Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Marché des 50 000 lampadaires : La "poule aux œufs d'or" de la française Fonroche Eclairage

Single Post
Marché des 50 000 lampadaires : La "poule aux œufs d'or" de la française Fonroche Eclairage

L'histoire des 50 000 lampadaires commandés par le Sénégal à la France n'a pas encore connu son épilogue. Près d'un mois après la signature de ce contrat trop juteux, les Sénégalais qui ont récemment découvert ce marché l'ont apprécié différemment. Plus d'uns l'ont dénoncé. Cependant, du côté de la France, le chef de l'entreprise "Fonroche Eclairage" qui a gagné le marché s'en réjouit.

Dans un élément diffusé par une chaîne de télé française, Laurent Lubrano, directeur général de la société "Fonroche Eclairage" revient sur le marché de 87 millions d'euros (57 milliards 68 millions 259 mille francs Cfa) que nos confrères de la France qualifient de "chantier pharaonique" qu'il a remporté.

Il est relevé, dans cet élément de moins de 3 minutes diffusé dans le journal de 13 heures (voir lien en pièce jointe), que ce contrat est "la poule aux œufs d'or pour cette société qui n'a que près d'une quarantaine de salariés. D'ailleurs, M. Lubrano prévoit de doubler les effectifs d'ici la fin de l'année. Déjà l'extension des locaux a été entamée.

"L'éclairage est garanti 365 nuits par an, grâce à des batteries très résistantes. En 2018, le marché sénégalais va représenter 50% des 30 millions d'euros de chiffre d'affaires (19 milliards 678 millions F Cfa). (…). Autour de l'aéroport de Dakar, 157 lampadaires déjà posés, révèle-t-on dans l'élément. Notre confrère, dans son reportage, a aussi précisé qu'en 2018, la société "Fonroche Eclairage" doit réaliser 75% de son activité à l'export dont 40 pays étrangers. Les 20 sont sur le continent africain".


Article_similaires

49 Commentaires

  1. Auteur

    Agir Canada

    En Mars, 2018 (17:54 PM)
    L'etat doit investir dans la recherche dans le secteur de l'energie solaire au Senegal afin de permettre aux ingenieurs Senegalais de maitriser cette technologie et qu'on soit en mesure de l'exploiter nous meme au lieu d'aller importer des lampadaires solaires au cout de plus d'un million par lampadaire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (23:36 PM)
      en tout cas à pikine j'ai constaté que fraîchement installés, des lampadaires ont cessé de fonctionner à cause de la poussière qui s'est déposée sur les panneaux solaires, il a fallu les premières pluies pour que la poussière soit nettoyée et que la daube se remette à marcher.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (15:43 PM)
      voila le problème des lampadaires solaires réside dans leur entretien. une fois installés, ils ont besoin d'être régulièrement dépoussiéré pour permettre au panneaux solaires de charger les batteries. pour la pérennité de ce lourd investissement, l'etat devra veiller au respect de l'entretien (nettoiement) par le fournisseur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (15:43 PM)
      voila le problème des lampadaires solaires réside dans leur entretien. une fois installés, ils ont besoin d'être régulièrement dépoussiéré pour permettre au panneaux solaires de charger les batteries. pour la pérennité de ce lourd investissement, l'etat devra veiller au respect de l'entretien (nettoiement) par le fournisseur.
  2. Auteur

    Siley

    En Mars, 2018 (17:56 PM)
    Un cadeau pour la france. Une défaite supplémentaire pour le contribuable sénégalais. Macky a tampini yimbe
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:07 PM)
    LE PRESIDENT SAIT TRES BIEN FAIRE LES CALCULS .



    87.000.000 EURO

    50.000 LAMPDADAIRES SOLAIRES

    UNE DUREE DE 10 ANS SANS FRAIS ENTRE MAINTENANCE ET AUTRES .

    CA VA COUTER AU SENEGAL ENTRE LAMPADAIRE ET CONSOMATION ENERGIQUE 305 FCFA PAR JOUR .

    A VOUS ALLER FAIRE LE CALCUL ET DE NE PAS SUIVRE LES NON SANS VISION .

    Auteur

    Mgueye

    En Mars, 2018 (18:15 PM)
    MÊME DES TECHNICIENS PEUVENT INSTALLER LES LAMPADAIRES!

    RIEN N AI FABRIQUE EN FRANCE !

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:15 PM)
    Dommage Machy préfère créer des emplois en France plutôt qu'au Sénégal ce Pinochio sall est le pire président que le Sénégal n'ait jamais connu bien sur avec son mentor Abdou Diouf
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (13:26 PM)
      pourtant dans les années 2000 de jeunes sénégalais avaient installé 1 unité de production de panneaux solaires à bélair..... et l'expérience senbus avec tata est concluante, mais macky travaille pour sa patrie la france !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:21 PM)
    pas transfert de technologie ;acheter toujours acheter encore acheter puis s'endetter encore s'endetter toujours s'endetter c'est cela l'emergeance du prefet plutot du sous prefet de la france
    • Auteur

      Money Maker

      En Mars, 2018 (18:48 PM)
      les lampadaires fonroche sont garantis 5 ans, avec une durée de vie de 10 ans sans maintenance.
      apres 5 ans garanti , le senegal aura un grand probleme, je t'assure!

      mark my word i will be there and make some $$ on this investment. foroche technolgy is propietary and the contract has loopholes that will drive costs of maintenance to the roof. these lights have never been tested under the actual weather conditions for the five to 10 year period in question. what happens after 10 years?? another 87m euros plus inflation (labor and materails)
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:30 PM)
    50.000 LAMPADAIRES A 87 000000 EURO POUR 10 ANS DE GARANTIE CA VA NOUS COUTER 305 FCFA PAR JOUR POUR CHAQUE LAMPADAIRE ENTRE ELECTRICITE ET MATERIEL .

    NE SOYEZ PAS PARESSEUX FAITES LES CALCULS

    APRES 10 ANS TOUT SERA DU BENIFICE

    BONNE VISION POUR ECLAIRER LE PAYS .

    POUR D AUTRES LEUR VISION SE TROUVE A CAYAR POUR BRADER LA ZONE LITTORALE
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:37 PM)
    Cet achat s'est effectué dans le cadre d'un appel d'offres international. Le cahier des charges prévoyait un fonctionnement 365 nuits par an avec une durée de vie sans maintenance de 10 ans et un auto entretien pour ne pas avoir à enlever la poussière sur le panneau solaire. Ce n'est pas courant ce type d'exigences et c'est une petite société innovante qui a proposé la meilleure solution en termes de qualité -prix. Maintenant ces lampadaires seront assemblés au Sénégal . Compte tenu de l'intérêt de ce type de lampadaire pour la grande région il pourrait être intéressant de demander d'effectuer le montage de ces lampadaires pour tous les pays environnants et peut-être plus en matière de transfert de technologie. Plutôt que de crier au loup français.....
    • Auteur

      Reliquat

      En Mars, 2018 (10:08 AM)
      mensonges, il n'y pas eu appel d'offres mais consultations restreinte et fonroche avait avait été éliminé dès le premier tour et ne faisait pas partie des 5 premiers choisi; son offre ne donne aucune précision ....

      dommage pour le sénégal très dommage
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:56 PM)
    L'appel d'offre a été lancé les entreprises sénégalais ne sont pa a mesure de ramplir ce cahier de charge les entreprises sénégalais sont techniniquement limités
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (21:40 PM)
      cessez de rêver, ce pays fait partie des 25 plus pauvres du monde comment fabriquer des lampes solaires ???
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:56 PM)
    Est ce que Macky ne nous a pas déjà vendus à la FRANCE ?????????????????????? :emoshoot:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (18:59 PM)
    Vous vous fichez de nous pourquoi c'est toujours la France qui gagne, c'est comme le ter.Mieux vaut ne pas lancer d'appel d'offres.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:02 PM)
    Innovation au Sénégal : La première voiturette solaire génératrice d’énergie est sortie de l’Ecole supérieure polytechnique de l’Ucad







    Entièrement fabriquée au Sénégal, la première voiturette solaire a été présentée au public le 9 février 2018. Ses volets sont parés de panneaux solaires. Lorsqu’elle est en mouvement, ils se rabattent. Si elle est immobilisée, les volets sont déployés, augmentant le champ de captage des rayons solaires. La vocation de cette voiturette, conçue par des ingénieurs de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar, ne se résume pas à faire le transport.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:03 PM)
    Ndeyssane nous sommes devenus des antillais, un département d'outre mer
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:03 PM)
    Ah le Senegal plein de reveurs. Les camions vont tout detuire. one by one. Bèn par benne!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:03 PM)
    Ah le Senegal plein de reveurs. Les camions vont tout detuire. one by one. Bèn par benne!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:06 PM)
    La synthèse des technologies

    Il lève ainsi le voile sur la première voiturette solaire entièrement fabriquée au Sénégal. Lorsque celle-ci est à l’arrêt, les panneaux sont déployés pour se recharger. « Lorsque la voiture est à l’arrêt, on déploie les panneaux et le véhicule devient un générateur », précise Maguette Cissé.



    C’est une autre source de production d’énergie qui n’est pas pourtant mécanique. « C’est un véhicule solaire qui a une dimension humaine. Ses pédaliers seront reliés à une tribune de l’éolienne entraînée par des pédaliers. La première fonction de cette voiturette, c’est de produire de l’électricité », tient à souligner Maguette Cissé.



    La réalisation de ce chef d’œuvre a impliqué des universités et des écoles de renom. Le design porte l’empreinte d’un étudiant en Master de l’Ecole polytechnique de Milan, l’étude de marché a été confiée aux étudiants de l’Ecole des hautes études commerciales (Hec) de Montréal. « Après la production d’énergie, il faudra la verser dans le réseau de la Senelec. Si nous avons 10.000 véhicules, nous pouvons couvrir les besoins en énergie de plusieurs villages du Sénégal parce l’énergie, ce n’est pas seulement pour l’éclairage. Elle est utilisée pour faire fonctionner des motopompes pour l’irrigation ou faire tourner des moulins », a argumenté le porteur de projet qui avait mobilisé les départements de Génie mécanique, électrique et, aujourd’hui, le département de Gestion.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:19 PM)
    weddi guiss bokou tchi



    L'expertise des Sénégalaise dépasse de loin la fabrication de lampadaires solaires la voiture GAZELLE en est la parfaite illustration .



    La synthèse des technologies

    Il lève ainsi le voile sur la première voiturette solaire entièrement fabriquée au Sénégal. Lorsque celle-ci est à l’arrêt, les panneaux sont déployés pour se recharger. « Lorsque la voiture est à l’arrêt, on déploie les panneaux et le véhicule devient un générateur », précise Maguette Cissé.



    C’est une autre source de production d’énergie qui n’est pas pourtant mécanique. « C’est un véhicule solaire qui a une dimension humaine. Ses pédaliers seront reliés à une tribune de l’éolienne entraînée par des pédaliers. La première fonction de cette voiturette, c’est de produire de l’électricité », tient à souligner Maguette Cissé.

    La réalisation de ce chef d’œuvre a impliqué des universités et des écoles de renom. Le design porte l’empreinte d’un étudiant en Master de l’Ecole polytechnique de Milan, l’étude de marché a été confiée aux étudiants de l’Ecole des hautes études commerciales (Hec) de Montréal. « Après la production d’énergie, il faudra la verser dans le réseau de la Senelec. Si nous avons 10.000 véhicules, nous pouvons couvrir les besoins en énergie de plusieurs villages du Sénégal parce l’énergie, ce n’est pas seulement pour l’éclairage. Elle est utilisée pour faire fonctionner des motopompes pour l’irrigation ou faire tourner des moulins », a argumenté le porteur de projet qui avait mobilisé les départements de Génie mécanique, électrique et, aujourd’hui, le département de Gestion.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:23 PM)
    La synthèse des technologies

    Il lève ainsi le voile sur la première voiturette solaire entièrement fabriquée au Sénégal. Lorsque celle-ci est à l’arrêt, les panneaux sont déployés pour se recharger. « Lorsque la voiture est à l’arrêt, on déploie les panneaux et le véhicule devient un générateur », précise Maguette Cissé.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:24 PM)
    Les fruits de l’interdisciplinarité

    L’ossature simple contraste avec la complexité des assemblages. Maguette et les étudiants ont réussi un fait inédit dans la fabrication des voitures. Ils ont fait sauter des principes que l’on croyait jusqu’ici intangibles dans le monde de la conception automobile. « La voiture paraît simple, mais il y a du solide là-dans. Les spécialistes seront étonnés parce qu’il n’y a pas de transmission. A l’arrière, il n’y pas de train. Comment la voiture peut rouler sans transmission et sans train ? Nous allons laisser les gens deviner », glisse l’universitaire. C’est l’énigme. C’est la marque déposée de l’atelier de Génie mécanique de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar.

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:26 PM)
    SENEWEB EFFACE MES COMMENTAIRES POUR AIDER L OPPOSITION
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:26 PM)
    La réalisation de ce chef d’œuvre a impliqué des universités et des écoles de renom. Le design porte l’empreinte d’un étudiant en Master de l’Ecole polytechnique de Milan, l’étude de marché a été confiée aux étudiants de l’Ecole des hautes études commerciales (Hec) de Montréal. « Après la production d’énergie, il faudra la verser dans le réseau de la Senelec. Si nous avons 10.000 véhicules, nous pouvons couvrir les besoins en énergie de plusieurs villages du Sénégal parce l’énergie, ce n’est pas seulement pour l’éclairage. Elle est utilisée pour faire fonctionner des motopompes pour l’irrigation ou faire tourner des moulins », a argumenté le porteur de projet qui avait mobilisé les départements de Génie mécanique, électrique et, aujourd’hui, le département de Gestion.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:28 PM)
    La réalisation de ce chef d’œuvre a impliqué des universités et des écoles de renom. Le design porte l’empreinte d’un étudiant en Master de l’Ecole polytechnique de Milan, l’étude de marché a été confiée aux étudiants de l’Ecole des hautes études commerciales (Hec) de Montréal. « Après la production d’énergie, il faudra la verser dans le réseau de la Senelec. Si nous avons 10.000 véhicules, nous pouvons couvrir les besoins en énergie de plusieurs villages du Sénégal parce l’énergie, ce n’est pas seulement pour l’éclairage. Elle est utilisée pour faire fonctionner des motopompes pour l’irrigation ou faire tourner des moulins », a argumenté le porteur de projet qui avait mobilisé les départements de Génie mécanique, électrique et, aujourd’hui, le département de Gestion.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:36 PM)
    Aucune vision de developpement.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:37 PM)
    87000000 EURO POUR 50,OOO LAMPADAIRES POUR 10 ANS NOUS COUTENT 305 FCFA PAR JOUR POUR 1 LAMPADAIRE .

    UNE BONNE VISION POUR ECLAIRER LE PAYS .

    MES CHERS AMIS ALLER FAIRE LE CALCUL SANS PARESSE .

    QUELQU UN DONT LA VISION SE LIMITE CAYAR DONT LE LITTORAL EST BRADE PAR SON BRAS DROIT YANKHOBA DIATTARA AU DETRIMENT DES THIESSOIS .



    NB : CETTE FOIS CI N AFFACER PAS MON COMMENTAIRE
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:46 PM)
    Au moins on sera livré. Combien d'entrprises ont gagné des marchés sans meme livrer la marchandise et se sont fait payés. Arretons de tout critiquer moi je prefere payer le double et au moins avoir quelque chose que de payer plein pot et ne rien avoir ou alors n'avoir que du toc. Je dis que c'est la faute de l'etat qui doit avoir cette culture de creer des conditions d'existance d'un marché et apres accompagner le privé a investir dans la creation de produits competitifs et de qualité. On aurait crié au scandale si le marché avait aussi été donné à une entreprise locale ( d'ailleurs qui n'existe pas à ce jour capable de repondre au cahier de charges), qui apres tout serait obligé d'aller importer ces fameux lampadaires... en fait on s'attarde sur les details, parlons du fond des problemes de nos pays. Wasalam
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (21:05 PM)
      il faut juste dire au moins il marcheront des années et pas 6 mois comme vers l'aeroport lss
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:49 PM)
    C'est quoi ce cirque de seneweb.com. On repasse le même article d'hier avec un titre tapageur. Aujourd'hui tangal Thieb sous un autre format et un autre titre ?

    Y a-t-il d'autres informations importantes dans ce pays que cultivait la haine ?

    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:53 PM)
    Ce macky se fou de nous, á aller contracter des credits partout. pseudo devellopement importé

    merde
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:55 PM)
    La voiture Solaire GAZELLE a été conçu par un sénégalais M.CISSE



    La réalisation de ce chef d’œuvre a impliqué des universités et des écoles de renom. Le design porte l’empreinte d’un étudiant en Master de l’Ecole polytechnique de Milan, l’étude de marché a été confiée aux étudiants de l’Ecole des hautes études commerciales (Hec) de Montréal. « Après la production d’énergie, il faudra la verser dans le réseau de la Senelec. Si nous avons 10.000 véhicules, nous pouvons couvrir les besoins en énergie de plusieurs villages du Sénégal parce l’énergie, ce n’est pas seulement pour l’éclairage. Elle est utilisée pour faire fonctionner des motopompes pour l’irrigation ou faire tourner des moulins », a argumenté le porteur de projet qui avait mobilisé les départements de Génie mécanique, électrique et, aujourd’hui, le département de Gestion.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (20:20 PM)
    Il faut le comprendre Macky veut que la France le protège après son mandat comme blaise compaoré...c'est dire à quel point l'homme est petit et egoiste
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (20:21 PM)
    50000 lampadaires qui nous éclairent 12 heures/jour, 365j/365 et ceci pendant 10 ans sans facture d'électricité ni entretien. Avec les 57 milliards, chaque lampadaire nous coûtera que 300 francs par jours soit moins de 10 mille francs par mois! Les collectivités locales n'auront pas de facture d'électricité à payer. Voilà un domaine où les entreprises locales doivent investir car on la chance d'avoir le soleil avec un potentiel d'ensoleillement qui représente 15 millions de fois la consommation d’énergie totale du pays. Donc si on n'investit pas dans ce domaine, ce sont les autres qui vont fabriquer ailleurs des appareils solaires pour venir nous les revendre!



    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (20:28 PM)
    Macky est un bamboula!
    • Auteur

      Basic

      En Mars, 2018 (21:24 PM)
      87m euros is not the final price. by the time you had the loan financing charges, hidden fees and the cost to maintain all 50000 lights between year 5 - 10, the cost will be in the 120m euros.
      for a 12 hrs electrical production the cost per kw/hr will be 3.6 cfa
      with an average municipal kw/hr cost is around 48 cfa.
      so this is a good deal as long we do not let foroche dictate the future prices, develop a strong service sector and also have a non-compete clause with foroche in the the region.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (21:41 PM)
    Les Senegalais n’ont jamais rien créée sinon que des danses et des chants religieux ça n’apporte rien sinon la paresse. Je me demande à quoi l’ecole polytechnique qui est là depuis 40ans.
    Auteur

    Londonboy

    En Mars, 2018 (22:05 PM)
    Depuis la Diaspora, je vous dis que MatySall ne travaille pas pour le pays et les senegalais. Ce gars est un complexe et merite d'etre sanctionne severement en 2019.

    Oh cher peuple du senegal, DEGOMMEZ votre President car il s'en fiche du peuple.

    VOTEZ POUR QUELQU'UN QUI ECOUTE LES MESSAGES ET VOIT LES SIGNES....

    Moi, Je VOTERAI SONKO car je veux qu'on fasse la politique autrement...
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (22:05 PM)
    BRAVO PRÉSIDENT MACKY
    Auteur

    Diouf

    En Mars, 2018 (23:42 PM)
    LA POULE AUX ŒUFS D'OR wayyyyyyyyyyyyy



    " L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.

    ..............................................................................

    .............................................................................

    ............................................................................

    Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

    Qui du soir au matin sont pauvres devenus

    Pour vouloir trop tôt être riches ?"

    Disait Jean LAFONTAINE

    Ndeysanne :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme54

    En Mars, 2018 (00:26 AM)
    boulene niou sonal .sou nekoul France ça sera toujours un pays étranger qui va gagner ce marché.Il faut se rendre à l'évidence que nos entreprises ne sont pas encore capables d'honorer ces types de marchés :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (01:22 AM)
    Ce que Macky pouvait gagner en croyant à son propre peuple . D'abord l'argent qu'on a mis pour la salle de conférence Abdou Diouf pouvait servir pour en faire une école de formation en ce qui concerne les solaires avec tous les équipements . Ces propres élèves et professeurs seront appelés à créer des entreprises avec l'aide de nos banques , faire face à ces types de projets , créer des emplois . Bilay c'était possible mais y a pas la volonté de l'état et il n'a fait pas une priorité , c'est dommage .

    Le jour où on avait inauguré le centre Abdou Diouf , ce jour là j'avais dis à mon frère : quel gâchis si ce centre était pour former des jeunes à étudier et à travailler sur le solaire , dans 5 ou 8 ans on aura toute la ville éclairer de lampadaires solaires . Quand j'y pense maintenant je me demande Macky loumouy daaw , baay danou
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (01:29 AM)
    Ce qu'il faudrait noter c'est que aussi un Macky va demander de l'argent aux banques françaises avec l'appui sûrement de l'état français . Alors on lui dira : on te fais un prêt pour réaliser ton projet mais à la condition de prendre une entreprise française pour sa exécution . Là aussi ça montre notre vulnérabilité , à mendier partout
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (04:40 AM)
      c’est toujours de la faute des autres, c’est incroyable cette mentalité. si vous êtes capables, faites tout seul...
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (04:43 AM)
    Vous voulez le beurre et l’argent du beurre. Tous les pays défendent leurs intérêts, pourquoi pas vous ? Le président des français comme tout bon président défend les intérêts de son pays.
    Auteur

    Anonyme Sene

    En Mars, 2018 (07:01 AM)
    un ane ne réfléchi pas c'est ce que sont certains et c'est dommage
    Auteur

    Polonais De Passage

    En Mars, 2018 (07:44 AM)
    Tchip!!! Cela meme nous degoutent!!!



    Apres les senegalais vont nous emmerder avec "pourquoi Akon ne fait pas au bled ce qu'il fait dans les autres pays de la sous-region?"



    Voila la reponse!!!



    Baykatt ti aye wewou tankamm laye dorree!!!



    Juste de passage !!!



    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:03 AM)
    nous avons un fabricant de lampadaire a Mbour. le probleme n'est pas nos de productions ou de maitrise technologique, mais plutot le manque de soutien se nos institutions financieres. les enterprises francaises voyagent avec leur president et on des financements Proparco, BPI France. ici le Fonsis et la CDC financent exclusivemeng des projects avec des enterprises etrangeres
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (08:53 AM)
    Pourquoi nos

    milliardaires n'investissent pas dans la technologie ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:00 AM)
    Ce marche sent l'arnaque a plein nez! et encore ca ne marchera que le temps d'une rose faute d'entretien comme celles qui avait ete installees sur la route de Ouakam. On les a enlevees pour mette de l'electricite.
    Auteur

    Ragal

    En Mars, 2018 (09:18 AM)
    Je me demande à ce rythme de dépenses faramineuses est ce que le budget pourra tenir encore?
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:29 AM)
    au lieu de vous faire offrir des mosquees cles en main ( avec imam ) par les arabes il aurait èté plus judicieux de demander des usines permettant l emploi de senegalais au lieu de l importation onereuse de ce materiel qui aurait pu etre conçu sur place
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:29 AM)
    au lieu de vous faire offrir des mosquees cles en main ( avec imam ) par les arabes il aurait èté plus judicieux de demander des usines permettant l emploi de senegalais au lieu de l importation onereuse de ce materiel qui aurait pu etre conçu sur place
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (09:40 AM)
    macky doit arrêter de se donner aux français de la sorte! c'est tout simplement honteux. installer des lampadaires solaires, il existe des dizaines de pme sénégalaises capables de le faire!
    Auteur

    Sunugal

    En Mars, 2018 (11:02 AM)
    Comme d'habitude c'est honteux de voir nos dirigeants qui ne voient pas plus loin que bout de leurs nez.

    les rails pour le TER ont les importe,des lampes même l'huile alors que dans le passé nous avons une industrie(sonacos) qui fonctionnait à merveille et qu'on a refuser de moderniser idem pour le chemin de fer ;les ICS le textile.

    L'élevage ils s'en foutent vue le budget de 22,5 milliards à la limite insultant bref ne rêvons surtout pas l'émergence c'est pas pour demain car nous somme dans une société de 100% consommation de ce que les étrangers produisent.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email