Lundi 25 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Pâtes alimentaires : Alioune Sarr lance l'opération "sauver Nma"

Single Post
Pâtes alimentaires : Alioune Sarr lance l'opération "sauver Nma"

Le ministre du commerce, Alioune Sarr, s'est rendu, ce mardi 09 janvier, dans les deux usines de production de pâtes alimentaires du groupe Nma (nouvelle minoterie Africain). Usines qui, aujourd'hui, traversent des difficultés liées aux importations de pâtes venant de Turquie. Cette visite entre dans le cadre de l'appel du Président directeur général du groupe Nma aux autorités de la République face aux menaces qui pèsent sur l'industrie sénégalaise des pâtes alimentaires.

Alioune Sarr, ministre du commerce, pense qu'"il était important de venir voir une entreprise qui est victime de distorsions de la concurrence parce qu'il y'a des produits agroalimentaire qui sont subventionnés dans d'autres pays et qui sont importés au Sénégal". Il renseigne que le niveau des importations de pâte au Sénégal est passée de 6000 tonnes à 20 000 tonnes. Ce, au moment où le commerce intérieur dégringolait de 20 000 tonnes à hauteur de 13 000 tonnes.

"Le Sénégal risque de ne plus produire de pâtes"
"Aujourd'hui, sur les cinq industries spécialisées en pâtes, les trois ont disparu. Et si ces entreprises ne sont pas accompagnées, nous risquons naturellement de voir que le Sénégal ne pourra plus produire de pâtes", alerte-t-il. Mais, il annonce que des mesures de défenses commerciale, conforment aux engagements internationaux de notre pays, seront mises en place pour accompagner l'entreprise (Nma).

"Nous mettrons en place un comité de commercialisation et de régulation de la pâte au Sénégal pour permettre à cette filière dans laquelle des dizaines de milliards ont été investies d'être un secteur rentable. Nous avons constaté une évolution de plus de 250 % de l'importation au Sénégal alors qu'au même moment, nous avons de l'expertise et du talent au Sénégal que nous pouvons accompagner", souligne Alioune Sarr.

Ameth Amar demande la régulation du marché
La nouvelle minoterie Africaine (Nma), de son côté, a déploré l'invasion du marché par des pâtes alimentaires importées principalement de Turquie à des prix anormalement bas et pour une qualité inférieure. Face à la concurrence internationale, Ameth Amar, Pdg du groupe Nma, demande à ce que le marché soit régulé en se basant sur la qualité des produits pour fixer des frontières et veiller à la santé publique. "L'état doit prendre 20% de taxes sur certains prix importés. Nous demandons à l'État de contrôler les importations et de voir si les pâtes sont 100% de semoule ou si elles sont mélangées. Nous demandons aussi à ce que la valeur subventionnée par les pays exportateurs soit ajoutée au prix (normal) pour que l'on puisse dédouaner sur la base de ce prix".

Il ajoute : "Le ministre a sauvé ce secteur, il y'a 7 mois, en nous donnant des quotas qui tournent autour de 60% de nos capacités. Les emplois sont sauvés ainsi que les sociétés".

Cependant, Nma attend à ce que des mesures fortes soient prises par les autorités pour relancer l'activité de ces deux unités industrielles qui disposent d'une capacité de 35 000 tonnes sur un marché estimé à 45 000 tonnes et ainsi sauvegarder les nombreux emplois associés. Parmi les mesures adoptées par certains pays confrontés au même problème, on peut citer la mise en place d'un système de régulation des importations, l'application d'une surtaxe des droits d'entrée sur les produits importés et l'augmentation de la valeur mercuriale servant de base au calcul des droits de douane.

Pour rappel ces industrie de Nma Sanders, dont l'ancienne usine des moulins Sentenac acquise en 2015, ont été modernisées et dotées d'équipements de dernière génération pour un investissement de plus de 12 milliards de francs Cfa.



21 Commentaires

  1. Auteur

    Khatior-bi

    En Janvier, 2018 (23:01 PM)
    C'est bien la meilleure blague du nouvel an.

    Les deboires de ces usines viennent du ministere du commerce. Tout les pays protegent leurs marches et industries. Si on a pas besoin de poulets venant de l'etranger a cause de la production locale, comment peut-on donc fermer les yeux et autoriser l'importation de ces produits quand le senegal en produit ? Cela ressemble a du "maa tay".
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (07:55 AM)
      pourtant il y a une valeur de référence à la douane pour les pâtes alimentaires. même si tu achète à 10 f le kg , au moment de franchir le cordon douanier le kg de pâte est valorisé à 400 f avec un taux de douane de 44 ,48 %.
      il faut chercher le problème ailleurs merci amar. c'est à dire diminuer les marges....
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (08:34 AM)
      franchement les pâtes qu'ils produisaient étaient de très mauvaise qualité
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (23:10 PM)
    Voilà là ou on attend L’état. Ce dernier doit être un acteur clé dans le processus de création et de sauvegarde d'entreprises locales. Pour aider et accompagner les entreprises françaises, l’État français va négocier des contrats internationaux pour Areva, Dassault, Alstom, etc.



    Grâce à une réelle politique d'intelligence économique, L’État sénégalais devrait être en mesure de contourner les normes et conventions internationales pour sauver les entreprises locales et impulser leur développement au niveau international.



    Félicitations aux acteurs qui ont compris la nécessité de sauver les entreprises locales créatrices de richesses et d'emplois.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (08:22 AM)
      "conformes aux engagements internationaux de notre pays" - tout est dans cette phrase: ça veut dire que mounou si dara
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (00:09 AM)
    Le proprio est cité parmi les milliardaires du senegal et ce sont ces prix des produits qui l'on fait milliardaires. cela veut dire qu'il peut encore baisser ces prix et se contenter des multimillionnaires. y a de quoi vivre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (03:20 AM)
      mddrrr sinon il peut aussi te faire un wari de 100 illions non? thiey senegal
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (01:06 AM)
    Ce Amar est vraiment bête il pense que ce ministre du commerce hypocrite va le protéger rien que des promesses soit il exporte vers le Mali ses produits de bonne qualité ou de fermer boutique.
    Auteur

    Je Crois

    En Janvier, 2018 (02:00 AM)
    Si la pâte produit au Senegal coûte comme la pâte importe' de Turchie ou de France ou d'Italy avec les fret de transport plus les droits de la douane ça veux dire que Pastami a une prix de vente cher.

    Il faut être compétitive du moment que on parle de un investissement énorme même pour deux unité de production et en considérant que si on achète l usine de Pasta Agnesi dans l'Italie du nord en très bon condition et très performant (un produit de qualité supérieure)on dépense max un million €

    Produire la Bon qualité pour être leader du marché à un prix correct en gagnant sur la quantité produit.

    Si on veux gagner comme une boutique qui vend au détail on peut pas travailler avec la grande distribution et maintenir les structures.

    Revoir les marges je crois c est la chose à faire .

    Auteur

    Je Crois

    En Janvier, 2018 (02:00 AM)
    Si la pâte produit au Senegal coûte comme la pâte importe' de Turchie ou de France ou d'Italy avec les fret de transport plus les droits de la douane ça veux dire que Pastami a une prix de vente cher.

    Il faut être compétitive du moment que on parle de un investissement énorme même pour deux unité de production et en considérant que si on achète l usine de Pasta Agnesi dans l'Italie du nord en très bon condition et très performant (un produit de qualité supérieure)on dépense max un million €

    Produire la Bon qualité pour être leader du marché à un prix correct en gagnant sur la quantité produit.

    Si on veux gagner comme une boutique qui vend au détail on peut pas travailler avec la grande distribution et maintenir les structures.

    Revoir les marges je crois c est la chose à faire .

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (02:44 AM)
    vous n avez encore rien vu, les APE signes par le #@!%&*^% arrivent:triste:
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (06:32 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (06:34 AM)
    C'est les douaniers les premiers responsables fap sa containers bamou fess so niewer do fay normal lolou moy principal problème
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (06:34 AM)
    C'est les douaniers les premiers responsables fap sa containers bamou fess so niewer do fay normal lolou moy principal problème
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (07:19 AM)
    C'est très simple si la pâte produite ici coûte pareil que la pâte dailleurs qui plus est de meilleur qualité alors normal qu'on achète inutile d'essayer de nous forcer à consommer local si la qualité et le prix restent au même niveau c'est peine perdue
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (08:42 AM)
    Ceux qui importent la pâte alimentaire trouvent toujours un moyen de ne pas déclarer toute la marchandise , ce qui leur permet de s'en tirer convenablement, d'autant plus que la pâte italienne est des meilleures
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (08:50 AM)
    mais si déthié fall N 2 du rewmi actuellement député qui gueule partout et étant directeur d'expoitation de NMA ne peut sauver sa petite boite qu'est ce qu'il peut apporter pour le sénégal
    • Auteur

      Fausseroute

      En Janvier, 2018 (09:53 AM)
      mon cher apériste, ici on parle de politiques publiques qui profitent les étrangers et qui ne protègent pas les entreprises nationales, c'est tout le mal que combat dethié fall au nom de tous les sénégalais. ensuite on parle d'un secteur de la production de la nma à savoir les pâtes alimentaires. la farine et les aliments marchent trés bien et la nma fait aujourd'hui un chiffre d'affaires de 70 milliards et ameth amar classé parmi les 100 milliardaires du monde. donc soyez moins aigri en parlant
    • Auteur

      Fausseroute

      En Janvier, 2018 (10:09 AM)
      cher aigri, ici on parle de politiques publiques qui profitent aux entreprises étrangéres et qui ne protégent pas les entreprises nationales. et c'est tout le combat de dethié fall au nom de tous les senegalais. la nma marche trés bien dans les secteurs de la farine et des aliments c'est ce qui lui a permis d'acheter la sentenac. son chiffre d'affaires est de 70 milliards et ameth amar fait partie des 100 milliardaires du monde. donc réfléchis avant de parler. si les incompétents du régime ne protégent pas les entreprises nationales et ont une préférence aux entreprises etrangéres, le pays sombrera.
    • Auteur

      Fausseroute

      En Janvier, 2018 (10:09 AM)
      cher aigri, ici on parle de politiques publiques qui profitent aux entreprises étrangéres et qui ne protégent pas les entreprises nationales. et c'est tout le combat de dethié fall au nom de tous les senegalais. la nma marche trés bien dans les secteurs de la farine et des aliments c'est ce qui lui a permis d'acheter la sentenac. son chiffre d'affaires est de 70 milliards et ameth amar fait partie des 100 milliardaires du monde. donc réfléchis avant de parler. si les incompétents du régime ne protégent pas les entreprises nationales et ont une préférence aux entreprises etrangéres, le pays sombrera.
    Auteur

    Seck

    En Janvier, 2018 (10:00 AM)
    MAIS OUVREZ LES YEUX

    MACKY SALL A SIGNE LES APE QUI VONT FERMER TOUS LES INDUSTRIES DU PAYS

    LES SENEGALAIS NON RIENS VU VENIR AVEC AUCHAN. CARREFOUR. LECLERC

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (10:21 AM)
    Serigne bi sa pâte sou nekhoul nioy dieul you chintong yi wala turc wala fainen.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (10:23 AM)
    les Senegalais ne savent rien gérer ! pates pas compétitives , sucre pas compétitif ....etc ..etc...au lieu de se réveiller , de se mettre réellement au travail ça pleurniche comme des bébés !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (10:24 AM)
    VIVE LES APE !

    IL VA FALLOIR ASSUMER. :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (11:08 AM)
    faut innover genre des pates fait à partir du mil, ou niébé, ou mbokk produit localement ca pourrait diminuer les couts d importation du blé par exemple.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (13:55 PM)
    le sucre est produit ici alors que pour les pâtes on importe le blé ce qui accroît le déficit commercial

    L'aliment de bétail c'est un peu mieux car on trouve parfois la matière premiere sur place

    Ils n'ont qu à fourguer l'affaire à d'autres investisseurs étrangers
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (13:55 PM)
    le sucre est produit ici alors que pour les pâtes on importe le blé ce qui accroît le déficit commercial

    L'aliment de bétail c'est un peu mieux car on trouve parfois la matière premiere sur place

    Ils n'ont qu à fourguer l'affaire à d'autres investisseurs étrangers
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (13:55 PM)
    le sucre est produit ici alors que pour les pâtes on importe le blé ce qui accroît le déficit commercial

    L'aliment de bétail c'est un peu mieux car on trouve parfois la matière premiere sur place

    Ils n'ont qu à fourguer l'affaire à d'autres investisseurs étrangers

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email