Lundi 17 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Insertion professionnelle : Les statisticiens plaident pour leur recrutement en masse

Single Post
Insertion professionnelle : Les statisticiens plaident pour leur recrutement en masse

Les sortants de l'Ecole nationale de la statistique et de l'analyse économique (Ensae) ont jusqu’ici été bien intégrés professionnellement. Mais aujourd’hui, c’est le sort de leurs cadets qui inquiètent ces statisticiens, au point qu’ils ont noté l’urgence «de sensibiliser les autorités sur les flux à venir». D’où leur invite à l’Etat de procéder à des recrutements en masse de statisticiens dans les secteurs public et privé.

 Un flux «beaucoup plus importants, en nombre, pour leur insertion dans les ministères sectoriels (donc nécessité de prévoir des postes budgétaires pour l’année fiscale 2016), et d’appuyer l’Amicale des étudiants et stagiaires (Aes-Ensae) dans leur marketing à l’endroit du secteur privé. Ce, afin de mieux faire connaitre leurs profils et leurs potentielles contributions au sein de l’entreprise».

En Assemblée générale, ce samedi, Souleymane Diallo, président de l’Association sénégalaise pour la statistique (Astat) et ses camarades, ont estimé que «beaucoup reste à faire pour parachever et engranger tous les bénéfices dont la réforme du Système statistique national (Ssn), entreprise à partir de l’année 2004, est porteuse».

 Les statisticiens sont ainsi d’avis que la promotion de leur secteur «est toujours d’actualité». Ils en veulent pour preuve que «le métier de statisticien est peu connu du public qui a tendance à le confondre uniquement avec la réalisation d’enquêtes et de recensements, alors que cette discipline qui est le principal outil d’aide à la décision est mise en œuvre par l’ensemble des sciences appliquées, notamment les sciences sociales (démographie, économie, marketing, sociologie, anthropologie, etc.)».

 De même, disent M. Diallo et ses collègues statisticiens, «la mise en place d’un fonds de développement de la statistique, idée inscrite dans la Charte africaine de la statistique, demeure une piste qu’il sied d’explorer pour sécuriser les financements importants requis pour la bonne exécution des opérations statistiques d’envergure». L’Astat, dont le but est d’œuvrer à la promotion de la statistique au Sénégal, lance un appel en direction du gouvernement, des producteurs et des utilisateurs des statistiques publics, pour que chacun apporte sa contribution, en vue d’une bonne mise en œuvre de la deuxième Stratégie nationale de développement de la statistique (Snds) couvrant la période 2014-2019.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (20:42 PM)
    merci M Diallo

    Mais, je pense que la promotion de la statistique doit d'abord passer par celle de l'école. Cette dernière n'est tjrs pas très reconnue, et pourtant, c'est une des trois grandes écoles d'Afrique.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (07:50 AM)
    Même les promotions actuelles connaissent déjà des difficultés pour l'insertion et si l'état ne fait pas quelque chose ces jeunes là seront obligés de s'expatrier et ce serait une grosse perte pour le pays vu le niveau de recrutement très élevé et la qualité de la formation reçue.
    Auteur

    Uadb-sid-forma.proffessionnell

    En Avril, 2015 (09:18 AM)
    C'EST UNE TRES BELLE INITIATIVE MAIS DANS VOTRE ASSOCIATION VOUS OUBLIEZ SOUVENT LES INGENIEURS EN STATISTIQUE ET INFORMATIQUE DECISIONNELLE (BAC+5) QUI SONT A L'UNIVERSITE ALIOUNE DIOP DE BAMBEY, A CONSIDERER DANS VOTRE PLATEFORME.

    JE VOUS GARANTIS QU'EN PLUS D'ÊTRE DES STATISTICIENS ILS SONT DES INFORMATICIENS AUSSI CAPABLE DE MODELISER DES SYSTEMES D'AIDE A LA PRISE DE DECISION.

    SVP AYEZ L'ESPRIT DU PARTAGE BIEN VRAI QU'IL EXISTE PLUS D'ATOUTS SUR LEUR FORMATION QUE LA VOTRE   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">     <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (09:43 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (15:22 PM)
    il n'y a aucune politique claire de recrutement des élèves sortants de l'école. La direction générale doit vrémént faire des efforts allants dans ce sens.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:14 PM)
    Avant de former en masse et d'avoir des difficultés de les insérer par la suite , il faut évaluer les besoins du marché,le probleme majeur s'est qu'il n'y a aucune politique de planification à ce niveau. la direction générale a interet à définir clairement une politique de recructement surtout pour ceux qui sont issus des grandes écoles statistiques africaines reconnues...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email