Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Vivo Energy réplique : « Le carburant vendu au Sénégal est de qualité »

Single Post
Image illustrative

Après le tollé suscité par le rapport de l’Ong Publi Eye, qui déclare que du sale carburant serait en vente au Sénégal, Vivo Energy Sénégal, qui a été épinglé dans le rapport en question, assure qu’elle fournit des produits conformes à la réglementation locale.

« Nous tenons donc à rassurer les consommateurs et partenaires que le carburant vendu dans nos stations-service et à nos clients Entreprises est conforme aux spécifications nationales et est de qualité », lit-on dans un communiqué de la compagnie parvenu à Seneweb. Vivo assure ainsi que ses produits « sont testés sur toute la chaîne d’approvisionnement ».

« Nous contrôlons les produits dans nos dépôts, mais également dans nos stations-service, avec notre laboratoire mobile de contrôle qualité », renseigne son service de communication.

La compagnie explique qu’au Sénégal, « tous les distributeurs pétroliers achètent leurs produits prioritairement auprès de la Société africaine de raffinage ». Et cette dernière a déjà indiqué à ce sujet, rapportent-ils, qu’« il n’y a pas de carburant toxique au Sénégal (…) et que les carburants vendus au Sénégal respectent la réglementation locale ».

Vivo Energy Sénégal ajoute que c’est une partie minoritaire des produits pétroliers qui est importée par certains distributeurs. Ce, pour sécuriser davantage l’approvisionnement en carburant. Et ces importations « sont nécessairement autorisées par le ministère de l’Énergie et les produits sont contrôlés systématiquement à leur arrivée par des organismes agréés pour attester qu’ils sont conformes aux spécifications locales (cf. décret n° 2014-961) ».


liiiiiiiaffaire_de_malade

36 Commentaires

  1. Auteur

    Foutaises

    En Septembre, 2016 (18:31 PM)
    "des produits conformes à la réglementation locale".EST UNE GROSSE MERDE



    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (19:52 PM)
      vu comment ils ont vendu la corniche, rien ne me surprendrait de nos "autorités"
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (22:46 PM)
      il vous dit simplement que vous devriez mettre à jour votre réglementation, c'est tout, et exiger une qualité superieure.
  2. Auteur

    Revenant

    En Septembre, 2016 (18:51 PM)
    qu'ils nous fournissent les preuves j'en ai marre vous tuez les senegalais
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (18:55 PM)
    il faut ne dire qu'elle est la teneur en souffre, nous connaissons tous comment ça se passe dans les soi-disants bureau de contrôle,il faut pas jouer avec la santé des sénégalais, le président sall est interpellé, nous exigeons des explications
    Auteur

    Moo

    En Septembre, 2016 (19:03 PM)
    c"est l'etat du senegal qui doit prendre les choses en main et mener une enquete serieuse pour edifier les senegalais sur ce probleme
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (19:30 PM)
    C'est dommage quand j'entends ça ! Ce produit est interdit en Europe alors ils complotent certains traîtres africains qui n'hésitent pas a l'introduire dans leur pays d'où le problème de santé majeur . Pourquoi on transforme pas notre propre carburant ?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (20:51 PM)
    conforme a la legislation du pays!!!!! la loi est mauvaise mais nos deputes rigolent
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (21:09 PM)
    Vous mentez espèce de sales menteurs
    Auteur

    Mor

    En Septembre, 2016 (22:35 PM)
    est çe que les organes agréés chargés de faire le contrôle font correctement leur job ,tout est là ,notre pays a été cité nommément parmis les 08 pays africains qui reçoivent le carburant toxique,et on sait la pendemie de la corruption qui est une réalité au sein de notre administration ,rends la réalité du contrôle relative ,l'état s'il se souciait du bien être des populations devrait prendre l'affaire en main en investiguant pour en savoir un peu plus ,mais nos gouvernants ne nous ont pas encore habitué à tant de rigueur ,ils vont laisser passer l'orage et compter sur la capacité d'effritement de la mémoire de nos compatriotes,qui vont vite oublier en pensant au prochain combat de lutte
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (22:43 PM)
    La qualité de Moyen Age bien sur!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (23:09 PM)
    OiLibya est la pour vous servir
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (23:11 PM)
    Menteurs, menteurs, ils parlent de complément d'achat pour sécuriser, ca veut dire que c'est la qualité pourrie que les européens ne veulent pas chez eux.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (23:26 PM)
    "Conforme à la réglementation locale!" Parlez nous plutôt des teneurs en souffre, en benzène, etc... Les analyses ont révélé des teneurs en soufre entre 200 et 1 000 fois plus élevées que le niveau autorisé en Europe. Alors dites nous qu"est ce qu'on a dans le carburant que vous nous vendez. Cela doit être aussi la préoccupation des pouvoirs publics et de la société civile. Il faut dire aussi que les normes doivent évoluer par rapport au niveau de connaissance.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (23:26 PM)
    Le problème principal est pourquoi le Sénégal a des standards de 1000 ppm.de Soufre alors qu'ils sont de 10 ppm en Europe, Usa et en Asie pour un même prix de carburant à la pompe.

    Certains taux dépassent même les standards beaucoup trop élevés du.Sénégal.

    Oû sont les analyses effectuées sur les produits livrés?

    A quoi sert la SAR?

    Des décisions fortes sont attendues de la part de l'Etat!!!

    Ceci est un pur scandale et des têtes doivent tomber et rendtre compte.

    Trop de légèretés!!!!! :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (23:15 PM)
      voila le vrai problème, si l’europe dans sa législation impose un taux de soufre de 10 ppm et que le sénégal lui autorise 1000 ppm, ce ne sont pas les pétroliers qui sont responsables mais le gouvernement avec sa législation laxiste qui permet aux pétroliers d'introduire ces poisons qui nous tuent à petit feu.
      j;indexe l'etat pour complicité de génocide
    Auteur

    Vivo = Shell

    En Septembre, 2016 (23:26 PM)
    Vivo Energy a la licence de Shell pour le Senegal. Tout le carburant de Shell est donc pourri. Oryx est aussi pointé du doigt par Publi Eye. Malheureusement encore une fois, la seule solution de sécurité est d'acheter chez le Français Total.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (05:36 AM)
      sécurité pour qui ? le conducteur ou le pauvre pieton ?
      il faut stopper toute vente non conforme aux regles internatinales
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (06:26 AM)
      tu sais pas ce que tu dis j'en ai la preuve en tout je sais pas pour l'essence mais le gasoil de total est pourri une fois que je mets plus de 10l de gasoil chez total la voiture s'éteint souvent ce qui n'est pas le cas chez shell

      les europeens et nos gouvernement ne nous considérent pas comment on peut vendre à des être humain du carburant toxique ou bien il se dise comme l'africain ne meurt pas comme ca donc on peut faire ce que l'on veut
    • Auteur

      Malcom

      En Septembre, 2016 (08:26 AM)
      mdr encore une fois ca montre la mauvaise intention de certaines personnes . cher sénégalais prenait la peine de poser cette question aux transporteurs ? les taximen les chauffeurs de ndiaga ndiaye . avez vous déjà vu un chauffeur devenir malade et avoir le cancer .
    • Auteur

      Malcom

      En Septembre, 2016 (08:33 AM)
      il s'agit pas de légèretés . la question que vous devez vous poser c'est pourquoi on ne revise pas les spécifications nationales sénégalaises . jusqu'à quel niveau ? certainement pas au niveau des européens . sommes nous préparés en tant que societe de rafinnage ou en temps que client ( prix à la pompe )
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (00:16 AM)
    Moi je vous invite juste à penser plus loin. Les medias français et les entreprises françaises ne font que le promotion de leurs intérêts. Vous allez faire un mauvais procès de shell oryx etc au profit de total qui vont faire plus de profits . RFI FRANCE 24 ETC ne son jamais fiables
    Auteur

    Khalé

    En Septembre, 2016 (01:31 AM)
    votre argument n'a aucune odeur de vérité, vous nous répétez CONFORMES AUX REGLMENTS LOCAUX, ce qui veut dire que vous n'avez rien compris en fait ce sont ces règlements même qui sont crtiqués et visés du fait de leur légèreté. apporetez des preuves. c'est la santé de plus de 17 millions de personnes qui est en danger.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (04:20 AM)
    Je crois que les senegalais qui font tout ce boucan manquent de serieux. Meme si on vous livre des produits de qualite les choses ne s'arrangeront pas.la vraie pollution vient des vieilles voitures qui roulent au senegal avec des moteurs d'ou echappent des fumees plus nocives que tout.reglementez d'abors l'age et l'etat des voitures et parlons apres.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (08:42 AM)
    Pays de Nafékh de Nioublang. Pays d'alchimiste
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Baye

    En Septembre, 2016 (09:09 AM)
    Tout est question de réglementation.

    Soyons plus exigeants en termes de spécifications pour protéger les populations ainsi que notre économie
    Auteur

    Il Faut Revoir Les Normes Séné

    En Septembre, 2016 (09:19 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (09:41 AM)
    tout sa ces de la manipulation orchestré par total vivo energy est la meilleure compagnie pétroliére d'afrique son carburant est le meilleure dans toute la sous région c'est une compagnie respecté le tord de vivo energy c'est detre la pemiére compagnie pétroliére du monde et inchallah il le sera pour lontemps encore alors arrété vos combines faites comme eux travaillé pour venir a la hauteur de vivo energy au lieu de se penché dans la calmonie et le mensonge c'est la force de la France et des français wasalam

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (10:35 AM)
      toi t ' es le meme crétin que celui qui a posté plus haut vu que la france n ' a rien a voir la dedans maintenant si vous préférez crever c ' est votre probléme
    • Auteur

      12ans Shellreply_author

      En Septembre, 2016 (15:49 PM)
      desole,g fai 12ans a shell, mais ces l'exploitation de l'homm, par l'homm. les agents des stations shell sont suces juska la derniere goutt. laisse a eux, a la merci de gerant immoral . g vremt pitie kan j pass dvan une station gerance libre . labo mobil ,? mon nez !
    Auteur

    Niox

    En Septembre, 2016 (10:25 AM)
    Poste 3 je suis d'accord avec toi . Vivo energy est la meilleure société pétroliere au Sénégal

    Shell fuelsave
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:43 AM)
    a tout les crétins qui font de l ' anti - francais au lieu de mourir idiot allez chercher les renseignements a la base , la France n' a rien a voir la dedans , Berne ce n ' est pas en france mais en suisse ...........Dans l’enquête intitulée « Diesel sale », l’ONG Public Eye (ex-Déclaration de Berne) dévoile les pratiques peu scrupuleuses de traders pétroliers suisses en Afrique. Quatre enquêteurs ont travaillé durant trois ans pour percer les mystères toxiques de l’essence et du diesel distribués sur le continent africain par les géants suisses du négoce de matières premières.



    Les résultats de cette enquête publiée jeudi 15 septembre sont sans appel : les carburants écoulés en Afrique ont une teneur en soufre entre 200 et 1 000 fois plus élevée qu’en Europe, mettant gravement en péril la santé de populations exposées aux particules fines et à d’autres substances chimiques cancérigènes.

    Lire l’intégralité de l’article : Les géants du négoce pétrolier écoulent depuis des années un carburant toxique en Afrique

    Des produits toxiques ajoutés aux carburants pour augmenter les profits

    Pour augmenter leurs profits, les traders effectuent des mélanges avec des produits toxiques et particulièrement nocifs pour l’environnement et pour la santé. Des opérations souvent risquées qui s’effectuent à quai, notamment à Rotterdam, Amsterdam et Anvers, ou en pleine mer à quelques miles des côtes de Gibraltar ou des ports d’Afrique de l’Ouest.

    Les traders ont un nom pour qualifier ces produits pétroliers : « qualité africaine ». Ce carburant toxique est écoulé en Afrique de l’Ouest où les négociants en matières premières profitent de réglementations qui permettent encore l’importation de diesel et d’essence contenant un taux de soufre très élevé. Ils en ont fait un marché parallèle et opaque.

    Dans les stations essence de Trafigura, Vitol ou Oryx

    Public Eye a effectué des prélèvements dans des stations essence de huit pays africains (Angola, Bénin, Congo-Brazzaville, Ghana, Côte d’ivoire, Mali, Sénégal et Zambie) détenues ou alimentées par ces maîtres du négoce pétrolier, comme Trafigura, Vitol ou Oryx. Plus de deux tiers des échantillons contiennent un taux de soufre supérieur à 1 500 parties par million (ppm). Avec une pointe à 3 780 ppm au Mali. La limite est de 10 ppm en Europe, aux Etats-Unis et même en Chine, à compter de 2017.

    Les grandes villes africaines pâtissent déjà d’une qualité de l’air déplorable et d’une urbanisation préoccupante. D’ici 2050, la population urbaine devrait tripler sur le continent. Et le nombre de véhicules devrait considérablement augmenter. Les grands acteurs suisses de ce marché du « diesel sale » disent respecter les normes en vigueur. Et ils insistent sur les efforts fournis par l’Association des raffineurs africains (ARA), une organisation basée… à Genève et dont ils sont membres, pour améliorer la qualité des carburants qu’ils importent, mélangent, revendent et distribuent sur le continent.



    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/09/15/matieres-premieres-comment-les-traders-suisses-ecoulent-du-carburant-toxique-en-afrique_4998076_3212.html#RHe2rhLmQkYVVUGR.99

    Auteur

    N'goné Latyr

    En Septembre, 2016 (13:58 PM)
    Bonjour,

    Il faut que l'état fasse des prélévements au niveau des stations services, il ne faut surtout pas écouter ses déclarations vidons de ses occidentaux qui sont motivés que par l'argent. Si les tests sont positifs, il faudra les sanctionner lourdement et retirer leur licence professionnelle.

    Merci,
    Auteur

    Yero

    En Septembre, 2016 (21:29 PM)
    Il ne s'agit pas de faire une proclamation sur la qualité du carburant servi mais de répondre sur le taux de soufre qu'il contient et de comparer cette valeur par rapport à des normes, qu'elles soient locales ou internationales, à la suite de quoi chacun jugera.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (23:07 PM)
    est ce que l;équipement de nos labos permet de déceler toutes les substances toxiques contenues dans le carburant de "qualité africaine"?

    Il y a une vaste hypocrisie de la part de la SAR et des pétroliers à mon avis, eux tous savent la nocivité de ce carburant mais ils se taisent car ils savent que nos labos ne sont pas bien équipées pour détecter tous les agents de morts contenus dedans.

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (13:50 PM)
    Tous les produits pétroliers sont importés via la SAR pour la plus par et c'est la SAR qui repartis auprès des distributeurs. Ou est le problème ? s'il y a problème c'est tous les distributeurs je dis bien tous qui auront des problèmes.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email