Dimanche 16 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Khadim Guèye relève le ’’boom extraordinaire’’ de l’agriculture

Single Post
Khadim Guèye relève le ’’boom extraordinaire’’ de l’agriculture

Dakar, 29 mars (APS) - Le secteur de l’agriculture a connu ces cinq dernières années "un boom extraordinaire" qui lui a permis de participer pour moitié au PIB du pays (2,5%) en 2009, a soutenu, mardi à Dakar, le ministre de l’Agriculture Khadim Guèye.

"C’est l’agriculture qui a apporté la moitié du taux de croissance" en 2009, a-t-il déclaré à l’ouverture d’un atelier de validation d’une étude sur le financement de l’agriculture au Sénégal de 1980 à 2010.

"Ça, c’est un phénomène qui est rare", en particulier dans un contexte de "crise internationale’’ généralisée, de crise cyclique dans le domaine de l’agriculture", a noté le ministre de tutelle.

Selon lui, l’analyse de ce qui s’est passé au Sénégal ces 5 dernières années renseigne que, "à défaut de parler de révolution dans le domaine de l’agriculture, il y a un boom extraordinaire". Khadim Guèye a souligné que cette "tendance semble se maintenir et se poursuivre" en 2010 et en 2011.

Mais, même si elles sont très importantes selon lui, les sommes allouées au secteur de l’agriculture "demeurent très insuffisantes", a reconnu Khadim Guèye, selon qui tant que le privé sénégalais "ne sera pas en avant" dans ce secteur, il ne se développera pas comme il le faut.

Pour M. Guèye cependant, des résultats importants ont été enregistrés, avec le doublement des terres arables de la vallée du fleuve Sénégal, passées de 50 à 100.000 ha, la mécanisation "de plus en plus" poussée de l’agriculture, la subvention des intrants, etc.

"Mais, a-t-il encore noté, il faut poursuivre (ces efforts), parce que justement nous avons une agriculture avec des caractéristiques très aléatoires’’, d’autant qu’elle dépend en grande partie de la pluie.

"Notre combat, c’est d’avoir les financements privés dans l’agriculture, c’est d’amener les Sénégalais à investir davantage dans l’agriculture", a-t-il insisté, déplorant le fait que les privés nationaux ne prennent "pas suffisamment de risques" en investissant dans ce domaine.

Or, si l’agriculture "est bien faite, elle est beaucoup plus rentable" que d’autres secteurs prisés comme l’immobilier, l’hôtellerie, a fait valoir le ministre de l’Agriculture. 


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Titeuff

    En Mars, 2011 (15:57 PM)
    titeuff :up:  :up: 
  2. Auteur

    Tref

    En Mars, 2011 (15:58 PM)
    boff :cry: 
    Auteur

    Parf

    En Mars, 2011 (16:07 PM)
    malheureusement ces récoltes ne sont pas vendues et on les paysans sénégalais ne ressentent même pas ce boom
    Auteur

    Yahman

    En Avril, 2011 (09:03 AM)
    bouléne fa planté bobou di mirlodé

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email