Samedi 19 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Meissa Babou, économiste : «Il faut surveiller le service de la dette, Nous remboursons 55 milliards par mois»

Single Post
Meissa Babou, économiste : «Il faut surveiller le service de la dette, Nous remboursons 55 milliards par mois»

L’endettement à 47% n’est pas alarmant si l'on prend le paramètre de la bonne gouvernance de l'emprunt fixé par les grandes institutions financières comme la Banque mondiale et même notre organe sous-régional qu'est la Cedeao, qui doit être à 70% du Pib. L’assurance est de l’économiste Meissa Babou, qui estime toutefois, qu’au Sénégal, il n’y a pas encore d’action politique d’envergure qui pourrait booster la croissance à 5,4%. Dans les colonnes de l’Observateur, ce weekend, il revient sur le service de la dette qu’il conseille de surveiller.

«Nous remboursons 55 milliards par mois. Ce qui fait qu’on n’a pas encore atteint la limite, quand bien même on croit que le niveau est acceptable, il faut surveiller le service de la dette, c'est-à-dire le remboursement mensuel par rapport aux entrées fiscales. Le Sénégal n’ayant plus d’autres ressources que la fiscalité», fait-il remarquer.

Parce que, «si les 100 milliards de Cfa environ par mois attendus doivent payer presque 40 milliards de FCfa de salaires des fonctionnaires, il ne reste pas grand-chose.  Si on continue à s’endetter et à payer presque 60 milliards par mois, c’est le financement du développement qui sera plombé. On risque d’entrer dans un cycle de difficultés de trésorerie tel qu’à la fin du mois, après avoir remboursé et payé les fonctionnaires, il ne reste plus rien».

Pour l’économiste, l’aspiration du Pse à 7% de croissance en 2017 est noble, mais, reconnait-il, «nous sommes aujourd’hui à 4,5%, on a accusé un retard par rapport aux prévisions de 2015, parce que nous sommes en dessous de 5%. Je ne vois pas le secteur sur lequel on va surfer pour booster notre croissance là de plus d’un point».

Meissa Babou reste sceptique quant au secteur qui pourrait booster l’économie sénégalaise, et lui fait faire un grand bon en avant. «La croissance, dit-il, ce sont des bénéfices des différents secteurs d’activité. On ne peut pas continuer à espérer notre croissance sur des secteurs comme la téléphonie ou les banques, il faut corriger cela et avoir une croissance beaucoup plus massive qui intéresserait le plus les Sénégalais comme les Petites et moyennes entreprises avec des secteurs comme l’artisanat, la pêche et l’agriculture».


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:10 PM)
    Ki moom au moins amena kham kham té limouy wakh C assez concret et compréhensible
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (12:25 PM)
      aussi clair que « jëndé ñaar jaayé béna » : n\'importe quel vendeur ambulant saisira.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:21 PM)
    c pas meissa babou sur la photo
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (12:39 PM)
      c\'est plutôt mounirou ndiaye de l\'université de thies qui est sur la photo
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (12:39 PM)
      c\'est plutôt mounirou ndiaye de l\'université de thies qui est sur la photo
    Auteur

    Me Sall

    En Avril, 2015 (12:44 PM)
    Thiey Maissa l'économiste du groupe Walf Fadjri. Mickey donne lui sa part du gâteau. C'est tout ce qu'il cherche depuis 2012. Cette dette dont parle ce pseudo économiste avait été contracté par Me Wade & famille dans leur folie démesuré pendant les années d'alternonnce, ripailles et bombance
    • Auteur

      @me Sall

      En Avril, 2015 (13:11 PM)
      arrete de mentir depuis que macky est arrivé il a creusé la dette 1200 milliards en 3 ans càd que s\'il reste 10 ans avec son pse on va se retrouver avec 4000 milliards de dettes à rembourser avec les fluctuations du dollar l\'effondrement de l\'euro la facture va vite devenir salée surtout que les sénégalais ne respectent les cahiers de charges on va droit dans le mur je pense que pour émerger il faut que l\'on crée de la richesse pas qu\'on soit un pays de services
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (14:22 PM)
      partial ou pas,de toute façon il est clairvoyant et honnete intellectuellement,à l\'inverse de tous les petits types du pays(pseudo-marabouts,transhumants,prostitués politiques et j\'en passe).le senegal va mal et il faut réagir!merci mr meissa babou!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (14:22 PM)
      partial ou pas,de toute façon il est clairvoyant et honnete intellectuellement,à l\'inverse de tous les petits types du pays(pseudo-marabouts,transhumants,prostitués politiques et j\'en passe).le senegal va mal et il faut réagir!merci mr meissa babou!
    Auteur

    Lanceur Dalerte

    En Avril, 2015 (15:00 PM)
    Attention à la dette immense, bombe à retardementnLe senegal quatirème pays le plus endetté dAfrique (%du PIB)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (15:36 PM)
    Le prochain President se trouvera avec cette dette comme handicap, le prochain gouvernement sera oblige de serrer la ceinture pour rembourser cette dette collossale, et ces le peuple Senegalais qui en subira les consequences meme si le prochain President aura toutes les bonnes intentions de travailler, il travaillera ainsi que le peuple que pour rembourser cette dette, donc ne pourra pas developper le pays comme le souhaiterais le peuple. C'est malhonnette et c'est laisse express des difficultes immenses pour le prochain gouvernement.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (15:37 PM)
    Pourtant il n'a proféré que le bon sens. Le Pse, c'est un slogan. c'est un peu comme un plan de séquestration de l'économie sénégalaise commanditée par les impérialistes (Français et Anglais) pour soutenir leur agenda néocolonialiste.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:10 PM)
    A faire attention de ne pas s'endetter car ces créanciers ont un seul objectif piller l'Afrique par tous les moyens surtout si nous négocions mal les prets a des taux que nous ne pourrons respecter regazdez les USA
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (20:14 PM)
    Meïssa Babou n est pas un économiste.
    Auteur

    Cocumbo

    En Avril, 2015 (20:38 PM)
    Continuez a vous endetter et vous apprendrez un jour. Suivez l'exemple de la Grece et le pays ira trés bien
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (21:56 PM)
    BABOU est un expert en analyse économique mais il enseigne la finance et le marketing .La preuve q il est bon.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (10:28 AM)
    Mais aussi et surtout le secteur tourisme, qui est un excellent moyen d'entrées de devises!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR