Jeudi 26 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Exploration du pétrole : Cairn annonce le démarrage de deux forages en fin janvier

Single Post
Exploration du pétrole : Cairn annonce le démarrage de deux forages en fin janvier

Dans un communiqué publié, mardi, sur son site d’informations, le pétro-gazier britannique Cairn Energy, qui détient des Licences d’exploration de pétrole au Sénégal, a annoncé que la troisième phase de son programme de forage va démarrer en fin janvier.

La troisième phase du programme de forage de Cairn Energy sur le champ SNE va commencer en fin janvier, a annoncé le groupe britannique, mardi, sur son site. Ces travaux qui vont concerner les puits SNE-5 et SNE-6 vont permettre de fournir des données plus précises sur la connectivité des réservoirs supérieurs, notamment à partir des tests de production. « Les douze prochains mois seront une période cruciale pour Cairn. Nous entreprendrons prochainement de nouveaux forages d'exploration et d'évaluation au Sénégal et nous continuons à travailler en premier lieu pour le pétrole (…). Avec six forages réussis à ce jour au Sénégal, Cairn a établi une base de ressources importante et croissante. Le programme de forage de 2017 vise à préciser davantage le champ des SNE pour le développement et à cibler l'exploration additionnelle à la hausse sur la superficie », a déclaré Simon Thomson, Directeur général de Cairn Energy Pcl.

La compagnie avait fait savoir, en novembre dernier, qu’elle exécuterait le forage de deux puits sur le champ SNE au premier trimestre de 2017, avec le foreur Stena DrillMax, a rappelé, de son côté, l’Agence Ecofin. Jusqu’ici, Cairn Energy détient un taux de succès de 100% sur ses précédents forages au large des côtes sénégalaises.

Ces deux nouveaux forages sont censés fournir des informations susceptibles d’évaluer les réservoirs supérieurs du champ, la connectivité entre celles-ci et confirmer les dépôts obtenus lors des relevés sismiques et des interprétationsdes données recueillies. Ces puits devraient également jouer un rôle clé dans l’optimisation du projet de développement de SNE.

Selon une estimation, 2C des ressources pétrolières récupérables sur le périmètre pétrolier, on peut désormais extraire jusqu’à 641 millions de barils de pétrole sur la concession. Par ailleurs, Cath Norman, l’une des responsables de la compagnie FAR Ltd, partenaire de JV sur le projet, a laissé entendre à l’Agence Ecofin que même à un prix de 35 dollars le baril, le pétrole du champ SNE sera rentable. Cairn est l’opérateur du champ SNE avec des intérêts de 40%.

Cairn est présent au Sénégal depuis 2013. En mars 2013, il a acquis une participation dans trois blocs détenus par Far Limited et Pétrosen. ConocoPhillips a ensuite acquis une participation dans les blocs, trois mois plus tard. En 2014, Cairn et ses partenaires ont foré deux puits au large du Sénégal, y ont trouvé du pétrole et ont ainsi ouvert un nouveau bassin sur la marge Atlantique. Ces puits ont été les premiers à être forés au large du Sénégal depuis 20 ans, et les tout premiers puits forés en eaux profondes.

Les deux découvertes consécutives ont démontré, très tôt pendant l’évaluation, la présence d’un système pétrolier actif et de roches mères de classe mondiale dans le puits FAN-1. En novembre 2014, Cairn a déclaré au gouvernement du Sénégal, avoir fait des découvertes au niveau des puits FAN-1 et SNE-1. Il a été estimé que les deux découvertes et les perspectives identifiées et conduites dans la zone de la licence avaient un potentiel d’une moyenne brute de plus d’un milliard de barils. En mai 2015, Cairn et ses partenaires, voyant un nouveau potentiel significatif dans le domaine, ont soumis un programme d’évaluation sur trois ans au gouvernement Sénégalais. Ce programme d’évaluation offshore a été le premier de ce type dans le pays. Après avoir posé les fondations d’un programme d’évaluation en plusieurs phases, et avoir mené une stratégie d’optimisation de la valeur au Sénégal et visé la réussite commerciale du projet, Cairn et ses partenaires entrent désormais dans une phase d’activités et d’investissements massifs.


affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Pillage Et Ressources

    En Janvier, 2017 (15:55 PM)
    QUE CETTE MANNE PÉTROLIÈRE BOOSTE NOTRE ECONOMIE AVEC A LA TETE DES HOMMES DIGNES DE CONFIANCES ET PATRIOTES



    DES HOMMES CAPABLES QUI NE SE RÉFUGIENT DERRIÈRE DES CONJONCTURES NATIONALES OU INTERNATIONALES
  2. Auteur

    Natago Aram Bakar

    En Janvier, 2017 (17:11 PM)
    que cette manne ne soit réservée qu'aux investissements routes rails métro logement adduction d'eau assainissement infrastructures routières école CEM lycées universités postes de santé centre de santé hôpitaux et ne jamais s'amuser à le mettre dans le budget de fonctionnement walla ay subventions.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email