Lundi 13 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Réouverture des classes: La Fnere dénonce une «décision suicidaire»

Single Post
Réouverture des classes: La Fnere dénonce une «décision suicidaire»
La Force nationale des enseignants pour le renouveau de l’éducation (Fnere) qualifie de «suicidaire» la décision du gouvernement sénégalais de rouvrir les classes, le 2 juin prochain, pour les élèves en classe d’examen ; malgré la propagation de la pandémie du Covid-19. 

Dans un communiqué de presse, Oumar Seck et ses camarades syndicalistes mettent en garde les parents d’élèves à qui ils demandant de ne pas «sacrifier» leurs enfants.

«Vu le contexte actuel, la Fnere considère que cette décision est suicidaire dans la mesure où la chaine de contamination a fini de ramifier ses tentacules un peu partout à travers le pays. Des cas communautaires se constatent de plus en plus dans nos terroirs», martèlent-ils dans ce document. Rappelant dans la foulée qu’en vertu des dernières évolutions, le Sénégal en a plus dix-huit décès et plus de 1000 personnes contaminées. Pis, le corps médical est gravement touché et même, débordé.

«La situation initiale, qui avait poussé la haute autorité à arrêter les enseignements, s’est sensiblement empirée entre temps. En ce moment où la courbe de contamination de la pandémie est en ascension, vouloir faire retourner les élèves à l’école mettrait en péril la vie de toute la nation», insiste la Fnere.

Considérant, par ailleurs, cette situation «dramatique», l’organisation syndicale «demande aux parents de ne pas laisser leurs enfants braver les risques de la mort sur le chemin de l’école. Certes, étudier est important mais, la vie est primordiale et elle passe avant tout. Sauver des vies vaut mieux que sauver une année scolaire».

Ces syndicalistes sont d’avis que des concertations inclusives doivent être enclenchées dès maintenant, pour pouvoir préparer la période post-Covid19.

«L’année 2019-2020 ne pourrait être validée que si l’on considère ce qui est déjà acquis et ainsi prévoir une phase de renforcement précédant les examens en session spéciale en 2021», souligne la Fnere.

liiiiiiiaffaire_de_malade

13 Commentaires

  1. Auteur

    Iceberg

    En Mai, 2020 (13:42 PM)
    Encore une fois on fonce directement vers le mur,les enfants sont des boules d'énergie que personne ne peut maîtriser,donc dans une cours de récré.tout est possble:fini les gestes barrières,les masques donc les contagions à gogo.Et le plus grave c'est que les enfants vont rapporter le virus dans les maisons et infecter leurs propres parents.Les enfants doivent être lees derniers éléments a être remis dans le circuit actif.
  2. Auteur

    En Mai, 2020 (13:50 PM)
    tous les enseignants fainéants , cupides et irresponsables veulent continuer à percevoir leur salaire et vaquer à d'autres occupations genre khar matt.

    S'il y a un risque lié à cette maladie il faut qu'il le partage avec tous ceux qui, chaque matin vont au boulot. L'exemple du corps médical est là.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (14:18 PM)
      parfaitement d'accord avec vous! ces enseignants ne se posent même pas la question de savoir d'où l'État tire des revenus pour leur payer leur salaire. ce sont de vrais fainéants qui aiment la facilité.
      et ce sont ces mêmes enseignants fainéants qui veulent toujours des augmentations de salaire.
      je déteste un employé qui ne propose jamais de solution à son employeur, mais passe tout son temps à poser des problèmes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (18:42 PM)
      parfaitement, je partage votre avis. ils n'ont aucun sens du patriotisme et du sacrifice ces enseignants
    Auteur

    En Mai, 2020 (13:57 PM)
    Oui d'accord. Moi je propose à Macky de ne vous payer que 50% de vos salaires et de vous laisser dormir à la maison. Si vous vous réclamez patriotes vous devez avoir le courage de renoncer à au moins 50% de vos salaires puisque vous serez inactifs durant plusieurs mois comme vous le souhaitez.
    Auteur

    Salif

    En Mai, 2020 (14:00 PM)
    C'est n'est pas parce que le programme français et ses concours sont organisés au Sénégal que nos autorités doivent sacrifier nos enfants pour faire plaisir à la macaronnerie. Il faut que l'on dise aux parents l'utilité de ce suivisme
    Auteur

    Salif

    En Mai, 2020 (14:05 PM)
    L'objectif visé, ce n'est pas que l'école sénégalaise ouvre mais plutôt que les français au Sénégal puissent avoir une année valide. Que nos enfants aillent à l'école ou pas c'est le cadet de leurs soucis. Et de plus certaines autorités sénégalaises ont leurs enfants dans ces écoles du programme français ici au pays
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2020 (14:05 PM)
    apprendre à vivre avec le virus.
    Auteur

    En Mai, 2020 (14:09 PM)
    Les parents doivent être responsables et prendre la décision de garder leurs enfant en sécurité.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2020 (14:33 PM)
    d'Accord. suicidaire au moment ou la courbe est en pleine ascension. La france père de macron ouvre car sa courbe est en décroissance.

    Mais khar bout coppa nouvel ordre mondial you am khôl day toppa reekka comm khar.

    au canada le quebec ouvre le 11 main et lontarion le 31 mai. salaw chacun pend ses responsabilité affaires fou affairou salaire ahana bala nouent di wakh salaire lidientileen scandales tiep diuline materiel medical ils ne foutent rien et gagnent des millions juste parceque ils sont proches du pouvoir et vont patio les sursaturations des marche . il faut parler d'eux te bayai enseignants yi nia khamne ils ont des miettes.

    waye Yalla dinagnou atte ak kgkt et son groupe de vautour affames.
    Auteur

    Yaye Bagne

    En Mai, 2020 (15:17 PM)
    Lui c'est un escroc
    Auteur

    En Mai, 2020 (15:18 PM)
    tous les enseignants fainéants , cupides et irresponsables veulent continuer à percevoir leur salaire et vaquer à d'autres occupations genre khar matt.

    S'il y a un risque lié à cette maladie il faut qu'il le partage avec tous ceux qui, chaque matin vont au boulot. L'exemple du corps médical est là.
    Auteur

    Test229

    En Mai, 2020 (15:36 PM)
    Bénin : en prévision de la reprise des cours à l'école, les tests de dépistage ont été multipliés chez les enseignants.

    Résultat : le nombre de cas positifs a été multiplié par 3 en une semaine. Il passe de 90 à 284.



    Au Sénégal, l'État doit aussi organiser des tests massifs des enseignants avant le 2 juin.
    Auteur

    En Mai, 2020 (18:33 PM)
    Chers enseignants, toute vacance doit avoir une fin. Ne considérez pas que vos intérêts. Faites des propositions qui peuvent nous aider a sauver l'école tout en assurant la sécurité sanitaire de tous les acteurs. Pour beaucoup d'enseignants au Sénégal, on sait que même sans covid vous ne travaillez pas. Sachez raison garder de grâce.
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:33 PM)
    pourtant d’après le prof SEYDI le virus n'est pas violent chez l'enfant et puis avant de prendre une décision attendez voir l’évolution de la courbe du mois de juin.Si la tendance se poursuit OK

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email