Mercredi 29 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Cfee : Le ministre de l’Education satisfait du bon déroulement des examens

Single Post
Cfee : Le ministre de l’Education satisfait du bon déroulement des examens
Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a exprimé, mercredi, sa satisfaction quant au bon déroulement de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires et du concours d’entrée en 6e, après avoir effectué une visite dans deux centres d’examen à Dakar.

Les épreuves de l’examen du Certificat de fin d’Etude élémentaire et du concours d’entrée en 6e ont démarré, ce mercredi 22 juin 2022, sur l’étendue du territoire national.

Ce démarrage a été l’occasion pour le ministre de l’Education, Mamadou Talla, de rendre visite à certains établissements et centres d’examen.  « Nous avons visité une école privée et une école publique, des écoles bien organisées avec des surveillants en place, des élèves bien présents et un accompagnement au point en termes de copies matériels. Donc, nous sommes satisfaits, en tout cas, dans la première partie de la matinée », a fait savoir le ministre.

Ce dernier, souligne l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), intervenait après avoir notamment  effectué une visite aux centres d’examen des Cours Sainte Bernadette des Sicap Baobab et Ahmadou Bamba Mbakhane Diop de Grand-Dakar pour constater le bon déroulement des épreuves du CFEE et de l’entrée en sixième. 

De l’avis du ministre, c’est « un jour extrêmement important pour tout élève, parce que c’est le premier examen pratique de leur vie que cela soit le CFEE ou le concours d’entrée en sixième ».

Ces examens concernent au total, selon lui, « plus de 295000 candidats, dont plus de 55% sont des filles. Le directeur des examens et concours a organisé cet examen, pratiquement avec 20000 surveillants au niveau national, plus de 10000 centres d’examens », a ainsi souligné le Ministre de l’éducation nationale.

Mamadou Talla a félicité les organisateurs pour ce début de journée, tout en  encourageant les candidats pour la suite des examens.  


8 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (18:51 PM)
    En moyenne 2 surveillants par centre.
    Top Banner
    • Auteur

      Dieu Vous Garde Les Enfants !

      il y a 1 semaine (22:17 PM)
      Pauvres enfants qui composent dans un sale environnement d'adultes Irresponsables et insulteurs... pour être députés pour eux mêmes. S'en fiche le peuple ! 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (19:11 PM)
    Pourquoi il regarde comme ça notre Ministre ! Certaines postures....
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (19:58 PM)
    Il y a quelque chose que j'ai vraiment du mal à comprendre: le défilé de ces autorités dans les centres d'examens, pendant que les candidats composent. Personne ne se rend donc compte que cela perturbe la concetration de ces pauvres gamins qui ont déjà la chaleur et l'humidité à supporter? Si vous voulez savoir si les examens se déroulent normalement, il y a juste besoin de faire remonter les états par les chefs de centre, pardi.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:28 PM)
     

    est-il interdit à une nation d'évoluer et de se débarrasser des ses mauvaises pratiques ? Si la dite nation est le Sénégal, j'ai l'impression tenace que la réponse est oui, à mon grand désarroi !

    Cela fait plus de soixante ans que nous avons un modèle d'école hérité de la colonisation et la pire des pratiques qui la régissent n'a pas bougé d'un iota. Notre école trie, discrimine par la performance, à un âge précoce. Le concours d'entrée en sixième est une discrimination et rien d'autre. Un élève peut avoir bien travaillé toute son année de cm² et rater son concours. Dans son malheur, il peut voir son parcours scolaire stoppé net si sa famille n'a pas les moyens pour l'inscrire dans le privé. C'est arrivé à énormément d'enfants de ma génération et ça continue cinquante ans après. J'ai des copains du primaires pour lesquels je souffre encore de les avoir vus dans pareille situation. Ne me dites surtout pas que nous n'avons pas les moyens d'un collège pour tous, je ne vous croirais pas. Je préfère, de loin,une jeunesse accompagnée et éduquée à des générations auxquelles il ne reste que l'ignorance et le culte de la non-valeur comme alternative. Vous vous plaignez de l'état de la jeunesse sénégalaise mais avez-vous évalué la part de responsabilité de la nation dans notre grand malheur ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Mimi Lô

    il y a 1 semaine (21:25 PM)
    Ce sont des signes de fin de reigne. LIBÉREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES!

    Aujourd’hui on est dirigés par des pseudo politiciens en opération apres la piétre prestation du procureur de la République...La médiocrité d'une caste de profiteurs a son paroxysme...L’incompétence dans toute a splendeur...C'est scandaleux ce qui se passe  au sommet de l'état sénégalais...

    On a hâte de lire sur senego.com le 1er Conseil des ministres dirigé par Président Ousman Sounourayni Sonko. 

    Vivement la REFONDATION et l'arrivée de l'Administration Sonko pour rétablir l'ordre et rebatir ce pays sous de nouvelles bases séreines///
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:18 PM)
    Monsieur le ministre, bayile costume. Ce n'est pas pour vous. C'est vrai, il a toujours un regard inquiétant. Why ? 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:25 PM)
    Piste 4: Merci

    Pauvres eleves. J'espere q vous n' avez pas d' epreuves Jeudi matin puisqu' on vous offre un concert la veille.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:34 PM)
    Ce regard rappelle celui de cet animal assez présent dans les Niayes. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email