Dimanche 05 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Rencontre ministre de l’Education - ISJA : L’espoir est permis, mais…

Single Post
Rencontre ministre de l’Education - ISJA : L’espoir est permis, mais…
Dans la recherche d’une solution à la crise découlant de l’interdiction du voile à l’institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar, le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla est actuellement en discussions avec la direction de l’établissement. 

La rencontre se tient à la sphère ministérielle de Diamniadio. «L’espoir est permis», nous confie une source proche du dossier. «En réalité poursuit notre interlocuteur, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Une enseignante tunisienne a fait 2 ans ici. 

Elle enlevait toujours son voile à l’entrée et le remettait juste à la sortie de l’établissement, pour donner le bon exemple». La médiation entreprise par Mamadou Talla serait donc en bonne voie. Malgré cette assurance, le Comité des droits à l’école pour tous ne baisse pas la garde. «A ce stade, il ne reste que le recours à la justice. Nous comptons aller jusqu'au bout», martèle la présidente Loudna Saheli, joint par Seneweb.

liiiiiiiaffaire_de_malade

22 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (14:53 PM)
    Meme une Tunisienne disent ils ! Pourquoi cette allusion ? Qui est elle pour nous servir d´exemple ? En vérité, la Tunisie n´est pas un pays exemplaire et les Tunisiens avec Bourghiba ont beaucoup défiguré l´Islam. C est le pays le plus le plus corrompu que la France a laissé dans le Maghreb. Alors cherchez autre chose.
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (14:53 PM)
    Nous n'avons besoin ni de LOUP(na) ni de SAHEL (i)chez nous.

    Les animaux sauvages et les rigueurs environnement du Sahel, au DIABLE.

    Il est qui ce naar pour faire le malin alors qu'il s'investit très peu pour le Sénégal (même s'il est sénégalais pour la forme). Vas jusqu'au bout peut être que tu y trouveras un petit bout de chawarma à te mettre dans la gueule.









    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:01 PM)
    Remercions le bon Dieu d'être majoritaire dans ce pays parce que si c'était l'inverse on n'allait en baver. Le ministre pour l'instant est en train de caresser l'isja dans le sens des poils.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:02 PM)
    J'ose espérer que l'Etat restera fort et intransigeant et sans concession sur cette question.

    Sortir un communiqué pour rappeler à l'ordre l'institut Jeanne d'Arc et ensuite faire marche arrière serait un précédent très dangereux.

    Que l'Institut se plie ou que l'agrément leur soit retiré. Point barre
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:10 PM)
    Niak fayda rek nionane l'espoir est permis
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:16 PM)
    Si vous allez en justice pour cette affaire vous y subirez un échec cuisant et pour cause : vous étiez prévenu des des la fermeture des classes qu'à la rentrée prochaine les élèves voilées ne seront plus autorisés à l'école et vous avez signée ce règlement à l'inscription de la nouvelle année vous êtes entrain de jouer aux supremacistes et ce ne marchera pas
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (15:42 PM)
      l'école est prevenu dans la constitution et depuis 1991 par les textes qui réglementent l'enseignement au sénégal qu'elle ne peut exclure un élève qui n'a fait que s'habiller en fonction de ses croyances religieuses.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:34 PM)
    Il faut dialoguer pour trouver une solution. Cependant, s’il existe des dispositions légales qui tranchent le débat, il conviendrait de les rappeler à l’attention de tous et de les faire appliquer.
    Auteur

    Bosseyajo

    En Septembre, 2019 (15:45 PM)
    Cette institution à le statut d'une école publique française implantée ici au Sénégal. De ce fait toutes les règles en vigueur dans les écoles en France lui sont appliquables. Une convention entre la France et le Sénégal à ce sujet existe bel et bien, ce que l'État du Sénégal veut occulter.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:37 PM)
      non .l'école n'est pas une ambassade ou le vatican. va revoir tes cahiers.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (15:58 PM)
    Beaucoup de bruit parce qu'il s'agit de libanais. Je connais une femme voilée qui travaille comme agent de sécurité. Lorsqu'elle est de quart, elle enlève son voile est porte son képi ou casquette. A la descente, elle remet son voile. Les hommes aussi n'ont pas le droit de garder la barbe (comme à l'armée), il leur faut une autorisation.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (16:00 PM)
    Aux libanais : commençaient par payer vos impôts avant de crier partout que vous êtes sénégalais !!!
    Auteur

    Max

    En Septembre, 2019 (16:27 PM)
    parce qu' une enseignante tunisienne l a fait donc tout l monde soit enlever son voile ? vraiment le ridicule ne tue pas..
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2019 (16:43 PM)
      tunisienne vous avez dit? le pays de bourguiba qui voulait interdire le ramadan en donnant l'exemple avec un verre d'eau bu devant une assemblée de croyant, ou un candidat homosexuel à la présidentielle s'était affichée, ou les interdits de l'islam sont acceptés. la tunisie n'est pas un exemple
    Auteur

    Sénégalais Fâché

    En Septembre, 2019 (18:39 PM)
    Pourquoi ces libanais veulent à tout prix inscrire leurs enfants à Sainte Jeanne d’Arc? Pourquoi pas dans une école plus adaptée ? Ils sont dans la politique du « sans moi, ce sera l’enfer » ! Faisons attention nous les sénégalais qui avons toujours vécu dans l’harmonie entre religions, confréries, ethnies etc. Ils ont payé la presse poir mener cette campagne. Admet on des femmes voilées dans la police ou l’armée ??
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:54 PM)
    franchement je crois que vous exagérez trop. Si vous voulez portez le voile bah chercher une ecole adapter. Venez pas pourire la vie des gens gens en examen pour des idiocies et sottises pareil.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (19:12 PM)
    Dans tous les cas elles sont déjà exclues et maintenant si elles veulent revenir elles n'ont qu'à respecter le réglement intérieur signé par leur parents sinon elles vont en justice ou dans une autre école. Vraiment les sénégalais ont d'autres choses à fouetter que de parler tous les jours des gens qui font de provocation chez les autres.
    Auteur

    Mandela

    En Septembre, 2019 (19:14 PM)
    Ce sont les congrégations qui ont sorti la "France" du néant, entre le 5e siècle et la renaissance européenne du 15e siècle, dit de notre ère. Ce qui suppose une certaine expérience des hommes et de la mission de diffusion du savoir... Courage, petit troupeau. L'endurance, dit le Coran contre nos musulmans à nous, est une vertu. Et pas la moindre
    Auteur

    Mr Talla

    En Septembre, 2019 (19:59 PM)
    Ni négociations ni intermédiation. Faire appliquer la loi sénégalaise et sa constitution.
    Auteur

    Mandela

    En Septembre, 2019 (21:17 PM)
    La constitution n'envisage, de laïque, que l'école de la république. L'école publique. Mais l'État, lorsqu'il est né, a organisé l'enseignement privé en définissant les conditions d'ouverture et de fonctionnement de celui-ci : privé catho, privé laïque, privé islamique etc.
    Auteur

    Mandela

    En Septembre, 2019 (21:18 PM)
    La constitution n'envisage, de laïque, que l'école de la république. L'école publique. Mais l'État, lorsqu'il est né, a organisé l'enseignement privé en définissant les conditions d'ouverture et de fonctionnement de celui-ci : privé catho, privé laïque, privé islamique etc.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (22:36 PM)
    En quoi le voile gêne t'il aujourd'hui. Les élèves inscrits en majorité habitent en ville. De tout temps nous y avons côtoyé des filles voilées sans aucun problème. Qu'est ce qui se passe réellement ??? Est-ce que les soeurs vont enlever leur voile ? Depuis quand Jeanne d'Arc est une école catholique, pour catholiques et musulmanes non voilées seulement. Soyons sérieux !! Une école c'est un melting-pot où on apprend la différence et à l'accepter.
    Auteur

    Mandela

    En Septembre, 2019 (23:00 PM)
    La constitution n'envisage, de laïque, que l'école de la république. L'école publique. Mais l'État, lorsqu'il est né, a organisé l'enseignement privé en définissant les conditions d'ouverture et de fonctionnement de celui-ci : privé catho, privé laïque, privé islamique etc.
    Auteur

    Mandela

    En Septembre, 2019 (23:00 PM)
    La constitution n'envisage, de laïque, que l'école de la république. L'école publique. Mais l'État, lorsqu'il est né, a organisé l'enseignement privé en définissant les conditions d'ouverture et de fonctionnement de celui-ci : privé catho, privé laïque, privé islamique etc.
    Auteur

    En Septembre, 2019 (00:15 AM)
    Paroles paroles paroleuuu

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email