Dimanche 23 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

L’ Etat et SUNEOR se séparent ‘’à l’amiable’’ (officiel)

Single Post
L’ Etat et SUNEOR se séparent ‘’à l’amiable’’ (officiel)

L’Etat a décidé de se séparer de SUNEOR, en vue de jeter les bases d’une nouvelle politique de restructuration de la culture arachidière, a appris l’APS de source officielle.
 
’’Nous avons convenu de nous séparer à l’amiable. Le compagnonnage avec SUNEOR s’est achevé. Des discussions sont en cours pour déterminer les modalités pratiques de séparation’’, a expliqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba.

 
Il s’exprimait, lundi, au sortir d’une séance de travail avec le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et le président du conseil d’administration du groupe Advens et de Suneor Abbas Jaber.

 
Amadou Ba a précisé que le gouvernement ‘’ne va pas reprendre Suneor pour revenir diriger’’ la société des oléagineux du même nom, annonçant de ’’nouvelles discussions avec l’ensemble des acteurs intéressés pour une nouvelle privatisation’’.
 

’’Nous avions plusieurs options depuis l’apparition des difficultés. Nous pouvions aller au contentieux, dans les tribunaux. Mais nous ne l’avons pas fait. Nous avons choisi de nous séparer à l’amiable’’, a poursuivi le ministre de l’Economie à côté d’Abass Jaber. 
 

Avec cette séparation l’Etat du Sénégal a mis fin à 10 années de compagnonnage avec la première société agroalimentaire du Sénégal, principal partenaire des agriculteurs de la filière arachide du Sénégal et première société d’huiles de table du pays.

 
En mars 2005 la SONACOS était privatisée au profit de Suneor dans un contexte où l’arachide connaissait des difficultés notamment de commercialisation.

liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Meli

    En Octobre, 2015 (21:10 PM)
    C très nébuleux en effet.
  2. Auteur

    Quel Accord

    En Octobre, 2015 (21:21 PM)
    Il faut donner les termes de la séparation. L'Etat représente l'intérêt public. Vous ne pouvez pas décider de vous séparer sans avoir les termes au moins généraux de l'accord à l'amiable sur le plan financier, juridique et social en termes de d'emploi.



    Mis quand on veut faire dans le flou, on parle de manière floue.



    Un Etat c'est du sérieux.



    Vous auriez du finaliser un accord avant de le publier. C'est seulement à sa signature que l'on peut parler de fait.



    Peut-être que d'ici 5 ans, L'IGE fera encore un rapport pour dire que l'Etat devrait dans le cadre d'une séparation impliquer les corps de contrôle ou des cabinets spécialisés en évaluation etc.



    Il faut que les leçons servent.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (21:30 PM)
     :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Juste Prix

    En Octobre, 2015 (21:33 PM)
    J'espere que cette fois ci, la privatisation prendra en compte la valeur du patrimoine immobilier de l'ex-sonacos. Des requins vont vouloir acquerir la societe à un vil prix, la mettre en faillite et vendre son patrimoine immobilier.



    Arretons de brader les bijoux de famille. :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (21:47 PM)
      quelle privatisation. quels sont les termes de l'accord. est çe que l'état a racheté la suneor. ce n'est pas clair tt cela
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (21:53 PM)
      bien dit.
      la privatisation en 2005 était scandaleuse. la disparition de la sonacos et la dissolution de la sonagraines par le régime de wade a été une grosse erreur.
      elle a entraîné la quasi faillite de la filière arachide, le début de la période des bons impayés que déploraient les paysans , la rareté de l'arachide matière première des usines qui produisent de l'huile, l'exportation frauduleuse des graines vers la gambie et les pays limitrophes, ...
      c'est simple après 10 ans soldés par un échec, il faut revenir en arrière .
      quand on ne sait plus où on va, on retourne d'où on vient.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (22:00 PM)
    Excellente initiative. Seulement il faut penser à privatiser. Car le laxisme et le manque de sérieux dans la fonction publique, en général, ne favorise pas l’émergence dans un court ou moyen terme. Je prends le cas de l'autoroute à péage. C'est propre, ordonnée et tu sens et vois du sérieux. Si elle était gérée par le service public on serait dégoûté sous peux de temps. Vive la privatisation; vive les sénégalais sérieux et exemplaires du genre CCBM, EDK, ....  :sunugaal: 
    Auteur

    Luc

    En Octobre, 2015 (23:07 PM)
    Jaber Jaber Jaber ! Il est trop fort ! le futur "privé" qui reprendra la suneor fera partie de la tournée faye sall à la crei 2017.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (23:16 PM)
    Les accords entre les 2 parties seront tjrs obscurs comme la première opération c le pm devenu président . En outre comment 9 milliards peuvent manquer entre les chiffres de l'état et des professionnels des mines avec "" La POSE stylo "" du professeur madior
    Auteur

    Anonyme Baye

    En Octobre, 2015 (06:46 AM)
    DIASPORA SALOUM SALOUM, BAOL BAOL. et tout autres senegalais interesses revenez et negocier le nouveau contrat avec l'etat.

    Moi je suis partant. Inscrivez vous!

    Baye cinquieme pour une nouvelle industrie de l'arachide!
    Auteur

    Do

    En Octobre, 2015 (13:16 PM)
    tres bien, nus saluons le courage du gouvernement pour le bien de nos braves paysans
    Auteur

    Momo

    En Octobre, 2015 (13:24 PM)
    après avoir mis en place la politique de la gestion axée sur les résultats (GAR) est un outil employé pour améliorer l'efficacité et les pratiques relatives à l'obligation de rendre compte en matière de projets et d'organisations, en mettant l'accent sur l'atteinte de résultats concrets et réalistes, il est devenu inconcevable qu’à chaque fin de période budgétaire les population rencontrent des difficultés liées aux ordures qui sont de véritable danger pour la santé publique. la SUNEOR n'a pas fourni de résultats probants pour accompagner la vitesse du gouvernement pour revolutionner l'agriculture surtout la filiére arachidiére et il est urgent de rompre le contrat pour l'interet de nos braves cultivateurs .
    Auteur

    Thio

    En Octobre, 2015 (13:27 PM)
    ouf de soulagement; merci beaucoup monsieur le ministre. le monde paysanne est fier de vous.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email