Samedi 22 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Université de Ziguinchor: Les entrepreneurs retardent l’exécution des chantiers

Single Post
Mary Teuw Niane, ministre de l'Enseignement supérieur & de la Recherche

Des chantiers ouverts çà et là à l’Université Assane Seck sont à un stade de fondation à cause de la sous-traitance ou de l’exécution à distance des marchés attribués aux entreprises basées à Dakar. Certaines infrastructures réceptionnées ne répondent pas aux attentes des autorités du département de l’Enseignement et de la Recherche. Pourtant les ressources financières ont été dégagées pour accélérer le processus de modernisation de cette institution universitaire. 
Dans la partie nord du campus pédagogique de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, entre une rangée de cailcédrats tutélaires et le service d’accueil, des excavations carrées d’à peine un mètre de profondeur sont en fil d’oignon. Tout au tour il y a des monticules de sédiments. Au fond, une légère couche de ciment. L’embryon de fondation de l’amphithéâtre de 500 places est en décalage avec les cahiers de charge des entrepreneurs. Le constat est unanime au sein de la délégation officielle conduite par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane. Le ton monte. Les autorités et les députés ont refusé de se complaire dans une diplomatie traditionnelle. « Le président de la République a mis beaucoup d’argent pour accélérer la modernisation de cette université. Malheureusement, les travaux n’avancent pas. Il y a des chantiers qui traînent depuis huit ans. Les entreprises gagnent des marchés, soit elles les sous-traitent, soit elles les exécutent à partir de Dakar », se désole le député Ramata Diatta, le visage perlé de sueur. 
Au cœur du campus pédagogique, un bâtiment R+1 surplombe des salles de cours. Ces édifices sont couverts de tuile de couleur ocre. Du côté non exposé au soleil, des étudiants, assis sur la véranda, surfent. D’autres devisent sous l’ombre de grands arbres. Là-bas, avant les nouveaux pavillons, des ouvriers sont sous le soleil, dans un vaste chantier. Des barres de fer et du ciment sont déposés à même le sol. Dans ce chantier-ci, l’entrepreneur a décliné un tableau de bord autour d’une maquette. Son discours et le dispositif présagent d’un respect des engagements. 
En tout état de cause, au nord de ces fondations, un bloc pédagogique R+1 se dresse majestueusement. C’est un nouveau bâtiment de 12 salles de classe de 60 places chacune. L’université s’agrandit. L’effectif des étudiants suit une courbe ascendante. « C’est vrai qu’il y a des investissements. Mais cette université aurait dû dépasser ce stade. Pour le moment, il y a beaucoup de chose à faire. Cependant c’est une université qui a un bel avenir », concède l’un des représentants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, Saloum Coly, qui est en Master I au Laboratoire de physique de l’atmosphère et des océans. 
En dehors du campus pédagogique et juste après les premiers pavillons, deux nouveaux édifices sont déjà réceptionnés. L’architecture est ordinaire dans un cadre verdoyant. L’étanchéité n’est pas aux normes. Les toilettes sont à refaire pour certains membres de la délégation. Ces derniers édifices n’ont pas reçu une bonne note auprès des universitaires et des autorités administratives. 
« L’effort pour la réalisation des infrastructures est indéniable. La question essentielle, c’est le suivi de ces travaux. Je trouve que ce n’est pas admissible qu’on ait réceptionné des pavillons d’hébergement qu’on a trouvés à l’université de Ziguinchor. Je dis que l’Agence de construction des bâtiments et des édifices publics, qui en avait la charge, n’aurait jamais dû réceptionner ces bâtiments », regrette le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. A l’extérieur de la délimitation actuelle de l’Université, un amphithéâtre de 150 places sort de terre entre des manguiers. Il soulève moins de polémique. Après, le convoi fait cap vers la Cité des enseignants. 
Loin de l’université, dans le quartier de Boucote, on peut lire Ufr Santé de l’Université de Ziguinchor. Des étudiants sénégalais et étrangers échangent sur les leçons dans une salle mal éclairée. Ils montrent de l’entrain comme pour cacher leurs conditions. Une étudiante apparemment de nationalité libanaise ou marocaine affiche un large sourire. Elle a eu la chance de recevoir la visite des autorités. 
De l’autre côté du préau, des piquets d’une solidité douteuse tiennent le coffrage. Ni la disposition des briques, ni les piquets, ni les matériaux utilisés ne rassurent un néophyte du Btp. « Si les avaries sont substantielles, il faut oser mettre sur les documents avis défavorable. Ce que nous avons vu, c’est du sabotage. Ce n’est pas sûr d’exposer des enseignants, des étudiants et le personnel », se désole le gouverneur de Ziguinchor. Ces chantiers sont la mauvaise note du processus de modernisation. La salle informatique offre des services arrimés alors que les laboratoires de langues sont dotés d’équipements de dernière génération. Il y a aussi un frémissement dans l’animation scientifique avec la participation des enseignants-chercheurs étrangers. Une autre université de Ziguinchor se réalisera si tous les chantiers sont livrés avec la qualité requise. 
L’Ecole Polytechnique de Paris est l’une des plus prestigieuses au monde. L’admission se fait par voie de concours international en mathématiques. Seules 12 sont mises en compétition. Cette année, un étudiant de Licence de mathématiques de la Faculté des sciences et techniques de l’Ucad est sorti 9ème, alors qu’un autre en Licence de mathématiques de l’Université de Ziguinchor se place à la 5ème position. Pour les encourager, le chef de l’Etat a décidé d’offrir des bourses d’excellence à ces deux étudiants, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. « C’est une fierté. Cela doit être exigé partout. C’est une compétition au niveau mondial. Cela montre la qualité des professeurs qui enseignent dans ces disciplines à Ziguinchor. Ils sont de niveau mondial », a laissé entendre Mary Teuw Niane.     


affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email