Samedi 11 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Report de la reprise des cours : Ces 4 propositions pour «éviter l’année blanche» au Sénégal

Single Post
quatre propositions pour éviter l'année blanche au Sénégal
Initialement prévue le 2 juin dernier, la reprise des cours pour les élèves en classes d’examen a été reportée à une date ultérieure par le président de la République. Ce, à cause de plusieurs facteurs, y compris les risques élevés de contamination à la Covid-19.

Ainsi, l’Ong Action humaine pour développement intégré au Sénégal (Ahdis) et des chercheurs de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, à travers un communiqué, ont fait des recommandations au gouvernement pour mieux achever l’année scolaire 2019-2020 avec tous les apprenants.

 Il s’agit de prolonger l'année scolaire jusqu'au mois de novembre prochain, d’assurer la veille pédagogique par l’enseignement à distance, en utilisant tous les moyens possibles et imaginables, jusqu’à la fin du mois d’août 2020, d’achever les programmes entre septembre et octobre 2020, et de commencer la nouvelle année scolaire au mois de novembre 2020.

Selon le président du Conseil d’administration de l’Ahdis, Amacodou Diouf, «si ces propositions sont appliquées, nous sommes en mesure d’affirmer qu’il n’y aura pas d'année blanche».

Pour rappel, dans une déclaration en date du 26 mai 2020, l’Ong Ahdis et des chercheurs en éducation, formation et sport de l’Ugb appelaient le gouvernement du Sénégal à reconsidérer sa décision de faire retourner à l’école seulement les élèves candidats aux examens publics le 2 juin 2020.

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (13:32 PM)
    Et les nouveaux bacheliers qui devraient s inscrire dans les écoles supérieures qui se trouvent à l étranger. En plus des élèves et enseignants

    zones de fortes pluies ou de de fortes chaleurs vous ne pensez pas à eux...go shit
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2020 (15:35 PM)
      l’enseignement à distance est un leurre. ce qui est valable en europe avec des familles nucléaires ne peut être reproduit facilement chez nous. les étudiants, les élèves des classe de terminal et 3ème peuvent se débrouiller pour suivre avec ce dispositif.
  2. Auteur

    En Juin, 2020 (13:42 PM)
    Ce n'est pas un scoop .....chaque année les cours commencent en retard, ajoutons-y les vacances, les fêtes religieuses, l'absentéisme, les grèves ; pour en terminer ça ne fait que qq semaines de cours . Vu la haute qualité des examens ....nous sombrerons dans l'analphabétisme !



    c'est chaque année une année blanche vu la pagaille récurrente de l'enseignement au Sénégal.

    Discutez avec un étudiant, vous ne comprendrez aucun mot , de même pour beaucoup de politichiens .....

    Auteur

    Wahad Lo

    En Juin, 2020 (15:41 PM)
    On peut aller sur une logique de terminer le programme par l’enseignement à distance y’a des villages où l’électricité se fait rare et je vous parle même pas d’internet et les élèves ne peuvent pas attendre jusqu’en septembre pour passer leurs examens mettez vous un peu à leur place . L’initiative à prendre est que le programme doit être rétrécit et que les examens se fassent dans la situation où nous sommes aucun programme peut être terminer
    Auteur

    Ngayokheme

    En Juin, 2020 (16:18 PM)
    Une bonne partie des élèves sont des paysans,donc inimaginable d'étudier en relevant au second plan ce qui va te nourrir.
    Auteur

    Eleve

    En Juin, 2020 (19:19 PM)
    imaginons que le covid s empire reflechissez le controle continue est la meilleur solution



    • Auteur

      Authentique

      En Juin, 2020 (20:00 PM)
      voilà la question que je me pose pourquoi pas un controle continu?
      pourquoi force t'il pour faire les cours jusqu'en septembre octobre?
      trop d'incompétence et pas les bonne alternative trouvé.
      on vas droit dans une année blanche.
    • Auteur

      Authentique

      En Juin, 2020 (20:00 PM)
      voilà la question que je me pose pourquoi pas un controle continu?
      pourquoi force t'il pour faire les cours jusqu'en septembre octobre?
      trop d'incompétence et pas les bonne alternative trouvé.
      on vas droit dans une année blanche.
    Auteur

    Ray

    En Juin, 2020 (20:59 PM)
    Ces gens qui parlent n'ont jamais quitté Dakar pour visiter d'autres régions... à Ziguinchor et sedhiou il est impossible d'étudier au mois de septembre et août..il arrive qu'il pleut toute une journée et il ya des classes qui n'ont mm pas de toit
    Auteur

    Amet

    En Juin, 2020 (00:45 AM)
    Pourtant il y'a plusieurs possibilités pour sauver aussi bien les élèves, les enseignants et l'année; mais ce ne sera pas par la politique mais plutôt par une forte considération patriotique pour l'éducation des enfants notamment à travers l'école. La méthode necessite certes beaucoup de moyens mais éviter une année blanche en vaut la peine...

    Deuxième étape: mettre á la disposition de chaque école bien sûr après avoir rempli la premiere étape des personnels militaire pour la sécurité et l'ordre, personnels appui pour le nettoyage et la restauration. Ces personnels doivent inmpérativement faire le test avant occupation des lieux.

    Dernièrement: testez le personnels enseignant et les élèves en vue du confinement dans les écoles. Prévoir couchettes. Séparation filles, garçons hommes, femmes, marié et cèlibataire. Mettre autant de personnels de surveillances possibles tous testés avant l'accés.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email