Lundi 27 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Sénégal : " L’Etat s’enrichit, le peuple s’appauvrit"

Single Post
Sénégal : " L’Etat s’enrichit, le peuple s’appauvrit"
L’Etat du Sénégal vient d’annoncer des économies de l’ordre de 39 milliards FCFA grâce à la baisse du prix du pétrole, dans le même temps, la ménagère voit son panier se dégarnir face à des prix de denrées très élevés. Et pour le commun des Sénégalais, pendant que "le peuple s’appauvrit, l’Etat s’enrichit".

La chute du prix du baril du pétrole a eu un léger impact dans la vie quotidiennes des Sénégalais, contrairement aux attentes. En effet, le prix du carburant qui impacte sur tous les produits de consommation n’ont connu que de légères baisses. Le gasoil qui se commercialisait à 792 FCFA le litre avant la chute des prix a subi une baisse de moins de 100 FCFA, puisque le litre de ce combustible le plus utilisé au Sénégal est passé à 696 FCFA.


« Où est le changement promis par Macky Sall et attendu par tous ? »

Une baisse insignifiante qui n’a quasiment pas impacté la vie des Sénégalais. Conséquence : « La vie est trop chère au Sénégal. On attendait beaucoup plus de Macky Sall et de son gouvernement, mais il faut reconnaître qu’ils ne donnent pas satisfaction au peuple », lance Coumba Fall, ménagère, qui ne cache pas son amertume. « En quoi le Sénégalais lambda a vu sa vie changer ? En rien, et il faut oser le dire. Ça parle, et beaucoup même, mais ça n’agit pas. C’est le peuple qui a choisi d’élire Macky Sall, car il pensait que la lourde charge imposée par son prédécesseur Abdoulaye Wade allait être allégée. Hélas non. Que signifie une baisse d’environ 100 FCFA sur le kilo de riz qui est passé de 140 FCFA en 2000 à quasiment 600 FCFA en 2012 ? C’est cette même baisse que l’on note sur le sucre, l’huile et même le carburant dont le litre se vendait à 340 FCFA en 2000. Qu’en est-il aujourd’hui ? Où est le changement promis par Macky Sall et attendu par tous ? », demande la dame, la mine serrée.


« L’Etat n’a aucune pitié pour nous autres Sénégalais ! »

L’inquiétude de cette femme pourrait se justifier si l’on sait que l’Etat du Sénégal, rien que sur la subvention à la société nationale d’électricité, a fait des économies de l’ordre de 39 milliards de FCFA. « Dans le même temps, le prix de l’électricité ne fait qu’augmenter », s’indigne Abdou Dia, père de famille qui dit son amertume. « Vous vous imaginez, il y a deux ou trois mois, avec 3000 FCFA, j’avais 28kwh d’énergie avec les compteurs prépayés. Aujourd’hui, avec la même somme, je dispose de 25kwh. L’Etat n’a aucune pitié pour nous autres Sénégalais ! », alerte ce père de six enfants qui s’interroge sur la destination de ces montants destinés à « soi-disant assister le monde rural ou encore les familles démunies. « On parle d’aider les familles démunies, mais on a tendance à confondre population et militants. Ce qui peut se comprendre, c’est une solution commune qui profite rn même temps à tous le Sénégalais. Quand il y a croissance, c’est le peuple qui doit le sentir. Et le développement, comme dit l’autre, c’est le ventre et la poche. On a donc de quoi acheter et on est rassasié. Or, actuellement, le Sénégalais a faim et n’a aucun sou en poche. Faites le sondage et dites-moi combien de Sénégalais sont contents de cette gestion de Macky Sall ».


« Le litre de gasoil devait baisser au moins jusqu’à 450 FCFA »

Pour Khalilou Diaw, « le Président est amnésique à mon avis. Macky Sall oublie pourquoi il a été nommé. Et autant Abdoulaye Wade a été éjecté, Macky Sall le sera aussi, car il n’a pas satisfait aux demandes des citoyens. Seuls ses proches et ses militants sont servis. Macky sall a eu une chance en or et ne l’a pas saisie. Son mandat a coïncidé avec la chute des prix du pétrole, au lieu de tout faire pour faire baisser le prix du carburant, il joue avec le feu. Il se croit intelligent. Aujourd’hui, ce qu’on constate est que l’Etat s’enrichit et le peuple s’appauvrit. Il va se mordre les doigts. De toute façon, c’est son affaire. Car il n’a pas pensé au peuple et à ses attentes. Les Sénégalais l’attendent au virage, car aujourd’hui, l’Etat ne leur donne pas leur dû. Oui, la forte baisse du prix du carburant est une exigence. Aujourd’hui, compte tenu de la chute du prix du pétrole, le litre de gasoil devait baisser au moins jusqu’à 450 FCFA. Ne pas l’appliquer, c’est manquer de sérieux. C’est à la limite abuser des Sénégalais. Mais je vous dis que Macky et son équipe seront surpris », avertit M. Diaw

affaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Poulo

    En Novembre, 2015 (17:01 PM)
    Omar ibn al-Khattâb

    voila l islam qui protege les pauvres et je dit meme les nons musulmans. cette realite qui derange?





    On lui doit l'institution de l'ère de l'Hégire, nouveau calendrier musulman, dont il fixa la date au 16 juillet 622.



    Conformément au Coran, il inclut les non-musulmans dans le droit à la zakât, impensable à l'époque en dehors du monde musulman43.



    La zakât est versée à ce qui pourrait être l'équivalent du trésor public appelé Bayt al-mal (la maison des biens des musulmans).[réf. nécessaire]



    Puis elle est utilisée dans plusieurs domaines à l'époque de Mahome paix salut sur luit et du premier calife Abu Bakr : distribuée aux musulmans en fonction de leurs revenus, pour permettre aux plus pauvres de subvenir à leurs besoins, construire des établissements publics (écoles, hôpitaux, mosquées). Sous son califat, il ajoutera une aide aux familles avec enfant, en fonction du nombre et de l'âge des enfants. C'est la première forme d'allocation familiale connue. Elle sera aussi utilisée pour rémunérer des fonctionnaires publics (il fait un état du patrimoine des haut fonctionnaires avant leurs prises de poste puis un second à la fin de leur mission. L'objectif étant de s'assurer qu'ils ne se sont pas enrichis anormalement durant leur période d'activité bénéficiant, au titre de leur fonction, d'avantage sur leurs commerces par exemple. Si c'est le cas alors une partie du surplus est reversée au trésor public.)
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme Sad

    En Novembre, 2015 (17:20 PM)
    Ce sont des betises, meme les pays producteurs de petrol ne vendent pas au dessus de 575 FCA. en Europe le prix de le'essence/gazoil tourne autour d'1 euro (650 FCFA). pourquoi tant de haine? Notre pays n'avance jamais si des gens comme vous avancent des idees malsaines. Merci de bien vouloir laver votre coeur, Kou sokhor dou dogou aldjana! du courage et bon weekend.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (18:54 PM)
    c est toujours come cela, les Etats sont riches , mais les population sont pauvres. Partout dans le monde
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (21:02 PM)
    l ex PDG de semac/glac,ancien de Duaphine Paris et nouveau PDG du P.A.D de Dakar disait en 2009 "les anciens dauphinois comptent plus de 4000 membres, nous avons plusieurs chefs

    d'état, des premiers ministres et ministres etc.... " .cheikh Kanté est donc un ancien de

    L UNIVERSITE PARIS DAUPHINE. à l époque, en 2009 il était proche de Dominique

    roux,pdt de Bolloré télécom
    {comment_ads}
    Auteur

    Etat Voleur!

    En Novembre, 2015 (00:41 AM)
    Etat voleur qui continue de voler l'argent des consommateurs sans aucune vergogne, avec la caution des ripoux a la tete des associations consuméristes et des syndicats.



    C'est scandaleux cette forfaiture qui ne dit pas son nom!



    RV en 2017 pour bouter dehors la racaille de parvenus qui se fout de notre gueule.
    Top Banner
    Auteur

    Torchon

    En Novembre, 2015 (12:10 PM)
    C'est article est un tissu de mensonges. c'est vrai que la baisse du prix du baril du petrole n'est pas repercutée à 100% sur les prix au detail des produits petroliers (essence, gazoil, gaz etc). On ne peut parcontre pas avancer que les prix des denrées ou de l'electricité ont augmenté. C'est un GROS mensonge.



    L'inflation est stabilisée au senegal (-1,1% en 2014). Le prix de l'electricité n'a pas varié car l'Etat supportait deja une subvention sur le prix au KW/H. Son objectif c'est qu'en fin 2015, arriver à éliminer cette subvention avant probablement d'envisager une baisse les années prochaines (si y'a pas une grosse fluctuation du baril).

    Je me demande pourquoi au senegal, nos journalistes aiment le JOURNALISME MENSONGER. il suffit de verifier un peu pour s'en rendre compte.



    On peut reprocher à Macky le manque de vigueur de sa croissance economique mais pas d'avoir stabilisé le pouvoir d'achat des senegalais au moment où le FMI poussait à supprimer les subventions sur certains produits et services.

    Bayileen fenn!!! un musulman ne ment pas. Un senegalais ne doit pas mentir.  :frustre:  :frustre: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (13:15 PM)
    ceux qui vivent le quotidien des sénégalais ne mangent plus de carotte encore moins de viande,

    deux aliments importants pour l'alimentation. faites le tour des marches s.v.p
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email