Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

AGROINDUSTRIE : L'Université du Sine-Saloum dans le besoin de l'experience française

Single Post
AGROINDUSTRIE : L'Université du Sine-Saloum dans le besoin de l'experience française

Le Sénégal va s'inspirer de l'expertise française dans le domaine de l'agroscience pour faire adéquatement fonctionner l'Université du Sine-Saloum, installée à Kaolack (centre), par le biais de formations et d'innovations utiles, a indiqué, jeudi à Dakar, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.

"L'Université du Sine-Saloum de Kaolack est dédiée aux métiers de l'agriculture et aux métiers connexes. Elle cible une des priorités du Plan Sénégal émergent (PSE) à savoir l'agriculture (...)'' et les métiers connexes, a-t-il souligné.

M. Niane intervenait lors d'une rencontre inscrite dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat international liant l'Université du Sine Saloum de Kaolack (USSK) à Agreenium, un consortium qui regroupe les principaux acteurs de la recherche et de la formation supérieure agronomique et vétérinaire en France. 

Selon lui, l'Université du Sine-Saloum devrait contribuer à "la recherche utile au développent agricole'', à travers des innovations devant bénéficier aux populations dans leur vie quotidienne.

Aussi l'Université du Sine-Saloum se trouve-t-il selon lui dans un "besoin d'expériences, de formations, de recherches, d'innovations'' qu'elle pourrait satisfaire dans son partenariat avec Agreenium.

"C'est un consortium qui va accompagner l'Université dans les filières qu'elle aura choisies, dans l'ingénierie pédagogique et dans la mise en œuvre des ces filières. Il va aussi l'accompagner dans la formation des formateurs", a-t-il fait valoir.

L'Etat du Sénégal compte ainsi mettre 65 milliards de francs CFA dans la construction de cette université, a-t-il indiqué, en précisant que l'appel d'offres, déjà lancé, "sera finalisé le 12 novembre prochain". 

"Nous avons un délai très court de 24 mois pour ouvrir l'école et avoir des enseignants-chercheurs, de nouveaux bacheliers et leur offrir une formation de qualité. C'est dans ce sens que ce partenariat va être important et décisif", a-t-il dit.

Cette université comportera des "filières fondamentales et des filières pratiques, des filières en science et technologie, en ressources halieutiques, en tourisme, en biodiversité, en développement durable, en environnement, élevage, hydraulique rurale'', a signalé Mary Teuw Niane. 

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a également cité d'autres filières telles que l'économie et la gestion, les sciences juridiques et politiques, ainsi que "tout ce qui touche à la production végétale et à l'alimentation".

L'Université du Sine-Saloum aura comme objectif principal de "valoriser les potentiels de chaque zone du Sine-Saloum pour permettre aux étudiants d'avoir les compétences pour contribuer à l'émergence économique de cette zone''.

Dans le cadre de ce partenariat, Agreenium va accompagner le Sénégal dans sa construction des projets pédagogiques avec les chefs de département, selon son directeur général. "Au fur et à mesure que le projet se déroulera, a-t-il dit, nous pourrons travailler en mobilisant d'autres acteurs pour travailler sur le curricula".


SK/BK



Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Rich

    En Octobre, 2014 (15:42 PM)
    J suis un doctorant j'aimerai bien être recruté dans cette université à ma sortie merci  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Agro

    En Octobre, 2014 (16:10 PM)
    Bonne initiative. Vous Penserez à financer la formation de vos enseignements! la piste des bourses de thèses à l'étranger notamment dans le réseau d'agreenium (SupAgro, Agroparistech, AgroCampus...) peut être exploitée pour moderniser le fonctionnement de nos labos. ça évitera de recopier des modèles dictées par des gens qui connaissent pas les réalités sociales de notre pays.

    Y réfléchir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Abdoulaye Seck

    En Octobre, 2014 (18:15 PM)
    des pays comme l'inde ,la Thaïlande etc ont développé des expériences intéressantes et ont des parcours plus adaptes a notre situation de pays sous développé avec des matières premières assimilables aux nôtres ,il faudrait les contacter pour en tirer des leçons.

    apres 50 ans de contact avec l'eperience francaise , il faut savoir innover et creatif et non copier leur modele
    Auteur

    Recteur Saloum

    En Octobre, 2014 (18:48 PM)
    Je prends acte même la Corée du nord sera contactée pr accompagner l'University du sine saloum dans le nucléaire civile... Nous aurons des ingénieurs pour nous créer la bombe atomique :tala-sylla:  :tala-sylla: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR