Lundi 17 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Coumba Gawlo plaide pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école

Single Post
Coumba Gawlo plaide pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école

L’artiste musicienne Coumba Gawlo Seck a plaidé, jeudi à Bruxelles (Belgique), la scolarisation et le maintien des filles à l’école afin de leur permettre, à l’âge adulte, de se départir des préjugés et tabous africains, de prendre en charge leur maternité et de maîtriser la natalité pour l’atteinte du dividende démographique.
 
"Il s’agit surtout de les éduquer, les instruire en toute indépendance pour leur permettre d’accéder au développement de l’entreprenariat et du leadership féminin pour l’atteinte du dividende démographique" a expliqué Coumba Gawlo Seck qui prenait part à la 4ème édition du "Rebranding Africa Forum 2017".
 
"En tant qu’artiste, dit-elle, notre rôle est de sensibiliser les décideurs publics, comme ceux du secteur privé de sorte à fédérer le maximum de monde pour atteindre plus de résultats et démultiplier les expériences pour couvrir les cibles partout en Afrique".
 
D’après elle, "dans les sociétés africaines où la musique est au centre des activités culturelles, la sensibilisation et la conscientisation sont fondamentales dans le rôle de l’artiste, la musique étant ainsi le meilleur vecteur de communication".
 
"A travers nos chansons, a-t-elle dit à l’assistance, nous pourrons donner la priorité aux thèmes liés au dividende démographique comme la natalité, le changement de comportement surtout concernant les jeunes dans le sens de leur inculquer les vertus du civisme et de la citoyenneté".
 
"Pour ce faire, une connaissance de leur propre histoire les aidera à se forger une identité et, dans l’optique d’un changement de comportement, il est important de raconter aux jeunes leur histoire afin de les aider à mieux aimer leur pays" a encore soutenu la chanteuse sénégalaise.
 
Elle a appelé les artistes engagés dans la défense des causes sociales liées à l’enfant, à la femme et à la jeunesse, à travailler en synergie pour rendre visible l’initiative sur l’Autonomisation des Femmes et le Dividende Démographique au Sahel (SWEDD).
 
La chanteuse a invité les artistes à expliquer l’initiative à travers les chansons, créations artistiques et pièces de théâtres déclinées dans différentes langues locales sur des sonorités différentes, sous forme de compilation musicale avec les thématiques ciblées. 
 
Coumba Gawlo Seck reste convaincue que "la musique est la meilleure voie pour fédérer, sensibiliser et garder éternels tous les messages sur l’autonomisation des femmes, surtout en Afrique où, de plus en plus, de femmes et filles sont oubliées, les jeunes esseulés et poussés à l’immigration clandestine alors qu’ils sont la force et le devenir de l’Afrique".


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (18:17 PM)
    Vous avez mon total soutien Coumba.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2017 (22:25 PM)
      a notre tour nous plaidons pour le retrait des femmes sénégalaises des scènes et autres plateaux de tv et de répondre à l"appel de la nature, ce pour laquelle elles ont été créer: procreer
  2. Auteur

    Seven

    En Octobre, 2017 (18:59 PM)
    je suis entierement d'accord avec toi

    plus il faut instaurer l' ecole obligatoire a tous les enfants de six ans jusqu'a 15 ans
    Auteur

    Kalkulart

    En Octobre, 2017 (20:02 PM)
    chanter et danser n'ont jamais apporté le developpement d'aucun pays.

    Seul le savoir veritable, orienté vers le progrès permet à un pays ou à une nation de sortir du sous developpement.

    Les radios et TV des pays africains deraient davantage orientér leur programme vers la recherche du savoir, la connaissance pour ne dire la lsciences.

    Alors jeune du senegal ne cherchez pas de modeles parmi les musiciens, mais tournez vous vers les pays tels que la coree du sud, lal chine ou le japon.

    Travaillez dur et faites de al recherche votre leitmotiv.

    Auteur

    Niit Niité

    En Octobre, 2017 (21:36 PM)
    AFFAIRE YAVUZ SELIM, MANIPULATION ET MENSONGE D’ETAT

    D’ABORD : Erdogan est devenu premier ministre puis président de la Turquie grâce au mouvement Gülen. Mais, ayant peur que Mr Gülen ne deviennent le « AYATOLLAH KHOMEINI » de la turquie (c’est-à-dire lui dépossède le pouvoir, tout en étant dans l’ombre), il a organisé un faut coup d’état. Il suffit seulement de voir comment c’est passé ce coup d’état pour savoir que c’était du théâtre. Il veut simplement être le seul homme fort de la turquie, et être aussi influent que Gülen au niveau international. Si non, pourquoi veut-il que la fondation de sa femme (MAARIF) s’accapare du réseau d’écoles du mouvement Gülen ? Pourquoi n’a-t-il pas fait appel aux privés turcs, non liés au mouvement Gülen, pour diriger ces écoles ?

    PUIS : Gülen n’est pas un terroriste. Les services secrets américains, français et anglais connaissent mieux ce mouvement que Erdogan et son gouvernement. Donc, pourquoi ces pays n’ont-ils pas fermé les écoles du mouvement Gülen ? Pourquoi les Etats-unis n’ont-ils pas rapatriés Mr Gûlen en Turquie ? Pourquoi les Etats unis n’ont-ils pas emprisonné Mr Gülen ? Au contraire, il est protégé par la CIA et le FBI contre l’état turc.

    ENSUITE : Ils n’y pas de turcs, liés au mouvement Gülen, dans YAVUZ SELIM SA. Il n’y a que des turcs sous contrat avec YAVUS SELIM SA pour dérouler un programme d’enseignement, et maintenir un système éducatif qui a fait ces preuves pendant 20 ans. Avec la pression de Macky Sall, via Sérigne Mbaye Thiam et Abdoulaye Daouda Diallo, tous les turcs qui étaient liés au mouvement Gülen , dans ces écoles, sont partis après les avoir céder à YAVUZ SELIM SA.

    ENFIN : Le seul objectif de l’état de notre Sénégal est de donner les écoles YAZUS SELIM à la fondation MAARIF de l’épouse d’Erdogan, même s’il faut sacrifier des milliers d’enfant sénégalais innocents. Personne ne comprend le manque de courage du président Macky Sall devant ce problème. Mais 2019 n’est pas loin, ce régime saura que le Sénégal nous appartient, et que le Sénégal n’est une succursale de la Turquie d’Erdogan.

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2017 (02:27 AM)
    La femme au foyer , ces vieilles celibaraires nous tympanisent way . Il y a plus de filles que de garçons dans les ecoles vous voulez quoi encore . Arrêtez vos sologans feministes seggregationistes. Goor bakh na jiggen bakh , jub dal mo wor. Depuis la scofi ,il y a plus de flles Coumba . Bon à savoir. Tous les garçons dans la lutte , la musique ou au desert du Sahara.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email