Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le taux de croissance du PIB projeté à 6,8% en 2017

Single Post
Le taux de croissance du PIB projeté à 6,8% en 2017

Le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) est projeté à 6,8% en 2017 et devrait être porté par une agriculture plus performante, le redressement de l’industrie ainsi que le maintien du dynamisme dans les activités de services, a appris l’APS de source officielle.

Dans un document transmis à la presse à l’examen du budget de la Loi de finances (LFI) 2017, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP), Amadou Bâ a indiqué que l’année 2017 sera marquée par "l’accélération de la cadence de la mise en œuvre des réformes et des projets prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE)". 

Il y a soutenu que "l’inflation devrait rester modérée en 2017 dans un contexte de stabilité des marchés mondiaux des matières premières".

"La loi de finances initiale 2017 intervient également dans un contexte où la croissance est de retour au Sénégal. Une croissance vigoureuse, mais aussi une croissance stable et non pas une croissance accidentelle +6,5% en 2015, 6,6% en 2016, 6,8% en 2017", a expliqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Il a ajouté que "les ressources du budget général sont programmées en 2017 à 3360 milliards de frs CFA contre 3197,4 milliards frs CFA l’année dernière et 3022,4 milliards de frs CFA en 2015".

"Les ressources internes sont évaluées à 2182,1 milliards dans la LFI de 2017 contre 1958,7 milliards pour la LFI 2016. Elles sont constituées principalement de recettes ordinaires hors dons pour 2084,1 milliards, de dons budgétaires à hauteur de 35 milliards ainsi que de recettes exceptionnelles pour un montant de 63 milliards" a signalé Amadou Bâ.

Le ministre a précisé que "le taux de pression est projeté à 20,9%, le service de la dette de 680 milliards, un déficit budgétaire de 349,2 milliards, des investissements à hauteur de 1225,2 milliards et un PIB de 9493,4 milliards".


Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme1

    En Novembre, 2016 (16:34 PM)
    Clap Clap malgre mon mecontentement sur la francophonie de mer.de
  2. Auteur

    Anonymevnnc

    En Novembre, 2016 (16:45 PM)
    Deuk bo hamnè doul rek :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (18:42 PM)
    Félicitations monsieur le président.2019 dès le premier tour.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (18:57 PM)
    Amadou Ba: l'un des meilleurs ministres des finances que le Sénégal n'ait jamais connu

    SE Macky Sall: l'un des meilleurs président que le Sénégal n'ait jamais connu :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (21:06 PM)
    HAHAHAHAHA CROISSANCE DE MERDE



    DEUKBOU METI BI GNOUNANE CROISSANCE :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (22:20 PM)
    Il faut travailler mais pas nous avancer des chiffres des chiffres à l'aveuglette, aussi arrêter de voyager tout le temps!
    Auteur

    Humour De Kocc

    En Novembre, 2016 (22:22 PM)
    74 milliards, la croissance distribuée par Son Excellence Mbarodi pour Mbarodi.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (06:37 AM)
    Le Sénégal est entrain de redevenir sous la gouverne de Macky Sall, un leader économique sous-régional à côté de la RCI. Toute la Cedeao en profitera.  :thumbsup:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (07:32 AM)
    croisssance chez les petrtimbo faye sall
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (07:46 AM)
    Le projet de budget 2017 est actuellement en cours de discussion à l’Assemblée nationale, où les députés font face au ministre de l’économie, des finances et du plan Amadou Bâ, renseigne Jotaay.



    Pour les Institutions de la République, les budgets respectifs sont ainsi établis:



    Présidence de la république : 74 058 170 320 F CFA, contre 72 271 526 300 F CFA en 2016.



    Assemblée nationale : 14 134 506 000 F CFA, comme pour la gestion 2016



    Conseil économique, social et environnemental : 6 302 087 000 F CFA, contre 9 102 087 000 CFA en 2016



    Haut conseil des collectivités territoriales : 6 500 000 0000 F CFA



    Conseil Constitutionnel : 1 057 057 040 F CFA, contre 1 032 124 900 F CFA en 2016



    Cour Suprême : 1 836 147 000 F CFA, Contre 1 886 925 760 F CFA en 2016



    Cour des Comptes : 4 645 692 700 F CFA, contre 2 864 973 440 F CFA en 2016



    Primature : 48 117 273 980 F CFA, contre 61 241 551 0000 F CFA en 2016









    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (10:30 AM)
    Le projet de budget 2017 est actuellement en cours de discussion à l’Assemblée nationale, où les députés font face au ministre de l’économie, des finances et du plan Amadou Bâ, renseigne Jotaay.



    Pour les Institutions de la République, les budgets respectifs sont ainsi établis:



    Présidence de la république : 74 058 170 320 F CFA, contre 72 271 526 300 F CFA en 2016.



    Assemblée nationale : 14 134 506 000 F CFA, comme pour la gestion 2016



    Conseil économique, social et environnemental : 6 302 087 000 F CFA, contre 9 102 087 000 CFA en 2016



    Haut conseil des collectivités territoriales : 6 500 000 0000 F CFA



    Conseil Constitutionnel : 1 057 057 040 F CFA, contre 1 032 124 900 F CFA en 2016



    Cour Suprême : 1 836 147 000 F CFA, Contre 1 886 925 760 F CFA en 2016



    Cour des Comptes : 4 645 692 700 F CFA, contre 2 864 973 440 F CFA en 2016



    Primature : 48 117 273 980 F CFA, contre 61 241 551 0000 F CFA en 2016









    Auteur

    Thioc Maraba

    En Novembre, 2016 (13:09 PM)
    Même un ordinateur bien programmé ferait mieux que Macky Sall. Il est évident que c'est un nullard.

    El le plus grave encore, le monde sait que nous avons affaire à des menteurs chevronnés.

    Pas plu-tard qu'hier le même ministre Amadou Ba a eu à tirer la sonnette d'alarme sur la casse-tête des salaires de la fonction publique en 2016. Et dis versa ce menteur nous promet en retour aujourd'hui une bonne santé financière qu'en 2017 ce, malgré la baisse considérable du prix du baril de pétrole à 35 dollars qui a profité toutes les économies du monde sauf le Sénégal semble t-il dés 2012 date à la quelle beaucoup de fluctuations de bourses ont été notés.

    Et pourtant en pleine récession économique ou le prix du baril de pétrole a frôlé pratiquement les 150 dollars US quatre fois le prix actuel, de 2000 à 2011, le régime précédent à réussi contre vent et marré a construire ce pays en infrastructures jusqu'à obtenir le meilleur ministre des finances et de l'économie de l'Afrique.

    Par conséquent C'est bon de changer, mais après les Sénégalais ont su distinguer la bonne graine de l'ivraie car tout ce qui brille n'est de l'or. L’élection de Macky Sall à la tête du pays a été une erreur qui va nous être fatale.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (15:54 PM)
    ce n'est qu un PIB réalise par les entreprises étrangeres et qui bénéficiera aux étrangers aucune impacte sur le niveau de vie des senegalais
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (17:51 PM)
    PSE ou les petits sall emergents

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR