Jeudi 20 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Résorption d’abris provisoires : Serigne Mbaye Thiam satisfait du programme mis en place

Single Post
Ministre de l'Education, Serigne Mbaye Thiam

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, affiche sa satisfaction par rapport au programme de résorption d’abris provisoires dans les écoles du pays. «Nous notons une satisfaction sur la poursuite du Programme ‘’zéro abri provisoire’’, qui est une réalité partout au Sénégal», a soutenu le ministre, qui estime que ledit programme est «en marche». Un programme étalé sur 3 ans.

Et Serigne Mbaye Thiam dit avoir constaté des réalisations palpables dans des écoles où les travaux ont été lancés comme celle de Keur Bakary (département de Kaolack), où jusqu’au 4 janvier dernier les élèves étaient dans des abris provisoires. Selon le directeur de l’école élémentaire Keur Bakary, le remplacement des abris provisoires en salles de classe va «améliorer les conditions d’apprentissage des élèves». Près de 8 milliards prévus pour éradiquer les abris provisoires à Kaolack

En effet, le Programme ‘’zéro abri provisoire’’(Prozap), dans la région de Kaolack, prévoit de remplacer 376 abris et de construire 358 blocs administratifs, 222 blocs d’hygiène et 25 000 mètres linéaires de murs de clôture dans les collèges et lycées, pour un coût total de 7 milliards 942 millions 654 364 milles francs Cfa. Pour le département de Kaolack, il va remplacer 199 abris provisoires et réaliser 133 blocs administratifs et 87 blocs d’hygiène.

Des infrastructures scolaires dont le montant global est estimé à 3 milliards 357 millions 721 117 mille francs Cfa. Pour le lot 1, les travaux de 50 salles de classe, 37 blocs administratifs et 22 blocs d’hygiène sont en cours, pour une enveloppe de 930 millions 174 000 milles francs Cfa. Dans le département de Nioro du Rip, 88 abris provisoires seront remplacés, 138 blocs administratifs et 83 blocs d’hygiène seront construits, pour un coût global de 2 milliards 117 millions 756 169 mille francs Cfa.

18 salles de classe, 40 blocs administratifs et 23 blocs d’hygiène, pour un montant de plus de 505 millions de francs Cfa, sont en cours de réalisation, pour le lot 1. En visite de chantier, ce mardi 15 janvier 2019, dans le département de Kaolack, Serigne Mbaye Thiam s’est rendu au Centre régional de formation des personnels de l’éducation (Crfpe) de Kaolack. Ce dernier, qui est à la phase de réception, fait partie d’un lot de 4 centres régionaux de formation des personnels de l’éducation qui ont été construits dans le cadre du Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base.

Selon lui, les travaux de ce centre de Kaolack sont achevés. Il ne reste que la mise en état et l’électrification. Sur ce dernier, le ministre rassure et signale que toutes les installations ont été faites. Il ne reste que la programmation du raccordement par la Senelec. Le coût global du centre est de 698 millions de francs, dont 572 millions pour la construction des ouvrages et 126 millions pour l’équipement. Il comprend, entre autres, un bloc administratif, de blocs pédagogiques et scientifiques, un centre de documentation et d’information, un foyer, un auditorium, des logements pour le directeur et le gardien, un plateau de sport, le mur de clôture, entre autres. Et le niveau d’exécution des travaux est de 98%.


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:23 PM)
    Poursuivre un objectif "zéro" abris provisoire est en soi démagogique et irréaliste dans l'environnement géopolitique actuel ! Il en de même que pour tout objectif d'autosuffisance alimentaire ou de plein emploi ou d'habitat pour tous. CECI POUR LA SIMPLE RAISON QUE TOUTE PLANIFICATION ECONOMIQUE QUI NE TIENDRAIT PAS COMPTE DU FACTEUR DEMOGRAPHIQUE EST NULLE ! LE SENEGAL N A AUCUNE POLITIQUE DEMOGRAPHIQUE CONSEQUENTE ET REALISTE ! NE SERAIT CE QUE SUR LES ASPECTS FLUX DE POPULATIONS TRANSFRONTALIERS. Pas étonnant que ce sont les régions qui servent de couloirs de migrations transfrontalières qui regroupent autant d'abris provisoires. LA GUINEE ET LE MALI NOUS CHARIENT TOUS LEURS "PAUVRES" et ces populations ont une très forte nativité. En plus de la forte nativité des populations sénégalaises souches. C'est cette clause de libre circulation des biens & personnes dans l'espace Cedeao qui pose problème ! Si on n y prends garde, avec tout le bruitage fait autour du pétrole, c'est toute l'Afrique de l'ouest qui va migrer vers la sénégambie et la côte d'ivoire ! Déjà nous faisons 15 millions de sénégalais avec 4 à 6 millions d'étrangers dont la plupart se sont naturalisés sénégalais ou détiennent 2 à 3 nationalités ! En 2039, nous ferons 30 millions de sénégalais avec au moins 14 millions d'immigrés de la sous région ! soit 44 millions de personnes sur des limites territoriales qui n'auront pas bougé ! Disparition de toutes les zones forestières et/ou humides (la casamance, les niayes etc du fait de leur destruction pour des habitats et infrastructures ! Regardez la grosse balafre qui a été faite dans les forêts de ndiass pour le passage du ila touba, ou tous les arbres qui ont été abattus du côté de Rufisque ou l'actuel désouchage de la bande filaos à guédiawaye. NOUS AVONS EMPRUNTE LES MAUVAIS SENTIERS DU DEVELOPPEMENT, UN DEVELOPPEMENT NON DURABLE QUI SE FAIT AU DETRIMENT DE LA NATURE ET DE L ENVIRONNEMENT (accumulation de déchets partout, de plastiques etc, jusqu à avoir des micro prticules de plastique dans le sel que nous produisons. LE SENEGAL EN PARTICULIER ET LA ZONE SAHELIENNZE EN GENERAL FAIT TROP D ENFANTS ! et cette pléthore d'enfants que nous produisons qui crée ce phénomène d'abris provisoires ! La prime de natalité (allocation familiale) établie par le jeune Etat du Sénégal qui avait besoin de bras pour se construire (3 millions d'habts au Sénégal en 1968) NE SE JUSTIFIE PLUS. Il faut que LES POLITICIENS AIENT DU COURAGE POUR TENIR UN DEBAT LA DESSUS, MAIS ILS ILS NE LE FERONT PAS CAR ILS NE SONT OBNUBILES PAR LEUR MAINTIEN OU LA PRISE DU POUVOIR;
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (22:20 PM)
    Félicitation post1.Notre problème c'est le flux entrant d'enfants donc les abris provisoires vont demeurer même si on parvient à les diminuer

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email