Dimanche 05 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Manifs des étudiants de l'université de Thiès, grogne des syndicats : Yankhoba Diatara en sapeur-pompier

Single Post
Manifs des étudiants de l'université de Thiès, grogne des syndicats : Yankhoba Diatara en sapeur-pompier
De la station Edk à l'entrée de Thiès sur l'avenue de Caen jusqu'à l'auditorium de l'université de Thiès, les pensionnaires de l'université Iba Der Thiam ont battu le pavé. Ils tapent ainsi du poing sur la table pour réclamer vaille que vaille l'achèvement des chantiers dans ce temple du savoir. Ce, après leur marche de la semaine dernière jusqu'aux sphères ministérielles de Diamniadio où certains d'entre eux ont été appréhendés par la gendarmerie avant d'être libérés.

Cependant, l'élan des étudiants et de certains membres du personnel est loin de s'estomper. « L’université Iba Der de Thiès est en mouvement depuis plus de 2 semaines. En effet, il y a plus de 6 ans que les étudiants réclament ces chantiers qui n’ont toujours pas été achevés et mis à la disposition des étudiants. Chaque année, on constate que le nombre d’étudiants orientés à l’université augmente de façon considérable. Cette année, on a reçu un nombre pléthorique, on est allé à un moment où l’administration a fermé ses portes pour voir quelle stratégie adopter pour gérer ces problèmes. Qui dit manque de salles dit manque de cours. Avec l’arrivée des nouveaux bacheliers, on ne fait plus cours. Toute l’université est en sèche. Nous attendons des efforts de la part de l'État », s'indigne le président de l’amicale des étudiants de Thiès, Khalifa Ababacar Sy Traoré. A sa suite, un autre étudiant de revenir sur les démarches qui ont abouti à la marche de ce mercredi. « Nous avons entamé beaucoup de démarches : une marche de Thiès à Diamniadio; des sit-in entre autres manières de se faire entendre. Nous n’allons pas nous arrêter à défaut d'obtenir gain de cause. Tout ce que réclament les étudiants, c'est l'achèvement des chantiers en cours. Tous les étudiants sont mobilisés juste pour étudier et dans de bonnes conditions», assène Abdoulaye Cissé Ndiaye, membre de la commission sociale de l'université.

Yankhoba Diattara hué

Venu à la rescousse des étudiants en mouvement, le ministre de l'Economie numérique et des télécommunications, et non moins 1er vice-président du Conseil départemental de Thiès, lors de son discours de soutien, a été, par moments, coupé par des huées. Tout de même, il a poursuivi son speech pour rassurer les étudiants de la détermination du chef de l'État et du gouvernement d'en finir avec les travaux à l'université Iba Der Thiam de Thiès. Puisqu'on n'en est pas encore là, Yankhoba Diattara a proposé des solutions transitoires. À savoir, mettre à la disposition des étudiants la salle de délibération du conseil départemental de Thiès et le cybercampus qui fait office de siège du parti Rewmi. Sous la bénédiction bien sûr des autorités universitaires.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email