Samedi 18 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le Sénégal a atteint l’autosuffisance en oignon en 2015 (FAO)

Single Post
Le Sénégal a atteint l’autosuffisance en oignon en 2015 (FAO)

L’autosuffisance en oignon a été atteinte dès 2015 par le Sénégal (alors qu’il la prévoyait en 2016) en produisant 367.000 tonnes au cours de cette année, selon le programme Suivi et d’Analyse des Politiques Agricoles et Alimentaires (SAPAA) de la FAO.

« La production totale d'oignon a atteint 367.000 tonnes en 2015, enregistrant une hausse de 70% par an au cours des dix dernières années», indique le document de Suivi et analyse des politiques agricoles et alimentaires (SAPAA) du Sénégal, partagé au cours d'une cérémonie de présentation. 

Démarré officiellement en octobre 2015 au Sénégal, le SAPAA est mis en œuvre pour renforcer l'efficacité et l'efficience des politiques agricoles et alimentaires au Sénégal et ainsi mieux lutter contre l'insécurité alimentaire et nutritionnelle et la pauvreté.

Le premier objectif est d'aider le gouvernement à consolider ses capacités de suivi et d'analyse de l'effet des politiques agricoles et alimentaires sur le secteur agricole. Le second objectif du SAPAA est de soutenir la réforme des politiques agricoles et alimentaires, sur la base des analyses menées à travers tout comme hors du système.

Notre source souligne que la filière oignon bénéficie de soutiens budgétaires, principalement dans le cadre du Programme de relance d'accélération de la cadence de l'agriculture sénégalaise (Pracas).

«Même si les bonnes performances enregistrées par la production d'oignon ont permis d'atteindre l'objectif d'autosuffisance initialement fixé à l'horizon 2016 dès l'année 2015, le déficit d'infrastructures de stockage et de conservation ne permet pas d'assurer l'approvisionnement régulier des marchés tout au long l'année», déplore le programme SAPAA.

Entre 2006 et 2009, il est noté que les producteurs des Niayes ont perçu des prix 30% supérieurs à ceux qu'ils auraient reçus dans les marchés parfaitement libres et concurrentiels.

En revanche, de 2010 à 2015, cette moyenne se chiffrait à -1%.

Avec l'appui de la FAO, la mise en œuvre du SAPAA est assurée par le ministère de l'Agriculture et de l'Equipement Rural (MAER), son Cabinet en assurant le portage politique et la Direction d'Analyse, de la Prévision et des Statistiques Agricoles (DAPSA) la coordination d'une équipe d'experts issus de plusieurs ministères et centres de recherche nationaux. 

Dans son premier cycle, le SAPAA sera mis en œuvre jusqu'en avril 2018 grâce au financement du ministère fédéral de l'Alimentation et de l'Agriculture d'Allemagne.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email