Jeudi 05 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

" Yaakar et Rafète Kaar", 2 nouvelles semences d’arachide à la disposition des producteurs dès 2017

Single Post
" Yaakar et Rafète Kaar", 2 nouvelles semences d’arachide à la disposition des producteurs dès 2017

Le Centre national de recherches agronomiques (CNRA) de Bambey a mis au point "Yaakar et Rafète Kaar", deux nouvelles variétés de semences d’arachide à fort rendement qui seront mises à la disposition des producteurs pendant l’hivernage 2017.

L’annonce a été faite par le docteur Issa Faye, sélectionneur d’arachide à l’ISRA de Bambey.

Le docteur Faye s’exprimait lors d’une visite d’une délégation composée des membres du Projet de soutien à la productivité agricole en Afrique de l’Ouest (WAAPP) et de la Banque mondiale à la station de recherches de l’ISRA, à Sinthiou Malème, près de Tambacounda.

‘’Ce sont des variétés fourragères avec des rendements de deux à trois tonnes à l’hectare. Elles peuvent produire à l’hectare, trois tonnes de gousses et trois tonnes de fanes en hivernage. Et en contre-saison, on fait cinq tonnes par variété. Et elles (variétés) ont un cycle court de 90 jour’’, a précisé Issa Faye.

Selon lui, "face aux changements climatiques, les nouvelles variétés doivent s’adapter dans la zone sud-est du pays, notamment à Tamba où il y a la réduction de la pluviométrie’’.

Le docteur Issa Faye indique que ces variétés, homologuées par l’ISRA, ont d’abord été testées en milieu paysan. ’’On aura avec elles, une bonne stabilité de rendement’’, a-t-il ajouté.

‘’En hivernage prochain, ces variétés seront disponibles pour les producteurs, car on va les donner à des multiplicateurs de semences, comme l’Association sénégalaise pour la promotion du développement par la base (ASPRODEB) et d’autres privés qui feront la distribution’’, a-t-il dit.

Pour sa part, l’agro-économiste principale à la Banque mondiale, Ayfa Fatimata Ndoye Niane, estime que ces variétés ‘’sont intéressantes et répondent aux effets de changement climatique’’.

Elle a promis que la Banque va ‘’assurer sa diffusion le plus rapidement possible au bénéfice des producteurs’’.

Mme Niane soutient que ‘’l’ISRA a abattu, à travers le centre national de spécialisation qui va devenir un centre national d’excellence pour les régions d’Afrique de l’Ouest, un travail extraordinaire en générant ces nouvelles variétés’’.

Le défi, poursuit-elle, est de multiplier ces nouvelles semences et mettre des mécanismes pour qu’elles soient à la disposition des producteurs et ainsi relever le niveau de productivité qui est un défi majeur de la chaîne de valeur arachide.

Ayfa Fatimata Ndoye Niane, qui est chargée du PPAAO/WAAPP, estime que les producteurs et les huileries ne pourront trouver des solutions à leur forte demande qu’à travers l’amélioration de la productivité. Et elle juge que ces variétés sont prometteuses dans ce sens.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Wa Allebi

    En Novembre, 2016 (16:23 PM)
    VOILA L EMERGENCE NE PASSERA QUE PAR LE MONDE RURAL ALORS DES SEMENCES POUR CES HOMMES ET FEMMES DE VALEUR POUR UN RENDEMENT MEILLEUR EST A SALUER

    BELLE INITIATIVE :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
  2. Auteur

    War

    En Novembre, 2016 (18:25 PM)
    Bonne initiative
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (23:42 PM)
    Du génétiquement modifié!
    Auteur

    En Mars, 2019 (12:23 PM)
    Merci davance

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email