Jeudi 28 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Cours en ligne pour cause de Coronavirus : Les enseignants mettent en quarantaine Mamadou Talla

Single Post
Cours en ligne pour cause de Coronavirus : Les enseignants mettent en quarantaine Mamadou Talla
Le gouvernement du Sénégal a fermé les écoles pour trois semaines. Pour pallier l’absence de cours physiques, le ministère de l’Éducation nationale a décidé de faire dispenser des cours à distance aux élèves en classe d’examen. 

Une proposition qui n’agrée pas du tout les syndicats d’enseignants qui ont "déchiré" purement et simplement la note du ministre Mamadou Talla.

«Cette décision ne peut être démocratique parce que les cours en ligne ne sont pas accessibles à tous les élèves du Sénégal. Il n’y a pas l’électricité partout au Sénégal, encore moins l’Internet. Et les élèves n’ont pas tous les terminaux, Android ou tablettes. Cette mesure va donc plus créer des discriminations que d’égalité des chances», analyse Mamadou Lamine Dianté, dans les colonnes de L’Observateur. Pour l’ancien coordonnateur du Grand cadre, le dispositif pour sa réalisation manque cruellement.

Même son de cloche chez Gougna Niang. «Cette mesure des autorités sénégalaise est salutaire, mais présente plusieurs limites. Tous les parents n’ont pas la possibilité de doter leurs enfants d’ordinateurs ou de leur acheter la connexion internet, afin qu’ils puissent suivre à distance les cours», déclare le Secrétaire général de l’Union des enseignants du Sénégal (Ues). 

Gougna Niang de marteler : «L’enseignant est irremplaçable. La froideur de la machine n’est pas comparable à la chaleur de l’humain parce que même le gestuel de l’enseignant contribue à la réception du message pour l’élève. La qualité de l’enseignement requiert qu’il y ait ce contact et cette chaleur humaine». 

Abdou Faty, le Secrétaire général du Sels/Authentique, embouche la même trompette. «Entre le pire et le moindre mal, les autorités ont choisi le moindre mal. Le digital ne pourra jamais remplacé l’enseignant», conforte le syndicaliste.

liiiiiiiaffaire_de_malade

22 Commentaires

  1. Auteur

    Méoo

    En Mars, 2020 (10:47 AM)
    Sénégal On développé déé nos murs des maison deviennent des tablette à heure des cours
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (10:50 AM)
    N’ importe quoi les familles sénégalaises n’ ont pas les moyens d’avoir internet si l’état avait subventionné internet peut-être que que vous pouviez donner des cours en ligne
    Auteur

    En Mars, 2020 (10:52 AM)
    Tous les élèves n'ont pas les mêmes moyens de communication. Comment des élèves des villages sans électricité, sans portable, sans ordinateur peuvent-ils suivre ces cours? C'est dire que ce ministre pense à tort que les moyens dont il dispose existent partout. Attendez la fin de la maladie et c'est notre souhait le pus ardent, pour mettre tous les élèves au même titre d'égalité.
    Auteur

    As

    En Mars, 2020 (10:55 AM)
    Parler des cours en ligne comme si vous avez doté les élèves des équipements nécessaires et les avoir formé alors que ce n'est pas le cas est vraiment étonnant !
    Auteur

    Badji

    En Mars, 2020 (10:57 AM)
    QUOI cours en ligne il y a plein de localités qui utilisent les lampes tempête
    Auteur

    Diagnus

    En Mars, 2020 (10:58 AM)
    Quand je vois des chaînes de télévision dire qu'elles vont faire des cours je me pose la question jusqu'où peut aller l'hypocrisie de certains de nos concitoyens nous savons tous que les vacances étaient prévues pour ce samedi .

    Nous savons tous que ce pas sérieux on ne pas faire des leçons sérieuses, capter l'attention des élèves à la télévision, de même le niveau de progression des élèves n'est pas homogène.

    Il cesser de profiter de ces moments difficiles où nous avons plus que besoin de sérieux, de sérénité pour essayer d'engranger des dividendes.

    Patriotiquement
    Auteur

    Observateur

    En Mars, 2020 (11:12 AM)
    Les POLITICIENS sont des FARCEURS



    Au SÉNÉGAL on ne fait que Réagir.

    Même en SPORT, c'est après avoir encaissé un But qu'on prend les choses au Sérieux.

    " Médecin après l'Enterrement" , " Médecin après l'Enterrement"

    il ne fallait pas encaissé le But "CORONAVIRUS"
    Auteur

    Xxx

    En Mars, 2020 (11:15 AM)
    c'est la prevue qu'il ne connait rien du Senegal.
    Auteur

    Diop

    En Mars, 2020 (11:20 AM)
    Même en France on a du mal à mettre les cours en ligne (problèmes de connexion, de réseau, de moyens des parents, ...) ce ministre propose de mettre en place un système qui ne fonctionnera pas. Il copie sur la France. Monsieur le ministre, réfléchissez un peu, nous ne pouvons pas tout copier de la France qui a plus de moyens que le Sénégal, les élèves sont équipés et les problèmes de connexion de chez eux s'ajoutent. Le Sénégal n'en est pas à ce niveau. Vous ne ferez que créer l'inégalité. Je ne suis pas sûr de votre connaissance de la réalité éducative au Sénégal. Votre note n'a aucun sens, entourez vous de bons conseillers, c'est mieux pour vous. Vous perdez votre crédibilité avec votre initiative des cours à distance.
    Auteur

    Amousew

    En Mars, 2020 (11:46 AM)
    hors moyens , hors sujet !

    improvisation, distraction !

    fermeture , échappatoire !

    Auteur

    Au Pays De L'hypocrisie

    En Mars, 2020 (11:56 AM)
    NOS DIRIGEANTS SONT COMPLÈTEMENT COUPES DE LA RÉALITÉ! Comment un ministre d'un pays pauvre comme le notre peut il sortir pareilles inepties: COURS EN LIGNE. Moi je m'attendais peut être plus à une distribution de polycopiés de cours au niveau du cycle secondaire. Avant de prendre des mesures et de parler il faut consulter d'abord l'ensemble des acteurs concernés pour évaluer la pertinence, la faisabilité et l'équité de celles-ci.



    Moi je me demande quelle l'utilité de la fermeture des écoles sans mesure de confinement. Actuellement, on voit tellement d'enfants errer qu'ils peuvent choper ce virus n'importe où.
    Auteur

    Deug

    En Mars, 2020 (11:57 AM)
    Soyez sérieux les élèves et étudiants sont H24 sur les réseaux sociaux, il faut dissoudre tous les syndicats du secteur public
    Auteur

    Doxandem

    En Mars, 2020 (12:01 PM)
    Le monde est en amrche ,corona est venu aves ses consèquences .essayons de sy adapter provisoirement dans la limite du possible.En moyene la mojoritè des èlèves s'organisent pour se retrouver sur facebook tous les jours,pour leurs moitfs personnels ne serait-ce un instant. Ainsi des insuffisances existent certe, mais pas dramatique comme le pense certains.
    Auteur

    Antisenegalais

    En Mars, 2020 (12:35 PM)
    Les gars, nous sommes bizarres quand même ...



    Vous qui critiquez cette proposition, qu'est ce que vous proposez ?

    Que l'on laisse les élèves tranquilles pendant trois semaines ?



    Et si, (personne ne le souhaite), cette situation est prolongée, on leur donne encore trois autres semaine à ne rien faire ?

    Vous aimez croiser les bras alors que partout dans le monde on cherche des solutions.

    Solutions qui ne seront jamais parfaites, bien entendu, mais la perfection n'est pas de ce monde.

    Vous dites que ce n'est pas égalitaire ? Même le bon Dieu n'est pas égalitaire dans son partage.

    En faites en plus de croiser les bras vous versez dans le nivellement par le bas.



    Il faut exploiter les TIC. Si une zone n'a pas le nécessaire, on travaille à lui trouver une solution. Si ce n'est pour cette fois, au moins pour une autre fois, dans un contexte moins grave espérons.



    Avec cette façon d'aborder les problèmes, vraiment, je me demande par quelle magie on va se développer.



    Désolé
    Auteur

    Citoyen

    En Mars, 2020 (12:36 PM)
    Même si les enfants disposaient de connexion et d'ordinateurs chez eux, les enseignants seraient incapables d'utiliser le numérique pour faire les leçons.

    J'ai déjà participé à un programme sur le numérique, le plus compliqué, consistait à former les enseignants à l'utilisation de l'ordinateur et des ressources numériques.

    Ce M. doit insister sur la nécessité pour les enseignants de s'approprier de l'outil numérique qui peut grandement aider la pédagogie.
    Auteur

    En Mars, 2020 (12:47 PM)
    Gérez cette crise du covid 19 autrement et arrêter de recopier sur la France même cette dernière rencontre des difficultés en ce moment.
    Auteur

    Karato

    En Mars, 2020 (13:08 PM)
    Je réclame un tabeau odia. Maky a uneOccasion de nettoyer sa galerie.arrêtez la gfm.12 ans ça suffit!!
    Auteur

    Leeral

    En Mars, 2020 (15:02 PM)
    Parce que tous n'ont pas acces a ceci ou cela, il faut niveler par le bas. Voila une attitude et une mentalite qui nous tireront vers l'emergence. Les jeunes passent leur temps a partager des photos et videos sur les reseaux sociaux et vous les trouver incapables de telecharger un fichier. Mon oeil.
    • Auteur

      Sgal

      En Mars, 2020 (16:31 PM)
      yabaté rék ak di nakaral senegalais yi! sathieu ndeyou khalussou senegal bi yeup ensuit ils se permettent de dire imbecilites aux antipodes de la realité la verité est wue vous avez rien foutu dans ce oays et il suffit d'une ckamité pour mettre a nu l'etat des lieu priorité et vision des necessités di pays, zero a ka barre
    Auteur

    Thierno

    En Mars, 2020 (15:58 PM)
    C'est ceux qui n'ont pas les moyens ou les zones non électrifiés qui en pâtissent , il y a une télévision qui donne des cours , une télé privée, elle a la conviction qu'elle fait quelque chose de bien , cette télé a même été encouragée par un ancien ministre de l'éducation , les villages par exemple sont complétement oubliés
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2020 (16:04 PM)
    Quand on parle d'inégalité c'est par rapport aux milliers d'élèves sénégalais qui n'ont ni portable ni internet et qui représentent la majorité des élèves du Sénégal. En plus avoir à lire des documents téléchargés sur un téléphone portable n'est guère facile. Toutes les familles n'ont pas le luxe d'avoir une'imprimante. et faire imprimer les documents c'est un budget que les familles n'ont pas le luxe de s'offrir au vu de la conjoncture économique qui nous attend.



    Les solutions, il aurait du en discuter avec les représentants des enseignants et des parents et autres parties prenantes!



    Auteur

    En Mars, 2020 (16:55 PM)
    Les lubies d'un ministre.
    Auteur

    Doxandem

    En Mars, 2020 (17:26 PM)
    Vu que c'est le ministre qui fait lui meme cette prposition ca peut sous entendre qu'ils sont entrain d'ètudier cette situation

    de maniere SèRIEUSE et seraient à prendre toutes les mesures necessaires pour faire rèussir cet idèal, dans le tps bien sur,.Pouquoi avoir de s'amèliorer ?Le mot d'ordre n'est-ce pas L'EMERGENCE?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email