Dimanche 12 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

UGB : Le DG du Crous va plaider devant Amadou Bâ

Single Post
UGB : Le DG du Crous va plaider devant Amadou Bâ

Le directeur du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis (Crous), Pape Ibrahima Faye, sera reçu demain, vendredi 5 octobre, par le ministre de l'Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ. Au menu, selon L'AS, qui donne l'information : les tensions de trésorerie de l'institution universitaire, qui ont poussé la direction à reporter sine die l'ouverture du campus social. Le journal pronostique qu'une solution devrait être trouvée au sortir de cette réunion.


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:16 PM)
    La situation financiere des Crous est un cercle vicieux avec des etudiants irresponsables qui saccagent les locaus et les biens publics et cela impunement et quand on les en empeche avec les risques encourus comme la mort d'homme ,ils se braquent et font la greve et barrent les routes et font la greve,dans un tel contexte , le chomage a de bons jours dans ce pays ,l'Unicersité ne forme plus elle deforme .
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (12:32 PM)
      les étudiants sont-ils conscients de cette situation? savent-ils qu'ils étaient entrain de dépraver leurs propres ressources? a la place du gouvernement, j'allais défalquer la facture de leur budget comme ça ils comprendront une bonne fois pour tout...
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:31 PM)
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (13:32 PM)
      ce qui me fait mal, c'est le fait qu'un groupe de cancres s'amusent avec l'avenir de leurs collègues. de mon temps, il n'y avait que des cartouchards comme dirigeants... on peut lutter pour ses droits sans pour autant détruire le patrimoine de l' État. il est temps qu'on responsabilise les fauteurs de troubles... soyez conséquents, c'est avec l'argent des contribuables qu'on va réparer les dégâts causés sans compter le retard dont les autres vont souffrir... année blanche... et les nouveaux bacheliers? trop de dégâts collatéraux...
      laissez la famille de l'étudiant décédé, saisir la justice qui dira le droit.il faut se solidariser c'est vrai mais il y'a des limites
      quand même ... je suis outré.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:25 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:32 AM)
    Le problème c'est avec les repreneurs des restaurants. Le CROUS doit plus d'un milliards aux repreneurs.

    Chaque peuple ressemble à ses élites. Les gouvernants font parti du peuple.Il ya certe des gens qui empêchent d'autres étudiants à travailler mais le syndicat est une nécessité pour les structures sinon les autorités pietineront nos ressources et nous mettent au feu de l'échec. Aujourd'hui nos gouvernant gaspillent trop d'argent dans des campagnes au lieu d'investir pour l'avenir du pays la santé, l'éducation, le transport entre autres. Par ailleurs je ne peux pas comprendre ni accepter les dires des chargés de la finances et de l'enseignement supérieur que les caisses de l'Etat étaient vides et alors deux heures après la mort déclarée d'un étudiant, vous débloquer de l'argent pour payer les bourses. Je dis, nos gouvernants ne savent pas les priorités ou ils font ce que bon leur semble.

    Ll
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (07:32 AM)
    Le problème c'est avec les repreneurs des restaurants. Le CROUS doit plus d'un milliards aux repreneurs.

    Chaque peuple ressemble à ses élites. Les gouvernants font parti du peuple.Il ya certe des gens qui empêchent d'autres étudiants à travailler mais le syndicat est une nécessité pour les structures sinon les autorités pietineront nos ressources et nous mettent au feu de l'échec. Aujourd'hui nos gouvernant gaspillent trop d'argent dans des campagnes au lieu d'investir pour l'avenir du pays la santé, l'éducation, le transport entre autres. Par ailleurs je ne peux pas comprendre ni accepter les dires des chargés de la finances et de l'enseignement supérieur que les caisses de l'Etat étaient vides et alors deux heures après la mort déclarée d'un étudiant, vous débloquer de l'argent pour payer les bourses. Je dis, nos gouvernants ne savent pas les priorités ou ils font ce que bon leur semble.

    Ll

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email