Jeudi 27 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Un syndicat doute de l'objectif de production 800.000 tonnes d'arachides

Single Post
Un syndicat doute de l'objectif de production 800.000 tonnes d'arachides

Le Syndicat national des travailleurs des industries des corps gras et activités similaires du Sénégal (SNTICASS) a émis ses réserves sur l’atteinte de l’objectif de production de 800.000 tonnes de graines d’arachide pour la campagne 2012/2013, indique un communiqué reçu à l’APS, samedi.

L’organisation syndicale relève que les surfaces réservées à la culture de l’arachide tournent autour d’un million d’hectares, tandis que ‘’le manque de semences fait qu’à peine 800.000 hectares sont emblavés cette saison de pluie’’. ‘’Avec la qualité des graines de semences d’aujourd’hui, il est difficile d’avoir une tonne à l’hectare. Ce qui prouve que la production n’atteindra pas 800.000 tonnes de graines d’arachides’’, affirme le SNTICASS, qui est affilié à la Confédération des travailleurs du Sénégal-Forces du changement (CNTS-FC). 

En pareille campagne, poursuit la même source, l’autoconsommation des ménages arrivent à 300.000 tonnes, sans compter les semences que les paysans réservent pour la prochaine saison des pluies et qui est d’environ 50.000 tonnes. Le syndicat estime en outre que la capacité de trituration des usines de SUNEOR est réduite à 400.000 tonnes de graines d’huilerie, tandis que celles de la NOVASEN peuvent atteindre 100.000 et 50.000 tonnes. ‘’La capacité des petites sociétés transformatrices de graines comme CCPA de Taïba Niassène ainsi que les autres installées dans les régions de Kaffrine et de Louga ou à Touba, sans oublier les GIE de femmes faisant de l’huile +Seggal+ partout au Sénégal, est égale à 100.000 tonnes’’, a-t-il noté. ‘’Tout cela cumulé, précise le SNTICASS, fait un million de tonnes d’arachides consommables sur place.’’ ‘’Le Sénégal aura besoin alors d’ouvrir ses frontières quand la production sera supérieure à un million de tonnes, sinon, il portera préjudice aux acteurs nationaux’’, selon le SNTICASS. Pour ce syndicat, ‘’fermer les frontières n’a rien à voir avec augmenter le prix au producteur’’, tout en reconnaissant que ‘’les paysans méritent d’être encouragés par un prix rémunérateur et attractif’’.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Luxo

    En Novembre, 2012 (10:09 AM)
    C'est fou de voir des camions surcharger au sn.Vive les cons. :tala-sylla:  :tala-sylla: 
  2. Auteur

    Dalé

    En Novembre, 2012 (11:48 AM)
    Dr Macouma DG de l'ISRA délire, c'est lui qui a dit que il y a un surplus de production de l'arachide que les chinois peuvent acheter. C'est pas son rôle de discuter avec les chinois pour l'exportation de l'arachide. Il n'a qu'à régler les problèmes de semences au Sénégal avec ses chercheurs qui ne trouvent rien. L'ISRA n'a pas pour vocation d'encadrer la production, de discuter avec des acheteurs étrangers ou de faire du conseil agricole. L'ISRA a pour vocation de faire la recherche et de proposer des technologie aux vulgarisateurs et aux producteurs. Macoumba DIOUF parle trop. C'est un transhumant de dernière heure qui veut se faire une place au soleil dans le gouvernement. Macky doit le virer et le confiner à aller chercher comme il est chercheur. Il est ridicule ce type sans vergogne ni dignité. Pendant les élections de 2012 il milité pour WADE et défender avec bec et ongle ce dernier tout en critiquant négativement le programme de macky. Maintenant que ce dernier est au pouvoir, il a viré et fait appel du pied. Terres toi et travailles.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email