Jeudi 13 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Orpaillage : l’entreprise abitibienne Béroma fournira des micro-usines au Sénégal

Single Post
Orpaillage : l’entreprise abitibienne Béroma fournira des micro-usines au Sénégal
Afin d’aider le gouvernement sénégalais à réglementer l’orpaillage, l’entreprise abitibienne Béroma fournira des micro-usines de traitement du minerai.

«Un projet d’usine mobile a été confirmé par ce gouvernement et d’ici deux ou trois ans, six autres devraient l’être aussi. Elles seront produites à 95 pour cent par Les industries Béroma de Val-d’Or», a indiqué Laurent Bérubé, président.

«Ces unités vont permettre au gouvernement de récupérer davantage d’or, de légaliser l’orpaillage, de redonner à la communauté et de sécurisé les opérations», a-t-il ajouté.

Ces micro-usines permettront aussi la création d’emplois, ici pour les produire et là-bas pour les faire fonctionner. «Pour chacune d’elles, on parle d’un besoin de 30 personnes formées. Il y aura un partenariat avec le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue pour offrir la formation aux gens de l’Afrique de l’Ouest», a souligné M. Bérubé.
Développer le marché

Ce projet a été mis en place lors d’une première mission d’une délégation de 48e Nord International, de la Chambre de commerce de Val-d’Or (CCVD) et des équipementiers miniers de la région tenue du 22 au 31 mars.

«On a agi de manière structurée en allant rencontrer les ministères de là-bas. On a signé des ententes entre la chambre de commerce d’ici et celle de Kédougou, entre le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et le Lycée technique et minier et entre l’entreprise Béroma et le gouvernement sénégalais. Elles permettront des retombées économiques importantes ici et le développement de la communauté là-bas», a estimé Marcel Jolicoeur, président de la CCVD.

Les partenaires échangeront donc sur les possibilités de développer les affaires, des formations et des contrats. «L’Afrique de l’Ouest est un marché émergeant. Il faut sensibiliser les entreprises d’ici à s’exporter», a indiqué Claude Thibault, directrice générale de 48e Nord.

source : abitibiexpress.ca


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Jokko

    En Avril, 2014 (13:06 PM)
    Très bien  :up:  :up:  :up:  :up: 
  2. Auteur

    Praaaaaaaaaaa

    En Avril, 2014 (15:01 PM)
    Ils vont dilapidé le peu qui nous reste et nous laisserons la misère la famine voir même la guerre sa sent pas du tout bon sa
    Auteur

    Ghhdd

    En Avril, 2014 (15:23 PM)
    Pensez vous pas que nos dirigeants arriver au pouvoir subissent un lavage de cerveau ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email