Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Mame Mbaye Niang met en exergue l’impact du tourisme dans l’économie

Single Post
Mame Mbaye Niang met en exergue l’impact du tourisme dans l’économie

Le ministre du Tourisme a mis en exergue mardi l’impact du tourisme dans l’économie nationale, soulignant que 25% du financement du Plan Sénégal émergent (PSE) ont été bouclés grâce à des investissements dans le secteur.

‘’Le secteur constitue l’une des priorités du PSE, référentiel de base de nos politiques et levier structurant l’effort national de développement économique et social. (…) 25% du financement du PSE ont été bouclés par des investissements dans le secteur du tourisme’’, a dit Mame Mbaye Niang.

Il s’exprimait à l’ouverture d’un atelier axé sur le thème ‘L’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal’’ et organisé par l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT).

Cette rencontre vise à ‘’vulgariser la mission et les services de l’ASPT, sensibiliser les médias sur leur rôle dans la promotion touristique, créer et animer un réseau dédié à la promotion touristique’’.

Selon le ministre, ‘’le gouvernement compte faire jouer à ce secteur un véritable rôle de pivot de croissance économique inclusive à travers la création de richesses et d’emplois pour les populations (….)’’. Parlant de l’implication des médias dans le développement du secteur, Mame Mbaye Niang a souligné que ‘’le journaliste à un rôle d’information, ce qui en fait un vecteur d’influence prépondérant et un partenaire privilégié dans le développement de notre stratégie’’.

‘’Certes votre vocation, selon la belle formule d’Albert Londres, est de tremper la plume dans la plaie, mais dans un pays en construction comme le nôtre, un pays aux immenses potentialités inexploitées, votre rôle est aussi de nous aider à relever les défis et d’être attentifs à la préservation de l’image du Sénégal’’, a-t-il estimé.

Le ministère du Tourisme ‘’tend solennellement la main’’ aux médias ‘’afin que nous fassions blocs, face aux difficultés conjoncturelles diverses, pour servir ensemble la cause du tourisme national dans un élan solidaire et patriotique’’, a lancé Mame Mbaye Niang. Il a invité les médias à ‘’accompagner’’ son ministère ‘’par l’information de qualité et la communication constructive pour la promotion de la destination Sénégal et la vulgarisation des actions’’ du département.


liiiiiiiaffaire_de_malade

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:08 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:08 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:08 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:08 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (17:08 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Citoyen

    En Décembre, 2017 (17:09 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Citoyen

    En Décembre, 2017 (17:09 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete llngtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Citoyen Responsable

    En Décembre, 2017 (17:10 PM)
    C'est vraiment du nimporte quoi. ce zebre de Mame Mbaye Nuang ou ministre de mes couilles montre encore une fois de plus ses limites. Quelle idée de compter sur les médias pour faire la promotion du tourisme Senegalais.



    M. Le ministre des animaux, La problématique du tourisme senegalais est bcp plus serieuse que vos élucubrations qui relèvent plus du funeste que d'une contribution sensée et constructive.



    La destination Sénégal depuis plusieurs années souffre d'une catastrophique politique qui a rendu notre pays sale, inattratant et cher par rapport aux autres destinations concurrentes. Le secteur a ete longtemps laissé en rade sans une stratégie d'investissemrnt pour améliorer l'offre et l'adapter a la demande. Voilà quelques pistes de reflexion à creuser au lieu de faire des sorties inopportunes et hasardeuse dans la presse au point de frôler le ridicule.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (18:20 PM)
    VENEZ AU SENEGAL NOUS AVONS DES ANIMAUX
    Auteur

    Boy De L Ile De Goree

    En Décembre, 2017 (18:49 PM)
    Je suis ne et j ai grandi a l ile de goree qui a ete la plus grande attraction touristique du Senegal.

    Le tourisme est mort au Sengal. Quand j etais petit, il y avait tellement de touristes que la chaloupe flottait ur les cotes. Les artistes et les restaurants se faisaient dea fortunes. Avec la venue du diable ablaye wade tout a basculle. La vie cout chere, le meme coup de vie dea occidents. Iil ya la pollution, plus de taxis que de voitures personnelles. Le plan de la decentralisation a basculle, il fait chaud, coupures d eau et d electrite. Les touristes preferent
    Auteur

    Boy De L Ile De Goree

    En Décembre, 2017 (18:49 PM)
    Je suis ne et j ai grandi a l ile de goree qui a ete la plus grande attraction touristique du Senegal.

    Le tourisme est mort au Sengal. Quand j etais petit, il y avait tellement de touristes que la chaloupe flottait ur les cotes. Les artistes et les restaurants se faisaient dea fortunes. Avec la venue du diable ablaye wade tout a basculle. La vie cout chere, le meme coup de vie dea occidents. Iil ya la pollution, plus de taxis que de voitures personnelles. Le plan de la decentralisation a basculle, il fait chaud, coupures d eau et d electrite. Les touristes preferent
    Auteur

    Boy De L Ile De Goree

    En Décembre, 2017 (18:49 PM)
    Je suis ne et j ai grandi a l ile de goree qui a ete la plus grande attraction touristique du Senegal.

    Le tourisme est mort au Sengal. Quand j etais petit, il y avait tellement de touristes que la chaloupe flottait ur les cotes. Les artistes et les restaurants se faisaient dea fortunes. Avec la venue du diable ablaye wade tout a basculle. La vie cout chere, le meme coup de vie dea occidents. Iil ya la pollution, plus de taxis que de voitures personnelles. Le plan de la decentralisation a basculle, il fait chaud, coupures d eau et d electrite. Les touristes preferent
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (21:51 PM)
    Cet impertinent Mame mbaye qui se prend pour un expert de l'aéronautique veut défendre l'indefendable. Comment ose-t-il denier aux citoyens de se prononcer sur les dysfonctionnements de cet aéroport inauguré dans la précipitation. "N'est pas expert qui veut" répète-t-il sans cesse.

    Et pourtant il se permet à chaque de s'improviser juriste en parlant de la procédure pénale dans l'affaire khalifa Sall. Thiey, ce pays est mal barré...
    Auteur

    Tour

    En Décembre, 2017 (22:12 PM)
    Nettoyez le ministère de ses fossiles
    Auteur

    Tour

    En Décembre, 2017 (22:12 PM)
    Nettoyez le ministère de ses fossiles
    Auteur

    Tour

    En Décembre, 2017 (22:12 PM)
    Nettoyez le ministère de ses fossiles
    Auteur

    Tour

    En Décembre, 2017 (22:12 PM)
    Nettoyez le ministère de ses fossiles
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (23:04 PM)
    ce type est surmédiatisé il est malade

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email