Vendredi 23 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Mamadou Lamine Dianté, Sg du Saems-Cusems : « La confrontation avec l’Etat est inévitable »

Single Post
Mamadou Lamine Dianté, Sg du Saems-Cusems : « La confrontation avec l’Etat est inévitable »
En visite à Linguère dans le cadre d’une tournée nationale recommandée par la Commission administrative de son syndicat, Mamadou Lamine Dianté, secrétaire général du Saems-Cusems, par ailleurs  Coordonnateur du grand cadre des syndicats de l’enseignement a fustigé le mirador, un nouveau logiciel mis sur place par le ministère de l’Éducation.

«Dans le cadre d’un programme, une semaine-une région, il fallait que le Sg du syndicat fasse une tournée dans toutes les régions du Sénégal. Après le dépôt du préavis de grève vendredi 9 janvier 2015, nous avons rencontré les collègues de toute la région de Louga pour les informer  du contenu de ce préavis de grève», a dit monsieur Dianté avant de soutenir qu’à travers le décret 2014-769, le Président Macky Sall  a octroyé des indemnités de logement faramineuses à certaines catégories de travailleurs qu’il estime «pas  plus méritantes que les enseignants». Toujours selon lui,  les  catégories de travailleurs n’étaient pas demandeuses d’augmentation d’indemnités alors que les enseignants en revendiquaient.

Pour le Sg,  la confrontation est inévitable avec le gouvernement. C’est pour cette raison que le syndicat doit être  dans la légalité avec le dépôt de préavis de grève. «A partir du 10 février probablement, la lutte va être entamée et elle pourrait durer plus longtemps que prévue»

M. Dianté n’a pas non plus manqué de se désoler du Mirador.  «Le mirador est une grosse arnaque qui a été perpétrée par Serigne Mbaye Thiam et son équipe. Comme logiciel, il n’est pas au point, mais également les agents qui sont chargés de le gérer ne maîtrisent pas encore cet outil informatique».

Des milliards des contribuables sénégalais, souligne-t-il, ont été jetés par la fenêtre alors qu’on aurait pu s’arrêter à l’expertise locale avec beaucoup plus de prudence dans la démarche : « obtenir un outil qui ne soit pas à l’encontre des intérêts des travailleurs, mais aussi qui ne soit pas dévoreur d’argent du contribuable sénégalais».


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email