qu'on nous dit. Même Baba AÎDARA D'HABITUDE SI PRUDENT S4EST LAISSER AVOIR DANS LA MANIPULATION en affirmant que les réserves qui sont au Sénégal, sont plus importantes que celles trouvées en Libye , aux Emirats-Arabes unis, et au Qatar. Les élections sont passées, les Sénégalais ont cru à ces balivernes, ils ont été bernés, il est temps que des experts nous disent la vérité sur ces réserves en gaz et pétrole.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (15:12 PM)
      on t'a tout explique,c'est toi et des gens comme toi qui ne veulez rien entendre.
      qui t'a dit que le senegal a plus de petrole et de gaz que ces pays que tu as cites?
      moi je n'ai jamais jamais entendu cela.
      peut etre tu as entendu ca aux chaffeurs de clandos
    Auteur

    Voix Dans Le Désert....

    En Avril, 2019 (11:36 AM)
    Excellente initiative mais la famille régnante entend bien se "préserver la part du roi" et faire fi de ces recommandations !



    allez demander au frère du roi ce qu'il en pense ????....



    l'appât du gain va prévaloir sur nos ressources naturelles



    et personne n'est censé ignorer que les compagnies pétrolières qui ont commencé le travail de forage ne va pas s'arrêter en si bon chemin, encouragées par la cupidité de la famille $all/Faye et ses dérivés salariés...
    Auteur

    En Avril, 2019 (14:41 PM)
    Si tout est bien gere nous seront parmi les plus grands il faut gere est investir pour le future une garantie ce que les autres pays n'ont put faire.
    Auteur

    En Avril, 2019 (15:22 PM)
    C'est que dans la transparence qu'on peu reussire.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR