Jeudi 27 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

SENEGAL: Les huiliers triturent la mauvaise graine d'arachide

Single Post
SENEGAL: Les huiliers triturent la mauvaise graine d'arachide

Appelé à la rescousse par les opérateurs de la filière arachidière pour recouvrer leurs créances estimées à plus de 22 milliards Fcfa, le Premier ministre , Souleymane Ndéné NDIAYE,  joue contre la montre. La compagnie Sunéor, tombée dans le giron de l’industriel  Advens  devra apurer une grande partie de la dette. Au terme d'une rencontre tripartite ( Etat, pool bancaire et huiliers ), une enveloppe de 15 milliards Fcfa va être mobilisée d'ici le 13 mars prochain pour sauver la filière.

La filière arachidière, jadis fleuron de l'économie sénégalaise,  n'est pas sortie de l'auberge. Plongée dans une tourmente depuis la privatisation de la SONACOS ( Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal) du fait d'une désarticulation du système de commercialisation prise en otage par des réseaux véreux et d'une non rentabilité de l'entreprise, Suneor peine encore- malgré les intentions affichées du nouveau repreneur,  à imposer ses marques. 

Comme pris dans un tourbillon, l'Etat sénégalais a été à plusieurs reprises mis à contribution pour arbitrer le contentieux financier opposant les acteurs de la filières.  

La campagne 2010 a été la goutte d'eau de trop, estime t-on dans les milieux des opérateurs. Depuis un an, ceux-ci courent derrière une dette estimée à plus de 22 milliards contractée auprès des huiliers: Suneor, Novasen et le Complexe agro-alimentaire Touba. La grande part des créances revient à la Suneor ( filiale du groupe Advens).  

 Le Premier ministre, Ndéné NDIAYE est monté au créneau pour  sauver les meubles en convoquant une réunion d'urgence entre les huiliers, les producteurs et le pool bancaire dont le chef de file est la Caisse Nationale Agricole , partenaire stratégique du financement de la campagne.  

Quelque 15 milliards Fcfa sur le montant global de plus de 22 milliards vont être mobilisés avant le 13 mars prochain, a annoncé le gouvernement. Le pool bancaire, a décidé d'envoyer un bol d'air dans les comptes des entreprises huilières pour un montant de 7 milliards Fcfa, qui devait être décaissé  le 7 mars. Huit autre milliards Fcfa suivront pour apurer une grande partie de la dette sous forme de crédit syndiqué , informe une source bancaire.  


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Charles Ble' Goude'

    En Mars, 2011 (21:21 PM)
    vive l'afrique libre et independant :hun:  :hun:  :hun: la lutte continue le 19 je serais a dakar apporter mon soutiens a mes freres et soeur senegalais :hun:  :hun:  :hun: 
  2. Auteur

    Lol

    En Mars, 2011 (00:05 AM)
    arretez,c'est normal qu'il y'ait des dysfonctionnements,cherchez l'erreur,c'est le complexe agro-alimentaire TOUBA LA OU IL Y A TOUBA il ya delinquance economique

    Auteur

    B

    En Mars, 2011 (15:14 PM)
    Je que les cultivateur solliciter ses la demission de khadime gueye quel q'un que je conais bien il na ocune compétance il la prouve lord de son passage a la téte de sonacos merci
    Auteur

    Undefined

    En Mars, 2011 (11:40 AM)
    je veux savoir, sil ya des risques sur lhuile vendue par les femmes au marche

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email