Dimanche 29 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Les enseignements ne vont jamais brûler l’école (Syndicaliste)

Single Post
Les enseignements ne vont jamais brûler l’école (Syndicaliste)

 Les enseignants ne vont jamais brûler l’école sénégalaise, a déclaré Abdou Faty, Secrétaire général national du Syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels/A).

M. Faty s’exprimait ce samedi à Louga au cours de la cérémonie d’ouverture des 72 heures du SELS/A marquées entre autres par une séance de lecture du Coran, une conférence sur le système éducatif et une randonnée pédestre.

‘’Nous n’allons jamais brûler l’école sénégalaise, nous sommes des purs produits de l’école sénégalaise’’, a dit le syndicaliste exprimant le souhait qu’au retour des vacances de Pâques, un accord soit trouvé entre les enseignants et le gouvernement pour une ‘’reprise normale’’ des enseignements.

‘’Notre fonction première est d’enseigner et nous n’attendons qu’une chose : que l’Etat aille dans la même direction que nous pour nous permettre d’aller sereinement dispenser des apprentissages aux fils du Sénégal qui sont prêts à relever tous les défis de développement’’, a dit M. Faty.

Selon lui, ‘’le Sénégal ne peut émerger sans un capital humain de qualité qui se forme à l’école’’, liant ’’intimement la réussite’’ du Programme Sénégal émergent (PSE) au volet éducation qui en est ‘’une priorité’’.

‘’Nous allons tout faire pour que l’école sénégalaise brille’’, a dit Faty, avant d’inviter le chef de l’Etat à ‘’prendre en charge’’ l’école comme ses pairs de la sous-région le font dans leur pays.

Les enseignants ‘’ne mettent pas en danger l’école pour des miettes et la pomme de discorde avec le gouvernement n’est pas seulement de 5000 Francs Cfa’’, a-t-il dit.

‘’Les syndicats ont fait des propositions s’étalant sur deux ans et attendent que l’Etat réponde favorablement à cette requête adoptable par le budget’’, a-t-il ajouté.

 

 


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    M.sarr

    En Mars, 2018 (09:55 AM)
    Il ne serait pas admissible que vous cessiez les cours pendant presque 3 mois et prétendre percevoir intégralement votre salaire de Mars. Monsieur le Ministre, il couper substantiellement les salaires et poursuivre les négociations sinon la grève va continuer de plus bel. Pour les enseignants, rien ne vaut le repos avec un salaire. Et, dès qu'ils entament la grève à partir du 9 avril prochain, l'année devient irrécupérable.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (13:59 PM)
    tu es lache et aigri silence :::tu fais hors sujet:on ne parle pa de salaire :on parle de reprise des cours: tu es vraiment une parasite bastaaaa
    {comment_ads}
    Auteur

    Zik

    En Mars, 2018 (20:53 PM)
    CES SYNDICALISTE QUI VIVENT SUR LE DOS DU SYNDICAT NE VOUDRONS JAMAIS QUE CELA S'ARRETE CAR IL Y A DEUX CHOSES DANS UN SYNDICAT SI TU ES UNE PERSONNE HONNETE TU SERT LE SYNDICAT ET SI TU ES PERSONNE MALHONNETE TU TE SERT DU SYNDICAT COMME VOUS VOUS FAITES .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (21:01 PM)
    J'ai 2 enfants dans le public mais l'état est le principal responsable de l'échec scolaire.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email