Lundi 15 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Les émigrés invités à investir dans les secteurs porteurs de la région de Louga

Single Post
Les émigrés invités à investir dans les secteurs porteurs de la région de Louga

Louga, 7 jan (APS) - Les émigrés ressortissants de la région de Louga, réunis autour d'un forum, ont été invités à explorer les opportunités offertes par les secteurs de l'artisanat, de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche pour y investir et créer ainsi des emplois au grand bonheur de la majorité de la jeunesse.

Réunis par le Conseil régional autour d'un forum pour explorer les possibilités d'investissements dans des secteurs porteurs, les émigrés de Louga vivant en Europe ou ailleurs ont été invités à aller au-delà de la construction de bâtiments et de l'achat de véhicules pour une insertion harmonieuse dans le tissu économique.

Les techniciens des différents services décentralisés ont balisé le chemin en recommandant aux émigrés de s'intéresser à la commercialisation du poisson salé et séché, à l'implantation d'un complexe frigorifique et l'installation d'une station d'essence pour la pêche (Potou et Lompoul sur mer).

Les ressortissants lougatois vivant à l'extérieur devraient également orienter leur investissement vers la vente de pièces détachées pour moteurs hors-bord, des projets de pisciculture le long du lac de Guiers et au niveau des bassins de rétention et de mareyage pour combler le déficit annuellement en produits de pêche de 18.000 tonnes.

Pour les initiateurs de ce forum, il est aussi nécessaire d'étudier les opportunités d'investissement possibles dans la vente d'aliments de bétail, la création de fermes modernes, de mise sur pied d'unités de conservation de légumes, de petites unités de transformation des produits agricoles, la culture de gomme arabique.

La construction de fabriques d'emballages de produits alimentaires, de centre de commercialisation d'outils agricoles et de produits phytosanitaires, d'unités de transformation de lait, de production de fruits et légumes et de vente de semences maraîchères ont été également soulignés par les techniciens invités à la réflexion par le Conseil régional.

Toutefois, il est demandé aux promoteurs individuels de présenter une garantie matérielle et/ou foncière pour prétendre à un financement, de mettre sur pied un GIE de taille raisonnable, de s'approcher des bureaux d'études, consultants et experts locaux.

Le Ministère des Sénégalais de l'Extérieur a invité le Conseil régional à créer un climat de confiance susceptible d'encourager l'investissement, une banque de projets dans ces secteurs porteurs, une structure d'appui, d'encadrement et d'aide à la gestion de l'entreprise, un fonds destiné à cofinancer des projets d'expatriés, de lever les contraintes liées à l'absence d'infrastructures et aux difficultés d'accès à la terre.

Un comité de suivi des recommandations du forum des émigrés sera mis sur pied, a indiqué le Président du Conseil régional, Moustapha Ndiaye qui, visiblement très satisfait de la forte présence d'émigrés dans la salle de spectacles du centre culturel régional, a estimé que les assises ont été une ‘'réussite éclatante et une mobilisation exceptionnelle''.

Affirmant que les émigrés ont été ‘'très sensibles'' à cette démarche, M. Ndiaye salué leur décision d'augmenter le fonds régional de développement.

Makébé Kébé de l'Italie et Mbaye Niass de la Belgique ont, tous deux, salué l'importance de ces assises avant d'appeler au regroupement de leurs différentes associations en un réseau et faire de sorte que des réalisations physiques sortent de terre d'ici la prochaine rencontre.

Le forum des émigrés ‘'est une épine enlevée des pieds'' du ministre des sénégalais de l'extérieur, a soutenu le gouverneur El Hadji Diallo soulignant ‘'que c'est avec des idées supposées folles qu'on fait des innovations''.

Clôturant les assises des 4 et 5 décembre ouvertes par le ministre des Sénégalais de l'Extérieur, Abdou Malal Diop, le gouverneur a invité les émigrés à mettre sur pied des PME/PMI et insisté pour que ‘'la montagne n'accouche pas d'une souris''.

‘'Faites de sorte que les idées lumineuses issues de la rencontre de Louga ne soient exploitées ailleurs pour amorcer le développement d'autres localités, battez-vous pour l'exécution physique des projets à ficeler'', a dit M. Diallo.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email