Mercredi 19 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Partenariat : Hégémonie de la France au Sénégal

Single Post
Le president Macky Sall en visite en France (archive)

Les années passent, mais la mainmise des entreprises du Cac 40 sur des pans entiers de l’économie sénégalaise ne faiblit pas. Au contraire, avec l’arrivée au pouvoir de Macky Sall, cette omniprésence a gagné en vigueur avec le retour au premier plan de Bolloré et Necotrans au Port autonome de Dakar.

Cinquante-six (56) ans après l’indépendance du Sénégal, rien n’a vraiment changé. La France demeure depuis 1960, le premier partenaire économique du Sénégal. Si le pouvoir de la France s’érode au niveau mondial (9e mondial, selon le dernier rapport du FMI), en raison de la montée en puissance de la Chine et du Nigeria, elle possède encore 18 % des parts de marchés, selon les chiffres d’une enquête publiée par le Trésor français en 2014.

Partenaires pour la vie ! Selon les derniers chiffres publiés, en 2014, les échanges commerciaux entre la France et le Sénégal se sont élevés à 811 millions d’euros, en hausse de 17,4 % par rapport à 2009. Le Sénégal est l’un des principaux partenaires de la France en Afrique. À l’inverse de la Côte d’Ivoire, il connait une progression régulière de ses activités. En 2014, la balance commerciale franco-sénégalaise était composée de 729 millions d’euros d’exportations sénégalaises vers la France. Elle était largement excédentaire au profit de la France pour un montant global de 647 millions d’euros. En termes clairs, les affaires de la France se portent au mieux au Sénégal.

Quatrième économie de la zone ouest-africaine après le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Ghana, le Sénégal est la deuxième économie en Afrique de l’Ouest francophone derrière la Côte d’Ivoire, essentiellement tournée vers l’Europe et l’Inde. Le Sénégal, dont les recettes proviennent de la pêche, du tourisme et de l’aquaculture, est du fait de sa position géographique un des pays africains les plus industrialisés, avec la présence de multinationales majoritairement françaises. Celles-ci représentent une part importante de l’activité économique. Les 13 principales filiales françaises représentent à elles seules près de 53 % du budget sénégalais, c’est-à-dire 18 % du PIB. Parmi celles-ci, Sonatel, filiale d’Orange, première entreprise du pays, avec un chiffre d’affaires de 663 milliards de FCFA en 2012, selon les chiffres du Trésor français. Une suprématie qui devrait se stabiliser dans les années à venir avec la prochaine entrée en production de la mine de Zircon, détenu à 50 % par le groupe Eramet. Aux côtés des multinationales françaises, les entreprises sénégalaises détenues par les Français, génèrent près de 25 % du Produit intérieur brut (PIB). Cfao Sénégal, Sde (Sénégalaise des eaux), Allianz Sénégal, Axa Assurances, entre autres, réalisent un chiffre d’affaires d’environ 1.700 milliards de FCFA, soit 23 % du PIB. Ce secteur privé engage plus de 260 000 salariés et représentent 3,3 % de l’emploi total, sans compter les journaliers et intérimaires.

France-Sénégal, partenaire à vie ?

En 2008, la construction totale de l’autoroute à péage Dakar-Damniadio a été confiée au groupe français Eiffage (ex-Fougerolles). Ce projet, un des plus grands sous l’ère Wade, a coûté 320 milliards FCFA. Eiffage qui a contribué à hauteur de 58 milliards Cfa va percevoir les recettes d’exploitation de l’ouvrage durant les 30 prochaines années. 

En 2013, les hommes d’affaires français font le retour au Port Autonome de Dakar (Pad), détenu par Dubaï Port World. Le projet de développement d’un nouveau schéma portuaire et logistique du Pad est confié au Groupe Necotrans, créé il y a 28 ans par le français Richard Talbot, Président Directeur général, à travers sa filiale Getma. Ce géant de la logistique et de la distribution internationale pèse 880 millions d’euros avec 3500 collaborateurs répartis dans 105 agences à travers 39 pays. Dans un contexte d’attribution plus ou moins nébuleux, le groupe français gagne le marché de la gestion et de l’exploitation du terminal Vraquier, qui laisse en rade deux autres soumissionnaires, l’armateur belge Sea Invest et Apmt. 

Si l’implantation de la France s’est opérée en grande partie durant la période postcoloniale, une véritable ruée des multinationales s’opère au début des années 90. Malgré, l’arrivée de la Chine (première puissance économique mondiale) sur le marché africain, la présence française au Sénégal reste importante. Près d’une centaine d’entreprises y sont implantées. En 2001, le rachat de la Sonacos par Oléosen (Oléagineux, huileries et savonnerie du Sénégal), l’arrivée d’Eramet pour l’exploitation des sables titanifères, d’Onomo dans l’hôtellerie et de Copéal (ex-Novasen) 2e huilier au Sénégal, renforcent cette superpuissance française.

La France, bien que perdant du terrain au niveau mondial (rapport du FMI), a une bonne assise au Sénégal. Elle est présente dans les secteurs clés de l’économie : dans la téléphonie (Sonatel), dans l’exploitation de l’eau (Sde), dans la vente automobile (CFAO), dans l’exploitation du Port autonome de Dakar (Necotrans), dans l’hôtellerie (Onomo, Novotel...), dans le BTP (Eiffage)., dans l’assurance (Allianz Sénégal, Axa Assurances), dans les banques (Bicis, Sgbs...). Etc. Et ce partenariat est parti pour durer... toute la vie.

 


affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:37 PM)
    When will we have an economy that has its own monetary policies and able to produce local products, to bring down our import bill and create jobs for the millions of unemployed. Senegal wake up
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:05 PM)
    Néo colonisation
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:05 PM)
    Néo colonisation
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:05 PM)
    Néo colonisation
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:05 PM)
    Néo colonisation

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email